Breguet et diverses protections ressorts

jdg
Compagnon
14 Février 2011
1 361
92
  • Auteur de la discussion
  • #2
Bonsoir,

The first l'arrêtage par secteur denté:

1572716532134.png

1572716443231.png

Variante Breguet

1572716614110.png

1572716801042.png

L'arrêtage Racapé

Variante plus solide

1572716995379.png

L'arrêtage Robert

1572717076956.png


Arrêtage Chalfont

1572717185414.png


Arrêtage Redier (principe identique mais épaisseur importante)

1572717254543.png

Arrêtage Berger-Rosat

1572717325729.png
 
jdg
Compagnon
14 Février 2011
1 361
92
  • Auteur de la discussion
  • #5
@gustavox

Bonsoir,

Ces systèmes servent à protéger le ressort de barillet lors d’un remontage à fond trop violent. En somme le remontage est stoppé avant la casse du ressort en laissant une longueur libre hors de tension.

‘Cordialement
La suite plus tard...
 
jdg
Compagnon
14 Février 2011
1 361
92
  • Auteur de la discussion
  • #7
Bonjour,

La seconde morte mérite une petite explication.
On désigne sous le nom de montre à « secondes mortes indépendantes » celle qui possède une aiguille spéciale au centre, faisant un seul saut en une seconde de temps, aiguille dont la marche peut-être arrêtée à volonté pour un temps indéfini sans que pour cela la montre cesse de fonctionner.
La montre de JCS est une montre à deux corps de rouage, fouet étoile ou pignon. Merci du partage.

Jean-Moïse Pouzait en 1777 à l’âge de 23 ans...en est l’inventeur.

Nous avons une merveilleuse variante : les « secondes foudroyantes ».
Il existe deux sortes de montre à secondes foudroyantes, celles qui indiquent le cinquième de seconde et d’autres le quart de seconde.
 
Dernière édition:
jdg
Compagnon
14 Février 2011
1 361
92
  • Auteur de la discussion
  • #9
Je ne distingue pas.

Tout ce que je peux dire est que le dernier pignon de rouage porte le fouet s'engage dans les ailes du pignon roue d'échappement avec un rapport de 1/60.

Dans une montre a 18000 vibrations/heure le rapport est de 1 à 10 (6 ailes et roue de secondes 60 dents) donc le fouet aura une rotation au bout de 5 vibrations.

Par contre dans une montre a 21600 vibrations le rapport est de 1 à 12 (6 ailes et roue de secondes 72 dents) le fouet aura une rotation au bout de 6 vibrations. dans ce cas le fouet fonctionne sur une étoile de 5 dents.

Si l'étoile est absente/perdue l'aiguille centrale fonctionnera faussement sur le pignon :
un tour de cadran en 72 secondes soit 50 secondes en 1 minute...

Si tu te souviens du nombre d'oscillations tu as la réponse.
 
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 041
Cher
Par contre dans une montre a 21600 vibrations le rapport est de 1 à 12 (6 ailes et roue de secondes 72 dents) le fouet aura une rotation au bout de 6 vibrations. dans ce cas le fouet fonctionne sur une étoile de 5 dents.
Alors là, tu m'en bouches un coin, Albert !
Je n'ai jamais vu de 18 lignes battant 21600 ! Il est vrai que je n'ai pas ton immense culture horlogère et pourtant j'en ai vu des montres...J'ai toujours pensé que les balanciers de montres de poche étaient trop grands pour avoir des fréquences hautes ( supérieures à 18000 Al/h ). Ce n'est que dans les années 1960 que l'on a commencé à voir des balanciers battant 21600 Al/h sur les montres bracelets. Depuis on a fait plus, mais cela pose des problèmes de lubrification et autres.
Il y a très longtemps que les pignons ont plus 6 ailes !

Ici deux secondes mortes 18000 Al/h, à droite échappement à cylindre :

secondes mortes.jpg


@+
JC.
 
jdg
Compagnon
14 Février 2011
1 361
92
« Il y a très longtemps que les pignons ont plus 6 ailes !«

Exact c’était une erreur « mécanique » mais néanmoins fonctionnait extrêmement bien et fonctionne toujours d’ailleurs.
Les récentes Normes ont rationalisé tout cela !

Ta montre était donc une 18 000 Al/h fouet
Et pignon.
 
jdg
Compagnon
14 Février 2011
1 361
92
@fredcoach

Bonsoir,

La figure . 1 représente la disposition et le sens de fonctionnement d'un fouet pignon ou étoile : en haut à gauche le pignon, en bas à droite l'étoile.
Cordialement

IMG_1347.jpg


@JCS si tu vois passer un/des mouvements étoile restaurés ou non, je suis acheteur...
 
Dernière édition:
Haut