Résolu Calcul intensité alimentation triphasé

  • Auteur de la discussion Castor24
  • Date de début
Castor24
Castor24
Compagnon
13 Mar 2017
900
Périgord noir
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Je cherche à estimer l'intensité en ligne sur chaque phase d'une alimentation triphasée.
Par exemple, j'ai un appareil qui a une puissance annoncée de 4kW sous 380 V.
L'intensité est de 4000 / 380 soit ~ 10.5 A.

Je me trompe peut être, mais sur chaque phase je ne suis pas certain d'avoir ces 10.5 A.
Il me semble que l'intensité doit être inférieure, non ?

Comment calculer cette valeur ?

Merci d'éclairer ma lanterne
 
Dernière édition:
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Fev 2016
4 315
salut

tous depend du matériel certain ont une valeur presque fixe genre résistance chauffage radiateur
mais les moteur la courbe et plus complexe
la valeur et plutôt la conso du moteur en service par contre la conso en phase démarrage depend de beaucoup de paramètre et peut allé jusque x4 fois la valeur nominal voir plus


ta conso et lié au matériel
 
moufy55
moufy55
Modérateur
23 Nov 2010
6 071
FR-55 Sud-Meusien
Oubliez pas non plus le cos phi :smileyvieux:
 
Bbr
Bbr
Compagnon
16 Fev 2012
2 812
F-76100 Rouen
Bonjour,

peut allé jusque x4 fois la valeur nominal voir plus

Pour un moteur asynchrone de petite puissance (quelques kW) l'intensité de démarrage est de 6 In (6 fois l'intensité nominale du moteur qui est indiquée sur la plaque).
D'autre part lorsqu'il s'agit d'un moteur la puissance indiquée est la puissance nominale du moteur à l'arbre, il faut donc prendre en compte le rendement du moteur pour connaitre la puissance absorbée, et pour faire le calcul de l'intensité en ligne, il faut en plus tenir compte du cosinus phi (phi étant l'angle de déphasage de l'intensité par rapport à la tension).

Bref pour déterminer les sections de câble et les protections le calcul se fait avec la puissance apparente (et tension simple avec courant de ligne).

Il ne faut pas oublier aussi qu'en triphasé les consommations ne sont que très rarement équilibrées, exemple 2 moteurs tri et un transfo (très courant sur une machine outil) : moteur de broche = 5 A par phase sur la plaque, moteur de pompe = 1 A par phase, transfo mono 200VA en 400V = 0,5A sur 2 phases seulement, il y a donc 2 phases qui fournissent 6,5A et la troisième 6A seulement. avec ces valeurs la section du câble sera calculée pour l'intensité de la phase la plus chargée (donc 6,5A dans l'exemple) et la protection de tête idem.
Dans le cas d'un système particulièrement déséquilibré on pourrait calibrer les fusibles en tenant compte de l'intensité par phase et donc avoir des fusibles de valeurs différentes pour la protection de tête mais on ne le fait pas puisque chaque consommateur doit être équipé de protections adaptées à sa consommation (dans l'exemple : un moteur avec une protection 3x5A, l'autre avec 3x1A et enfin le transfo avec 2x0,5A), d'autre part il y aurait un sérieux risque d'erreur lors du remplacement des fusibles.

Attention lors de l'utilisation de certaines protections thermiques car elle ne sont pas forcément conçues pour des circuits déséquilibrés et agissent en protection différentielle (intensités différentes selon les phases pas les fuites à la terre hein !).

Cordialement,
Bertrand
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 558
nord montpellier
Avé ,
Par exemple, j'ai un appareil qui a une puissance annoncée de 4kW sous 380 V.
L'intensité est de 4000 / 380 soit ~ 10.5 A.
il faut du détail : cette alim est " triphasée " ou sur " 2 phases " ?
si c'est sur 2 phases , il faut simplement ajouter le cos phi de Moufy ;
mais si c'est du triphasé , la formule devient moins évidente ;
d'abord , la tension peut s'exprimer soit " tension simple "( entre phase et neutre ) ou " tension composée " ( entre phases ) ; et dans la formule tu auras soit 3x u , ou alors racine de 3x U ;
ensuite , le cos phi : avec un récepteur purement résistant ( ex le cumulus ) , le cos est égal à 1 et ne rentre pas en compte ; mais le plus souvent il y a du bobinage ( et des condos )qui vont modifier le déphasage de l'intensité avec la tension ; et ça entraîne un cos inférieur à 1 qui fait monter l'intensité mesurée : elle devient apparente et la puissance n'est plus en watts mais en VA : la mesure de la seule intensité ne pourra pas révéler le cos phi
pour simplifier :
- avec du résistant pur :
P ( en watt ) = 3 x u x I et donc I = P / 3 x u ( tension simple )

- avec du moteur :
P ( en watt ) = 3 x u x I x cos phi et donc I = P / 3 x u x cos phi ( tension simple )

je préfère la tension simple pour la clarté
merci à Bertrand pour me corriger ...
A++++
 
Dernière édition:
K
kawah2
Compagnon
25 Jan 2020
930
Bonjour,

Je cherche à estimer l'intensité en ligne sur chaque phase d'une alimentation triphasée.
Par exemple, j'ai un appareil qui a une puissance annoncée de 4kW sous 380 V.
L'intensité est de 4000 / 380 soit ~ 10.5 A.

Je me trompe peut être, mais sur chaque phase je ne suis pas certain d'avoir ces 10.5 A.
Il me semble que l'intensité doit être inférieure, non ?

Comment calculer cette valeur ?
pas peut etre, surement :wink:

en tri c'est ça:
I = P / (U cos φ V3) (racine de 3)
comme cos-phi tu prends 0,75 comme valeur moyenne (si t'as un moteur) si c'est que du chauffage, tu mets 1
 
K
kawah2
Compagnon
25 Jan 2020
930
Avé ,


pour simplifier :
- avec du résistant pur :
P ( en watt ) = 3 x u x I et donc I = P / 3 x u ( tension simple )

- avec du moteur :
P ( en VAR ) = 3 x u x I x cos phi et donc I = P / 3 x u x cos phi ( tension simple )

je préfère la tension simple pour la clarté
A++++
quoi? c'est pas plus simple, au contraire. il a du 380V ou 400V, on prend cette tension, pas autre chose
 
Dernière édition:
C
champimatic
Compagnon
2 Mar 2014
2 243
77 Seine et Marne
Le tri du réseau est en etoile ( point milieu pour le 220 ) donc tension par phase = tension totale et intensité par phases = intensité totale sur racine de trois , pour le triangle c'est le contraire mais ça ne concerne que les alternateurs ( auto / moto )
 
K
kawah2
Compagnon
25 Jan 2020
930
et pour les fusées Ariane, c'est quoi? :lol:
 
J
jojomouth
Apprenti
10 Sept 2012
144
Franche comté
Question: Comment calculer cette valeur ? :opus_dei:

Réponse: en tri c'est ça:
I = P / (U cos φ V3) (racine de 3)
comme cos-phi tu prends 0,75 comme valeur moyenne (si t'as un moteur) si c'est que du chauffage, tu mets 1 :smt039
 
Castor24
Castor24
Compagnon
13 Mar 2017
900
Périgord noir
  • Auteur de la discussion
  • #14
Bonjour et merci à tous pour vos réponses.


I = P / (U cos φ V3) (racine de 3)
Cette formule me donne l'intensité nominale d'un moteur, moi ce que je cherche c'est l'intensité par phase.
Je devrais avoir une valeur de l'ordre de 5 A, comme celle que je mesure avec ma pince ou mon ampèremètre galva, non ?


Pour un moteur asynchrone de petite puissance (quelques kW) l'intensité de démarrage est de 6 In (6 fois l'intensité nominale du moteur qui est indiquée sur la plaque).
Effectivement c'est énorme et en branchant mon moteur je m'en suis rendu compte, un 4 kW donc soit 10.5 ampères en nominal ... mon disjoncteur en 20 ampères déclenche au démarrage. J'ai cru que ce moteur avait un problème, ça me paraissait énorme comme courant de démarrage. Bref, je me suis mis sur un calibre 32 A à coté et ça démarre correctement. J'ai relevé à la pince fluke une intensité de fonctionnement de moins de 5 A par phase, je n'arrive pas avec ce que je possède à mesurer le courant de démarrage réel.

Merci encore à tous et si vous avez une idée pour la bonne formule, je cherche toujours :-D
 
CNCSERV
CNCSERV
Compagnon
27 Déc 2007
5 858
FR-28360
Je devrais avoir une valeur de l'ordre de 5 A, comme celle que je mesure avec ma pince ou mon ampèremètre galva, non ?
Contrairement a une résistance l'intensité du moteur va dépendre de la charge. A vide le moteur ne consomme que des pertes. L'intensité nominale est purement théorique.
 
Bbr
Bbr
Compagnon
16 Fev 2012
2 812
F-76100 Rouen
Re,

Attention au choix du disjoncteur sur un départ moteur !

Le calibre doit être proche de la valeur nominale (je parle d'un disjoncteur normal de tableau pas d'une protection thermique spécifique au moteur dans l'armoire de la machine), donc par exemple un 15A pour le moteur de 4kW, le déclenchement thermique intervient lorsque le courant dépasse un peu les 15A pendant un "certain" temps mais il ne réagit pas aux 60A du démarrage car ça ne dure pas assez longtemps pour que les bilames chauffent et se déforment. Ce qui déclenche instantanément le disjoncteur pour les fortes surcharges c'est le déclencheur magnétique qui n'est pas réglable sur les petits disjoncteurs et il existe évidemment différents modèles selon les valeurs de déclenchement c'est défini par la courbe de déclenchement (courbe D pour un moteur = déclenchement pour 10 à 14 In avec In valeur du déclencheur thermique du disjoncteur, c'est à dire son calibre).

Au fait, pour cos phi il faut prendre 0,7 pour un moteur lorsque ce n'est pas gravé sur la plaque... :spamafote:

Cordialement,
Bertrand
 
Jope004
Jope004
Compagnon
15 Fev 2010
1 529
FR-95 Marines
ce que je cherche c'est l'intensité par phase.
Bonjour,
Les formules indiquées donnent le courant par phase.

vide le moteur ne consomme que des pertes.
Non, à vide, le moteur consomme beaucoup de courant réactif. Ce dernier est plus faible que le courant nominal mais n'est pas négligeable. Le courant à vide est souvent la moitié environ du courant nominal.
 
CNCSERV
CNCSERV
Compagnon
27 Déc 2007
5 858
FR-28360
le moteur consomme beaucoup de courant réactif
Exact mais un courant réactif ce n'est pas une consommation.

C'est pour ça qu'on peut difficilement répondre à la question initiale.
 
K
kawah2
Compagnon
25 Jan 2020
930
Cette formule me donne l'intensité nominale d'un moteur, moi ce que je cherche c'est l'intensité par phase.
Je devrais avoir une valeur de l'ordre de 5 A, comme celle que je mesure avec ma pince ou mon ampèremètre galva, non ?
si vous avez une idée pour la bonne formule, je cherche toujours :-D
ok, tu mesures quelque chose, comment et avec quoi on en sait rien , mais il te faut une formule qui corresponde a tes mesures :-D

la science a fait un grand pas, avec cette manière de faire :smt023
 
M
MRG-NK
Compagnon
2 Fev 2019
797
Bonjour,
je note P utile 4 kW ; Puissance absorbée : Pa = Pu/0,7 (rendement de 0,7.... 0,8 est une valeur élevée)
Avec le cos Phi : Sa = Pa / 0,7 ( cos [DIA] = 0,7 .... 0,75 est une valeur élevée)
Donc la puissance apparente est 8 kVA pour une puissance utile de 4 kW

Le moteur démarre t-il à vide ? si oui, conso faible.
Si démarre en charge ; on pourra avoir 6 fois l'intensité nominale, comme indiqué dans autre post

P = U * I * Racine de 3 donc 8000 = 400 V * Rac3 * I en simplifiant 20 * racine de 3 = 3 I
Ca donne 11 A... pour 4 Kw sous 400V
Si au démarrage on double la conso ; ca fait 22A et si on triple : 33

Si ca disjoncte au démarrage ; si pas possible faire un Y ⌂
Il y a la solution démarrage par résistance statorique. On peut aussi ajouter des condensateurs pour redresser le cos [DIA].... il faut de petites valeurs, mais forte tension 450V ou mieux entre Phase et Neutre ou montés en Y : ils vont aussi absorber des parasites 100Hz et 150 Hz générés par le moteur.
Si on peut récupérer des identiques résistances de très fortes puissance, faible valeur ohmique...

Autre solution, le variateur de fréquence : il va gérer le courant de démarrage.
 
Dernière édition:
K
kawah2
Compagnon
25 Jan 2020
930
bon, maintenant on arrive à 11A, pour ses 5A mesurés :prayer::smt003

vivement demain :smt023
 
Jope004
Jope004
Compagnon
15 Fev 2010
1 529
FR-95 Marines
Cette formule me donne l'intensité nominale d'un moteur, moi ce que je cherche c'est l'intensité par phase.
Avec une photo de la plaque du moteur, on pourrait expliquer logiquement le courant d'environ 5A / phase. Sinon, il faut investir dans une boule de cristal :-D, ou alors faire tellement de suppositions qu'on pourrait expliquer tout ce qu'on veut !

Voir aussi : https://www.usinages.com/threads/courant-a-vide-normal-dun-moteur.129798/#post-1590850

Edit :
Par convention, lorsqu'on est en triphasé équilibré, on donne le courant par phase. Avec le sous-entendu que le courant est identique sur les 3 phases. On ne fait jamais la somme des 3 courants, ce qui ne voudrait pas dire grand chose.
 
Dernière édition:
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
2 265
Flers 61100
Exact mais un courant réactif ce n'est pas une consommation.
Sauf si vous avez un abonnement haute tension qui compte actif et réactif . Si trop de réactif les pénalités sont lourdes et il est urgent de voir le prix et la durée de l'amortissement d'une batterie de condensateurs .
Salutations
 
K
kawah2
Compagnon
25 Jan 2020
930
certains ont deja du mal a avoir du triphasé, maintenant on en est à l'abonnement haute tension:rirecla:
 
J
jojomouth
Apprenti
10 Sept 2012
144
Franche comté
Le comptage des gros clients s'effectue sur la partie basse tension.
Qu'es ce qui empêchera linky d'enregistrer la consommation de réactif ?
rien n'interdit au distributeur de le facturer un jour.
Elle est pas belle cette merveilleuse technologie dont on n'a rien à craindre?
 
K
kawah2
Compagnon
25 Jan 2020
930
tu as mis le doigt dessus, c'est un complot des fabricants de condensateurs :rirecla:
 
Castor24
Castor24
Compagnon
13 Mar 2017
900
Périgord noir
  • Auteur de la discussion
  • #27
Bon merci,

je pensais trouver une méthode de calcul, mais à priori il n'y a que la mesure pour m'indiquer ça.

Merci pour votre aide.
 
K
kawah2
Compagnon
25 Jan 2020
930
la méthode de calcul t'as été donnée, si elle ne te convient pas, tu peux en créer une :lol:

comme deja par mesurer ton intensité avec la charge pour laquelle est prévu ce moteur, pas a vide ou je ne sais quoi :???:

(ma voiture consomme 2l au 100 à 20 à l'heure, qu'est que c'est ce bordel, le constructeur annonce 6l à 90 :wink:)
 
M
MRG-NK
Compagnon
2 Fev 2019
797
bon, maintenant on arrive à 11A, pour ses 5A mesurés :prayer::smt003
vivement demain :smt023
Bonjour, j'avais bien précisé : pour une puissance utile (mécanique) de 4 kW ; on consommait une Puissance apparente de 8 kVA.
J'avais indiqué si moteur démarre à vide, il consomme moins.
Donc, pour une consommation mesurée ; avec une charge faible ; on consomme peu.... par exemple 5A

En ce qui concerne les condensateurs, comme dit dans un autre post, ils servent à éviter les pénalités, cela concerne les professionnels, les installations lourdes.... et si EDF s'aperçoit qu'un client a trop de courant réactif.
Les condensateurs permettent aussi de réduire le courant global.
Ils améliorent le cos PHI.
Pour faire simple, un condo de 10µF qui consomme 0,72A réduit l courant global de 0,5A (pour un cos [DIA] donné )
 
M
MRG-NK
Compagnon
2 Fev 2019
797
... à priori il n'y a que la mesure pour m'indiquer ça.
Merci pour votre aide.
Si on ne sait pas quelle puissance est réellement utilisée, seule la mesure du courant donne une indication.
Par analogie, si on a une ferrari qui peut monter à 300, si on roule à 30km/h, on consommera peu

J'ai noté : ca disjoncte.... donc courant relativement élevé.
Au démarrage, le cos PHI est voisin de 0,2 ; 0,1 si démarre en charge.
Les solutions : démarrage Étoile - Triangle
si pas possible : mettre des résistances statoriques ; ancienne méthode, mais fiable.

Mettre des condensateurs UNIQUEMENT pour le démarrage permet de limiter significativement le courant
Des condensateurs permanents, de valeurs plus faibles pour redresser le cos PHI
Le tout permet de réduire le courant global moteur+condo


Autre solution : le variateur
 
Haut