Ca sert à quoi l'usinage entre pointes ?

  • Auteur de la discussion bigeye
  • Date de début
bigeye
bigeye
Compagnon
21 Mai 2007
788
Dieppe - Seine Maritime (76)
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir à tous,

Je vois que l'on peut usiner de pointes à pointes en mettant une toc.
C'est très bien, mais je vois pas la différence avec le serrage dans un mandrin ...

Si vous pouviez m'éclairer sur le sujet !

Avantages, inconvénients, etc...

Merci

Stéphane
 
L
la_coterie
Ouvrier
6 Nov 2006
470
La Creuse - 23
Un mandrin n'est pas toujours precis, également tournant entre les points, on peut enlever,tourner et remplacer sans perte de précision.

Une toc? Ce que l'acronyme? Je pense que je le sais, mais je ne suis pas sûr :???:
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 191
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Bonjour à tous.

bigeye a dit:
Bonsoir à tous,

Je vois que l'on peut usiner de pointes à pointes en mettant une toc.
C'est très bien, mais je vois pas la différence avec le serrage dans un mandrin ...
Si vous pouviez m'éclairer sur le sujet !
Avantages, inconvénients, etc...
Salut bigeye, je vais essayé de t'expliquer çà, d'une part c'est peu employer , quand c'est employé c'est souvent pour de courtes pièces, l'avantage c'est le certitude de la concentricité d'un usinage par rapport aux deux points de centres de la pièce.
L'autre avantage pour des pièces de série montage plus rapide et longueur constante, puisque tu appuis sur le même point coté broche. Un autre tu peux faire des cônes sans contraintes et en automatique sur de bonne longueur. Et c'est employé quand on répare ou recharge une pièce et que l'on veut absolument une bonne reprise concentrique.
Les inconvénients sons, le toc qui limite la vitesse à causse du balourd que çà engendre, on ne peu pas faire de grosses pièces, on ne peu pas faire de très longue pièces.
Bon c'est a peut près tout ce que je vois, peut-être que j'en oubli vu l'heure qui est.

Cordialement @ ++
 
O
ordinerf
Compagnon
15 Fev 2008
3 990
aube
la_coterie a dit:
Un mandrin n'est pas toujours precis, également tournant entre les points, on peut enlever,tourner et remplacer sans perte de précision.
si tu fais un repère au feutre sur ta pièce et sur ton mandrin avant de sortir ta pièce tu peus retirer et remettre ta pièce sans perte de précision :)
de plus un mandrin 3 mors est plus précis qu'un mandrin 4 mors.
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 824
Rhône-Alpes-Auvergne
ordinerf a dit:
si tu fais un repère au feutre sur ta pièce et sur ton mandrin avant de sortir ta pièce tu peus retirer et remettre ta pièce sans perte de précision :)
Bonjour,
Je pense que tu n'as pas suffisamment d'expérience.
La précision de la concentricité sera bien meilleure entre-pointes.
Même avec un mandrin neuf, et si tu n'as pas du "métier", je te mets au défi d'avoir une bonne répétitivité dès lors que tu chercheras une précision inférieure au centième.
Entre-pointes, c'est possible, et sans artifice (à condition que tu sois soigneux et qu'aucune saleté ne viendra se loger dans les centres.
ordinerf a dit:
de plus un mandrin 3 mors est plus précis qu'un mandrin 4 mors.
Il peut être aussi précis.
Par contre, pour du rond, il y a problème.
Par comparaison, une table qui a trois pieds ne boîte jamais. Si elle en a quatre, il faut toujours en caler un.
Un mandrin c'est pareil (pour une pièce ronde).

Bonne journée à tous.
 
L
la_coterie
Ouvrier
6 Nov 2006
470
La Creuse - 23
si tu fais un repère au feutre sur ta pièce et sur ton mandrin avant de sortir ta pièce tu peus retirer et remettre ta pièce sans perte de précision
quelque fois peut etre... si tu as la chance mais c'est sans garantie

de plus un mandrin 3 mors est plus précis qu'un mandrin 4 mors.
Non. un mandrin 3 mors est plus vite que un mandrin 4 mors (si tu parle d'un mandrin 4 mors indépendant) mais 4 mors est plus precis, on peut régler au .01 - si tu as la patience :roll:
 
L
la_coterie
Ouvrier
6 Nov 2006
470
La Creuse - 23
oua, oua

j'eu oublie le mot anglais aussi!
 
O
ordinerf
Compagnon
15 Fev 2008
3 990
aube
alors j'ai de la chance et mon expérience m'a bien servi parce que pièce en série sans problême avec mandrin 3 mors et repère au feutre, pour information on peut aussi rectifier les mors d'un mandrin :)
entre pointe c'est bien mais le manque de précision peut être tout aussi important, après tout dépend du sérieux du tourneur, un copeau sur une pointe et c'est foutu surtout au centième ça va très vite, une poussière métallique doit faire bien plus que un centième.
quand je fais de la série ou pas avant chaque mise en place des pièces il y a un nettoyage du mandrin et de la contre pointe y comprit de la pièce, enfin les zones qui vont être en contact évidemment, je nettoye aussi la glissière on ne sait jamais.
concernant le mandrin à 4 mors dépendant en général le défault de concentricité est de 5microns pour un bas de gamme voir surement moins pour un haut de gamme, de plus en serrant la pièce on "enfonce" très légèrement les mors dans la matière donc le centrage ce fait tout seul mais pour autant je suis tout à fait d'accord sur le fait que 3 mors pour du rond (usiné parce que brut c'est pas rond) soit mieux et c'est pour ça que je disais que 3 mors c'était plus précis que 4.
avec les mandrins 4 mors indépendant ça devient difficile de faire 2 fois la même pièce sans passer du temps avec un comparateur ou alors il faudrait un mandrin à 4 mors indépendant monté sur un serrage dépendant, enfin c'est mon avis de non "expert" :smt043
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 824
Rhône-Alpes-Auvergne
ordinerf a dit:
alors j'ai de la chance et mon expérience m'a bien servi parce que pièce en série sans problême avec mandrin 3 mors et repère au feutre, pour information on peut aussi rectifier les mors d'un mandrin :)
entre pointe c'est bien mais le manque de précision peut être tout aussi important, après tout dépend du sérieux du tourneur, un copeau sur une pointe et c'est foutu surtout au centième ça va très vite, une poussière métallique doit faire bien plus que un centième.
quand je fais de la série ou pas avant chaque mise en place des pièces il y a un nettoyage du mandrin et de la contre pointe y comprit de la pièce, enfin les zones qui vont être en contact évidemment, je nettoye aussi la glissière on ne sait jamais.
concernant le mandrin à 4 mors dépendant en général le défault de concentricité est de 5microns pour un bas de gamme voir surement moins pour un haut de gamme, de plus en serrant la pièce on "enfonce" très légèrement les mors dans la matière donc le centrage ce fait tout seul mais pour autant je suis tout à fait d'accord sur le fait que 3 mors pour du rond (usiné parce que brut c'est pas rond) soit mieux et c'est pour ça que je disais que 3 mors c'était plus précis que 4.
avec les mandrins 4 mors indépendant ça devient difficile de faire 2 fois la même pièce sans passer du temps avec un comparateur ou alors il faudrait un mandrin à 4 mors indépendant monté sur un serrage dépendant, enfin c'est mon avis de non "expert" :smt043
Je voudrais simplement savoir le degré de précision réelle de tes pièces de série ???

Quand tu parles de 5 microns de défaut pour un quatre mors bas de gamme, quel est de défaut pour un haut de gamme ???

Ensuite, il faut parler de répétitivité !!!

Et si tu serres à la main, l'effort ne sera pas le même en début et en fin de journée. Es-tu sur de respecter tes quelques microns ???

D'abord, tu pourrais nous expliquer comment tu fais tes contrôles ???

Pour moi, une pièce doit tourner rond au ras des mors, mais aussi en bout de pièce.

Si tu peux me prouver le contraire, alors je n'ai jamais eu de chance !!!
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 191
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Bonjour à tous.

Je vois qu'il y a des petites mises aux points concernant les mandrins 3 ou 4 mords, sur un topic qui demande les avantages et inconvénients sur l'usinage entre pointe. et que personne ne répond.
On ne peut pas faire de comparaison avec un usinage entre pointe et usinage en mandrin ce n'est pas la même chose et ce n'est pas le même but, chaque procédé à son utilité.
Il est plus sure d'avoir un arbre concentrique entre pointe en prenant toutes les précautions nécéssaires en amont que de le faire en mandrin et pointe tournante.
Effectivement les pièces qui doivent être finis entre pointe sons ébauchés en 3 ou 4 mords avant, mais la je parle en terme de petites séries.

Quand à parler des mandrins, je dirais qu'il y a de tout, du bas de gamme et tu tombe bien et du haut de gamme et tu tombe mal. Moi j'ai connu des gars qui avait du super matos et faire de la m...de et nous avec nos vieux coucous on sortaient des pièces à faire rougir une CN.
On peut très bien faire du bon boulot avec un mandrin pourri, c'est comme partout et dans tout se n'est que l'expérience qui te permet cela.
Donc c'est juste pour vous dire que d'affirmer ceci ou cela c'est pas toujours évident et quand on affirme on parle souvent de son vécu donc!!!!!!!

Cordialement @ ++
 
Jesmic
Jesmic
Nouveau
31 Jan 2008
49
chartreuse
Hello !
ordinerf a dit:
concernant le mandrin à 4 mors dépendant en général le défault de concentricité est de 5microns pour un bas de gamme voir surement moins pour un haut de gamme,
Dis moi vite où s'il te plait ! Que je m'en achète une caisse et trois tonneau !

ordinerf a dit:
de plus en serrant la pièce on "enfonce" très légèrement les mors dans la matière donc le centrage ce fait tout seul
Si çà pouvait être vrai ... :roll:


ordinerf a dit:
ou alors il faudrait un mandrin à 4 mors indépendant monté sur un serrage dépendant
C'est le cas !!!

Sinon pour revenir sur le sujet, perso etre pointe c'est pour :
-concentricité plus fine
-pièces longues et fines
-Filetage en bout ne permetant pas la prise au mendrin
 
bigeye
bigeye
Compagnon
21 Mai 2007
788
Dieppe - Seine Maritime (76)
  • Auteur de la discussion
  • #13
merci à tous pour vos réponses !

Ce que j'en retiens, c'est que c'est valable quand on veut une très bonne concentricité. C'est donc un point important !

Il faudra que je fasse des essais pour voir de quoi il en retourne :wink:
 
O
ordinerf
Compagnon
15 Fev 2008
3 990
aube
whaou j'en fais couler de l'encre :smt003
comme ça été dit le problême ne vient pas trop du matériel mais de la façon qu'on s'en sert.
enfin bref on ne va pas en faire un pavé pour dire ceci ou cela, le principal c'est que chacun fasse de son mieux avec le matériel qu'il a, nous n'avons pas les mêmes formations, les mêmes façons de travailler ni d'utiliser son matériel, donc ça ne sert à rien d'essayer de démontrer qui a tord ou raison, votre expérience vous fait dire différement de la mienne et pis c'est tout :) lol
pour conclure je dirais juste que entre pointe ou mandrin ne veulent pas dire que l'un est mieux que l'autre mais que c'est différent et qu'il sera utile certaine fois d'utiliser plutot l'un que l'autre, après à chacun d'essayer et de voir ce qui lui convient le mieux :wink:
 
L
LAFOLLE
Nouveau
14 Mar 2008
28
finistere
Jesmic a dit:
Sinon pour revenir sur le sujet, perso etre pointe c'est pour :
-concentricité plus fine
-pièces longues et fines
-Filetage en bout ne permetant pas la prise au mendrin
salut
pour moi c'est une des plus mauvaise methode a utiliser car elle est tres dangereuse j'aimerai pas que mon bleu ce prenne dans le toc , la plupart du temps le toc marque les pieces meme avec des cales alu et surtout que l'on a pas les meme capacitée d'entrainement qu'un mandrin ce qui limite l'effort de coupe et donc les hauteurs de passe

pour une concentricité égale tu alese tes mors doux dans les regles avec une contre pointe bien réglée et tu aura un aussi bon resultat

pour les pieces longues et fines il vaut mieux utiliser une lunette ou une lunette a suivre car en millieux de pieces tu aura de la flexion et des vibration il y a aussi ce fichu toc qui t'empeche de tourner vite
donc pour des pieces de petit diametre c'est pas le top

a plus :wink:
 
Jesmic
Jesmic
Nouveau
31 Jan 2008
49
chartreuse
Hello !
LAFOLLE a dit:
j'aimerai pas que mon bleu ce prenne dans le toc
le toc marque les pieces
ce qui limite l'effort de coupe
pour une concentricité égale tu alese tes mors doux dans les regles avec une contre pointe bien réglée et tu aura un aussi bon resultat

il vaut mieux utiliser une lunette ou une lunette a suivre
1. Pour le bleu qui se prends dans le toc c'est aussi valable pour TOUTES les pièces en mouvements ! Tu peux autant te prendre dans un mandrin ou dans un tourteau de fraiseuse !
2. Je n'ai jamais eu ce problème.
3. C'est vrai que la coupe est moindre mais c'est aussi valable pour toutes les methodes de serrage non-conventionnelles !!!

4.Faux puisque en mandrin, même avec mors retouchés , c'est le mandrin qui détermine le centre , alors qu'entre-pointe c'est la pièce (et les pointes évidement) qui le détermine : donc défaut amoindri
5.La prise entre-pointe n'empèche pas le montage de lunette !
6. Quelle est ta méthode si les pièces sont filetées en bouts ?
 
C
ckileseb
Nouveau
8 Nov 2007
24
Nord
Bonjour

il y a aussi la pointe a griffe qui abime juste le devant de la piece et qui est bien plus sur que le systeme toc pousse toc
 
jameswatt
jameswatt
Apprenti
15 Déc 2007
195
suisse Romande (Vaud)
Bonjour à tous,

L'usinage entre-pointe sert, comme cela à été dit, pour la reprise ou le façonnage d'axes plus ou moins long demandant une parfaite concentricité entre plusieurs portées.
Il permet un démontage et remontage rapide de la pièce ainsi qu'une précision répétitive supérieur au mandrin (précision d'un mandrin moyen 5 microns? Hem...) On peut tourner relativement vite entre-pointes à condition d'équilibrer le plateau avec des masses.

Un mandrin neuf et suivant sa qualité, peut être suffisamment précis. Mais attention un mandrin comporte des mors qui se déplacent donc qui ont automatiquement du jeu. En vieillissant ce jeu augmente et la précision devient de plus en plus aléatoire.
De plus dans un mandrin il y a milles et un endroit pour que se loge un copeaux entre les dents, le glissières etc... et là la précision c'est tintin! Il est plus facile de souffler les deux points de centre d'une barre.

Pour faire de la précision avec un mandrin mieux vaut ne pas rectifier les mors. Il existe pour cela les mors doux qui se tournent et ne marquent pas les pièces. Une fois usés on les changes en gardant les semelles qui comportent les crémaillères.
Les mors doux s'usinent à chaque montage de ceux-ci. Pour ce faire on place une bague correspondant à peu-près au diamètre de la pièce à serrer, dans le mandrin en appui sur les semelles des mors. Ensuite on alèse au diamètre voulu. On prendra soin de marquer la position de la pièce dans le mandrin et de serrer toujours dans le même orifice de clef.

MANDRIN.JPG
 
O
ordinerf
Compagnon
15 Fev 2008
3 990
aube
"Quelle est ta méthode si les pièces sont filetées en bouts ?"
tu peux utiliser des mors en plastique dur, tu y sert ton filetage dedans jusqu'à ce que le plastique soit entré dans les filets et après tu usine normalement après mise en place de ta contre pointe, parfois il faut fabriquer d'autre pièces pour usiner ou reprendre une pièce.
mais bon comme je disais avant tout dépend de la façon qu'on travail et qu'on utilise son matériel.
de toute façon on tourne sans arret autour de ce problême, deux mécaniciens ne vont pas travailler de la même façon donc ne seront pas forcément d'accord, c'est le débat qu'on vit en ce moment, personne à tord, simplement tout le monde fait à sa façon :)
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 191
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Bonjour à tous.

Il faut arrêter que ce focalisé sur tel ou tel méthode qui est la mieux, elles ont toutes leurs utilités.
EXP: tout les arbres des moteur électriques de la marque CEM son réaliser entre pointe, coté broche pointe à griffes et l'autre coté pointe tournante, tout simplement pour la rapidité d'exécution.
Un autre point qui à été oublié, on peut faire des vilebrequins entre pointe et pour cela c'est génial.

Cordialement @ ++
 
O
ordinerf
Compagnon
15 Fev 2008
3 990
aube
et puis l'avantage de la pointe à griffe c'est que tu n'as pas de reprise à faire, tu peux usiner toute la longueur de ta pièce en une seule fois.
cette conversation me fait penser à celle concernant le perçage, entre ceux qui utilise le pointeau, ceux qui font juste un repère et font confiance à leur perçeuse, ceux qui font repère + pointeau, ceux qui perce direct au bon diamètre, ceux qui font par étape en augmentant à chaque fois le diamètre du foret, etc...
 
R
Robert
Ouvrier
13 Mar 2007
411
Belgique
tournage entre pointe

Bonjour,pour le tournage entre pointe, qui permet de démonter/remonter la pièce a du tour, il est impératif de reprendre sur la pointe tournante qui est soit placée dans le mandrin, soit placée dans le cône de broche.Condition sine qua non pour un tournage entre ponte correct.Cordialement.Robert.
 
A
Al Mach
Ouvrier
13 Juin 2007
431
Choisy-le-roi
Pour améliorer la précision du mony=tage entre pointes {cf les rectifgieuses cylindriques) il faut utiliser des forets à centrer avec des congés,forme Csi mes souvenirs sont bons.
 
Haut