classes d'equivalence

21 Décembre 2008
4 562
Moselle
- classes d'equivalence
#16
Bonjour
Suis je le seul à me poser une question existentielle :
Comment ai je pu utiliser des outils et des objets tout en ignorant la notion de "classe d'équivalence".

Dire qu'on paie ces théoriciens avec nos impôts.
je les mettrai bien au milieu d'un trés grand référentiel humide ( océan) pour voir si les notions qu'ils inventent vont les aider à regagner la plage ...
 
J'aime: serge 91
12 Juillet 2012
196
- classes d'equivalence
#17
Bonsoir,
c'est vrai : on peut faire de la mécanique sans avoir de notion de classe d'équivalence.
Cette notion est en réalité utile en CAO lors de l'assemblage d'un mécanisme, surtout dans le cas où on souhaite ensuite effectuer une étude cinématique du mécanisme par exemple.
Si l'assemblage à été créé en respectant les fameuses classes d'équivalence, le modeleur 3D "reconnaitra" facilement les liaisons. Dans le cas contraire il faudra préciser les liaisons existantes entre chaque élément. C'est plus long...
 
5 Novembre 2016
191
- classes d'equivalence
#20
Sans en nier une certaine utilité, il n'empêche que la hiérarchie de l'enseignement qui invente en permanence des termes improbables et incompréhensibles par les générations précédentes semble d'avantage se satisfaire de se regarder le nombril plutôt que d'enseigner les bases utiles à la vraie vie dans une entreprise.
Je croyais naïvement que c'était réservé aux mathématiques (modernes!!!) mais non, ça touche tous les domaines!
Good luck aux élèves!
Pôôvre France...
 
Dernière édition:
J'aime: manueladdict
6 Janvier 2014
2 884
paris
- classes d'equivalence
#21
tonton25 explique le sujet , qui est plus une question de langage informatique que de mécanique
yuu devrait s'intéresser a la programmation "objet" - sur n'importe quelle langage C++ ....java .. qui integre ses notions tu trouveras par la des réponses au sujet des classes - ( dans certain cas appelé prototype).

C'est une question d'informatique


ps:
en un sens la programmation objet est de la mécanique virtuelle
 
12 Juillet 2012
196
- classes d'equivalence
#22
Sans en nier une certaine utilité, il n'empêche que la hiérarchie de l'enseignement qui invente en permanence des termes improbables et incompréhensibles par les générations précédentes semble d'avantage se satisfaire de se regarder le nombril plutôt que d'enseigner les bases utiles à la vraie vie dans une entreprise.
Je croyais naïvement que c'était réservé aux mathématiques (modernes!!!) mais non, ça touche tous les domaines!
Good luck aux élèves!
Pôôvre France...
Et encore, z'avez pas lu les référentiels des programmes... Les classes d'équivalences à côté c'est carrément de l'urine de félidé domestique. :mrgreen:
Les grands termes incompréhensibles, cela permet surtout à certains de se donner l'impression de l'importance...
La seule riposte que j'ai trouvé étant de "faire l'idiot" et de demander systématiquement une explication de ce que ce charabia veut dire en français... :rolleyes:
 
6 Janvier 2014
2 884
paris
- classes d'equivalence
#23
(EN fait je veux pas spécialement défendre la "modernité")

Le problème principal qui se pose quand on modélise ou que l'on fait de la mécanique "par ordinateur" :
C'est que les pièces n'ont pas de consistances.

et par exemple un problème surviens si l'on fait se rapprocher deux pièces mécaniques virtuelles !
Il faut absolument que quelque chose soit écrit informatiquement sur la pièces A qui dise :" l'objet A touche l'objet B '
mais aussi quelque d’écrit informatiquement sur la pièces B qui dise" l'objet B touche L'objet A" .

C'est de la que viennent quelques termes nouveaux
 
18 Février 2010
3 089
Brétigny sur Orge
- classes d'equivalence
#24
C'est de la que viennent quelques termes nouveaux
Mais la nécessité de trouver des termes nouveaux pour qualifier des idées nouvelles est parfaitement logique !
ce qui est débile c'est d'utiliser des expressions construite avec des mots sans rapport entre eux, hors de leurs définitions habituelles !
Les définitions de "classe" et celle d'"équivalence" ne mènent pas à la notion de "classe d'équivalence"
Moi, j'aurais utiliser "stase topologique" ou "potentialité d'ensemble" ou "liaison parchinieuse"(là au moins c'est nouveau)
 
J'aime: ******