comment reconnaitre les nuance d'aluminium ?

  • Auteur de la discussion nordiste
  • Date de début
N
nordiste
Apprenti
salut,
comment faites vous. pour reconnaitre la nuance d'alu que vous avez sous la main ?
si possible une methode non destructive et qu'on peu appliquer sans materiel encombrant. (pour faire chez le ferailleur)...
merci d'avance,
marc
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
Bonjour,

Moi aussi, cela m'intéresserait bien.

Si quelqu'un a de bons trucs ?
 
J
jacques maurel
Ouvrier
J'avais vu une méthode dans le "livre de l'aluminium Pechiney" (2 gros dictionnaires auquels je n'ai plus accès malheureusement. Cela consistait à déposer une goutte d'une solution de soude caustique sur le métal, et d'attendre: suivant la couleur de la tache et si la couleur pouvait s'enlever ou pas il était possible de savoir la famille de l'alliage. Reste à retrouver les livres!
 
S
Samifred
Compagnon
L'astuce qu'utilisais un ami aujourd'hui disparu malheureusement, c'était une lime et du feu...

Il faisait une ligne avec un peu de limaille sur une plaque (carrelage) et mettait le feu a un bout de la ligne. Et suivant la vitesse d'avance de la flamme et la couleur de celle-ci, il pouvait déterminer avec précision quel était le type d'aluminium.

Si je me rappel bien, plus la flamme et blanche et rapide plus le type d'aluminium et dur donc moins d'élasticité.

A expérimenter avec plusieurs types d'alu. (Attention au gaz et incendie)
 
D
DUPONT Mickael
Ouvrier
Bonjour,
On peut aussi reconnaitre les duretés à l'oreille.
Essayez d'ébavurer de l'alu avec le dos d'un réglet.
Dans les 5xxx, ça fait frgrfrgrfrgrfrfg :???:
Dans les 2000 et les 6000 ça fait fiiiiiiiiip :)
Dans les 7000, ça fait siiiiiiiiic.:-D
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
Merci, Samifred et Mickael.

Il doit falloir faire pas mal d'essais et prendre de l'expérience avant de pouvoir tirer des conclusions sur un bout d'alu inconnu, mais ça peut sûrement aider.
 
J
jo69
Compagnon
Hello
Nous utilisions pour différencier les alu contenant du cuivre une solution une goutte d'acide fluorydrique si la surface devient noire ou gris foncé l'alu contient du cuivre série des 5000 et du coup pose des PB de soudure sinon si la surface reste blanche exempte de cuivre donc plutôt série 6000 .
bonne soirée
 
C
cosinus007
Ouvrier
Eeeeeeeeeeeehhhhhhhhh
Attention à acide fluorhydrique, ou acide de vitrier (utilisée pour dépolir le verre) c'est une vraie saloperie ! Y'a pas mal d'années à l'occasion du nettoiement d'un ancien entrepôt, un mec c'est assis sur un fut en ayant contenu.
Quand il c'est aperçu que ça le chatouillait, il les avait déjà perdues ! Ce ne sont pas des conneries.
Pour reconnaitre les nuances, on pourrait penser à la méthode des densités + une table ???
 
D
DUPONT Mickael
Ouvrier
Bonsoir,
J'ai reçu une nouvelle nuance qui complique un peu les choses. Le 2050 T84 de chez Alcan. Densité 2.71 comme le 2017. Mais résistance mécanique supérieure au 7075 :eek:
Il est utilise sur l'A380 pour un gain de 4% de masse par rapport au 7175 qui a une densité de 2.81, sans modif de plans.
Il contient du cuivre et du lithium.
En plus avec la précision du pont bascule des férailleurs ça ne doit pas être facile de calculer une densité sur place :???:

DSCN0585.JPG
 
J
JKL
Compagnon
En dehors d'être équipé avec un spectromètre à étincelle ou de masse je ne crois pas que vous puissiez "analyser" votre morceau "d'alu". D'ailleurs pour un mécanicien amateur est ce bien nécessaire ?????
Perso je me limite à percer un trou dans la pièce en question. Si le copeau colle au foret je classe le morceau dans les "nuances merdiques à usiner" et si au contraire le copeau est cassant et se dégage bien du foret je classe le morceau dans les nuances à "usage mécanique". Le bruit du foret est aussi assez caractéristique de la dureté du métal. Si d'aventure on veut une nuance précise aujourd'hui avec Qualichutes et Mickael Dupont il suffit de passer commande et ensuite on stocke sa matière avec le code des couleurs qu'on utilisait autrefois. De mémoire la touche de peinture verte c'était de l'AU4G et la touche rouge la série des AG3-AG5-AGS = 6xxx. et lors du débit on prélève à l'opposé du marquage "of course".
 
tranquille
tranquille
Compagnon
cosinus007 a dit:
Eeeeeeeeeeeehhhhhhhhh
Attention à acide fluorhydrique, ou acide de vitrier (utilisée pour dépolir le verre) c'est une vraie saloperie ! Y'a pas mal d'années à l'occasion du nettoiement d'un ancien entrepôt, un mec c'est assis sur un fut en ayant contenu.
Quand il c'est aperçu que ça le chatouillait, il les avait déjà perdues ! Ce ne sont pas des conneries.
Pour reconnaitre les nuances, on pourrait penser à la méthode des densités + une table ???


On peut poser une goutte d'acide sur un bout d'alu, sans pour autant, y tremper ses coucougnettes !!!
 
A
Guest
tranquille a dit:
cosinus007 a dit:
Eeeeeeeeeeeehhhhhhhhh
Attention à acide fluorhydrique, ou acide de vitrier (utilisée pour dépolir le verre) c'est une vraie saloperie ! Y'a pas mal d'années à l'occasion du nettoiement d'un ancien entrepôt, un mec c'est assis sur un fut en ayant contenu.
Quand il c'est aperçu que ça le chatouillait, il les avait déjà perdues ! Ce ne sont pas des conneries.
Pour reconnaitre les nuances, on pourrait penser à la méthode des densités + une table ???


On peut poser une goutte d'acide sur un bout d'alu, sans pour autant, y tremper ses coucougnettes !!!

Bonjour
Si , Si tu es obligé , sinon tu risque de ne pas utiliser le bon acide :wink:
CB
 
J
JKL
Compagnon
Quand je lis les réponses qui sont faites parfois je me marre car vraiment c'est sûr que de l'acide fluo on en trouve en GSB ou chez le quincailler du coin !!!!!!!!!pfuuuuuuuuuuuuuuu
Ensuite même si vous en trouviez sachez qu'il n'y a pas pire acide car une goutte dans les yeux et vous perdez votre oeil car cet acide pénètre, creuse dans les chaires et un lavage énergique n'y fera rien.
J'ai manipulé toutes ces saloperies dans un environnement extrèmement adapté avec un ingénieur sécurité dans le dos.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
Bonjour ,

Pour differencier les AG (5000 )et AU4G (2000) c'est tres simple et cela marche tres bien avec de l'acide chloridrique .

Pour le reste , sans spectro c'est impossible de donner la nuance , la durete ne va donner qu'une approximation , un AG3 est à 50-60 Brinell et un AU4 G : 100 HB , un AGS : 70 HB ....
Sinon , comme le bricoleur est confronté souvent à identifier des morceaux d'alu de recup , la connaissance des utilisations type alliages donne aussi une indication , même s'il y a des recoupements .
Les alliages de fonderie , n'est pas le même pour faire des pistons et pour faire un carter , les alliages de corroyage ( laminage , étirage ) : tole , barre ...
 
marmalou
marmalou
Compagnon
Bonjour
un ancien, m'avais donnée cette pratique pour trouver des 2017 A (anciennement AU4G)attention uniquement sur de l'alu non anodisé.
mettre de la soude caustique attendre quelques secondes puis eponger si la tache est trés sombre c'est OK si elle reste blanche Pas bon .
J'ai toujours fait comme ça mes tete de rotor de Giro et je suis toujours vivant !
 

Sujets similaires

X
Réponses
27
Affichages
1 959
XIIIVSI
X
BZHades
Réponses
42
Affichages
3 043
FTX
Geoff87
Réponses
190
Affichages
11 383
Geoff87
Geoff87
01power
Réponses
3
Affichages
8 701
01power
01power
G
Réponses
38
Affichages
6 494
Candbyr
Candbyr
yvon29
Réponses
151
Affichages
41 279
Oxyde de chrome
O
Haut