Résolu Calcul intensité alimentation triphasé

  • Auteur de la discussion Castor24
  • Date de début
M
MRG-NK
Compagnon
2 Fev 2019
797
En ce qui concerne la mesure du courant, l'appareil affiche une valeur quand elle est stabilisée.
En clair, si l'appareil attend un dixième de seconde pour afficher ; pendant cette période le courant varie au cours du démarrage.... La situation ne sera stabilisée qu'au bout de 1 seconde, ou plus.
Donc, on risque de mesurer le courant permanent, pas le courant de pointe.
En clair : il a pu passer 20A pendant quelques millisecondes (1 alternance dure 10mS).... puis 18A lors de la suivante..... à 5A au final ; valeur mesurée.

Pour info,
Il faut faire une mesure en "true RMS" avec capture du courant à un moment donné ; pour avoir une idée du courant instantané. Très souvent le courant transitoire est négligé quand ça ne fait rien disjoncter.
Le relais thermique ne réagit pas à un tel courant transitoire
le relais magnétique, (rarement utilisé pour petite installation) a lui aussi besoin de plusieurs alternances, donc il peut "ne rien voir"
 
K
kawah2
Compagnon
25 Jan 2020
927
punaise, le gars pose une question simple, il a droit a des cours sur les condensateurs, les disjoncteurs de toutes sortes, les courant reactifs, les abos haute-tension , le cos phi et j'en passe :eek:
 
CNCSERV
CNCSERV
Compagnon
27 Déc 2007
5 858
FR-28360
Les solutions : démarrage Étoile - Triangle
si pas possible : mettre des résistances statoriques ; ancienne méthode, mais fiable.
Nouvelle méthode le VFD, pas de pic de démarrage pas de cos[DIA]
 
crapulatos
crapulatos
Compagnon
5 Avr 2009
3 728
FR-62 près de Carvin
I = P / (U cosΦ√3)

E.T.
 
M
MRG-NK
Compagnon
2 Fev 2019
797
I = P / (U cosΦ√3)
Oui, exact : concerne la Puissance Utile (mécanique) ; dit autrement . Pu =U * I * RACine de 3 * cos [DIA]
Puissance Utile Absorbée doit tenir compte du rendement Pa = Pu / rendement
Beaucoup de post ont oublié cet élément.
Puissance Apparente : réellement absorbée . Sa = U * I * RACine de 3 ; soit Pa / cos [DIA]
C'est bien cette "Sa" qui va conditionner la valeur du courant qui circule.

Voila pourquoi on passe d'une puissance utile de 4 kW à une apparente de 8 kVA
Ce qui double le courant
Si on utilise le moteur à mi charge... 2 kW ; on va consommer 4 kVA... environ
Il est préférable d'avoir un moteur surdimensionné.
Le compteur de ma voiture monte jusque 220 ; pourtant le je dépasse pas le 110.

J'avais indiqué ; si pas possible le Y-⌂ ; utiliser des condensateurs, c'est une astuce
et aussi mentionné le variateur, comme solution actuelle
 
Dernière édition:
Jope004
Jope004
Compagnon
15 Fev 2010
1 524
FR-95 Marines
On va quand même donner des éléments de réponse avec quelques suppositions (cos(phi)=0.8, courant nominal 7.6A, rendement 95%)

1603059563848.png

Ia = courant actif
Ir = courant réactif
I = courant réel mesurable
 
M
MRG-NK
Compagnon
2 Fev 2019
797
On va quand même donner des éléments de réponse avec quelques suppositions (cos(phi)=0.8, courant nominal 7.6A, rendement 95%)
Ia = courant actif Ir = courant réactif I = courant réel mesurable
Cos Phi 0,8 : un bon cos phi, j'avais choisi 0,7, indiqué valeur basse
rendement 95% ; pour un très bon moteur récent ; on trouve plutot 80% j'avais choisi 70% indiqué valeur basse
Le moteur en question est, sauf erreur, ancien, d'ou mon choix d'une valeur faible, ce qui n'est pas pénalisant car le soucis c'est le démarrage, qui par définition a un cos Phi très bas, un rendement très faible.

Le graphique correspond à un régime permanent ; donc démarrage terminé.
Si on utilise le graphique pour estimer le courant de démarrage, multiplier par 3 la valeur n'est pas exagéré
ni même par 4 ; dans tous les cas, on dépasse 20A ; pour la puissance nominale de 4 kW
En utilisant le graphique, avec Ia=6 Ir=4.65 Iglobal 7,6A pour rendement 95% avec 80% ; on a global 8,5A
 
Dernière édition:
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 349
nord
punaise, le gars pose une question simple, il a droit a des cours sur les condensateurs, les disjoncteurs de toutes sortes, les courant reactifs, les abos haute-tension , le cos phi et j'en passe
on vois bien que tu es tout nouveau ici , va falloir t'y faire mon gars et ne pas critiquer a tout va..
 
KITE
KITE
Compagnon
25 Déc 2008
3 433
Pas de Calais
Sans parler d’un rappel sur le Linky !
 
Dernière édition:
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Sept 2009
7 584
Reims
Nouvelle méthode le VFD, pas de pic de démarrage pas de cos[DIA]
Pas de pic de démarrage, le variateur diminue le pic. Les scheider acceptent un courant de demarrage de 2X le courant nominal. ça permet de démarrer plus vite.(depend de la pente de demarrage parametrée)
Pas de cos[DIA], pour moi si, il est du type capacitif.
 
K
kawah2
Compagnon
25 Jan 2020
927
on vois bien que tu es tout nouveau ici , va falloir t'y faire mon gars et ne pas critiquer a tout va..
m'en fous, j'ai la fibre :lol:

m'y faire, je sais pas, heureusement que ceux qui m'ont renseignés quand j'étais dans le doute, et plus particulièrement pour Mach3 et Cambam :smt023:prayer: ne soufrent pas des mêmes maux

je crois que je vais adapter le dicton : "la culture c'est comme la confiture, moins t'en as, plus tu l'étales" en remplaçant culture par savoir :wink:
 
Haut