Balancier pendule 400 jours

  • Auteur de la discussion mico57
  • Date de début
mico57
mico57
Apprenti
25 Oct 2019
57
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
Je souhaite restaurer une pendule 400 jours de Claude Grivolas. Malheureusement je n’ai pas le balancier. Je souhaite en réaliser un comme celui d’origine aussi je souhaiterais avoir des informations sur son diamètre son poids et l'épaisseur de la suspension à utiliser. J’ai la photo du balancier et les informations à renseigner au bas de la photo.
Merci

963DF5A6-1FEE-41F0-89BB-C387EBD4B6F2.jpeg


E48012F8-251B-4F9C-AAA7-2EFAFA5059CB.jpeg
 
Dernière édition par un modérateur:
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
@Nico57,
Belle aventure en perspective !
Ci-dessous une copie du dictionnaire des horlogers de Tardy, concernant Claude Grivolas :

Grivolas.jpg


J'ai la chance d'avoir deux pendules Grivolas, avec deux balanciers différents. Demain je ne pourrai certainement pas, mais dimanche je ferai des photos avec relevés de cotes.

Il faudrait impérativement compter les dents et ailes des roues, à partir de la roue de centre, afin de déterminer le nombre d’alternances/heure. Le balancier doit avoir un système de masselottes qui se déplacent du centre vers la périphérie, afin de changer le moment d'inertie et donc la période d'oscillation. La suspension va certainement être difficile à trouver car elle me semble plus longue que celles des 400 jours. La solution, à mon, avis sera de faire des essais en pinçant le fil dans un étau, à la bonne longueur, en comptant les oscillations avec un chronographe. Le but sera de trouver le "fil" qui se r'approche le plus de l'objectif, lorsque les masselottes de réglage du "balancier" sont à mi-course. Soit on réussit à atteindre l'objectif, soit on charge ou allège le "balancier". Les dimensions ne sont pas très importantes, ce qui est important c'est l'"harmonie" entre le "balancier" et le fil de suspension.

@+
JC.
 
mico57
mico57
Apprenti
25 Oct 2019
57
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonsoir Jean Claude
Un grand merci pour votre réponse. J’ai bien pris en compte les deux masselottes sous le balancier. Leurs déplacements vers l’extérieur ou vers l’intérieur du balancier est commandé par une vis pas à gauche et pas à droite commandée par un carré d’entraînement à l’extérieur du balancier.
Pour le diamètre extérieur du balancier après plusieurs recherches en extrapaulant les mesures sur plusieurs photos il s’agirait d’un diamètre 80 mm pour le modèle Atilia.
À très bientot
Merci Jean Claude
Michel
 
mico57
mico57
Apprenti
25 Oct 2019
57
  • Auteur de la discussion
  • #5
Merci
C’est le balancier figure 3
JCS doit regarder pour m’envoyer les côtes
mico57
 
mico57
mico57
Apprenti
25 Oct 2019
57
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonjour Jdg
Je n’arrive pas à ouvrir les deux fichiers .pnt
Peux tu me les envoyer en jpg s’il te plaît ?
Mico57
 
f6exb
f6exb
Compagnon
13 Juin 2013
1 735
C'est petit pour les yeux des vieux.
 
mico57
mico57
Apprenti
25 Oct 2019
57
  • Auteur de la discussion
  • #9
Merci,
Ça s’est le balancier apparent des pendules allemandes,C Grivolas à placé ses masselottes sous le balancier.
En tout cas merci je fais un bon dans mon apprentissage ,je vais être incollable.
Bonne soirée
mico57
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
Bonsoir, c'est bon ?
C'est pas top, il faudrait envoyer les fichiers en jpg et non en jdg !

Voir si c'est la même chose ?
Merci pour cette info, c'est exactement ça ! Il semble que Grivolas ne se soit pas beaucoup foulé pour son "invention". Il a mis à l'intérieur ce qui était à l'extérieur.

@Nico57,

Quelques infos relevées vite fait, la suite dès que possible :

Grivolas-cotes.jpg


Pour l'épaisseur du fil, j'ai trouvé 0,02 avec le pied à coulisse. Il faudra que je vérifie avec un micromètre. De toutes façons ce n'est pas significatif car cela dépend de la nature du métal.

@+
JC.
 
mico57
mico57
Apprenti
25 Oct 2019
57
  • Auteur de la discussion
  • #11
Merci Jean Claude,
La commande de la matière première approche
Bon dimanche
 
mico57
mico57
Apprenti
25 Oct 2019
57
  • Auteur de la discussion
  • #12
Bonsoir Jean Claude
Vous avez raison les fils de suspensions généralement trop court sur ce type de pendule , certains horlogers utilisent un entraîneur supplémentaire pour rallonger la suspension.
Photo jointe
Bonne nuit

6E471358-4715-4FF2-ABC8-19FFE293963B.png
 
mico57
mico57
Apprenti
25 Oct 2019
57
  • Auteur de la discussion
  • #14
Merci Jdg
Bon dimanche
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
Voici quelques infos complémentaires :

Mes 2 Grivolas :

2Grivolas.jpg


Celle de gauche doit-être d'avant le brevet déniché par Precis84.
L'épaisseur du fil de suspension de celle de gauche est de 0,08 mm, le balancier pèse 435,90 g,
l'épaisseur du fil de suspension de celle de droite est de 0,06 mm et non 0,02 comme annoncé précédemment, le balancier pèse 329,50 g.

Quelques photos :

grivolas-A1.jpg


grivolas-A2.jpg


GrivolasB2.jpg


GrivolasB3.jpg


@+
JC.
 
mico57
mico57
Apprenti
25 Oct 2019
57
  • Auteur de la discussion
  • #16
Bonsoir Jean Claude
Et bien merci pour toutes ces informations. On va pouvoir attaquer la réalisation avec Charly57.
Vous avez deux belles 400 jours
C’est vrai que celle de gauche a le balancier de fabrication allemande ,raison pour laquelle il avait dû arrêter son activité environ 1 an pour des raisons de vol de brevet je crois.
Je vous tiens au courant de l’avancement de la réalisation.
Petite question
Avez vous une idée de la façon de maintenir le laiton après nettoyage pour qu’il garde tout son brillant.
Je n’arrive pas à savoir ce que les horlogers utilisaient .Je remarque bien qu’il y a un genre de vernis sur les platines des anciens mouvements lorsque je veux les polir.
Encore un grand merci
Amicalement
Michel
 
jdg
jdg
Compagnon
14 Fev 2011
1 555
92
Pour maintenir le laiton brillant il faut un flash d’or.
Si vous polissez vous retirer l’or...à nettoyer uniquement à la soupe avec/sans US.
Après nettoyage vous pouvez passer une fine couche de cire d’abeille sur des parties hors mécanisme...piliers. boites, balancier...etc.
Les vernis craquellent dans le temps et sont réservés aux fabrications médiocres.
 
mico57
mico57
Apprenti
25 Oct 2019
57
  • Auteur de la discussion
  • #18
alors là je suis stupéfait . Je suis condamné à utiliser de la cire car pour refaire un flash d’or !
Je ne sais même pas en quoi cela consiste
En tout cas un grand merci
Michel
 
jdg
jdg
Compagnon
14 Fev 2011
1 555
92
Je ne sais même pas en quoi cela consiste
Les dorures réalisées jusqu’au milieu du XIXe étaient généralement obtenues grâce à un amalgame d’Or et de Mercure qui était chauffé jusqu’à évaporation du mercure. Après plusieurs dépôts successifs ont obtenait une dorure quasiment inaltérable, mais la nocivité des vapeurs et la simplification apportée par la dorure électrolytique font que le procédé à été pratiquement abandonné hormis pour la restauration de belles pièces.

Simple à faire soit même avec le procédé amalgame ou électrolytique en prenant toutes les protections.
 
mico57
mico57
Apprenti
25 Oct 2019
57
  • Auteur de la discussion
  • #20
Merci
À notre prochaine discussion
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
Les dorures à l'or moulu ( au mercure ) sont d'une beauté inégalable. Certains mouvements de montres coq en ont bénéficié. Les mouvements modernes de grosses horlogerie sont souvent vernis. Lorsque j'étais jeune apprenti, j'avais eu l'occasion de visiter la Société Alsacienne de Précision, à Wintzenheim, qui fabriquait les réveils Jaz. J'avais été intrigué par une machine qui vernissait les éléments de boîtiers des réveils bijoux. Les éléments étaient suspendus à des crochets et plongés dans un bain de vernis. Ensuite; les éléments étaient remontés très très lentement afin d'éviter qu'une goutte se forme en bas.

Aujourd'hui il existe de nombreux vernis ( techniques ) en aérosol de très bonne qualité.

Simple à faire soit même avec le procédé amalgame ou électrolytique en prenant toutes les protections.
Je ne suis pas convaincu, ce serait sympa de nous faire un tuto. Je m'intéresse à la question. Les bains que l'on trouvent chez les fournisseurs sont hors de prix. J'ai trouvé dans des vieux documents des recettes pour la dorure galvanique avec du chlorure d'or (ça je sais faire ) et du cyanure de potassium, ça c'est pas facile à trouver !

@+
JC.
 
jdg
jdg
Compagnon
14 Fev 2011
1 555
92
Le moins dangereux en premier .

Pour l'électrolyse il faut un chargeur automobile de 6/12 V, faire un bain d'eau plus lessive de soude (5 %) et le tour est joué.

Une électrode se fait facilement avec un morceau d’or pure (-), l'autre électrode étant les pièces à dorées reliées entre elles par un fil de cuivre (+).
En faisant varier la distance Or pièces à nettoyer on fait varier l'intensité. Le dégagement des bulles d’hydrogène indiquent l’intensité. Il est important que cette intensité soit très faible pour un bon résultat.
Il est important également de mettre soit en rotation la pièce à dorée ou bien de disposer deux électrodes Or, l’idéal étant une électrode circulaire après calcul de l’intensité et essais.
Bien entendu les pièces Laiton doivent être parfaitement polies et dégraissées.
Un bon dégraissage se fait en immergeant la pièce dans de l’acétone puis ensuite dans de l’alcool à brûler à 90°.
Ensuite plus question de la toucher, le port de gants est obligatoire !
 
jdg
jdg
Compagnon
14 Fev 2011
1 555
92
Le plus simple...le plus beau...! mais attention...MASQUE + GANTS !!!

 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
Pour l'électrolyse il faut un chargeur automobile de 6/12 V, faire un bain d'eau plus lessive de soude (5 %) et le tour est joué.

Une électrode se fait facilement avec un morceau d’or pure (-), l'autre électrode étant les pièces à dorées reliées entre elles par un fil de cuivre (+).
En faisant varier la distance Or pièces à nettoyer on fait varier l'intensité. Le dégagement des bulles d’hydrogène indiquent l’intensité. Il est important que cette intensité soit très faible pour un bon résultat.
Çà mon cher Albert, c'est pas du vécu, mais du copier coller d'Internet ! Tu n'as qu'a essayer et dans un an on en reparle, rien n'aura changé !
Pour que cela fonctionne, il faut que le bain puisse "arracher" des molécules de l'électrode en or pour les conduire, grâce au courant électrique, vers la pièce à dorer. Comme tu le sais, mon cher Albert, l'or est un métal précieux. Cela sous entend que l'on ne peut pas le dissoudre avec un acide. Il faut donc un bain de chlorure d'or avec du cyanure. Le chlorure d'or se fait aisément ( moyennant de grandes précautions ) en dissolvant l'or dans de l'eau régal.
La méthode que tu décris est le dérouillage électrolytique qui fonctionne parfaitement et que j'utilise régulièrement.

Merci pour la vidéo, très intéressante. J'ai les recettes, l'or et le mercure, mais je n'avais pas le mode opératoire visuel.
Je n'ai pas encore osé essayer de peur d'attraper la maladie de Minamata :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_de_Minamata

En France, la législation interdit d'employer des salariers pour faire ce dangereux travail.

@+
JC.
 
jdg
jdg
Compagnon
14 Fev 2011
1 555
92
Mon cher maître et néanmoins amis tu fais erreur, c’est du vécu !

Cela s’appelle une électrolyse inverse.

Vous avez dit molécules...bizarre... comme c’est bizarre...selon mes connaissances le courant déplace des ions.
Pourquoi veux-tu dissoudre l’Or dans ce cas ??? c’est exactement le même principe que la pile de corrosion (gratuit...sans courant)... Je sais faire également Pour récupérer l’Or.
Pour attraper la maladie de Minamata il va falloir faire cela toute la journée pendant très longtemps mais comme tu mettras des gants et un masque tu ne risques rien.
Il faut bien entendu que l’atelier soit bien ventilé pendant et après.

Édit : L’ Aurocyanure est réservé aux professionnels et dépasse le prix du lingot d’un kilogramme d’Or. Certains professionnels ont des bacs de plusieurs centaines de litres...
 
Dernière édition:
tornador
tornador
Nouveau
25 Mai 2012
28
Segré Maine et Loire
Bonsoir Jean Claude
Vous avez raison les fils de suspensions généralement trop court sur ce type de pendule , certains horlogers utilisent un entraîneur supplémentaire pour rallonger la suspension.
Photo jointe
Bonne nuit
Bonjour,

Voici quelques photos supplémentaires pour vous aider à la fabrication de votre balancier:
Grivolas1.jpg


Grivolas2.jpg


Grivolas3.jpg


Grivolas4.jpg
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
@tornador,

Elle est magnifique cette Grivolas !

Merci pour les photos, j'ai appris un truc intéressant concernant le démontage du balancier. Sur le mien il n'y a pas cet avertissement. J'ai failli bêtement le démonter en dévissant les vis !

Il serait intéressant de connaître le poids total du balancier.

Sur la photo on voit que les masselottes sont à fond sur le retard. Il est donc possible que la pendule avance. Il faudrait alourdir le balancier vers l'extérieur ou affiner la suspension.

@+
JC.
 
tornador
tornador
Nouveau
25 Mai 2012
28
Segré Maine et Loire
Le balancier fait 362 grammes.
 
mico57
mico57
Apprenti
25 Oct 2019
57
  • Auteur de la discussion
  • #30
Je viens d’en prendre plein la vue entre les cours de dorure ,la magnifique Grivolas , le complément des photos
Je vous remercie on va attaquer notre balancier charly57 et moi on espère ne pas vous décevoir.
En tout cas un Forum d’enfer
Michel
 
Haut