Comment retarder un front descendant en 24V simplement ?

  • Auteur de la discussion Marc67
  • Date de début
M
Marc67
Apprenti
28 Avr 2008
137
Alsace
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
Ma question est dans le titre.
J'ai une cellule photoelectrique alimenté en 24 V qui delivre un front descendant pendant 15ms et cela ne me permet pas d'être reconnu par l'entrée d'un Logo! (siemens) car à priori il faut au minimum 100ms et on me conseille 150ms.
J'ai recherché un montage avec transistor , mais tous les montages trouvés sur internet utilisent un front montant avec une sortie en front montant.
Si vous avez une solution simple...
Merci d'avance
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 333
FR-57330 Moselle
Bonsoir
Peux tu mettre le schéma à transistors que tu as vu sur le Net. Il doit être simple de l'adapter pour en faire ce que tu veux.
A te lire
 
T
tronix
Compagnon
6 Mar 2012
1 495
Toulouse
Un montage monostable à base d'un NE555 doit convenir. Un transistor en collecteur ouvert permet d'avoir une sortie en 24V. Et pour inverser une entrée ou une sortie, un transistor en émetteur commun est le plus simple. Il y a fort longtemps que je n'ai plus utilisé ce circuit (cause processeur et fpga, et je n'aime pas beaucoup les monostables), je n'ai plus en tête le branchement exact, mais c'est très simple avec la doc. En cas de doute, je pourrai donner mon avis sur le montage retenu, et cela se simule facilement avec LTSpice.
 
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Compagnon
22 Avr 2012
5 343
FR40 / FR64
Bonsoir,
La solution est effectivement le monostable, mais je ne suis pas sûr que le NE 555 supporte 24 v d'alimentation. Je pense qu'il doit exister des versions qui admettent des tensions d'alimentation supérieures. En désespoir de cause il est possible de le faire avec des transistors, mais c'est la préhistoire!
Cordialement
 
M
Marc67
Apprenti
28 Avr 2008
137
Alsace
  • Auteur de la discussion
  • #5
Merci pour vos reponses, mais je n'ai toujours pas de solution.
Sur le net j'ai trouvé le montage suivant : Monostable Multivibrator circuit sur
http://pcbheaven.com/wikipages/Transistor_Circuits/
Ce montage est intéressant car l'impulsion de sortie est la même quelque soit l'impulsion d'entrée.
Je ne peux pas non plus changer de type de cellule aussi je cherche...

Le NE555 ne tient pas le 24V et m'oblige à faire un montage avec alim 15V , c'est pour celà que la "prehistoire " m'interesse...
 
Dernière édition par un modérateur:
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 124
FR-54560 Lorraine
Pour cette application, l'utilisation d'un 555 est du luxe... et la préhistoire est bien suffisantes .... :roll:
Surtout si c 'est pour attaquer une entrée automate !
Un simple RC devrait suffir.
Comment est ta sortie cellule ? collecteur ouvert ou tension?
Si tu veux simplement retarder la retombée, tu peux aussi mettre une simple diode avec un condo sur l'entrée automate...
 
T
tronix
Compagnon
6 Mar 2012
1 495
Toulouse
Pour alimenter le NE555, il suffit d'une zéner, d'une résistance et d'un condensateur. On peut faire aussi avec un RC, 2 transistors et 2 résistances supplémentaires. Si personne ne donne la solution avant, je donnerai le schéma, je n'ai pas le temps immédiatement.
 
M
Marc67
Apprenti
28 Avr 2008
137
Alsace
  • Auteur de la discussion
  • #8
wika58 a dit:
Pour cette application, l'utilisation d'un 555 est du luxe... et la préhistoire est bien suffisantes .... :roll:
Surtout si c 'est pour attaquer une entrée automate !
Un simple RC devrait suffir.
Comment est ta sortie cellule ? collecteur ouvert ou tension?
Si tu veux simplement retarder la retombée, tu peux aussi mettre une simple diode avec un condo sur l'entrée automate...
La sortie est de type NPN.
Je ne veux pas retarder la retombée, je veux la faire durer 150ms de +.
Je ne peux pas non plus inverser le signal dans l'automate, celui-ci etant une vielle version, j'utilise la totalité des blocs disponibles. Une version de derniere generation me permet d'avoir des blocs supplémentaires, mais ne detecte pas plus vite
En fait les signaux inférieur à 50-100ms sont considèrés comme parasites et ne sont pas traités.
C'est donc un montage electronique en entrée qui doit faire le travail.
Peut-on faire cette fonction avec une diode et un condo?
Voici un croquis du chronogramme à l'entrée de l'automate actuellement (15ms) et après la flèche , ce que je recherche(150ms)_NB: le niveau haut etant 24V le bas 0V :
‾_‾ --► ‾___‾
 
xi
xi
Apprenti
21 Oct 2010
188
Morbihan
Marc67 a dit:
Bonjour,
Ma question est dans le titre.
J'ai une cellule photoelectrique alimenté en 24 V qui delivre un front descendant pendant 15ms et cela ne me permet pas d'être reconnu par l'entrée d'un Logo! (siemens) car à priori il faut au minimum 100ms et on me conseille 150ms.
J'ai recherché un montage avec transistor , mais tous les montages trouvés sur internet utilisent un front montant avec une sortie en front montant.
Si vous avez une solution simple...
Merci d'avance
Si j'ai bien compris : tu veux un monostable à transistor pour prolonger la durée d'une impulsion, mais tous les montages que tu as trouvé fonctionnent avec une impulsion positive ; mais toi tu es à l'état haut par défaut et tu veux une impulsion négative ?

Si c'est bien le cas, il te suffit de reprendre le schéma de monostable à transistor que tu as trouvé et de remplacer les 2 transistors NPN par des transistors PNP + faire une symétrie horizontale de tout le schéma (tout ce qui était relié au + se retrouve relié à la masse, ...). C'est aussi simple que ca :wink:

Pour les refs des transistors PNP, un grand classique c'est BC857, BC858, BC859 (environ 100mA de courant collecteur au max) et la série BC327 à 329 pour avoir plus de courant.

Poste ton schéma si tu n'es pas sûr, je te dirai ci c'est OK.
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 333
FR-57330 Moselle
A partir des schémas de tes liens, ça peut donner çà mais il y a certainement plus simple...

 
T
tronix
Compagnon
6 Mar 2012
1 495
Toulouse
Simulation de l'autre solution qui a été proposée :

ScreenShot213.png


ScreenShot214.png


Les valeurs des résistances me semblent correctes, mais leur choix est un peu plus délicat pour assurer des potentiels adaptés en tous points.
 
T
tronix
Compagnon
6 Mar 2012
1 495
Toulouse
Solution plus simple, par symétrie, comme évoqué plus haut :

ScreenShot215.png


ScreenShot216.png


Attention aux impédances d'entrée et de sortie de la cellule et de l'automate.
Valeurs des résistances choisies rapidement, valeurs plus pertinentes possibles...
 
xi
xi
Apprenti
21 Oct 2010
188
Morbihan
tronix a dit:
Solution plus simple, par symétrie, comme évoqué plus haut :

[attachment=1]ScreenShot216.png[/attachment]

Attention aux impédances d'entrée et de sortie de la cellule et de l'automate.
Valeurs des résistances choisies rapidement, valeurs plus pertinentes possibles...
Merci pour le retournement de schéma :)

A mon avis c'est la solution la plus simple et la moins chère pour ce qu'il veut faire.

Quelques remarques :
- Je pense qu'il y a une petite erreur dans ce que tu as redessiné : tu as déplacé R2 par rapport au schéma d'origine. Il faudrait la remettre entre R1 et le +24V, ca va servir à assurer le blocage du transistor Q1 dans le cas où sa cellule sort un peu moins de 24v à l'état haut.
- La valeur de R6 est un peu faible, elle va dissiper quasiment 0.3W au repos et, en considérant un gain de 100 pour le transistor Q2, la valeur de R5 est trop élevée pour arriver à saturer Q2. En clair, il faudrait prendre au moins 4.7kOhms pour R6, ce serait plus sur.
(Note : dans le cas où l'impédance d'entrée de l'automate est faible, alors du seras obligé de rester avec 2k voire moins pour R6 ; auquel cas il faudra la prendre en version 1/2watts. Tu seras également obligé de diminuer la valeur de R5 (genre 150k) et augmenter proportionellement la valeur de C1)
 
T
tronix
Compagnon
6 Mar 2012
1 495
Toulouse
R2 n'a en fait pas d'utilité, je l'ai mise comme pullup, mais il y a Q2, elle ne sert donc strictement à rien en effet.
Côté R1, elle est éventuellement plus utile, cela dépend en fait de ce que sort la cellule.
Les valeurs des résistances sont à calculer plus finement, j'ai fait cela très rapidement.
La version à NE55 à l'avantage d'être plus facile à comprendre pour un débutant et d'être beaucoup plus tolérante sur les valeurs. Pas franchement plus compliquée, en nombre de composants ou de soudures. Au choix donc !
 
M
Marc67
Apprenti
28 Avr 2008
137
Alsace
  • Auteur de la discussion
  • #17
Waouh !!!
J'étais absent cause boulot, mais je constate que vous m'avez gaté...même gavé !
Un grand MERCI à tous, je vais "digèrer" les reponses, tester et eventuellement revenir faire le fouille-merde...
Encore MERCI et bravo.
 
D
Dom5457
Nouveau
10 Mar 2012
37
Nancy
Slt , il ne s'agit pas de retarder mais bien d'élargir ton impulsion.
Cela s'appelle un monostable. Contacte moi sur mon mail: d.nardi@free.fr
si tu veux un schéma
cdlt
dom
 
Francois8832
Francois8832
Apprenti
31 Août 2012
82
Les entrées du Logo étant probablement équipées d'un seuil hystériesis , essaye le montage ultra hyper simple du circuit DRC (Diode resistance, condo) tel que ceci :

DRC.JPG


Attention cependant au courant en pointe lors de la décharge du condo dans la cellule qui te fournit le crenaux (environ i=U/R2) , et à l'influence de la résistance d'entrée du module logo sur la sortie (qui viendra probablement raccourcir le temps de recharge du condo.

tu obtiens ceci (à la décharge rapide du condo près et en négligeant la résistance d'entrée du module) :

diagrammeDRC.JPG


avec t=-RC.Ln(1-U/E)

Le temps de recharge est donc fonction de RC. Pour R, ça sera la parallélisation du R de mon schéma et de la résistance de ton module Logo. Si le module a une resistance de tirage au 24V, tu pourrait même supprimer ma résistance et ne garder que le condo.

sinon, CD4538, un composant très bien qui permet de faire des créneaux logiques, moins couillon que le NE555 (que j'aime pas, mais c'est du snobisme), tension maximal 15V je crois. Cela veut dire régulateur 7812 pour l'alim + un petit transistor en sortie pour revenir à 24V. C'est moi bricolage, et ce serais ma solution perso.


Voir la pièce jointe CD4538BC.pdf
 
T
tronix
Compagnon
6 Mar 2012
1 495
Toulouse
Je n'aime pas non plus le NE555, comme les monostables en général, donc comme le 4538 ! Il y a une version un peu plus moderne du NE555 en cmos, mais dans l'application visée, ça n'a pas d'importance.
Ma solution serait un PIC10 (boitier SOT23 à 5 pattes), alimenté comme sur le schéma proposé. On pourrait faire l'économie de la diode de clamp en entrée et mettre un transistor avec résistance de base intégrée. Difficile alors de réduire encore le nombre de composants. Mais avec un processeur (et le PIC10 coûte moins cher qu'un monostable), le retard est précis, non limité, et aucun composant externe n'est nécessaire. Si on a l'habitude, le programme ne prend que quelques minutes.
 
Francois8832
Francois8832
Apprenti
31 Août 2012
82
tronix a dit:
Je n'aime pas non plus le NE555, comme les monostables en général, donc comme le 4538 !
Cela dit, dans l'aviation civile, on a des équipements fabriqués dans la fin des années 80 qui utilisent en nombre le 4538 et qui offrent une excellente précision et tenue dans le temps. Ils tournent toujours actuellement.
Ta solution à PIC peut paraître riche, mais elle est indubitablement la meilleure par son extrême flexibilité. En même temps, c'est pour mettre devant un module Logo, donc quelque chose d'intelligent. Tout ce qu'il veut c'est une impulsion assez longue pour être détectée. Est il pertinent de sortir un PIC pour allonger un signal précisément ? Si déjà on sort l'artillerie lourde, on vire le module logo et on fait tout avec un PIC -> bof.
 
T
tronix
Compagnon
6 Mar 2012
1 495
Toulouse
Tout à fait d'accord, pour le cas exposé, il faut rester dans les solutions simples qui ont été suggérées. Mais une solution à PIC10 n'est ni riche (0.5€) ni démesurée (6 pattes, 4 I/O, le plus petit a 16 octets de ram et 256 de flash). Pas de quoi remplacer l'automate ! C'est typiquement fait pour ce type d'application, et un peu plus quand-même. Mais quand on n'a pas l'habitude, la première fois, on mettra 10 fois moins de temps qu'en utilisant un monostable.
 
Haut