Casse tête pour reproduire une pièce

  • Auteur de la discussion BasileM
  • Date de début
B
BasileM
Nouveau
17 Juin 2014
4
  • Auteur de la discussion
  • #1
pièce 2.jpg


Bonjour

C’est une pièce de machine à sous. Il y en a 5 (des tiroirs) qui coulissent les uns sur les autres. Ceux en zamac sont cassés (après 50 ans d’usage intensif) et il ne reste intact que celui de bronze.

Je n’arrive pas à trouver le plus simple et le moins coûteux pour les refaire. Je ne suis pas outillé pour fondre du bronze ou du zamac. Je penchais donc sur l’achat de méplat en bronze, acier ou laiton. Pas d’alu qui grippe.

Malgré de longues recherches, je ne trouve pas l’épaisseur obligatoire, 3.3 ou 3.4 mm, conditionnée par l’épaisseur des pièces de monnaie. Les méplats passent direct du 3 mm au 4 mm.

Idem pour les plastiques qui pourraient faire l’affaire, ABS, polyamides (pas le plexi qui grippe aussi).

Je me suis tourné vers les fondeurs. Entre ceux qui ne répondent pas, et un qui répond, et me demande 60 € pour le moule, plus 30 € par tiroir. Ca fait beaucoup.

J’envisage une autre solution : du méplat d’acier de 3 mm, et ajouter les 3 dixièmes qui manquent pour arriver à 3.3 mm, de la façon suivante :

• Coller sous chaque tiroir une bande de teflon adhésif de 3 dixièmes
• Ou faire une bande de brasure sous les tiroirs, que je pourrais limer pour atteindre l’épaisseur requise.

J’ignore si le téflon, qui est fait pour glisser, pourra le faire de longues années sans se déchirer
Idem pour une bande de brasure cuivre, qui frotte sur l'acier du tiroir inférieur.
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Pour moi le plus simple c'est de tailler ces pièces dans le métal ou le plastique de votre choix pris dans une plaque de 5 ou 6 mm d'épaisseur ou plus éventuellement et de les mettre aux côtes avec une fraiseuse traditionnelle. Aucune difficulté
Stan
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Bsr ,

Et pourquoi pas du laiton ! ??
C'est bien meilleur que du zamack en frottement et c'est moins cher que du bronze .

Vous partez de meplat de (50) x 4 ou de tole et vous ramenez à 3.3/3.4 par fraisage ou rectification .
 
B
BasileM
Nouveau
17 Juin 2014
4
  • Auteur de la discussion
  • #4
merci pour l'option fraisage, que je n'avais pas pensée, et pour le choix du laiton, j'hésitais.
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 290
Cher
Salut à tous,

La solution la plus simple, à mon avis,est de trouver un fabricant bijoutier qui a un gros laminoir électrique.
En très peu de temps il va mettre à la bonne épaisseur une plaque de laiton de 4/10, avec un préalable recuit.

@+

JC.
 
D
dolominus
Compagnon
17 Août 2008
996
Lyon
Oui, 4/10 pour un laminoir de bijoutier, mais la Basile parle de 4 mm.
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 290
Cher
Toutes mes excuses pour cette erreur d’inattention ! :eek:
Je voulais dire 4 mm. Un gros laminoir électrique de bijoutier ouvre à plus de 5 mm.
J'en ai un petit à main qui ouvre à 5 mm, mais le résultat, à cette épaisseur n'est pas parfait.

@+

JC.
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
L'ennui avec le laminage c'est que le métal fortement écroui se déformera à l'usinage des autres découpes ou alors il faut le détendre.
Une banale "bête à corne" sur une fraiseuse d'établi suffirait à mettre à l'épaisseur bien que là aussi il faut choisir un métal dans un état approprié et pour le moins usiner la même épaisseur sur les deux faces. Je verrais bien aussi faire ces pièces en DELRIN.
Stan
 
nopxor
nopxor
Compagnon
27 Mai 2010
1 412
Yvelines
Bonjour,

Etant donné les contraintes mécaniques, j'utiliserai du maillechort.
Vendu en plaque par exemple chez Weber à Paris dans le Marais.
Ce quartier est également celui des fabricants bijoutiers qui pourront effectivement facilement vous l'apprêter à l'épaisseur demandée.
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 285
59000
Bonjour,
Avant de fraiser / calibrer l’épaisseur, un recuit de détente à appliquer impérativement.
Un four ménager convient très bien.

detente.jpg
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Bjr ,


Le laiton etiré du commerce , couramment c'est du 1/2 dur , c à d pas tres ecroui , et je ne suis pas sur du tout que se soit necessaire de faire un recuit de detente .

Une autre option est de retirer de la matiere de chaque coté .
C'est une pièce à brider sur table et à mettre au format au final .

De toute maniere une telle pièce est tres facile à redresser par planage , entre 2 tas , lisse et picoté , sur une presse .
 
B
BasileM
Nouveau
17 Juin 2014
4
Quelques nouvelles.

il me fallait donc une épaisseur de 3.3 ou 3.4 mm, laiton ou acier. Quand je demandais du 3.3, on me répondait il y a 3 ou 4, mais pas 3.3. Quand j'allais chez Weber, qu'on me montrait un laminé qui semblait aller, on me disait « c'est du 3 ». L'idée de poncer du 50 x 4 pour le ramener à 3.3 ne me paraissait pas très fonctionnelle.
J'ai fini par amener mon pied à coulisse pour piocher dans les chutes. Et j'ai trouvé pile 3.4 mm.

J'ignorais qu'il y avait une tolérance de 0.5 mm pour les laminés. :-D
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Bsr ,

Les tolerances sont bien plus serrées que cela , en principe c'est +- 0.08 !
Mais avec ces tolerances on est pas loin du 3.5 , ou alors il s'agit de laminé à chaud (tolerances + larges ) , ou de matiere rebutée ....
 
B
BasileM
Nouveau
17 Juin 2014
4
oui, c'est du laminé à chaud. Je ne sais pas si la tolérance est dans les deux sens, ou si par sécurité c'est plutôt plus que moins, en tous cas elle m'a bien arrangé.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut