cnc wintech engineering

  • Auteur de la discussion spyder
  • Date de début
spyder
spyder
Apprenti
12 Fev 2015
51
  • Auteur de la discussion
  • #1
salut à tous, qui peut m'expliquer le fonctionnement de la Cnc de chez wintech engineering voir lien le fonctionnement oscillant de la lame etc merci à vous
 
Nico91
Nico91
Compagnon
9 Mai 2009
3 456
FR-91
c'est une longue lame qui fait des petits mouvement de va et vien et qui en plus et orienté dans le sens de la coupe
 
spyder
spyder
Apprenti
12 Fev 2015
51
  • Auteur de la discussion
  • #3
c'est une longue lame qui fait des petits mouvement de va et vien et qui en plus et orienté dans le sens de la coupe
c'est ça. comment une lame peut rester tendu avec un système comme ceci ? je pense que c'est 2 moteurs tris avec un réducteur mais comment peux-t-ils fonctionner ensemble ? je recherche les détails de ce fonctionnement qui a des idées.
 
Nico91
Nico91
Compagnon
9 Mai 2009
3 456
FR-91
Sur une scie à chantourner tu ne tire que d un côté l'autre suit et fait son rappel avec un ressort
 
spyder
spyder
Apprenti
12 Fev 2015
51
  • Auteur de la discussion
  • #5
Sur une scie à chantourner tu ne tire que d un côté l'autre suit et fait son rappel avec un ressort
oui une scie à chantourner a une lame très courte, donc la lame a peu de vibration. je recherche uniquement les procédés wintech ou autres type. une lame de 3 mètres voire plus . sur les essayer que j'ai pu faire avec une lame de 2 mètres avec un gros ressort. j'ai pu constater une vibration de la lame de 2 cm. donc aucune précision.
 
Nico91
Nico91
Compagnon
9 Mai 2009
3 456
FR-91

peut être deux systèmes de chaque côté synchronisés
 
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
Je ne connais pas wintech, mais je connais les scies à fil diamanté...
On tire TRES fort sur les fils pour qu'il n'y ait pas de vibration: de l'ordre de la moitié de la résistance à la traction du fil.
Ensuite, on pilote les moteurs d'entrainement en couple avec des boucles de réaction rapides.
 
spyder
spyder
Apprenti
12 Fev 2015
51
  • Auteur de la discussion
  • #8
Je ne connais pas wintech, mais je connais les scies à fil diamanté...
On tire TRES fort sur les fils pour qu'il n'y ait pas de vibration: de l'ordre de la moitié de la résistance à la traction du fil.
Ensuite, on pilote les moteurs d'entrainement en couple avec des boucles de réaction rapides.
les scies à fil diamanté ont un fils en boucle qui tourne toujours dans un sens, relier à un moteur et trois poulies libres. le point négatif est une course de machine limitée et un encombrement machine en hauteur énorme. grosso modo 1 mètre de coupe machine utile = 2 mètres en hauteur d'encombrement.
le système oscillant c'est une course machine = l'encombrement et une lame orientable à 360° ou un fils. là où je ne comprends pas c'est au niveau réducteur. on va dire que lorsque le réducteur gauche est au point mort haut le réducteur droit doit être au point mort bas pour avoir une cohésion parfaite (théorie). Mais comment tendre la lame car il y aura toujours un réducteur qu'il aura une avance sur l'autre donc lors du fonctionnement une lame pas tendue. Sur la vidéo j'ai l'impression que c'est des moteurs tri ?
un moteur tri ne ce pilote pas (comme un brochless ) ? MERCI A VOUS
 
Dernière édition:
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 821
59000
Sur la vidéo j'ai l'impression que c'est des moteurs tri ?
Bonjour,
j'ai cette impression aussi, un bon synchronisme angulaire est "facile" quand on l’accouple à un codeur
avec un index que ce soit avec un moteur DC, un brushless... mais finalement pourquoi pas avec un asynchrone
si la vitesse reste élevée car son couple est quasi nul à faible vitesse.
Concernant la tension, tu peux remarquer que l'ensemble complet d'un coté est monté sur une glissière à bille...
Je n'ai pas trouvé de brevet plus explicite. Concernant la torsion de la lame on distingue bien la
conception, sans doutes des pas à pas.
Allibaba propose le même genre de machine avec une technologie très très ressemblante.
 
spyder
spyder
Apprenti
12 Fev 2015
51
  • Auteur de la discussion
  • #10
Bonjour,
j'ai cette impression aussi, un bon synchronisme angulaire est "facile" quand on l’accouple à un codeur
avec un index que ce soit avec un moteur DC, un brushless... mais finalement pourquoi pas avec un asynchrone
si la vitesse reste élevée car son couple est quasi nul à faible vitesse.
Concernant la tension, tu peux remarquer que l'ensemble complet d'un coté est monté sur une glissière à bille...
Je n'ai pas trouvé de brevet plus explicite. Concernant la torsion de la lame on distingue bien la
conception, sans doutes des pas à pas.
Allibaba propose le même genre de machine avec une technologie très très ressemblante.
le codeur va donner une info à l'automate nombre de tours et l'index va donner quoi? Quelle réaction sur le moteur ?
J'ai vu les glissières quand il tend la lame.
lorsque le moteur n'a pas d'alimentation ou que la machine est éteinte la tension de la lame doit être nul voir 0.
dur de comprendre les ingénieurs:-D
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 821
59000
Tu fais un asservissement de position angulaire du moteur esclave lui aussi équipé du même codeur + index
(l'index donne le 0 absolu angulaire)
il est piloté par une consigne vitesse proportionnelle par l'intermédiaire d' un variateur de fréquence.
Le moteur maître par son codeur + index envoie une séquence de position angulaire de 0 à 4000 imp par tour
par exemple. A chaque tour, le compteur de position est remise à zéro par l'impulsion index.
Le moteur maître peut être simplement alimenté en tout ou rien sur le triphasé.
Cette suite de séquence 0...4000, 0...4000 etc... c'est la consigne que doit respecter le codeur du moteur
esclave et donc du moteur qui lui est accouplé.
C'est une PID classique (le P est suffisant) , à un instant t, le moteur maître sera à une position 200 par exemple,
grâce à l'asservissement, le moteur esclave sera à 198 par exemple (2 représente l'erreur de poursuite)
C'est le même type d'asservissement qu'on trouve sur un tour à CN entre la broche et la vis mère pour
usiner un filetage
Réflexion faites, il serait préférable de faire un compteur/ décompteur à partir du top index car passer
brutalement de 4000 à 0 avec un reset, il va y avoir une impulsion parasite de signal d'erreur, l'asservissement
ne va pas aimer je pense.
 
Dernière édition:
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
les scies à fil diamanté ont un fils en boucle qui tourne toujours dans un sens, relier à un moteur et trois poulies libres.
Eh non, ça serait trop simple...
A la vitesse où ça défile (10 à 30 m/s), la bobine de 10 kms n'y suffirait pas donc il faut ralentir et rembobiner le fil dans l'autre sens. C'est en général lors de ces étapes décélération, arrêt, changement de sens, accélération que les problèmes se produisent...
En fait, c'est la poulie centrale qui est motorisée et qui crée l'entrainement dans un sens ou dans l'autre. Les moteurs des deux bobines qui enroulent ou déroulent le fil à tour de rôle sont pilotés au couple avec un capteur de tension du fil et une boucle assez rapide pour que les moteurs accélèrent ou freine avant que le fil pète.
C'est la partie délicate puisqu'on pilote la tension à environ la moitié de la tension de rupture...

Dans ton cas, j'aurais tendance à dire qu'il suffit que le moteur du coté droit tire la lame pendant que le moteur du coté gauche adapte son couple résistant pour assurer la tension de lame. Et quand on arrive au bout de la course, on inverse le moteur qui tire et celui qui résiste.
Si tu veux une vibration de 50Hz, il faut que la boucle de réaction capteur de tension/automate/couple du moteur puisse tourner 100 fois plus vite. L'automate, pas de problème, le moteur, je ne sais pas, le capteur, rien vu alors je ne sais pas quelle technique est employée...

Une autre possibilité est de mesurer au départ la courbe x=f(t) à l'accélération maximale et d'imposer cette courbe comme consigne à l'autre moteur pour garder la tension à peu près constante.
 
spyder
spyder
Apprenti
12 Fev 2015
51
  • Auteur de la discussion
  • #13
Eh non, ça serait trop simple...
NON bluffant, le fil diamant doit coûter une blinde, je vois pas l’intérêt du fabricant d'avoir des mètres à enrouler et d'aller dans les deux sens surtout s'il y a un risque de cassure du fil. As tu des photos ?
 
Dernière édition:
spyder
spyder
Apprenti
12 Fev 2015
51
  • Auteur de la discussion
  • #14
C'est une PID classique (le P est suffisant) , à un instant t, le moteur maître sera à une position 200 par exemple,
grâce à l'asservissement, le moteur esclave sera à 198 par exemple (2 représente l'erreur de poursuite)
Si j'ai bien compris le moteur maitre devrai ralentir ou soit le moteur esclave devrai accélérer?

l'index d'un moteur a l'autre seront mis en miroir, (point mort haut et l'autre point mort pas )?
dit moi si je me trompe
 
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
Tu as ça, c'est évidemment à but commercial, mais on voit bien la taille de la nappe (200 à 300 fils à vue de pif)video 1
Et celle-là, nappe de 10 fils ou l'on voit mieux le principe de coupe avec les allers-retours, mais on ne voit jamais les bobines de fil video2
Il n'y a pas d'intérêt à bobiner dans les deux sens, c'est une nécessité. Le fil doit défiler à plus de 10 m/s pour couper. Une coupe de saphir diamètre 200 mm dure environ 100 heures et la bobine ne contient que 10 kms de fil.
 
Dernière édition:
Haut