Comment sont fabriqués les pivots verticaux rivés dans le trou de centre des aiguilles ?

L
Light411
Nouveau
26 Août 2017
3
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Alors voilà, ça fait assez longtemps que je parcours ce forum par amour de la mécanique et par plaisir de découvrir pleins de chose passionnantes, mais sans jamais réellement franchir le pas de l'inscription et de la participation. C'est maintenant chose faite !
C'est la question dans le titre du poste qui m'y a résolu, savez-vous comment sont fabriqués les pivots minuscules qui sont rivés dans les aiguilles et qui s'assemblent ensuite sur les pignons ?
J'ai cherché un peu partout sur internet mais j'avoue ne jamais avoir trouvé de documents qui en traite ou de vidéo du processus de fab de cette micro pièce !

Est-ce décolleté ou plutôt étampé ? Cela me parait être minuscule pour une opération de décolletage.

Pour vous expliquer brièvement le contexte de ma question, je voulais me lancer dans la réalisation d'aiguilles de montre "maison" et j'envisageais de découper mes aiguilles chimiquement (chemical etching en anglais, je ne connais pas le terme précis en français). Seulement voilà, il faut que je trouve un moyen de réaliser ce pivot vertical me permettant de monter mes aiguilles sur le mouvement. Avez-vous déjà été confronté au problème ?

Au plaisir de vous lire,

Jean
 
T
Topmicro
Ouvrier
22 Avr 2009
370
francecentre
Bonsoir Light 11,
Je pense que tu fais fausse route dans ton projet les aiguilles ne sont pas en général munies de pivot sauf exception, mais généralement d'un canon en laiton qui lui "s'emmanche "sur un pivot (qui n'est pas pas autre chose que l'extrémité d'un axe portant roue et pignon), c'est le cas de l'aiguille de seconde, alors que les aiguilles des heures et des minutes sont chassées directement sur roue de minuterie ou pivot de roue de centre.
Par contre , et contrairement à ce que tu penses il est tout à fait possible de réaliser par décolletage des pivots (extrémités d'axes) de très petits diamètres, moins d'un 1/10 me de mm, même à la main sur tour d'horlogerie, alors en manufacture avec les machines actuelles c'est classique.
Cordialement.
Claude
 
L
Light411
Nouveau
26 Août 2017
3
  • Auteur de la discussion
  • #3
Merci pour ta réponse rapide !
Je n'étais pas sûr du terme technique à employer pour parler de cette petite pièce en laiton effectivement. Donc ce canon chassé dans l'aiguille des secondes est bien décolleté ? Il est donc possible de percer en grande série à de si petit diamètres ? J'imagine que le trou n'excède pas les 2/10. La vitesse de rotation doit être phénoménale !
Je ne m'y connais pas du tout en micro mécanique d'où mes questions naïves !

Cordialement
Jean
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 642
59000
Bonjour,
La vitesse de rotation doit être phénoménale !
Pas forcement, il n'y a pas de limite basse de coupe et le décolletage à partir de longue barre limite la vitesse de
rotation. La majorité des outils sont spécifiques fabriqués sur place avec l'incontournable affuteuse Ewag (à 1'18 de la vidéo suivante).
Une usine moderne ici:

Autres videos ici::smt110

https://www.tornos.com/fr/content/swissnano
 
Dernière édition:
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 228
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
La vitesse de rotation doit être phénoménale !
Sur machine à commande numérique je ne sais pas, car le souci de productivité pousse aux grandes vitesses, mais sur tour d'horloger on peut percer et tourner de tous petits diamètres (de l'ordre du 1/10mm) en tournant lentement, même en tournant la broche du tour à la main.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
il y a une vitesse de coupe maximum a ne pas depasser pour ne pas abimer l'outil de coupe , mais il n'y a pas de vitesse minimum

en horlogerie on cherche la vitesse la plus efficace pour ce que l'on veut faire , et c'est souvent des vitesse beaucoup plus basse que la vitesse de coupe maximum de l'acier rapide

les decoleteuses peuvent faire en grande serie des piece minuscule ... faut pas les melanger avec les copeaux
 
L
Light411
Nouveau
26 Août 2017
3
  • Auteur de la discussion
  • #7
En fait j'avais essayer de tourner quelques pièces avec un tour conventionnel non adapté a ces petits travaux et de percer dans l'axe avec un petit mandrin à main. Mais même pour des pièces beaucoup plus "grosses" et des trous de 8/10, j'avais déjà des jolies problèmes d'état de surface à cause de la flexion de l'axe, mais aussi quelques forets cassés. Bref ce n'était pas un franc succès, mais ça doit venir de mon peu de maîtrise de la bête !
Merci pour les vidéos Gaston48, ça laisse rêveur ces beaux outils !


Dans cette vidéo on aperçoit bien les petits canons qui sont chassés dans les aiguilles (vers 2min20)
Comme tu dis moissan ! Faut pas les perdre dans les copeaux !
 
R
RICO
Compagnon
17 Août 2009
1 049
Doubs
Salut,

Beaucoup de décolleteuses Escomatic dans l'horlogerie, avec la barre qui ne tourne pas, les outils tournent autour!
Intérêt ? Permet de travailler en couronnes de centaines de mètres et non en barres pas toujours faciles à mettre en
rotation dans des petits diamètres.
https://www.escomatic.ch/site/fr/accueil

A+,

RICO
 
Haut