1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

chauffage atelier

Discussion dans 'Nos ateliers' créé par kiki, 19 Décembre 2017.

  1. kiki

    kiki Apprenti

    Messages:
    190
    Inscrit:
    24 Février 2009
    chauffage atelier
    Bonjour,

    Pour chauffer mon atelier j'ai un poêle qui est HS, j'envisage d'acheter un brûle tout
    (voir photo).
    Les personnes qui en possèdent un sont-elles satisfaitent, et surtout peut-on brûler du
    résineux sans abîmer le poêle ?
    Par avance merci pour vos réponses. poele-a-bois-economique-no-71 (2).jpg
     
  2. vieuxfraiseur

    vieuxfraiseur Compagnon

    Messages:
    710
    Inscrit:
    19 Janvier 2016
  3. sevictus

    sevictus Apprenti

    Messages:
    247
    Inscrit:
    4 Mai 2017
    Localité:
    74
    chauffage atelier
    Bonjour
    Parce qu'il a du résineux à brûler je suppose :nawak:
     
  4. the_bodyguard1

    the_bodyguard1 Compagnon

    Messages:
    4 297
    Inscrit:
    25 Décembre 2010
    Localité:
    belgique (namur)
    chauffage atelier
    Bonjour, il y a environ dix ans, j'ai utilisé exactement le même pour chauffer une cuisine. Il avalait tout.....Bien entendu, d'une cheminée à l'autre,ça peut-être très efficace comme très décevant! On brûlait aussi bien des buches que des palettes, son seul inconvénient pour moi c'est qu'il est chiant à vider,pour le reste,rien à redire.....
     
  5. gillou.41

    gillou.41 Apprenti

    Messages:
    234
    Inscrit:
    7 Septembre 2010
    Localité:
    41320 en sologne
    chauffage atelier
    bonjour a vous.
    super poêle ! j'ai le même pour chauffer l'atelier et effectivement
    le vidage des cendres est assez fastidieux aussi je ne brule que du
    bon chêne fendu pas de rondins il y a moins de cendres .
    je n'ai pas trouvé mieux pour chauffer 60 m.
    amicalement.
     
  6. f6tem

    f6tem Compagnon

    Messages:
    523
    Inscrit:
    16 Février 2011
    chauffage atelier
    Bjr à tous
    ai eu exactement ce modèle ds l'atelier il y a qqs années. Il a tenu pas tout à fait 10 ans en usage assez intensif. Combustible: bois dont 90% de fayard, le reste chutes de coupes, pins et noisetiers.
    la combustion a détruit en premier la grille du fond amovible ... le feu ça brule tout, même le cochonium. facile à remplacer avec qqs soudures arc.
    Le cylindre principal a finalement été bouffé et donc percé en haut, vers la sortie des fumées. Dans un atelier bien ventilé, il y a toujours de la condensation et donc de la corrosion assez active sans parler des chocs thermiques.
    Bon, pour ce genre d'appareil à prix raisonnable et suffisant pour mon usage, je me suis dis que ça devait être une durée de vie standard.
    Cdlt (nb très sommaire: le bois délivre environ 3000 à 3500 cal/kg de bois sec / 1000W dissipés par effet Joule donnent en théorie 760 cal / le meilleur rendement pour l'utilisateur est une différence de température peu élevée entre source et cible .... la mise en œuvre et les effets secondaires sont des facettes nettement plus complexes que je mets de coté ici)
     
  7. sergepol

    sergepol Ouvrier

    Messages:
    445
    Inscrit:
    20 Mai 2012
    Localité:
    Flers 61100
    chauffage atelier
    Petite info concernant le chauffage de nos atelier: il y a 10 jours le chauffage à mazout qui chauffe mon atelier c'est emballé, le tube alu qui alimente le pot de combustion a fondu le réservoir a continué à alimenter je feu qui avait pris dans le bac de rétention, le carburateur dont la fonction est de réguler et de couper l'arrivée de carburant n'a pas assuré son travail et le corps en zamac s'est transformé en un petit lingot avec les pièces en acier incluses à l'intérieur, ma pendule d'atelier à4m c'est ramolie jusqu'à ressembler a une pendule de Salvador Dali, le thermomètre d'ambiance de l'atelier a dépassé les 70' de son échelle et a explosé.
    J'étais dans un petit bureau chauffé séparé de 6ou 7 mètres à batailler avec une machine à coudre le cuir, et c'est seulement quand j'ai voulu constater la température de l'atelier de mécanique que j'ai découvert le sinistre.
    Chauffage en feu, plafond en Isorel mou se consumant lentement , câbles électrique pendants, visibilité inférieur à 1m m'ont obligé à dégoupiller l'extincteur, tout est rentré dans l'ordre. Tout est totalement noir de suie grasse, murs plafonds sol et quelques milliers d'objets sont à lessiver . Conclusion: c'est très dur pour le moral d'un retraité mais j'ai modifié ma lettre au père Noël pour qu'il m'apporte 10kg de lessive st marc.
    Bonnes fêtes à tous.
     
    Jmr06 apprécie ceci.
  8. sevictus

    sevictus Apprenti

    Messages:
    247
    Inscrit:
    4 Mai 2017
    Localité:
    74
  9. vieuxfraiseur

    vieuxfraiseur Compagnon

    Messages:
    710
    Inscrit:
    19 Janvier 2016
  10. Fran

    Fran Compagnon

    Messages:
    1 154
    Inscrit:
    19 Octobre 2012
    Localité:
    Arbois jura
    chauffage atelier
    salut
    pas de détecteur d’incendie ?
    pas forcement pratique , j'en avait installer des communicant pour transmettre l’info dans le bâtiment a coté mais la configuration faisant n j'avais (trop) d'alarmes intempestives suivant le vent qui rabattait des fumées du voisins . trop sensible , un comble ou mal placé plus surement . pou rle moment c'est neutraliser mais a reprendre très vite , j'ai aussi un chauffage mini mais permanent
     
  11. ManuTaden

    ManuTaden Apprenti

    Messages:
    51
    Inscrit:
    16 Décembre 2015
    chauffage atelier
    Bonjour
    Et pourquoi pas un rocket stove ?
    Un modèle en métal sur une base de bouteille de gaz, ou un fut de 200 L :
    Le_Po%C3%AAlito_dans_une_yourte.jpg

    sinon un batch rocket moulé en béton réfractaire
    un exemple ici

    Cdlt
     
  12. castel-forte

    castel-forte Apprenti

    Messages:
    226
    Inscrit:
    29 Octobre 2009
    Localité:
    Moselle
    chauffage atelier
    Bonsoir.

    J'ai (j'avais) exactement le même dans mon atelier. Pour tout brûler, effectivement ça marche, tellement bien qu'il fallait remplacer le fond tout les ans, brûlé avec ! Que dire aussi de ce tuyau d'amené d'air qui enquiquine le chargement et l'allumage du poêle. Pour finir, je l'ai supprimé, l'ai transformé en un poêle lambda, remplacé la grille par une en fer à béton. (en deux parties). En fait, j'aurai du acheter un poêle "normal" qui fonctionne...normalement.

    André.
     
  13. alvin

    alvin Compagnon

    Messages:
    541
    Inscrit:
    5 Décembre 2008
    Localité:
    Hte Savoie
  14. jdu

    jdu Apprenti

    Messages:
    67
    Inscrit:
    10 Avril 2015
    chauffage atelier
    Bonjour

    j'utilise ce type de poêle (turbo N°2). Ce n'est pas le modèle de la photo, mais le vieux (peut-être plus résistant)
    Effectivement quand il est parti, il est efficace. il n'est pas facile à allumer, et c'est vrai que le tuyau d'arrivée d'air complique les choses.
    A mon avis, il ne faut pas prendre plus petit que le n°2 sinon tu ne mets pas grand chose dedans.
    En rapport qualité prix (50€ sur LBC) j'en suis content
     
  15. Dardar88

    Dardar88 Compagnon

    Messages:
    500
    Inscrit:
    27 Avril 2011
    chauffage atelier
    Salut mon kiki

    Attention aux copies ,j'ai eu une copie de ce genre de poêle vendue sous le nom d'Auvergnat ... un truc dans le genre ,vendue en GSB , ça fonctionne mais quand il s'est emballé il est devenu rouge cerise et a légèrement plié ! quand au fond ,oui ,il s'est dégradé. Il n'avait pas de tube d'air mais deux œilletons sur la plaque superieure ,sans dire que c'était de la m.... s'en était pas loin.

    Par contre la version originale vendue sous le nom de NeoDeom est absolument top ,bien plus chère (un peu trop a mon gout, helas) ,tout y passe mais il faut eviter les copeaux car il y a un risque de retour de souffle et des braises qui vont avec.
    Je n'ai pas calculé la puissance calorifique d'un tel poêle mais je suis voisin d'un atelier d'environ 200m² parfaitement chauffé avec ,il s'agit peut etre d'un N°3 et dans ce cas la buse d'air n'est pas génante.

    J'ai actuellement un De Dietrich de récup d'ancienne école de village , c'est vraiment pas terrible, décendrage pénible ,peu de chauffe (surtout avec des bûches de chêne) ,par contre il encaisse assez bien les copeaux ,un ami en a un qu'il a completement entouré de briques refractaires, c'est mieux mais encombrant.

    j'édite mon post pour ajouter qu'au summum (ou l'un des..) j'ai eu le plaisir de
    bénéficier dans un atelier précédent d'un poêle alsacien qui devait faire 1.80m
    de hauteur ,ce genre de poêle recouvert de faience , c'etait formidable ,il m'avait
    permis de chauffer un atelier de 30m² avec deux grandes fenêtres sans double vitrage par -15 a -20 degrés en exterieur ! consommation hyper reduite a partir du moment ou il etait chaud , le seul inconvenient etait la taille reduite de son bucher,
    je pense que c'était calculé pour ne pas détruire le poêle :)
     
    Dernière édition: 20 Décembre 2017
Chargement...
Articles en relation - chauffage atelier
  1. languedoc
    Réponses:
    156
    Affichages:
    22 979
  2. werquin
    Réponses:
    22
    Affichages:
    4 698
  3. ilfaitvraimentbeau
    Réponses:
    67
    Affichages:
    19 770
  4. franc-x-marc
    Réponses:
    75
    Affichages:
    6 668
  5. bertrand42
    Réponses:
    3
    Affichages:
    378

Partager cette page