Avance auto 301p çà y est elle marche

vincfreud
Compagnon
17 Septembre 2009
670
haute vienne
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous :-D

Voici mon avance faite par moi mème avec du matériel pour la plupart de récup
elle est débrayable à l' aide d' un crabeau et pourvue d' un inverseur de rotation
les seules choses achetées sont :
- le variateur de vitesse
- le potentiomètre
- le porte fusible
- peinture ral 6005
- visserie
pour la récup :
- moteur de portail électrique avec son alim 12v
- de la matière première ( acier , alu , laiton et Cp 10mm )
- fil électrique et intèr
- courroie de rabot électrique
- roulements
- etc ...
la plage d' avance est de 0 à 180mm/min
bon voici quelques photos j' en ais d' autres ( pas des masses ) si quelqu'un veut des détails

Vincfreud

DSC05995.JPG


DSC05996.JPG


DSC05916.JPG


DSC05917.JPG


DSC05918.JPG
 
vincfreud
Compagnon
17 Septembre 2009
670
haute vienne
  • Auteur de la discussion
  • #3
Merci Charly 57

Le crabot a une vis dans le bloc alu avec ressort et bille qui le maintient embrayé et l' axe un petit perçage ou se loge la bille

j' ais pas l' impression que mon sujet intéresse grand monde au vu du peu de retour
mais tant pis je suis fier de moi :-D

Vincfreud
 
PUSSY
Lexique
25 Octobre 2010
5 506
FR-17800 Charente maritime
Bonjour,

Beaucoup n'ont pas répondu sans doute parce que ce n'est pas leur problème pour le moment ou
parce qu'ils n'en n'ont pas le besoin dans l'immédiat (déjà équipés ou pas de machine !
Quoi qu'il en soit, une solution vaut toujours le coup d'être examinée et un petit croquis (on ne
demande pas un dessin coté aux normes !) nous aiderait à mieux saisir le principe.
Merci si tu peux nous faire ça.
Cordialement,
GUGUSSE.
 
vincfreud
Compagnon
17 Septembre 2009
670
haute vienne
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonsoir

Merci de vos réponses
quel est ton soucis sur l' électronique ?
je suis désolé mais je n' y connais pas grand chose
en effet c' est un prof à la retraite qui m' a conseillé . Ce n' est pas sorcier et je peux démonter l' avance pour regarder et te dire

pour les plans et cotes je n' ais rien j' ais tout fais au fur et à mesure
désolé je fonctionne comme çà
il n' y a rien de sorcier , le plus dur a été d' aligner l' axe de sortie de l' avance avec celui de la vis mère ( il faut que le crabot rentre sans forcer )
je reste à votre écoute

Vincfreud
 
fertun
Compagnon
22 Mars 2008
602
essonne
Bonsoir,

Vraiment sympa cette avance auto. Le principe ne semble pas évident à la vue des photos. Un petit schéma de principe aiderait à la comprehension du systéme.

Merci d'avoir partager cette réalisation
 
vincfreud
Compagnon
17 Septembre 2009
670
haute vienne
  • Auteur de la discussion
  • #8
fertun a dit:
Bonsoir,

Vraiment sympa cette avance auto. Le principe ne semble pas évident à la vue des photos. Un petit schéma de principe aiderait à la comprehension du systéme.

Merci d'avoir partager cette réalisation

Bonsoir

voici un petit schéma
il n' est pas coté et ni à l' échelle

Vincfreud

img006.jpg
 
fertun
Compagnon
22 Mars 2008
602
essonne
Merci Vincefreud. On dit toujours un bon dessin vaut mieux qu'un long discours. Eh bien c'est hyper clair.
Merci encore pour ce partage.
 
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 444
Bonjour

Au vu de votre schéma, il y a quelquechose que je ne comprends pas :


Je suppose que le guide alu 2 et le palier 4 sont solidaire de la tôle verticale sur le plan.

Le moteur étant solidaire de cette même tôle le tout étant donc fixe par rapport à la fraiseuse.

Quand vous débrayez la poulie 3 a un mouvement de translation horizontal par rapport au chassis, hors elle est liée au moteur par la courroie crantée ?

Donc soit :
-C'est 6 qui est en translation par rapport à la pièce 4 et la poulie ne bouge pas sauf en rotation bien entendu.
Il doit y avoir un ressort entre 4 et 6 et une rainure de clavetage ou le moyeu de 6 est cannelé pour se déplacer ?
-OU alors c'est sur la poulie 3.
-OU alors lorsqu'il y a débrayage la poulie subit une translation ainsi que le moteur ?

cdlt lion10
 
vincfreud
Compagnon
17 Septembre 2009
670
haute vienne
Bonsoir et merci à vous

En effet 2 et 4 sont solidaires de la tole alu
la poulie 3 n' est pas débrayable elle tourne tout le temps
c' est par action de gauche à droite sur la manette 1 que le débrayage se fait
en fait elle est montée sur une rotule de volet roulant ( récup ) et lorsque 1 bouge , elle actionne la fourchette 5
qui elle entraine le crabot 6
l' axe du moteur est pourvu d' un goupille mécanimgus et le crabot d' un usinage oblong et c' est là que se fait le débrayage

désolé sur le schéma j' ai représenté le crabot embrayé alors que la manette n' est pas à sa place

voilà j' espère que c' est plus clair

Vinxfreud
 
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 444
Bonjour

Ok merci avec l'explication je viens de comprendre et le détail sur la photo et le croquis s'est révélé :idea: à moi ! :
L'usinage oblong c'est à dire la lumière.

Par contre à l'embrayage , sauf s'il y a un ressort qui amortit, la vis mère ne subit elle pas un choc ?

-Choc inexistant si vous embrayez avant de mettre le moteur en route, ce qui n'est pas évident sauf à tourner manuelllement le volant d'avance pour embrayer avant d'allimenter le moteur électrique ou à démarre au ralenti le moteur tant qu'il n'y a pas eu l'embrayage ou "crabotage"

-OU choc négligable compte tenu de la vitesse d'avance faible sauf si vous avez une vitesse rapide hors usinage pour revenir en arrière rapidement ?

cdlt lion10
 
vincfreud
Compagnon
17 Septembre 2009
670
haute vienne
Rebonsoir

je dirais choc négligable compte tenu de la vitesse d'avance faible
lors du crabotage aucun coup ni bruit ne me fait suspecter le moindre endommagement de la vis mère
j' ais mis assez de jeu dans ceux-ci pour que çà rentre bien

Vincfreud
 
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 444
Bonjour

Ok dans ce cas.

Pour extrapoler en sortant de votre conception dans le cas d'une vitesse plus élevée, en mettant un ressort sans doute donc :
-Ne faudrait il pas que le crabot soit cannelé plutôt que comme celui que vous avez fait ?
(Dans votre cas c'était en plus plus simple et rapide à usiner)
L'embrayage se passerait sur un angle plus réduit, le moteur serait à peine alimenté que l'embrayage serait activé.
Régime transitoire plus court et moteur moins monté en régime lors de l'embrayage en exagérant.

-En suite pour encaisser les chocs il faudrait mettre une butée à bille en entrée pour protéger la vis mère ?

-Si la vis mère est une vis à bille elle n'apprécirait peut être pas ses chocs ?
Dans une fraiseuse numérique d'ailleurs les moteurs pas à pas sont reliés en direct (à l'accouplement élastique près), c'est l'électronique qui assure le débrayage, n'est ce pas ?


cdlt lion10
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut