Chaude de retrait sur tôle acier de 1mm

Pilla
Compagnon
25 Octobre 2009
686
Hautes Pyrénées
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
Je suis entrain de refaire les ailes d'une voiture de 1913/14. Ce sont des ailes dites plates faites en tôle acier de 10/10ème.
N'ayant aucune expérience en tôlerie, j'ai pas mal galéré mais je suis presque au bout de mes peines. Mais voila, j'ai encore un délicat problème à résoudre: entre deux nervures, sur environ 150x200mm, la tôle "gondole", elle a deux positions stables: concave ou convexe mais en aucun cas elle ne veut rester plane. Je suppose que pendant les différentes soudures, elle s'est allongée et tant que je n'arriverai pas à la rétreindre elle continuera à faire des vagues.
Je suppose aussi que le seul moyen de la retreindre est par chaude de retrait. J'ai parcouru le forum, j'ai trouvé quelques sujets sur les chaudes de retrait mais seulement sur des pièces épaisses. J'ai fait une recherche sur internet et j'ai trouvé le principe qui consiste à chauffer en cercle ou en spirale la tôle et de la refroidir rapidement. La théorie paraît simple mais il est aussi dit qu'une bon coup de main est nécessaire. C'est là tout mon problème, je n'ai aucune expérience en la matière et j'ai peur que le remède soit pire que le mal.
Si quelqu'un peut me conseiller, son aide sera vivement appréciée.
Cordialement.
IMG_7587.JPG
 
Frelon.
Apprenti
29 Mai 2014
247
FR-Eywiller
salut a toi, je ne suis pas spécialiste non plus, mais ayant assisté a plusieurs "retapage" de voitures de mon pére, ce dernier m'a expliqué une technique pour retendre de la tole gondolé, qui consiste a tenir une grande douille d'un coté de la tole, puis a taper d'un coup sec de l'autre coté ( au centre de la douille) avec un coin du marteau afin de creer un enfoncement de la tole qui aura pour consequense de la retendre.Reste plus qu'a mastiquer le tout .
Certe avec une douille on est vite limité en diametre , mais je suppose qu'avec quelque chose de semblabe mais de plus grand , on doit pouvoir faire la meme chose.Mais je pense que cette technique est plus utilisé pour de petites surfaces, a voir.
 
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
13 339
F-69400 villefranche sur saone
Y souvenirs souvenirs
Il y a plus de .... Où là oui! meme plus! j'avais fait un voyage très loin, avec des copains. Et j'ai vu dans un garage un carrossier quî fabriquait en totalité une aile de land rover
A force de taper dessus sa tole avait dû s'allonger, et il avait comme toi des déformations qu'il ne pouvait supprimer
Pour rétreindre la tole , il a chauffer au rouge, au chalumeau des formes circulaires de 2 à3 cm , et pendant que la tole etait rouge , il a donner un coup de marteau en forme de pointe pour déformer la tole , ( sans la percer) et dans la foulée, pendant que la tole etait encore entre 400 et 800° il a re aplanie cette tôle avec un tas et un marteau à planer
Je précise que ce n'est qu'une observation que j'avais faite, je ne l'ai jamais fais moi meme et je pense que le but etait bien de rétreindre la tole
 
dubleu
Compagnon
1 Février 2016
2 926
chauffe au rouge pas besoin de chauffé beaucoup tu peut faire de multiple petit point 5 cm un par un ne surtout pas faire de grand cercle ...de suite tu refroidi avec une éponge mouillé puis retouché avec un maillet bois plat ou alu doucement et un tas l'expérience viendra avec la pratique
 
gaston48
Compagnon
26 Février 2008
8 999
59000
Bonsoir,
Tu as une petite vidéo ici:
Plus la tôle est mince, plus le point de chauffe doit être petit.
juste après la chauffe, la zone rouge et sa périphérie sont bombé et c'est là qu'il faut l'aplanir
au maillet pour contracter la zone plastique (rouge). Cette zone en se refroidissant va tirer sur sa
périphérie. Refroidir à l'eau, c'est pour gagner du temps, réinitialiser les températures avant
d'effectuer une nouvelle chauffe.
La deuxième video explique le principe plutôt par un recuit de la zone centrale. il facilite
le planage, mais la retreinte a plus pour origine le fait que le zone centrale se contracte
quand elle est plastique par ce que dilatée par rapport à sa périphérie qui la confine.

 
Dernière édition:
Pilla
Compagnon
25 Octobre 2009
686
Hautes Pyrénées
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonjour,
J'ai suivi la méthode de l'AFPA de Marseille. Pour me faire la main, j'ai bombé des échantillons de tôle sur l'extrémité d'un tube de 120mm de diamètre. Chauffage, martelage, refroidissement, ça marche pas trop mal, la tôle revient vers sa position d'origine et surtout elle n'a pas d'effet ressort. Même technique sur deux points de l'aile, la tôle se tend suffisamment pour ne plus d'avoir d'effet ressort, ce qui est le but recherché. Il reste encore environ deux millimètres de creux mais je décide d'en rester là, l'étain et le mastic feront le reste.
Encore merci pour votre aide.
 
a donf la sub
Apprenti
10 Mars 2009
193
FR-65 Tarbes
j'ai vu faire un gars, avec un charbon de démarreur et une batterie, il suivait avec une éponge pour refroidir
pour retendre une aile arrière de super 5 GTT, autant dire que ce n'était pas bien épais !
au final, très peu de mastic a poser ! mais une batterie cuite ! (trop déchargée ...)
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut