Braser lame de scie

Compagnon
28 Décembre 2009
764
Albi
  • Auteur de la discussion
  • #1
Je désespère ... J'ai acheté il y a quelques années ici sur le forum une scie à ruban avec quelques lames. Là, toutes les lames sont cassées, et je voulais leurs donner une seconde vie.

Il m'est impossible de les braser, et je me pose des questions :

- Quel flux utiliser ? Pour le moment j'ai essayé un flux de bijouterie qui est parfait pour les ors et l'argent. Je l'utilise quotidiennement.

- Est-ce qu'il est possible que mes lames ne sont pas en acier ? Ou dans un acier avec haute teneur de carbone ? J'ai une forte oxydation, malgré le flux. En conséquence la brasure (argent) ne coule pas, mais fait une boule. Et ça prend un temps fou avant que les lames rougissent.


Au secours. J'ai besoin des idées !

Merci les gars !
 
Ouvrier
9 Octobre 2017
332
70
Bonsoir,
Les lames cassées sont-elles réparables ? Si elles sont cassées à cause de l'usure, c'est peut-être perdre son temps que de les réparer, surtout si elles sont voilées en plus. L'affuteur chez qui j'achète mes lames les fait à partir d'un rouleau qu'il coupe à la demande et soude par arc électrique en rapprochant les 2 bouts de la lame. C'est une machine spéciale qui assure la soudure, puis le recuit. Mais j'ai vu aussi les braser au chalumeau.
Rémi
 
Compagnon
28 Décembre 2009
764
Albi
  • Auteur de la discussion
  • #6
bonsoir
et la soudure a l arc?
Les lames font 0.65mm, c'est un poil trop fin pour l'arc (pour moi, enfin). J'ai tenté le TIG, mais là aussi, même à 10A, la lame fond avant le métal d'apport (1.2mm). Encore ic,i je ne maîtrise pas assez cette technique.

On trouve des exemples sur Youtube de brasure au laiton avec le TIG. Mais mon niveau de frustration est bien atteint pour le moment. Je me sens comme un bleu.

Belle soirée à tout le monde !
 
Ouvrier
13 Février 2010
433
Salut,

Moi j'en ai soudé quelques-unes au MIG avant d'avoir une soudeuse de lame. Il faut du fil de 0,6. avec le 0,8 c'est déja plus compliqué. Avec du 10/10 ça tourne au cauchemar. A l'époque j'utilisais soit un petit MIG Air liquide de bricoleur ou un bon poste de carrossier conçu pour de la tôle de 0,6 mm. Pour éviter la surfusion, je soudais sur latte de cuivre. Comme je n'en ai pas fait des kilomètres, je n'avais pas mis de circuit de refroidissement dans ma latte de cuivre. J'oubliais de préciser ; soudage sous gaz protecteur. Les fils fourrés, ne valent pas grand-chose quand on soude en plusieurs passes 'voir ci-après, le mode opératoire.)

Je dois bien avouer que j'en ai loupé une ou deux, mais j'en ai sauvé pas mal aussi... Idéalement, il faudrait souder avec du fil d'inox bas carbone. Il est plus ductile et le joint soudé fissure moins. Mais je suis arrivé à mes fins avec de l'acier doux cuivré.

Une petite astuce : souder par points successifs. Le premier point sort brut de refroidissement. Il est donc trempé et cassant. Quand on fait le second. On fait un revenu du premier qui devient un peu moins fragile; quand on fait le troisième, on fait revenir le premier et le second point, etc. Une fois le joint soudé, un petit coup de lampe à souder ou de chalumeau finit le revenu de l'ensemble. C'est à mon avis indispensable sinon le joint est trop fragile.

Enfin, il faut meuler les deux faces du joint soudé pour éliminer la surépaisseur. Le meulage participe aussi au revenu à condition de ne pas faire rougir la lame...

Ah j'oubliais pour les distraits : bien penser à enlever la zone précédemment brasée car la brasure ne fait pas bon ménage avec l'arc.

Un petit tuyau pour ceux qui ont des copains dans les abattoirs : les bouchers et charcutiers ont des scies à ruban en inox. C'est pas la panacée, mais pour le bois, ça dépanne et quand c'est gratis, on ne va pas se plaindre si ça ne dure pas éternellement...
 
Modérateur
24 Juin 2009
4 753
91
Je me permet d'appuyer la question camarade Sans au sujet du flux à utiliser.
J'ai aussi essayé au brazoflux de bijoutier et comme lui ça n'a pas marché.
Vous utilisez quoi comme borax?
 
Compagnon
24 Novembre 2008
2 353
Chartres
Bonjour à tous,

J'avais mis ici en images comment je procède pour braser mes lames de scie à ruban. Comme flux, j'utilise une pâte légèrement bleutée contenue dans un petit bocal en porcelaine et qui était vendue dans les années 1970 avec de la brasure argent en rouleau marqué "All-State Silver Dispenser". J'ai bien peur que cette marque ait maintenant disparu ou que, si elle existe encore, que le flux vendu avec ne soit plus le même à cause de la législation.
 
Compagnon
26 Février 2008
8 835
59000
Bonjour,
N'importe quel "décapant pour brasure à l'argent" en gsb ou chez un fournisseur pro
https://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/decapant-pour-brasure-30-g-geb-e165563?queryredirect=a_fp_decapant_pour_brasure__30_g__geb&numpage=1
De la brasure à 40 % d'argent minimum
si possible, une chauffe très rapide à l'oxyacétylénique, mais ans excès de température non plus.
et là tout se brase, alliage de cuivre, ferreux, inox compris.
C'est une tout autre histoire pour braser un pastille carbure ou le décapant courant ne fonctionne plus
par le fait qu'il sont devenu " non éblouissant " ??? et que j'attribue à l'absence de borate de soude ?
remplacé par du borate de potassium ?
Le borax ou le décapant pour soudo-brasage (poudre bleu) ne fonctionnent pas
 
Sujets similaires

Haut