Comment faire varier l'ampérage

  • Auteur de la discussion Yokogumo
  • Date de début
Yokogumo
Yokogumo
Compagnon
23 Mai 2010
1 140
Grigny 91
  • Auteur de la discussion
  • #1
IMG_20150624_170910.jpg
CCF03082015_00000.jpg
Bonjour a Tous ,
J'utilise pour anodiser le titane sur mes couteaux un montage simple , voir schéma et photo , et ma question est si possible ? comment puis je faire varier l'ampérage en sortie du circuit (comme sur une alim variable) , si j'arrivais à faire cela j'aurais accès à une gamme de couleur plus grande ......

En vous remerciant pour votre aide
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Dans un tel montage "on ne peut pas faire varier l'ampérage" si ce montage est fait pour faire une électrolyse. L'ampérage est le résultat du rapport entre la tension d'alimentation et la "résistance" du bain électrolytique. Cette résistance est liée à la surface des électrodes et à la conductibilité de l'électrolyte.
Il vous suffit donc de tourner le bouton de votre "VARIAC" pour que la tension varie et donc l'ampérage. La température du bain est un paramètre aussi.
Stan
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 751
FR-29 Brest
Bonjour,

SI la tension au secondaire est trop élevée et l'intensité insuffisante :roll: ... Cascader entre la sortie transfo et le pont de diodes un transformateur abaisseur 110 / 24 V 10A (ou 110 /12 V 20 A si la tension de 12 V est suffisante) ... Vérifier si les diodes supportent la nouvelle intensité ... sinon les changer ...

Transfo cascadé.jpg
[div=none][arrow][/arrow][/div]

Le plus compliqué est de trouver le transfo adéquat :oops: ...

Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
B
bequet gilles
Compagnon
21 Mai 2012
949
Cergy Pontoise
bonjour a tous

en fait tu veux surement que ton courant reste constant.
au cours de l' anodisation la resistance de ta piece augmente ,il te faut
donc augmenter la tension, le montage proposé par FB29 devrait convenir mettre
un alternostat en amont de ton transfo devrait convenir.

a+ gilles
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 335
nord
bjr

AMHA il serait plus judicieux de réaliser une alim a tension et courant reglable
vu l'intensité mise en jeu,2 Amp est ridicule ! reste a voir la tension !

un montage avec un régulateur 723 et un bon vieux 2N3055 fera l'affaire.

Mais bon! les conseilleurs ne sont pas les réalisateurs :wink:
 
Dernière édition:
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 626
59000
bonjour,
Comme métalux, on anodise le Titane pour obtenir ce si beau spectre de couleur, il nécessite une haute tension
variable en fonction de la couleur souhaitée (au moins 120 V pour le vert ) , plus un réglage de courant indépendant
qui lui est fonction de la surface.
Il faudrait s'inspirer des grosses alimentations de laboratoire réglable en courant et en tension,
comme celle de chez Delta Elektronika, pas simple à réaliser, c'est du découpage.
Peut être en détournant un variateur de fréquence, on peut régler pas mal de paramètres, la tension et le courant max, puis un redresseur triphasé et une self. Dans la gamme de puissance que tu utilises, tu en as, en occasion, pour une bouchée de pain.
Concrétement, tu remplaces ton variac par un variateur de fréquence pour moteur dont
tu n'utilises pas la fonction variation de fréquence mais uniquement les fonctions:
variation de tension et variation de courant. Accéssoirement, le fait de monter en
fréquence minimise l'ondulation après le filtrage.
 
Dernière édition:
Yokogumo
Yokogumo
Compagnon
23 Mai 2010
1 140
Grigny 91
  • Auteur de la discussion
  • #7
Merci pour vos réponses , bien que certaines me dépassent un peu , je me demandais si il ne serait pas plus simple pour moi d'investir dans une alimentation variable de labo , en règle générale lorsque j'anodise une pièce je fais un essai avant sur un martyr pour caler à peu prés ma couleur et choisir mon voltage qui restera fixe pendant l'opération , en suite j'installe mes 2 platines de couteau pliant et j'envoie le jus pendant une dizaine de secondes , la couleur se forme rapidement et se stabilise du fait que la résistance de la piéce augmente . Du fait que les deux pièce sont anodisées ensemble j'obtiens bien la même couleur........
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 626
59000
Si je me suis mal expliqué, dis le moi.
Tout dépend de la tension max souhaitable, comme ton courant est relativement faible, tu peux aussi mettre
en série 2 alim de labo de 60 V chacune par exemple qui te coûteront moins chère .
 
Dernière édition:
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
Bonjour,

Pour ce qui est de la solution de partir d'un montage perso basé sur un Lm ou µA723 suivi d'un 2N3055 : ça n'est pas possible , le 723 admet au maximum 40V et le 2N3055 admet 60V ...On est loin des 120V !

Un variateur de vitesse pour moteur détourné de ses fonctions risque de ne pas fonctionner (ces engins sont en principe tous prévu pour détecter qu'ils sont raccordé aux enroulements d'un moteur , et , si il ne détecte pas de moteur , il ne démarreront pas et passeront en sécurité !)

Quand aux alim de labo , c'est quand même couteux , lourd, et encombrant , et elle ont en général pleins de fonctions inutiles pour de l'électrolyse, et de régulations inutilement précise ...d'autant qu'il en faut deux ! (encombrant) ou une seule grosse à H.T. réglable comme du temps de l'électronique à tubes (introuvable )

je pense que vous pourriez obtenir , à moindre frais, et sans le luxe inutile des alim de labo , une tension continue réglable de 120V sous 2A environ avec un "variac" ou alternostat de commande d'avance fil d'un vieux poste de soudage MIG semi-auto (genre vieux SAFMIG ou vieux COMMERCY) suivi d'un redresseur doubleur de tension (montage latour, avec 2 diodes genre BY214-200, 6A3, 600D, ou équivalent...et deux condos de 1000 à 2200 µF 100V)

Un "variac " d'avance fil de MIG est en général en 48 ou 60V...et, suivi d'un redresseur doubleur, on obtiens les 120v redressé filtré requis ou un peu plus (Ca sera encore moins cher que toutes les autres solutions proposés , seule difficultée, récupérer un vieux poste semi auto hors service ...ou son "variac")
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
11 990
Messieurs, vous m'excuserez (enfin, j'espère) mais on part sur un détail de solutions 723, 3055, BY214, etc alors que nous ne savons rien de la tension ni du courant nécessaire. En plus on veut les faire varier ...

Pour le moment nous savons que la source actuelle est de 0 à 110V et le courant peut aller de 0 à 2A. MAIS cela n'est pas satisfaisant pour l'usage du demandeur sans que nous sachions dans quel sens.

Il me semble qu'on devrait reprendre à la base pour définir :
- quelle tension maximum/minimum est nécessaire
- quel courant maximum/minimum est nécessaire
- quelle régulation éventuelle de ces paramètres : courant constant, tension constante ?
- si la source actuelle doit être conservée, car elle semble limitée dans les deux domaines, quel paramètre privilégier

Les solutions viendront assez naturellement ensuite. 8-)
 
Yokogumo
Yokogumo
Compagnon
23 Mai 2010
1 140
Grigny 91
  • Auteur de la discussion
  • #11
Gaston48 , c'est moi qui comprend pas bien le jargon , vu mon peu de connaissance en la matière , j'ai des collègues qui anodisent avec des alimentation stabilisées entre 0 et 120 volts sous 0.2 ampères , mon probléme est que je n'arrive pas à obtenir de couleur verte et je me demandais si c'était le fait d'envoyer 2 ampères au lieu de 0.2 , voila
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 626
59000
Tu as peut être déjà un problème de préparation et un rampe de montée tension
et courant qui n'est pas adaptée ?

Il semble que plus tu montes en tension, plus les couleurs correspondantes sont
difficiles à obtenir, il faut "claquer" d'une façon régulière une couche de plus en plus épaisse, tous les paramètres et la composition des bains deviennent critiques.

anod.jpg
 
Dernière édition:
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 626
59000
Un variateur de vitesse pour moteur détourné de ses fonctions risque de ne pas fonctionner (ces engins sont en principe tous prévu pour détecter qu'ils sont raccordé aux enroulements d'un moteur , et , si il ne détecte pas de moteur , il ne démarreront pas et passeront en sécurité !)
Si les charges des sorties sont bien équilibrées, ce qui est le cas devant un pont redresseur triphasé, cela ne pose pas
de problèmes. Il faut le programmer aussi suivant la loi la plus simple V/F. Dans ce cas, les 2 que j'ai, que je branche un peu
partout suivant les besoins, supportent de débrancher le moteur à chaud sans problèmes par exemple.
Beaucoup ont un variateur pour l'atelier, constamment actif sur lequel ils se branchent à chaud suivant le besoin.
 
Dernière édition:
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 335
nord
Messieurs, vous m'excuserez (enfin, j'espère) mais on part sur un détail de solutions 723, 3055, BY214, etc alors que nous ne savons rien de la tension ni du courant nécessaire. En plus on veut les faire varier ...
c'est pourtant bien précisé sur le schéma et sur les caractéristiques du transfo variable :wink: donc maxi 2 Amp et 110 v

si j'ai cité le 723, c'est qu'il est simple a mettre en œuvre et rien n'empéche de faire du tracking pour augmenter la tension , mais il y a tant d'autres régulateurs qui montent plus haut :roll: ce qui évitent les solutions batardes ou les récupes hasardeuses

ceci dit chacun " voit midi a sa porte "
 
Dernière édition:
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
11 990
c'est pourtant bien précisé sur le schéma et sur les caractéristiques du transfo variable :wink: donc maxi 2 Amp et 110 v
Ben non !
C'est ce qu'il a, pas ce qu'il veut, sinon la question de départ ne se poserait pas, il me semble !
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 335
nord
j'en remets une couche ( n'en déplaise a certains :mrgreen: )

Je doute fort que notre ami Yokogumo est besoin d'une tension aussi élevé pour réaliser une anodisation :shock: et je pense qu'il a réalisé son montage avec ce qu'il avait sous la main et qu'il ne "pousse " pas son variateur a fond , mais lui seul pourra le dire !
20 volts est largement suffisant et comme chacun sait ( enfin je l'espère ! ) le bain va +- s'évaporer pendant l'électrolyse d'où la nécessité de réajuster constamment les valeurs de l'alimentation, d'où la necessité d'avoir des valeurs U et I constantes.
Comme nous ne sommes plus a l'ére des Variacs mororisés du siécle dernier, une solution électronique s'impose si on veux un résultat parfait .
.

pour certains la littérature, et d'autres la réalité du terrain ..
 
Dernière édition:
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 335
nord
effectivement ! je ne pensais pas qu'il fallait une tension aussi élevée pour le titane :???:

j'ai raté l'occasion de me taire :maiscebien:
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 626
59000
Pourtant j'ai tenté d’être explicite dans mon premier post, mais je ne sais pas ce qui se passe dans l’atmosphère ?
ce forum n'est plus du tout convivial, tout va se passer au calme en MP...
 
Dernière édition:
Yokogumo
Yokogumo
Compagnon
23 Mai 2010
1 140
Grigny 91
  • Auteur de la discussion
  • #20
En ce qui concerne la préparation du titane , il est poncé aux grains 400/600/ 1000 puis poli au feutre avec de la pâte , les résidus de pâte sont éléiminé à l'acétone , la piéce est ensuite lavée a l'eau chaude avec un produit vaisselle , rincée copieusement puis accrochée sur un portant en titane et vaporisée avec de l'eau distillée ( pas de gras , pas de doigts !) elle est ensuite plongée dans un bain d'eau distillée et bicarbonate de soude , j'envoie le jus et la réaction est immédiate l'anode bulle et les piéces aussi , 10 secondes plus tard le courant ne passe plus c'est terminé , j'ai essayé un bain de sulfate d'ammonium , j'obtiens peu ou prou les m^mes couleurs aux mêmes valeurs , je crois que l'additif sert surtout à augmenter la conductivité du bain
Grâce a Gaston48 qui m'a indiqué une piste et que je remercie , je vais voir ce soit une alim qui conviendrait à mon besoin .........

Affaire à suivre ...
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 335
nord
pas de soucis Gaston ! tes avis sont toujours éclairés et de bons conseils , en aucun cas tu était visé :goodman:

mais une chose que je ne supporte pas sur ce forum ( et bien d'autres ) c'est que chaque fois que l'on propose une solution, 9 fois sur 10 on est contré par un autre membre qui propose autre chose a grands coups d'arguments et de théorie fumeuses.. ( pour certains, Google aidant c'est facile ! )
Tu l'a appris a tes dépends dernièrement il me semble ?.

Bref! canicule aidant mon cerveau c'est emballé :roll: toutes mes excuses a ceux que j'ai pu froisser
 
Yokogumo
Yokogumo
Compagnon
23 Mai 2010
1 140
Grigny 91
  • Auteur de la discussion
  • #22
En tout cas je ne me sens pas froissé du tout :-D,mais ils doivent être vigilants ceux que la canicule emballe , ce pourrait être le contraire :mrgreen: bon :jesors23: il n'y a qu'a cette période qu'on peut la placer :coco78:
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 751
FR-29 Brest
Bonsoir,

je vais voir ce soit une alim qui conviendrait à mon besoin ...
Du coup je n'ai pas bien compris quel était le problème avec ton alimentation de départ :oops: ...

Elle est certes basique, mais elle semble donner une tension (pour la couleur de l'anodisation) et un courant (par rapport à la surface des pièces) suffisants :roll: ?

La tension de 110 V alternatif au secondaire donne en crête du 110 v x racine (2) = 110 x 1,414 = 150 V en gros ... On pourrait d'ailleurs rajouter un condensateur de filtrage (de l'ordre de 2 000 uF avec la règle de 1 uF par mA à filtrer) pour lisser la tension ... quant au courant il peut certainement dépasser les 2 A en service de pointe durant une dizaine de secondes ...

Ne pas oublier de souder à demeure une résistance de décharge de 100 k ohms aux bornes du condensateur ... et ne pas oublier non plus que le courant continu avec des tensions aussi élevées c'est très très dangereux surtout en présence de solutions conductrices :eek: ....

Cordialement,
FB29
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 626
59000
La piste à gaston se révèle foireuse (une alim sur lbc) finalement :oops:
Oui je tenterais un filtrage comme FB29 , ce que tu mesures au voltmètre est une tension moyenne
avec un bon filtrage, ta mesure sera déjà plus fidèle.
 
Yokogumo
Yokogumo
Compagnon
23 Mai 2010
1 140
Grigny 91
  • Auteur de la discussion
  • #26
:oops: Pourqoi pas le filtrage , par contre béotien comme je suis ,il faudrait me faire un schéma avec la référence des pièces
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 751
FR-29 Brest
Bonjour,

Un condensateur tel que celui ci (lien) devrait faire l'affaire ...

Le condensateur se branche en parallèle sur la sortie, le + au plus du pont de diode et le - au moins.

Souder une résistance de 100 k ohms 1 watt directement aux bornes du condensateur (ou directement sur les cosses). Cette résistance est indispensable pour décharger le condensateur en dehors des périodes d'utilisation pour des raisons de sécurité. En effet un tel condensateur peut rester chargé à des tensions dangereuses pendant des jours sinon. C'est donc la première chose à faire avant toute mise sous tension.

Les diodes doivent supporter les pointes de courant, mais je suppose que c'est le cas ...

Cordialement,
FB29

Condensateur_2000_uF_200V.jpg
[div=none][arrow][/arrow][/div]
Alimentation variable.jpg
[div=none][arrow][/arrow][/div]
 
Dernière édition:
Yokogumo
Yokogumo
Compagnon
23 Mai 2010
1 140
Grigny 91
  • Auteur de la discussion
  • #28
:-D Merci FB29 , alors la c'est on ne peut plus clair , et pour la dangerosité je suis parfaitement au courant , si j'ose dire, je n'envoie le courant que lorsque les pièces sont installées dans le bain , je connais aussi les risques des condos .

Il n'y a pas de "probléme" véritable avec mon montage , seulement je n'arrive pas à obtenir une couleur verte , d'aprés le site Mr Titanium ce serait a 92/94 volts , d'aprés Gaston48 ce serait au minimum 120 or je ne peux monter que jusqu'a 110 v

Je peux toujours installer le filtrage cela ne peut qu'améliorer

Encore merci pour le schéma
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
!
 
Dernière édition:
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 751
FR-29 Brest
Bonjour,

je ne peux monter que jusqu'a 110 v
Avec un condensateur tu pourras effectivement monter plus haut. J'ai fait un petit calcul approché avec la formule dV = (I x dT) / C.

Dans notre cas pratique je pars du principe que la décharge est linéaire, et que le temps de décharge est égal à une demi alternance du 50 Hz, soit 10 mS. Cela donne pour un courant de décharge de 2 A : dV = (2 x 0,01) / 0,002 = 2 / 0,2 = 10V.

Autrement dit la tension de la capa va baisser de 10 V pour un courant max de 2 A dans le bain, et d'autant moins si le courant est plus faible. Donc, toujours pour ce courant max de 2A, et un condensateur de 2 000 uF la tension minimale sera de 150 - 10 v = 140 V :wink: ... ou dit autrement une tension moyenne de 145 V avec une ondulation résiduelle de +/- 5 V ...

Ondulation résiduelle.jpg
[div=none][arrow][/arrow][/div][div=none][arrow][/arrow][/div]

Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
Sujets similaires Forum Date
Fraiseuses CNC industrielles de type portique
Finitions
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electronique spécifique CNC
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Outils et accessoires
Divers projets et réalisations
Électricité/électronique (Hors usinage)
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electronique
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Divers projets et réalisations
Haut