Compresseur, questions de débutant...

  • Auteur de la discussion Panoramix
  • Date de début
P
Panoramix
Apprenti
10 Juin 2012
100
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
Je viens de m'acheter un petit compresseur pour une utilisation amateur ( https://www.cdiscount.com/bricolage...-hc54/f-166010302-sch5906103940.html#fpRating ): Je suis conscient des risques liés aux chinoiseries pas chères....

performances annoncées :
Pression maximum : 8 bars
Puissance du moteur : 1500 W - 2CV
Volume d'air aspiré : 220 L/min
Air restitué à 7 bars : 63 L/min
Volume d'air restitué : 160 L / min
Puissance du moteur : 2 cv
Capacité de la cuve : 50 l

Le but est de s'en servir pour :
  • clouer
  • peindre
  • soufflette
  • gonfler pneus de vélo
Si j'ai bien compris, un pistolet MPLP permets d'avoir un bon rendu sans trop tirer sur mon compresseur qui est au plus juste. Il y a des discussions sur internet, mais souvent les gens ne disent pas quel type de peinture ils font. Est ce que ça n'a pas d'importance? En ce qui me concerne, ça serait peinture sur bois (à l'eau ou vernis), murs intérieurs et gelcoat peut être (très occasionnellement), donc pas de carrosserie... Quand je cherche un pistolet, que faut il regarder ?

Sinon au niveau filtres et déshuileur, c'est que pour la peinture?

Dans la notice, ils disent de vider la cuve du compresseur après chaque utilisation, pourquoi? J'avais un peu prévu de le laisser en pression pour pouvoir regonfler les pneus de vélo au besoin. Mauvaise idée?

Les outils à air comprimé consomment beaucoup, est ce que malgré tout certains sont moins gourmands et utilisables avec un compresseur de 2 CV?
 
Earthwalker
Earthwalker
Compagnon
7 Déc 2013
1 211
45
Dans la notice, ils disent de vider la cuve du compresseur après chaque utilisation, pourquoi?
Pour ne pas "fatiguer la cuve" ,qui sinon reste en pression: à mon avis.
(si vous n'avez plus à vous en servir pendant plusieurs jours)
 
Denim
Denim
Compagnon
3 Fev 2009
1 087
FR-67750
Bonsoir

"Vider la cuve après chaque utilisation "

J'ai un compresseur de GSB depuis 35 ans il est sous pression tout le temps et la vidange de cuve je la fais cuve sous pression
Je sais ça gicle un peu
Seulement si le compresseur a besoin de faire un appoint de pression il tournera beaucoup moins longtemps que de regonfler la cuve à chaque fois
donc économie d'heures et obsolescence repoussée.
Ce n'est que mon avis .
Mais l'air comprimé une fois qu'on en a l'habitude, difficile de vivre avec la cuve vide (soufflette, pneus poussière dans les coins etc.)
Mais encore : Je coupe le pressostat pendant les périodes de non utilisation.

Voilà-voilà !

Jean
 
gégé62
gégé62
Compagnon
26 Fev 2013
2 981
Harnes (Pas de Calais)
Si la consigne de tomber la pression chaque soir a un rapport avec la fatigue du métal de la cuve, je dirais que le métal fatigue moins en étant sous tension permanente que sous tension intermittente.
A tel point que dans des cas spéciaux pour des réservoirs, on détermine par calcul le nombre limite de cycles de mises en pression que l'appareil pourra supporter (travail du métal à la fatigue). Bien sûr on n'en est pas là ici, mais c'est pour le principe....
Pour ma part je laisse en pression en permanence.
 
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
2 356
Flers 61100
Pour l'usage gelcoat il faut un pistolet spécial avec mise en pression du pot pour que le gelcoat tixotropé monte!!
Salutations
 
phil21
phil21
Compagnon
3 Avr 2010
1 045
dijon
Pour l'usage gelcoat il faut un pistolet spécial avec mise en pression du pot pour que le gelcoat tixotropé monte!!
Salutations
ou un pistolet a gravité avec buse de 3 la pas besoin de pression supplementaire
 
P
Panoramix
Apprenti
10 Juin 2012
100
  • Auteur de la discussion
  • #7
Merci pour toute les réponses, pour le maintien en pression, moi aussi j'ai du mal à croire que c'est mauvais, j'avais peur de laisser passer quelquechose, mais vu qu'il y en a qui le font ça devrait aller.... @phil 21 merci pour l'astuce, j'avais vu qu'il y avait des pistolets spécial gelcoat et j'espérais pouvoir m'en passer, vu que c'est très occasionnel.
 
la bricole 76
la bricole 76
Compagnon
21 Août 2014
2 013
76 bord de mer entre terre et mer
bonjour

mon compresseur reste en pression en permanence depuis près de 30 ans

après le travail a l'atelier coupure générale

et remise en route par système relais après réarmement du disjoncteur

de plus l'air est utilisable a tout moment

pour le décanteur c'est utile meme pour la soufflette
 
Z
ZZR1100
Apprenti
12 Fev 2013
193
Sinon au niveau filtres et déshuileur, c'est que pour la peinture?
Le déshuileur est effectivement surtout pour la peinture (mais les pneus n’aiment pas, également, l’huile !)

Les filtres, c’est également pour les machines : elles n’aiment pas la limaille/rouille.

Les filtres huileurs détendeur, pour les machines. (perceuses, scie, ponceuses, …..)

Le pire des polluants de l’air comprimé est l’eau ! (Pour quasi toutes les utilisations)

Dans la notice, ils disent de vider la cuve du compresseur après chaque utilisation, pourquoi? J'avais un peu prévu de le laisser en pression pour pouvoir regonfler les pneus de vélo au besoin. Mauvaise idée?
Bof, cela peut s’arranger.

Si on dit de purger la cuve après utilisation, c’est surtout pour éliminer l’eau de condensation.

L’eau, sous sa forme « pure » est très agressive: elle corrode et agit un comme un solvant puissant (En plus sous pression donc sous une forte présence d’O2).

Une petite électrovanne de purge, s’ouvrant de manière fugitive, à la coupure moteur peut bien améliorer les choses …., un bol décanteur (froid), également.



Les outils à air comprimé consomment beaucoup, est ce que malgré tout certains sont moins gourmands et utilisables avec un compresseur de 2 CV?
Tu peux utiliser toutes les machines …. Plus ou moins longtemps !

Evidemment, pour une sableuse, le débit demandé est tel que la pression tombera vite, mais c’est encore jouable.

Pour une clé à choc, par exemple, ce sera plutôt une affaire de taille d’accumulateur, la réserve ou le réservoir…
 
B
Bricole63
Ouvrier
22 Mar 2014
282
63170 Aubiere
Salut
La purge de bouteille a chaque utilisation est preconisee pour eviter l'accumulation de flotte de condensation dans la bouteille de ceux qui ne
font l'operation que quand il leur tombe un oeuil.Pour augmenter la capacite de ta bombonne,tu peux lui rajouter en serie une bombonne de poids
lourds reformee que tu recuperes dans les poubelles de garage PL.L'enorme ou les normes françaises font que les transporteurs preferent changer
les bouteilles de leur camion plutot que les faire eprouver,je ne me souviens plus de la frequence voulant oublier cette mauvaise partie de ma vie.
La bouteille supplementaire,tu la raccordes avec un flexible ,tu la montes verticale avec le piquage sur le raccord median et comme ça tu n'auras pas besoin de mettre de separateur d'eau{elle sera retenue dans les parties basses des bouteilles sans "bondir" a la sortie utilisation;ça reinvente le separateur a decantation}.Sur ma bombonne 1000l verticale,je purge tous les 6 mois et je n'ai jamais de grumeaux dans ma sableuse,c'est bien un signe car une goutte d'eau et il faut des dragees Fuca ;pour les postillons d'huile,pareil et pourtant je peints sans huile dans le potage.Pas d'huileur
non plus,un coup de burette d'huile dans les canules d'entree des machines tournantes a air suffit amplement{cle a chocs,meuleuse droite a air,et
pourtant je l'utilise comme une Micox pour taper dans le dur sur le tour}
Claude
 
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
4 371
FR 12520
Bonjour a tous.

Normalement, pas besoins de purger entièrement , il faut ouvrir jusqu'au moment ou il ne sort plus d'eau, je pense aussi que la cuve souffre moins.
Dans l'atelier de marbrerie de mon ancienne boite, ou je retourne tout les 6 mois ou plus, personne la vide, et quand je le fait ,il y a bien au moins 20 litres d'eau qui sort (cuve de 500 litre) galvanisée , elle a 15 ans au moins, et a l'intérieur je voudrait bien savoir dans quel état elle se trouve???surtout que l'air d'une marbrerie est très humide , coupe a l'eau, polissage a l'eau, rideau d'eau pour la poussière , etc etc.

Marcus
 
Haut