Brasage lame de scie avec appareil électrique

G
Guydo67
Compagnon
29 Nov 2007
1 483
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Depuis toujours je brase mes lames de scie à l'argent avec du flux et un chalumeau, je suis satisfait du système et il me sert énormément, surtout quand les lames sont en fin de vie avec des crack dedans qui augmentent la casse. La brasure c'est de la brasure pour canalisation gaz et le flux du flux castolin qui va avec, c'est un flux en suspension dans de l'eau.

Il y a un bout j'ai trouvé sur une brocante un appareil électrique à braser les lames. Et là j'ai un soucis. Une petite photo de ma soudeuse.

Soudeuse 1.jpg


Si je mets les deux bouts de lame en place sans rien j'arrive au rouge et la brasure devrait être possible mais dés que je mets du flux là il n'y a plus de contact , plus de chauffage de la lame et je ne peux pas brasser. Pourtant mon flux est à base d'eau qui devrait être conducteur, est-ce qu'il y a un flux spécial à utiliser ?


Merci d'avance, Guydo
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 899
FR-39Arbois
salut

oui mais deja l'eau s’évapore a 100° et tant qu'il t a de l’humidité , ça chauffe pas plus . après y'a p'tet keq chose en plus :???:
 
Y
Yakovlev55
Compagnon
22 Jan 2011
3 390
F-67150
Bonjour, perso j'utilise du décapant en poudre, et le contact se fait très bien.
Cordialement
Martin
 
G
Guydo67
Compagnon
29 Nov 2007
1 483
  • Auteur de la discussion
  • #4
Bonjour Martin, tu as une marque ? Tu le trouves où ?

Merci, Guydo
 
Y
Yakovlev55
Compagnon
22 Jan 2011
3 390
F-67150
Bonjour Guydo, en fait c'est un produit du commerce courant de chez Rothenberger :poudre décapante pour métal d'apport laiton. Ceci dit je ne suis pas sur que ta méthode soit identique à la mienne, de plus, je ne vois pas bien sur ta photo le levier presseur, s'il est en état. Je te décris ma méthode, la lame étant bien biseautée, je la tords très faiblement de manière à ce que les parties en contact serrent un peu l'une sur l'autre, je dégraisse parfaitement à 'acétone, puis je positionne une lame, je met du décapant sur l'autre et la rapproche de la première en la frottant un peu au passage pour distribuer le décapant. Ensuite je serre les lames, puis je glisse une feuille de brasure entre les deux biseaux. Contact, et écrasement dès la fusion de la brasure. Je ne fais pas le recuit avec la soudeuse, mais avec la lampe à souder.
Cordialement
Martin
 
G
Guydo67
Compagnon
29 Nov 2007
1 483
  • Auteur de la discussion
  • #6
Martin,

c'est aussi comme cela que je fais au chalumeau. Pour le presseur sur la photo il est relevé, c'est pour cela que l'on ne le vois pas, mais tout est OK. Je vais voir si je trouve du flux.

Guydo
 
Le débutant
Le débutant
Compagnon
16 Sept 2013
2 727
Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
lorsque j'ai utilisé ce genre de soudeuse, il existait un décapant en bâton que l'on frottait sur la lame dès le début du passage au rouge, immédiatement après le feuillard de brasure fondait. Les résultats étaient (dans l'ensemble) pas mauvais .
 
Pousse Toc
Pousse Toc
Compagnon
8 Jan 2012
743
Landes de Gascogne / Gers
Bonjour

Le borate de sodium plus connu sous le nom de borax.
Ca se trouve dans toutes les bonnes pharmacies et je ne connais pas mieux pour braser de l'acier ou des plaquettes carbure sur un barreau.

Cordialement
 
G
Guydo67
Compagnon
29 Nov 2007
1 483
  • Auteur de la discussion
  • #9
J'ai bien du flux en poudre mais que j'avais acheté il y a 40 ans pour brasser le laiton sur l'acier. Je pensais que pour l'argent il fallait un flux particulier d'où l'utilisation du spécifique castollin, mais qui, je pense est peut-être, pour la garantie gaz. A moins que le borax soit aussi utilisable pour les canalisations gaz ?


Guydo
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 650
nord montpellier
salut,Guydo,

un truc m'échappe .... Yakovlev te dit que la brasure faite , il l'écrase avec le levier de la machine ; le levier ne se voit pas sur ta photo , mais si tu dois faire comme lui , sur quoi va s'appuyer la mixture brûlante quand tu vas descendre le levier ??????? et c'est peut-être cette pièce isolante qui manquerait qui pourrait t'aider à maintenir un contact électrique par son soutient lors de la soudure !
A++++++
GUY34
 
Y
Yakovlev55
Compagnon
22 Jan 2011
3 390
F-67150
guy34 a dit:
salut,Guydo,

un truc m'échappe .... Yakovlev te dit que la brasure faite , il l'écrase avec le levier de la machine ; le levier ne se voit pas sur ta photo , mais si tu dois faire comme lui , sur quoi va s'appuyer la mixture brûlante quand tu vas descendre le levier ??????? et c'est peut-être cette pièce isolante qui manquerait qui pourrait t'aider à maintenir un contact électrique par son soutient lors de la soudure !
A++++++
GUY34
Bonjour Guy 34, en fait le levier de la soudeuse de Guydo (qui ne se voit pas sur la photo) est bien présent, et complet. Il permet bien d'écraser la soudure, mais en aucun cas d'assurer le contact. En fait on le serre vivement, dès que la brasure est liquide, ce faisant et en coupant le contact de manière synchrone, on optimise la continuité de la lame en resserrant au maximum les deux extrémités. Le fait de ne pas couper le contact est néfaste, car la partie de la lame prise par la pince est refroidie par effet de convection, et du coup les deux petites longueurs qui restent à l'air libre vont surchauffer.
Cordialement
Martin
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 650
nord montpellier
RE,

ce que je vois pas bien , Martin , c'est le fameux " levier " qui d'après l'explication , devient une " pince " ; ce levier vient-il presser le dessus de la brasure , ou bien le dessous est lui aussi pris en pince pour obtenir une épaisseur uniforme ????????
je suis désolé , mais les photos ne rendent pas cohérente l'explication ;
A+++++
GUY34
 
Le débutant
Le débutant
Compagnon
16 Sept 2013
2 727
Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
Pousse Toc a dit:
Bonjour

Le borate de sodium plus connu sous le nom de borax.
Ca se trouve dans toutes les bonnes pharmacies et je ne connais pas mieux pour braser de l'acier ou des plaquettes carbure sur un barreau.

Cordialement
Merci Pousse-toc
Je pensais à une autre matière, vue que ça se présentait en bâton de couleur marron foncé/ noir
Cordialement


A Guy 34
Au moment que tu abaisss le levier, la partie du dessous se glisse sous la lame , la partie du dessus vient s'appliquer sur la lame, qui est ainsi prise dans une "grosse" pince plate parallèle à celle-ci et qui vient la pincer fortement pour répartir uniformément la brasure fondue et parfaitement jointer les morceaux de lame superposés
Cordialement
 
Le débutant
Le débutant
Compagnon
16 Sept 2013
2 727
Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
Le débutant a dit:
Pousse Toc a dit:
Bonjour

Le borate de sodium plus connu sous le nom de borax.
Ca se trouve dans toutes les bonnes pharmacies et je ne connais pas mieux pour braser de l'acier ou des plaquettes carbure sur un barreau.

Cordialement
Merci Pousse-toc
Je pensais à une autre matière, vue que ça se présentait en bâton de couleur marron foncé/ noir
Cordialement


A Guy 34
Au moment que tu abaisss le levier, la partie du dessous se glisse sous la lame , la partie du dessus vient s'appliquer sur la lame, qui est ainsi prise dans une "grosse" pince plate parallèle à celle-ci et qui vient la pincer fortement pour répartir uniformément la brasure fondue et parfaitement jointer les morceaux de lame superposés
Cordialement
Peut-être que notre ami Guido67 pourra-t-il mettre une photo "gros plan" du dispositif employé :?:
 
G
Guydo67
Compagnon
29 Nov 2007
1 483
  • Auteur de la discussion
  • #15
Bonjour,

Pour ceux que cela intéresse voici une photo où l'on voit bien le presseur. La bâtonnet ne sert que de support pour qu'il reste ouvert... Guydo

Soudeuse 3.jpg
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 650
nord montpellier
salut à tous,

ah !!!! ok , cette fois , on se rend bien compte de l'astuce ..... merci pour cet éclairage
A+++++
GUY34
 
G
Guydo67
Compagnon
29 Nov 2007
1 483
  • Auteur de la discussion
  • #17
Je viens de faire quelques tests avec cette machine. Cela semble beaucoup plus technique qu'avec le chalumeau.

D'abord pour que le courant passe il ne faut pas de flux au départ que ce soit le spécifique argent en suspension dans l'eau ou celui en poudre. S'il y a du flux entre les lames il n'y a pas de passage de courant.

Pour que le chauffage soit uniforme il faut que les deux biseaux soit identiques et qu'ils se touchent de façon identique sur toute la largeur de la lame sinon il y a chauffage variable sur la largeur et cela brûle d'un côté et ne chauffe pas assez de l'autre.

Le flux en poudre pour laiton, donc genre borax, n'a pas bien fonctionner chez moi, l'argent ne coule pas vraiment avec. Par ailleurs l'argent que j'utilise c'est des morceaux de baguettes rondes et il a du mal à pénétrer entre les lames puisque le flux je ne le mets pas entre les lames.

Ensuite le recuit n'est pas facile à faire avec l'appareil je n'y suis pas vraiment arrivé.


En conclusion de tout cela je vais pour l'instant mettre de côté cette machine et continuer avec mon chalumeau qui me donne de résultats satisfaisants et reproductibles.

Merci pour vos suggestions, Guydo
 
Y
Yakovlev55
Compagnon
22 Jan 2011
3 390
F-67150
Bonjour Guydo, j'ai eu également quelques difficultés au début, mais maintenant c'est devenu très confortable et mes brasures sont impeccables, cela sans beaucoup d'effort. Il est vrai que ma brasure se présente sous forme de ruban fin et que je peux la glisser en place entre les deux biseaux. Si le cœur t'en dit, comme t'es dans le 67 je t'invite à faire un saut chez moi pour te monter ma méthode.
Cordialement
Martin
 
G
Guydo67
Compagnon
29 Nov 2007
1 483
  • Auteur de la discussion
  • #19
Martin,

Ta proposition est sympathique surtout que je m'étais dit en récupérant cette machine à une brocante que cela pourrait me simplifier la vie. Comme cela semble l'être pour toi une petite démo m'aiderait certainement.

Guydo
 
Le débutant
Le débutant
Compagnon
16 Sept 2013
2 727
Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
Gydo

Ne laisses pas tomber cette petite machine, elle fait des merveilles , mais, il te faut de la brasure d'argent en rouleau. Tu ne seras pas déçu
Cordialement
 
G
Guydo67
Compagnon
29 Nov 2007
1 483
  • Auteur de la discussion
  • #21
Bonjour,

Je suis passé hier chez Yakovlev55 pour une petite visite. Très sympathique, Martin m'a montré comment il faisait. Comme Le débutant il pense que le secret est dans la brasure en bande, mais c'est un stock qu'il a. Il m'a aussi montré d'autres chose, l'accueil fut vraiment chaleureux.

Le débutant tu sais où trouver cette brasure que je puisse m'équiper.

Merci encore Martin pour ton accueil et tous les autres pour leur participation.

Guydo
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 331
FR-57330 Moselle
bonjour

Sur un autre forum, il y avait un bricoleur qui martelait de la baguette à l'argent ronde pour en faire du plat trés fin puis qui le coupait pour souder ses lames ...
c'est peut être a essayer ???
 
Le débutant
Le débutant
Compagnon
16 Sept 2013
2 727
Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
Bonjour

Non, je ne connais pas d'adresse où se procurer cette bande de brasure, j'ai utilisé cette machine il y a environ 45/50 ans ! C'est pas hier ! :|
mais essaies de voir si les fournisseurs de lames de ruban n'en vendent pas, ou dans des quincailleries de matériel industriel. Je pense que beaucoup de machines de ce type sont encore en service dans les menuiseries ou ébénisteries artisanales, il y a peut-être une piste de ce coté ? Je suis heureux que Yakovlev55 ait pu te transmettre son savoir faire : Une bonne démonstration est toujours mieux qu'un long discourt
Cordialement
 
laboureau
laboureau
Compagnon
4 Jan 2013
2 862
89200 AVALLON Yonne
Bonsoir à tous
Quand j'étais aprentis, on chauffais deux plat à la forge, puis on les glissait dessous et dessus, et serrai rapidement,
Il exsistai un ruban argent avec décapent incorporé,
Avec les plat chauffés en forge, on utilisai aussi le décapent et la baguette argent.
Cordialement.
jpal7@
 
G
Guydo67
Compagnon
29 Nov 2007
1 483
  • Auteur de la discussion
  • #25
Bonjour,

Petit retour de mes tests, concluants

N'ayant pas de trouvé de brasure argent en feuille, j'ai passé un baguette au laminoir et je me suis trouvé avec un plat de 0,2 mm d'épaisseur et de 3,5 mm de large.
Je découpe des longueurs de la largeur de la lame et je les mets entre les deux lames. Le courant passe sans problème et est uniforme (cela chauffe uniformément sur la largeur de la lame). Je mets un peux de ma pâte à brasure par-dessus et le courant passe toujours. Je brase normalement, en chauffant au rouge et j'appuie avec le pressoir intégré. Après je démonte la lame j'enlève le flux restant à la meule et je blanchis la lame correctement toujours à la meule. Je remets sur la machine et je chauffe au bleu (attention c'est rapide) pour faire le recuit. C'est fini et pour l'instant mes brasures tiennent et je n'ai plus besoin de gaz.


Merci à tous, Guydo.
 
papi mousot
papi mousot
Compagnon
2 Déc 2006
769
Près de Coulommiers
Bonjour à tous

Merci Guydo pour ta recherche et tes explications .

Quand tu parle de pâte à brasure, quelle type de pâte ?
Car j'ai bien de la poudre ou je trempe ma baguette de brasure chaude, mais c'est pour brasé le cuivre .

Salutations cordiales, Olivier
 
G
Guydo67
Compagnon
29 Nov 2007
1 483
  • Auteur de la discussion
  • #27
Le flux c'est du castollin pour de la baguette argent (aussi castollin) qui est garantie canalisations gaz. Je ne sais plus la ref car l'étiquette sur le pot est devenue illisible.


Guydo
 
papi mousot
papi mousot
Compagnon
2 Déc 2006
769
Près de Coulommiers
Bonsoir à tous

Je te remercie Guydo

Je vais essayer de trouver cette fameuse recette

Salutations cordiales, olivier
 
Y
Yakovlev55
Compagnon
22 Jan 2011
3 390
F-67150
Bonjour Guydo, je vois avec plaisir que tes brasures sont au point, je te souhaite beaucoup de sciure :-D
Cordialement
Martin
 
Nico91
Nico91
Compagnon
9 Mai 2009
3 439
FR-91
Guydo67 a dit:
Bonjour,

Petit retour de mes tests, concluants

N'ayant pas de trouvé de brasure argent en feuille, j'ai passé un baguette au laminoir et je me suis trouvé avec un plat de 0,2 mm d'épaisseur et de 3,5 mm de large.
Je découpe des longueurs de la largeur de la lame et je les mets entre les deux lames. Le courant passe sans problème et est uniforme (cela chauffe uniformément sur la largeur de la lame). Je mets un peux de ma pâte à brasure par-dessus et le courant passe toujours. Je brase normalement, en chauffant au rouge et j'appuie avec le pressoir intégré. Après je démonte la lame j'enlève le flux restant à la meule et je blanchis la lame correctement toujours à la meule. Je remets sur la machine et je chauffe au bleu (attention c'est rapide) pour faire le recuit. C'est fini et pour l'instant mes brasures tiennent et je n'ai plus besoin de gaz.


Merci à tous, Guydo.
Merci, grâce a toi et ta technique, j'ai aussi réussit avec ta technique a souder mes lames de scie a ruban pour le bois avec ma machine a souder. Pour le recuit de la lame c'est pas simple, il faut être vraiment très vif !!!! j'ai fini par utiliser un petit chalumeau butane pour le recuit, j’arrivais mieux à doser la chauffe.
Par contre, j'ai fait l'expérience pour mes lames de scie a ruban pour le métal, j'arrive à faire la soudure, ça a l'air nickel, sauf que, comme la tension de la lame est plus élevée et la lame plus rigide, la soudure lâche. Il faut que je re face le test avec du flux spécial pour l'argent histoire de voir si ça viens de là.
Par contre comme je n'ai pas de laminoir je chauffe légèrement ma baguette à l'argent pour lui faire un recuit et ensuite avec un marteau + enclume je la transforme en "feuille".
J'utilise de la baguette argent à 40%, je ne sais pas si c'est bon ou pas, ou si il faut de l'argent pur ?
 
Haut