Comment redresser un plateau de chêne voilé ?

FB29
Compagnon
1 Novembre 2013
7 666
FR-29 Brest
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

J'ai un plateau de chêne monté sur une séparation, et qui s'est voilé au fil du temps :???: .

Edit: fait partie d'une cuisine aménagée par une entreprise avant que je n'achète la maison.

Il mesure 450 x 1700 mm et est constitué de 3 planches de chêne de 20 mm assemblées entre-elles par bouvetage en zig-zag. Ce plateau a été monté sur une plaque de panneau de particules par l'intermédiaire de 3 languettes de contre-plaqué en guise d'entretoises.
DSC_1913.JPG

DSC_1911.JPG

DSC_1912.JPG


Visiblement les matériaux ont joué de manière différente, le bois massif se contractant plus que le panneau de particules. Maintenant l'ensembles est bien déformé et depuis peu une fente sur le long du plateau est apparue :???: .
Les planches ont l'air à peu près plates, c'est surtout au niveau du bouvetage à une extrémité que cela a joué.

Pour le moment j'ai supprimé le panneau de particules et je me demande si on peut redresser ce panneau ?

En le maintenant serré par des serre joints sur les côtés et dessus dessous entre deux plaque de contre plaqué pendant un temps suffisant (semaines ou mois) par exemple ?.

En supposant qu'il se redresse comment le stabiliser ?

Merci pour vos conseils :-D

Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
domi.U&M
Compagnon
25 Août 2011
2 108
région bordelaise
bonsoir,

au vu de la photo, le plateau est constitué de 4 planche assemblées. Il semble que ce ne soit pas elles qui ont tuilé, mais l'assemblage.

Plusieurs choses à faire:
- vérifier qu'avec des serre joints (à pompe) les assemblages se resserrent. Si un peu de cintre subsiste, on peut mettre des coins entre le rail des serre-joints et le plateau.

Si c'est ok, enlever les serre-joinst, insérer de la colle blanche à bois dans les assemblages (on peut un peu allonger la colle à l'eau) et les remettre avec les coins. séchage 2 jours.

-appliquer sur la face arrière le même produit que sur la face visible (il semble s'agir d'un vernis). ceci afin que la tension soit la même de chaque côté des planches, et que l'hygrométrie soit identique.

Après, à vous de voir s'il faut, pour des raisons d'assemblage, remettre un cp ou pas.

Nota bene: si les planches peuvent être complètement désolidarisées les unes des autres, le faire et tout ré encoller.
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
les collage en zig zag son solide : ne cassent jamais , mais ça se fend ou ça veut dans les planche et on se retrouve avec des fentes

le chêne se deforme comme il veut ... pour l'empecher de se deformer il faut dès le depart des pieces dans l'autre sens pour l'empecher de bouger

avec uniquement des planche dans le même sens aucun espoir que ça reste plat en chêne

il faut aller chercher du chêne en corse : il ne travaille jamais ... :axe:

si tu veux maintenir plat ce truc en chêne il faut le fixer sur un truc aussi rigide que lui : des planche en chêne dessous en travers a la place de l'agglo avec une multitude de vis sur toute la surface

mais une fois que les fente sont faite : un moyen de fixer cela a plat agravera le fente ... a boucher avec je ne sais quel mastic ... presque le même probleme que si on avait fixé 3 planche sans l'assemblage en zig zag
 
domi.U&M
Compagnon
25 Août 2011
2 108
région bordelaise
moissan a dit:
les collage en zig zag son solide : ne cassent jamais , mais ça se fend ou ça veut dans les planche et on se retrouve avec des fentes
Je ne suis pas du tout d'accord avec toi. Regarde la photo montrant le bout des planches et leur assemblage: tu verras aussitôt que c'est l'assemblage qui a laché.
Il se peut que l'aggloméré ait gonflé et ait bousillé les assemblages par une poussée sur les serres ceinturant planches et plateau d'agglo.
 
domi.U&M
Compagnon
25 Août 2011
2 108
région bordelaise
En y regardant mieux, je comprends mieux pourquoi les assemblages ont lâché: le plateau est en appui seulement par des cales le long de la ceinture.
Toute charge sur le plateau va le cintrer et tirer sur les assemblages. Il manque des traverses pour reprendre la charge...
Il faudra en coller lorsque le plateau aura été restauré comme j'ai indiqué ci avant.

ps: cet assemblage "en zigzag" s'appelle un assemblage à bouvet, ou bouvetage et un bouvetage se fait avec une fraise à bouveter.
 
papeteme
Compagnon
14 Octobre 2009
1 136
entre Savoie et Isère
Bonsoir,
Le bois travaille déjà quand les deux faces sont soumises aux mêmes conditions. Alors, ici il y avait tout pour ne pas aller : une face vernie et l'autre cachée par l'agglo.
Quatre à cinq traits de scie longitudinaux aux trois-quart de l'épaisseur du plateau faits sur la face cachée auraient calmé le cintrage. Je fais comme ça pour des dessus de table ou de bureau.
Si tu veux quelque chose de net, refends tes plateaux au droit des collages et refait ton assemblage.
Bien amicalement. Papeteme
 
FB29
Compagnon
1 Novembre 2013
7 666
FR-29 Brest
  • Auteur de la discussion
  • #9
Bonjour à tous,

Et merci pour vos conseils avisés :-D.

Au niveau des cassures les deux cas sont présents: une partie du bouvetage s'est effectivement décollée, mais à un endroit limité seulement (problème de collage je suppose). A un autre endroit la panneau est fendu sur toute la longueur (1 à 2 mm de large) :???:

Je pense que le bois s'est contracté avec le temps, l'agglo lui n'a pas bougé et du coup la ceinture collée au panneau et qui n'a pas cédé l'a mis en contrainte d'extension et le bois à cédé :???: . Le montage a été fait pourtant par une entreprise artisanale il y a 35 ans, mais ils n'ont pas dû réfléchir au coup de l'agglo :oops: . Il aurait fallu laisser un jour de 5 mm sur le pourtour ...

Je pense faire un essai de serrage et de collage à plat car effectivement si on appuie sur le panneau il semble se redresser assez volontiers maintenant que l'agglo est parti. Faut que je trouve les fameux serre joints en attendant !

Merci encore pour vos encouragements :-D

Cordialement,
FB29
 
jeje_03
Compagnon
28 Décembre 2012
1 227
Les combrailles
Bonjour,

Pour ma part, je ferais affectivement ce qui a été mentionné a savoir refaire les collages serré avec serre joint à pompe.
L'epaisseur du chene n'ayant visiblement pas une importance capitale... je rapasserai la planche assemblé dans la raboteuse pour ramener au plat, au moins sur la face visible. Car il y a de grande chance pour que les planches aient gauchies sur leur largeur, et pas uniquement à l'endroit des assemblages.
De toute façon, comme déjà mentionné, il n'y a pas de miracle quand çà veut travailler çà travaille.
Pour les assemblages, effectivement, le préfère aussi les languettes. Ici je ferais une rainure profonde à la toupie et je mettrai en languette en contre plaquet ( donc sans fil), c'est pas la peine de donner une chance supplémentaire à la languette elle aussi de travailler.

Cordialement,
 
FB29
Compagnon
1 Novembre 2013
7 666
FR-29 Brest
Bonjour jeje_03

Et merci pour toutes tes infos :-D.
Pour le moment le plateau repose sur le sol du garage bien aplati avec des boîtes de carrelage sur le ventre :shock:. Je vais le laisser réfléchir 3 à 4 semaines car je n'aurai pas récupéré de serre joints assez grands d'ici là :???:

Je compte effectivement recoller les assemblages sous serre joints, bien bridé sur un plateau bien plat que j'ai confectionné par ailleurs :)

Ensuite je pense monter des traverses sous le plateau tous les 30 cm (5 traverses), de la même épaisseur que le panneau de particules supprimé, soit du 25 x 40 mm en gros. Comme je ne suis pas trop outillé pour la menuiserie, je pensais les fixer par vis à têtes plates, noyées dans des lamages assez grands et juste assez serrées pour garder le plateau plat sans contrarier le travail du bois :???: ?

Cordialement,
FB29
 
jeje_03
Compagnon
28 Décembre 2012
1 227
Les combrailles
Salut,

Oui çà me parait pas mal. Pour tes traverse, de toute façon, meme si elle ne jouent pas plainement leur role, çà va aider quand meme sans géner ton montage, donc pas la peine de s'en priver.
Pour ton collage, l'ideal çà serait de te trouver des dormants, plutot que des serre-joint à pompe... mais bon, il faut aussi savoir se debrouiller avec ce que l'on a... c'est çà le bricolage, et pas la course à l'armement :).

Cordialement
 
papeteme
Compagnon
14 Octobre 2009
1 136
entre Savoie et Isère
Bonjour,
Si tu recolles ton panneau, assure-toi que le sens des différentes planches qui le constituent soit bien inversé. Vu en bout, il faut une succession de u-n-u-n. Ainsi, le cintrage des planches qu'on appelle le tuilage s'annule un peu au lieu de se cumuler.

Chez nous, les ébénistes qui font des portes de living modernes en planches d'orme massives (et non cadre et panneau) les maintiennent planes en veillant à l'inversion des morceaux successifs et en les réunissant par des rainures queue d'aronde sur des traverses trapézoïdales, pas de vis, pas de pointe et surtout pas de colle. La porte peut ainsi varier de largeur suivant le degré hygrométrique sans aucune séquelle.
Bien cordialement. Papeteme
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut