Avis sur cuve de compresseur.

  • Auteur de la discussion tristan12
  • Date de début
tristan12
tristan12
Ouvrier
9 Nov 2013
314
Aveyron
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour, Je viens de faire l’acquisition d’un compresseur MAUGUIERE (le même genre que celui KITE ou celui que vient de vendre yvonf mais avec une cuve un peu plus grosse, 350L)
Ça faisait un moment que je chercher un gros compresseur surtout pour alimenter ma cabine de sablage.

Le voici avant son déchargement :
20180822_160446.jpg


Le partie compresseur a l’air en bon état mais pas encore testé.
Par contre la cuve présente quelque petite trace de rouille à l’extérieur mais rien a voir avec l’intérieur qui fait peur…
La cuve possède une petite trappe.

Attention les yeux :

20180824_173859.jpg

20180824_173906.jpg

20180824_173914.jpg


J’ai du sortir 5 ou 6 poignées de résidu de rouille qui s'étaient décollées de la paroi après un nettoyage au karcher (qui n’a pas était facile à cause de la petite ouverture)

20180824_200104.jpg

20180824_200059.jpg


Je me doute bien que dans l’industrie une cuve dans cet état serai directement mise à la benne sans même faire un test d’epreuve à l’eau.
Malgré sont état j’envisage de tester cette cuve à sa pression d’epreuve (15bars inscrit sur la plaque) à l’eau bien sur pendant au moins 30min.

Si jamais la cuve résiste, pensez vous que ce soit suffisant ?
Faut-il à tout prix éliminer la totalité de rouille à l’intérieur de la cuve ?

Vu le prix d’une cuve neuve de cette taille vous comprendrez que je cherche à la conserver si possible.
Après j’ai bien conscience des risques liés à l’air comprimé et c’est pour cela que je demande des avis. J’ai du parcourir tous les sujets du forum qui en parle avec l’exemple de la cuve explosée qui fait froid dans le dos :eek:
 
KITE
KITE
Compagnon
25 Déc 2008
3 467
Pas de Calais
Je n’en ai pas trop parlé, dans mon post sur l'épreuve hydraulique, mais j’ai sorti pas mal de résidus identiques aux tiens de ma cuve, opération compliquée par l’absence de tampon.
Je confirme que la mise en œuvre d’une épreuve hydraulique est simple à mettre en œuvre.
Si elle ne garantit pas la pérennité de la cuve elle permet, cependant, de s’assurer qu’elle ne va pas céder à la mise en exploitation.
Ensuite tu en refait une dans un an!
Kite
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 470
nord
bonjour

le gros soucis chez Maugiere c'est qu'ils ont mis la vis de purge non pas en dessous de la cuve mais sur le coté ce qui fait qu'il reste toujours un fond d'eau après une purge ( si purge il y a :roll:), surement pour une commodité d'accès.
Si tu en as la possibilité (et les capacités) je ne serais trop te conseiller de percer ce fond et d'y souder un raccord acier et robinet de purge, tu verras par là même que cette cuve est assez épaisse.

Ceci dit difficile de juger de l'etat d'une cuve a la simple vue d'une photo
, sur le mien il y avait aussi de la rouille au fond, mais attaque superficielle de la cuve
 
tristan12
tristan12
Ouvrier
9 Nov 2013
314
Aveyron
  • Auteur de la discussion
  • #4
Merci KITE pour les infos, ça me rassure un peu que tu avais aussi des résidus dans ta cuve.

le gros soucis chez Maugiere c'est qu'ils ont mis la vis de purge non pas en dessous de la cuve mais sur le coté ce qui fait qu'il reste toujours un fond d'eau après une purge ( si purge il y a :roll:), surement pour une commodité d'accès.
Si tu en as la possibilité (et les capacités) je ne serais trop te conseiller de percer ce fond et d'y souder un raccord acier et robinet de purge, tu verras par là même que cette cuve est assez épaisse.
Effectivement je pense que c'est une bonne idée de rajouter une purge au point le plus bas. Une vanne à sphère vissée sur un raccord soudé pourrait convenir ?
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 470
nord
Une vanne à sphère vissée sur un raccord soudé pourrait convenir ?
bien sur! j'ai utilisé pour ma part un raccord plomberie en acier( du vrai! pas du chinois) dont j'ai réduit la partie s'insérant dans la cuve pour etre au m^me niveau.
il faut prendre soin de virer la galvanisation là ou il va y avoir la soudure, cette dernière doit être soignée cela va s'en dire.

raccord-acier-galva-droite-gauche-mm.jpg
 
tristan12
tristan12
Ouvrier
9 Nov 2013
314
Aveyron
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonjour, je pense fabriquer un raccord en acier taraudé en 1/2, je préfère mettre un raccord femelle sur la cuve pour ne pas risquer d'abimer les filets lors d’éventuellement manipulation.
Je dois faire le test sous pression ce week-end, je vous tiendrai au courant du résultat.
 
tristan12
tristan12
Ouvrier
9 Nov 2013
314
Aveyron
  • Auteur de la discussion
  • #7
Bonjour,

La cuve a passé avec succès le test des 15 bar ce week-end. J’ai laissé la cuve en pression 30min sans aucune fuite.

Ce n’est pas très compliqué à faire, je pense qu'une ré-épreuve tout les 2 ans c’est raisonnable.
20180908_164215.jpg


Avant de faire le test j’ai rajouté un raccord femelle 1/2" soudé sous la cuve pour la vidange.
20180908_170514.jpg



Puis peinture de la cuve.
20180909_172018.jpg
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 470
nord
bonjour

belle gueule ce bleu, ça en jette!

a coté du bouchon soudé c'est un trou que tu as rebouché? erreur de perçage?
 
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
4 374
FR 12520
Il n'y a pas d'amorce de rupture a partir de cette soudure??Vu l'état de la cuve je serais un peu inquiet, ou alors pas plus de 7 bars.
Mais peut être que je m'inquiète pour rien:sad:.

Marcus
 
tristan12
tristan12
Ouvrier
9 Nov 2013
314
Aveyron
  • Auteur de la discussion
  • #10
a coté du bouchon soudé c'est un trou que tu as rebouché? erreur de perçage?
Oui c’est le premier perçage que j’ai fait, pas de bol il est tombé au même niveau qu’un tube à l’intérieur de la cuve qui servait à purger le fond de la cuve.


Il n'y a pas d'amorce de rupture a partir de cette soudure??Vu l'état de la cuve je serais un peu inquiet, ou alors pas plus de 7 bars.
La soudure me semble solide, après s’il y aurait du avoir rupture ça se serait passé pendant le test à 15 bar.

Ce compresseur est prévu pour fonctionner à 10 bar mais je pense régler le pressostat à 8 bar.
 
H
hpvectravl
Ouvrier
13 Déc 2008
418
IDF
Bonjour,
Le plus sûr est de mettre un purgeur automatique dont on règle la fréquence.
 
P
picator
Ouvrier
22 Oct 2013
258
Bonjour, Je viens de faire l’acquisition d’un compresseur MAUGUIERE (le même genre que celui KITE ou celui que vient de vendre yvonf mais avec une cuve un peu plus grosse, 350L)
Ça faisait un moment que je chercher un gros compresseur surtout pour alimenter ma cabine de sablage.

Le voici avant son déchargement :
Voir la pièce jointe 420558

Le partie compresseur a l’air en bon état mais pas encore testé.
Par contre la cuve présente quelque petite trace de rouille à l’extérieur mais rien a voir avec l’intérieur qui fait peur…
La cuve possède une petite trappe.

Attention les yeux :

Voir la pièce jointe 420559
Voir la pièce jointe 420560
Voir la pièce jointe 420561

J’ai du sortir 5 ou 6 poignées de résidu de rouille qui s'étaient décollées de la paroi après un nettoyage au karcher (qui n’a pas était facile à cause de la petite ouverture)

Voir la pièce jointe 420563
Voir la pièce jointe 420562

Je me doute bien que dans l’industrie une cuve dans cet état serai directement mise à la benne sans même faire un test d’epreuve à l’eau.
Malgré sont état j’envisage de tester cette cuve à sa pression d’epreuve (15bars inscrit sur la plaque) à l’eau bien sur pendant au moins 30min.

Si jamais la cuve résiste, pensez vous que ce soit suffisant ?
Faut-il à tout prix éliminer la totalité de rouille à l’intérieur de la cuve ?

Vu le prix d’une cuve neuve de cette taille vous comprendrez que je cherche à la conserver si possible.
Après j’ai bien conscience des risques liés à l’air comprimé et c’est pour cela que je demande des avis. J’ai du parcourir tous les sujets du forum qui en parle avec l’exemple de la cuve explosée qui fait froid dans le dos :eek:
Bonjour, Je viens de faire l’acquisition d’un compresseur MAUGUIERE (le même genre que celui KITE ou celui que vient de vendre yvonf mais avec une cuve un peu plus grosse, 350L)
Ça faisait un moment que je chercher un gros compresseur surtout pour alimenter ma cabine de sablage.

Le voici avant son déchargement :
Voir la pièce jointe 420558

Le partie compresseur a l’air en bon état mais pas encore testé.
Par contre la cuve présente quelque petite trace de rouille à l’extérieur mais rien a voir avec l’intérieur qui fait peur…
La cuve possède une petite trappe.

Attention les yeux :

Voir la pièce jointe 420559
Voir la pièce jointe 420560
Voir la pièce jointe 420561

J’ai du sortir 5 ou 6 poignées de résidu de rouille qui s'étaient décollées de la paroi après un nettoyage au karcher (qui n’a pas était facile à cause de la petite ouverture)

Voir la pièce jointe 420563
Voir la pièce jointe 420562

Je me doute bien que dans l’industrie une cuve dans cet état serai directement mise à la benne sans même faire un test d’epreuve à l’eau.
Malgré sont état j’envisage de tester cette cuve à sa pression d’epreuve (15bars inscrit sur la plaque) à l’eau bien sur pendant au moins 30min.

Si jamais la cuve résiste, pensez vous que ce soit suffisant ?
Faut-il à tout prix éliminer la totalité de rouille à l’intérieur de la cuve ?

Vu le prix d’une cuve neuve de cette taille vous comprendrez que je cherche à la conserver si possible.
Après j’ai bien conscience des risques liés à l’air comprimé et c’est pour cela que je demande des avis. J’ai du parcourir tous les sujets du forum qui en parle avec l’exemple de la cuve explosée qui fait froid dans le dos :eek:
Bonjour.
Une cuve qui explose est quand même assez rare, ça commence souvent par l'apparition de rouille perforante qui sous l'effet de la pression peut déchirer, mais avec l'acier ça se déchire, au contraire de l'aluminium qui se fragmente. Les premiers signes sont une difficulté à monter en pression et une fuite, bien sûr.
Il est difficile de juger de l'état de la cuve avec l'uniformité de l'oxydation visible sur la photo.
Puisque vous pouvez et savez sabler, il serait bien d'aller gratter un peu l'intérieur en bricolant un peu et lui en mettre un bon coup, idéalement avec des micro billes qui n'enlevent pas la matière saine. Puis disperser un peu d'huile fine qui aidera le métal rendu très lisse par microbillage à ce que rien n'accroche.
Pour l'information, les bouteilles de plongée actuelles ont un pression de service de 230 bar pour les plus courantes. La pression d'épreuve réservée au requalifieur est d'1, 5 fois la PS. Mais j'ai lu quelque part que des tests à l'éclatement avaient du atteindre les 600 bars pour la détérioration. Alors, certes les cuves de compresseur ne sont pas si épaisses au "cylindre" que les bouteilles de plongée, et elles sont assemblées par soudage, alors que celles de plongée sont forgées . Mais une épreuve hydraulique tous les ans me paraît beaucoup. La réglementation applicable aux bouteilles de plongée, c'est une Inspection visuelle par an et une requalification tous 2 ans pour un particulier et tous 6 ans pour un club ou un professionnel. Il est connu que les requalification "fatiguent" l'acier. ( je suis tecnicien en inspection visuelle fédéral plongée. ..)
Voilà. Sinon bel animal, ce compresseur !!
 
tristan12
tristan12
Ouvrier
9 Nov 2013
314
Aveyron
  • Auteur de la discussion
  • #13
Merci pour toutes ces explications. La remise en état du compresseur est terminée, il tourne très bien et ne fuit pas.
 
Martin's
Martin's
Nouveau
17 Avr 2015
6
J'ai eu ma cuve de 400l dans un état sensiblement comme la tienne, j'ai rempli un bac de maçon avec tout le dépôt à l'époque.

Ayant accès par la trappe j'ai pu éliminer la rouille avec une brosse métallique sur une meuleuse. Puis traitement au Rustol et peinture. Malgré cela et une épreuve, étant donné son état visuel j'ai décidé de la mettre à la retraite. Il faut savoir rester prudent.

N'oublies pas de vérifier le bon fonctionnement de la soupape de sécurité, et de la tarer si-possible juste au dessus la pression de service. Et si le compresseur est dans un local isolé du lieu où tu travailles, c'est un plus.

https://www.usinages.com/threads/compresseur-mauguiere-400l-restauration-complete.76911/
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
Bonsoir,
Un bon truc pour nettoyer l'intérieur des réservoirs cylindriques: on y introduit du gravier et on le fait tourner un jour ou deux
un plancher à roulettes posé à l'envers les roues en contact avec le cylindre facilite énormément le travail.
vous serez surpris du résultat.
 
Dernière édition:
tristan12
tristan12
Ouvrier
9 Nov 2013
314
Aveyron
  • Auteur de la discussion
  • #16
Bonne idée pour le gravier, dans ma cuve il doit tjs rester des petits morceaux de rouille mais d'un coté ça ne gène pas au fonctionnement du compresseur.
Martin's, dommage que tu es jeté ta cuve vu tout le travail que tu as fait dessus. D’ailleurs l'intérieur semblait en bien meilleur état que la mienne, surtout après le passage de la brosse rotative (je pensais faire la même chose mais la trappe de ma cuve est trop petite).

Je n'ai pas pensé à vérifier la soupape de sécurité lors de l’épreuve à l'eau. C'est vrai qu'il serait judicieux de le faire mais je ne sais pas comment.
 
tristan12
tristan12
Ouvrier
9 Nov 2013
314
Aveyron
  • Auteur de la discussion
  • #17
Une petite photo pour illustrer, le voici avant d'aller dans une autre pièce à coté de la chaudière :
1.jpg

(il manque la VAR et le pressostat sur la photo)
 
alvin
alvin
Compagnon
5 Déc 2008
962
Hte Savoie
Hello,
tu as peint l’extérieur de la cuve, c'est beau, mais à l’intérieur, qu'as tu fait comme traitement ?
 
tristan12
tristan12
Ouvrier
9 Nov 2013
314
Aveyron
  • Auteur de la discussion
  • #19
Pas de traitement à l’intérieur, c'est tout rouillé. Il faudra juste faire une nouvelle épreuve au bout de quelques années.
Par contre contrairement à l'ancien propriétaire je purge l'eau de la cuve au minimum une fois par semaine et parfois plus suivant l'utilisation.
 
ISL
ISL
Compagnon
2 Mai 2010
876
FR-70Lure
Bonjour, on peut aussi purger a chaque demarrage du compresseur en pilotant une electrovanne par une temporisation ; ce que j"ai fait.
 
romain1206
romain1206
Apprenti
9 Juil 2015
118
entre seclin et lens
Bonjour, on peut aussi purger a chaque demarrage du compresseur en pilotant une electrovanne par une temporisation ; ce que j"ai fait.
interessant ton systeme, tu peux développer ?
 
tooof
tooof
Compagnon
5 Juin 2017
544
Grasse (06)
Mon coté psychopathe de la sécurité m'oblige a rappeler que même si c'est un événement rare, une cuve qui explose cela arrive malgré tout. Le but n'est nullement de remettre en cause la compétence des gens maintiennent leur matériel en service, mais de rappeler aux lecteurs à la compétence moins affutée que le maintient en service doit se faire sous certaines conditions. Ce forum est publique, et tous n'ont pas nécessairement la capacité de comprendre les risques encouru à la simple lecture de ce qui est écrit au dessus. J'irai jusqu'à dire que dans le pire des cas, les administrateurs de ce forum pourraient etre mis en cause (ce qui ne signifie pas nécessairement être accusé).

Je trouve que la démarche de Martin's est sage, et qu'il faut parfois faire des concessions au nom de la sécurité. La difficulté etant de trouver le bon moment.:wink:
 
tooof
tooof
Compagnon
5 Juin 2017
544
Grasse (06)
Concernant le derrouillage par du gravier, si la cuve n'est pas trop grosse, il est parfois possible de l'attacher sur une bétonnière ! Cela peut se faire aussi par des boulons de differentes tailles, ou une chaine (plus facile de tout recuperer !)
 
alvin
alvin
Compagnon
5 Déc 2008
962
Hte Savoie
Concernant le derrouillage par du gravier, si la cuve n'est pas trop grosse, il est parfois possible de l'attacher sur une bétonnière !)
:eek:

ou aussi, tu l'attaches avec une chaine derrière ta voiture et tu traines tout ça pendant une semaine, ça dérouille l’intérieur et l’extérieur d'un coup !
:jesors23:
 
JohnBeer
JohnBeer
Apprenti
10 Mar 2012
120
France
Bonjour, je découvre ce sujet à l'instant.
J'ai eu exactement le même problème avec 300l en tri. Il fonctionnait parfaitement au moment de l'achat chez un bon petit artisan qui partait à la retraite (du genre que JeanP Pernault adore) et une foi dans mon atelier, ma curiosité m'a vite calmé. Un appareil photo par la trappe et j'ai compris qu'il n'a jamais été purgé. Pareil, des poignées de rouille.
DIRECTION => La ferraille, j'ai pas envie d'avoir une jambe arrachée. (J'avais pensé rouler une tole de 4 et la souder dans le bas (une rustine) mais je voulais plus voir ce truc.)

Conclusion: jamais plus d'occasion.

Ce vieux n'a jamais voulu faire une ristourne pour sa ferraille (même à un jeune qui roule pas sur l'or), je lui souhaite du malheur.
 
Dernière édition:
alvin
alvin
Compagnon
5 Déc 2008
962
Hte Savoie
Ce vieux n'a jamais voulu faire une ristourne pour sa ferraille (même à un jeune qui roule pas sur l'or), je lui souhaite du malheur.
ce qui est bien avec les vieux, c'est qu'ils ne vivent pas longtemps :wink:
 
JohnBeer
JohnBeer
Apprenti
10 Mar 2012
120
France
Mes vieux à moi son pas comme ça. Encore un qui a eu de la chance que je me tiens tranquille.

Mais quand tu vois que les huissiers de justices vendent des compresseur frappés 1970 dans des ventes aux enchère, tout est permis en France (sauf d'avoir une morale) .
 
Dernière édition:
tooof
tooof
Compagnon
5 Juin 2017
544
Grasse (06)
:eek:

ou aussi, tu l'attaches avec une chaine derrière ta voiture et tu traines tout ça pendant une semaine, ça dérouille l’intérieur et l’extérieur d'un coup !
:jesors23:
Pas vu avant ! :nawak::mrgreen:
 
Haut