Comment améliorer la sécurité d'un cuve ?

  • Auteur de la discussion JPastor
  • Date de début
Vapomill
Vapomill
Compagnon
Salut La Goupille !
Je ne crois pas qu'une bouteille plastique de butane puisse supporter une pression de 10bars !
Il semblerait qu'elle soit normalement de l'ordre de 7 bars ...
Cordialement, Bertrand.
 
O
Guest
Bonjour
Une petite pompe d'épreuve se trouve pour une quarantaine d'euros.
Pas la peine d'en prendre une à 400 balles, c'est scandaleusement cher pour ce que c'est (à la limite c'est même assez facile à fabriquer soi-même...)

Le coup d'oeil dans la cuve pour dire que la rouille n'a pas l'air épaisse, OK mais on n'appelle pas ça un contrôle.

Je ne savais pas que la norme était descendue à un coef de 1,2.
À mon ancien boulot il y a 3 ans, on appliquait encore 1,5 * pression de service (et pas pression de calcul)

L'avantage d'avoir sa propre pompe d'épreuve, c'est qu'on peut appliquer réellement la norme et réaliser ce contrôle tous les 5 ans (ou moins) ; rassurant, même si la cuve date de Mathusalem
 
K
kawah2
Compagnon
j'ai de l'air comprimé depuis que je suis gosse, (chez mes parents) on a jamais éprouvé une cuve, et si une ou l'autre s'est percée, elle était remplacée, par une autre trouvée à la ferraille, du temps ou il y avait encore des "ferrailleurs" accessibles :sad:
alors, la remplir d'eau et la gonfler tous les 2 ans......(ou même tous les 10ans) :itm:
 
transfluide
transfluide
Apprenti
Bonjour
Une petite pompe d'épreuve se trouve pour une quarantaine d'euros.
Pas la peine d'en prendre une à 400 balles, c'est scandaleusement cher pour ce que c'est (à la limite c'est même assez facile à fabriquer soi-même...)

Le coup d'oeil dans la cuve pour dire que la rouille n'a pas l'air épaisse, OK mais on n'appelle pas ça un contrôle.

Je ne savais pas que la norme était descendue à un coef de 1,2.
À mon ancien boulot il y a 3 ans, on appliquait encore 1,5 * pression de service (et pas pression de calcul)

L'avantage d'avoir sa propre pompe d'épreuve, c'est qu'on peut appliquer réellement la norme et réaliser ce contrôle tous les 5 ans (ou moins) ; rassurant, même si la cuve date de Mathusalem
Pompe d’épreuve tout simplement avec une Karcher !

J P
 
wika58
wika58
Compagnon
As-tu fait une inspection visuelle intérieure (caméra endoscopique)?
Ca te donnera déjà une bonne idée du risque que tu prends...

J'ai récupéré il y a 20 ans une cuve de 200 L pour mettre en tampon sur le réseau 6 b de mon atelier... alimenté par un compresseur GSB 100 L.

J'ai fait une inspection visuelle. Il y avait des marques de corrosion à certains endroits... j'ai nettoyé avec boulons et caillous+sable...(très sportif).
J'ai mis du passivateur de rouille... et puis une couche de vernis...
Et aucun soucis depuis...

Sur le compresseur j'ai une vanne de purge auto.
Purge de 2 sec toutes les 3 min...
C'est super et tu l'entends fonctionner...
 
pierreLG
pierreLG
Apprenti
Le coup d’œil dans la cuve pour dire que la rouille n'a pas l'air épaisse, OK mais on n'appelle pas ça un contrôle.

En fait si, c'est même le premier des contrôles permettant la détection de défaut de surface ! on commence même à entendre parler d'une certification COFREND pour ce mode de contrôle ... Si tu prend le DT75 qui recense tous les contrôles non destructifs tu trouveras le contrôle visuel.
l'histoire est toujours la même si le mode de contrôle le plus simple permet une vérification d'absence de défaut pas besoin d'aller plus loin. Il faut juste savoir ce que tu cherche pour y adapter le contrôle adéquat.
 
L
la goupille
Compagnon
Bonjour
La pression d'épreuve des bouteilles plastiques Calipso est de 30 bars.
Luc

@Vapomill
 
Vapomill
Vapomill
Compagnon
Salut La Goupille !
La pression d'épreuve des bouteilles plastiques Calipso est de 30 bars.
Voilà une info très intéressante ! Merci !
Si tu crées un sujet je le suivrai avec beaucoup d'intérêt ! :wink:
Cordialement, Bertrand.
 
vikor
vikor
Compagnon
Sauf erreur de ma part les anciennes cuves étaient construites selon le code CODAP ( de 1943)avec un coefficient de sécurité de 2
puis la DESP (normes européennes) est apparue avec son coefficient de sécurité de 1.43
 
Strzelczyk
Strzelczyk
Ouvrier
Bonjour
La pression d'épreuve des bouteilles plastiques Calipso est de 30 bars.
Luc

@Vapomill
Les réservoirs des voitures au GPL sont aussi éprouvés à 30 bars.
Ils peuvent faire de très bonne réserve d'air avec une surépaisseur de corrosion non négligeable !
 
K
kawah2
Compagnon
Bonjour
La pression d'épreuve des bouteilles plastiques Calipso est de 30 bars.
Luc

@Vapomill
mais leur capacité n'est pas de 30l, à peine un peu plus de 20l, faut pas avoir de gros besoin en air.
ça doit etre parfait pour un petit poste d'établi, avec un compresseur silencieux :smt023
 
L
la goupille
Compagnon
Bonjour
Oui 20 litre seulement pour les Calipso.
Moissan conseillait de ne pas mettre d'air dans les réservoir de GPL mais bien du GPL qui est 2 fois moins chère que le propane en bouteille 13 Kg.
Luc
 
JPastor
JPastor
Apprenti
Je pense que même 20 litres, pour un compresseur a palette, c'est pas mal, si on est le seul utilisateur. comme le compresseur peut tourner en continu et sans cuve, une micro cuve de 20 litres pourrait permettre d'avoir une pression constante a "l'amorçage", quand on appuie sur la gachette. Mais a part pour de la peinture de précision c'est pas forcément hyper utile je pense, sur un compresseur a palette, pour une utilisation de particulier.
 
L
la goupille
Compagnon
Bonjour
Je pense "péguer " mes 4 bouteilles au plafond , elles sont vraiment légères.
Et 2 petits compresseurs de 2 ch sur une console dans un pignon de mur au dessus d'un passage.
80 litres suffiront .
Opération gain de place.
Luc
 
transfluide
transfluide
Apprenti
Mauvaise idée pour un petit volume ..... ça monte très (trop) vite a moins de prévoir une soupape de décharge ... nous on l’utilisait sur des chaudières en épreuve mais sur des volumes d'au moins 5 / 6000 litres
Quand je fais des épreuves effectivement gestion avec robinet pour détente.




J P
 

Sujets similaires

H
Réponses
12
Affichages
729
metalux
M
Haut