Avaleur de flamme

  • Auteur de la discussion ALSABRICOL
  • Date de début
A

ALSABRICOL

Compagnon
Hello,

Pendant cette après midi pluvieuse je me suis acharné sur mon avaleur de flamme que j'ai usiné début d'année.

Après de multiples essais et réglages j'ai réussi à la faire tourner. Mais le fonctionnement est loin d'être optimisé, la plus part du temps il s'arrête au bout 90 secondes. Je crois ne pas avoir dépassé les 3 minutes. Alors si vous avez des pistes pour remédier au problème je vous serez reconnaissant.

PS : Le bruleur est provisoire, je l'ai réalisé avec la matériel que j'avais sous la main.

IMG_20220408_202459.jpg
IMG_20220408_202430.jpg
 
tibus

tibus

Compagnon
un rapport a la monté en température du cylindre peut-etre ?
 
D

djalex1664

Apprenti
il manque une evacuation de la supression non?
 
peps

peps

Compagnon
ailettes sous dimensionnées? Ca fait comme si les temperatures entre partie chaude et partie froide se rapprochaient au bout d'un moment.
 
MOTORIX

MOTORIX

Compagnon
:wavey:@ALSABRICOL et tout le monde
C est peut-être le recourant problème de condensation au démarrage ,essai de le réchauffer au decapeur thermique avant de le lancer ,l alcool à 95%(ménager) fonctionne mieux (il fait moins de vapeur d eau ) et enfin la position de la flamme influe beaucoup (faut faire des essais)
Bonne suite et bonne journée .@+++Henry.
 
gégé62

gégé62

Compagnon
Intéressant, et merci pour la video.
Les remarques sont intéressantes aussi: si on pense que le système s'arrête parce que le cylindre est trop chaud, et par contre qu'un préchauffage du cylindre pourrait améliorer....cela parait contradictoire, mais on pourrait avoir la réponse si tu fais le test de préchauffage, et peut-être aussi de forcer le refroidissement du cylindre avec un ventilo ou une soufflette d'air comprimé, peut-être qu'il accepterait de tourner plus longtemps ?
@MOTORIX
tu penses que l'alcool ménager est à 95° ? j'ai plutot l'impression qu'on nous vend de plus en plus d'eau.....
 
MOTORIX

MOTORIX

Compagnon
:wavey: @gégé62 et tout le monde
un préchauffage du cylindre pourrait améliorer....cela parait contradictoire
C est pourtant ce que j ai toujours constater sur mes moteurs ,il faut bien garder a l esprit que la différence de température de la flamme et celle du cylindre est toujours très grande ( de 350° à 100° au pif :7grat:)
J ai fait un constat (que je ne sais pas expliquer (et encore moins comprendre :maiscebien: )plus la bielle est courte et mieux un avaleur de flamme fonctionne
tu penses que l'alcool ménager est à 95°

1649507933733.png
1649508068911.png

Pour moi c est la différence de désignation des 2 produits
C est toujours très intéressant de discuter des ces mystérieux moteurs
Bonne après-midi .@+++.Henry.
 
A

ALSABRICOL

Compagnon
Bonsoir,

Merci pour vos réponses.

Parmi toutes vos suggestions je vais privilégier dans un premier temps la montée en température du cylindres car effectivement je trouvais qu'il devenait relativement chaud au touché.
Mais il y a tellement de paramètres qui influencent le fonctionnement qu'il est difficile de le mettre au point. Alors hier j'étais bien contant quand il a fait ses premiers tours.

Dans la documentation du concepteur il est bien spécifié qu'il ne faut pas de valve de surpression. Par contre il préconise que le cylindre doit être bien chaud pour le démarrage (ce que j'ai bien sur également essayé). D'après lui la température du mélange gazeux dans le cylindre chute d'environ 850° à 80°.

Je vais refaire des essais, j'aimerais bien qu'il fonctionne mieux.

Bon week-end
 
N

Nono 78

Apprenti
Bonsoir a tous
Pour moi c'est un problème de calage de la distribution, la came est -elle réglable ?
Amicalement Nono 78
 
roland88

roland88

Compagnon
Bonjour ALSABRICOL,
1) Je suis obligé de préchauffer le mien avant démarrage...
2) La position et la couleur de la flamme ont une importance primordiale....et je pèse mes mots.
La flamme doit présenter un cône de couleur bleue , qui devra pénétrer " bien centré..." dans l'orifice d'aspiration...
Veillez déjà a ça, on verra après...
Il y a de fortes chances que votre problème vienne de là....
A+Roland88.
 
A

ALSABRICOL

Compagnon
Bonsoir,
Bonjour ALSABRICOL,
1) Je suis obligé de préchauffer le mien avant démarrage...
2) La position et la couleur de la flamme ont une importance primordiale....et je pèse mes mots.
La flamme doit présenter un cône de couleur bleue , qui devra pénétrer " bien centré..." dans l'orifice d'aspiration...
Veillez déjà a ça, on verra après...
Il y a de fortes chances que votre problème vienne de là....
A+Roland88.
J'arrive à le démarrer sans préchauffage.
Effectivement, j'ai constaté que la flamme avait une grande importance.
Peux-tu me dire ce que tu utilises comme alcool.

J'ai fait pas mal d'essais aujourd'hui.

En premier, comme l'a suggéré Gégé, j'ai mis un ventilo et il a tourné pendant 30 minutes. J'ai donc remis le cylindre sur le tour pour usiner des gorges plus profondes de 3 mm. C'était bénéfique. J'arrive à le faire tourner 20 minutes sans arrêt intempestif. En tout il a fonctionné pendant 1 heure mais parfois la flamme est soufflée.

J'ai utilisé 2 types de "carburant" :

de l'alcool à bruler

et du liquide pour lampe à pétrole (sans alcool)

J'obtiens une durée de fonctionnement plus longue avec le deuxième, mais une suie se dépose jusque dans le cylindre. Donc pratiquement inutilisable. Il faut que je trouve un autre produit.
 
Gedeon Spilett

Gedeon Spilett

Compagnon
Ce moteur à l'air bien sympa... bravo !
Je suis d'accord avec Henry, la flamme induit une importante condensation d'eau dans le cylindre au démarrage, qui provoque une forte augmentation de la résistance dans le mouvement du piston après 30 à 60 secondes, suffisante pour bloquer un moteur pas encore "rodé"... et entraîner aussi une corrosion très rapide des parties en acier.
ce bien sûr d'autant plus que l'alcool est hydraté, on trouve de l'alcool à 70°...ce qui ne se produit pas avec les produits pétroliers sans eau, (il ya seulement l'eau de la combustion) mais ils enfument le cylindre, la suie part très facilement avec une solution très alcaline, soude 0.2 M par ex, mais très caustique pour les doigts, attention !
cette résistance est bien visible dans la première vidéo, à la fin... le moteur n'arrive plus à passer le pmb.

ps: pour la longueur de la bielle, plus elle est courte plus le moteur s'attarde au PMB, la phase cruciale dans le fonctionnement.
 
roland88

roland88

Compagnon
Bonjour ALSABRICOL,
de l'alcool a bruler du commerce de marque Mieuxa 90° combustible, nettoyant.
Si la flamme est parfois soufflée c'est un problème d'étancheité ou de distribution...a voir
Cela arrive aussi sur le mien lorsqu'il tourne trop vite, certaines pièces de la distribution n'arrivent plus a suivre...
Je limite donc sa vitesse et tout rentre dans l'ordre...
Rien n'est simple dans ce moteur......pour limiter la condensation de départ je préchauffe le cylindre du mien...
A+Roland88. ( A remarquer que votre moteur est une trés belle réalisation....qui en plus fonctionne bien....d'après les vidéos...)
 
Dernière édition:
deuche87

deuche87

Apprenti
Marrant, il me semble que le son du moteur est différent entre les deux carburants?
Personellement, pour mon moteur j'utilise de l'alcool à brûler, et il n'est pas gêné par la condensation...Peut être parce que je ne met pas d'huile dans le cylindre?
Très joli ce moteur, félicitations...
 
V

vaperigord

Ouvrier
:smt039
personnellement le mien fonctionne a merveille avec de l'éthanol 96° pas la moindre trace d'humidité ou d'oxydation (chemise bronze piston fonte ) il démarre instantanément sans le moindre préchauffage
 
A

ALSABRICOL

Compagnon
Bonsoir,

Encore une fois merci pour vos remarques, conseils et compliments.

J'ai fait des essais avec plusieurs carburants, de plusieurs marques et finalement j'arrive à faire fonctionner le moteur avec tous. Je n'ai pas encore trouver de l'éthanol à 96°. J'ai pris le temps de le faire tourner pendant 1 heure (en refaisant le"plein" en cours de fonctionnement). Le cylindre est bien chaud mais avec les ailettes modifiées il n'y a plus de problème.
J'ai constaté que la position et la couleur de la flamme avait une grande influence mais également la lubrification.

ps: pour la longueur de la bielle, plus elle est courte plus le moteur s'attarde au PMB, la phase cruciale dans le fonctionnement.

La longueur de la bielle est conforme au plan, mais au PMH le piston est à 6 mm de la culasse. Il reste donc un volume d'air qui n'est pas éjecté. Il y a donc moins d'air chaud qui entre. Es ce que le fait de rallonger la bielle pour ramener le piston au plus près de la culasse aura une influence perceptible sur le fonctionnement ?
 
Gedeon Spilett

Gedeon Spilett

Compagnon
en fait j'aurais du dire plus la bielle est courte par rapport à la course plus le moteur s'attarde au PMB...en soit la longueur de la bielle est sans effet.
un désaxement cylindre vilebrequin aura un effet comparable.
pour le volume mort, "en théorie" c'est bien sûr un volume nuisible pour le bilan thermique, mais comme pas mal excellents moteurs ont un volume mort notable, comme sur ton moteur, et même important, la théorie est peut-être à revoir...
 
A

ALSABRICOL

Compagnon
J'ai calculé la distance entre le PMH et la culasse avec les cotes du plan, elle devrait être de 0,5 mm. J'ai donc fait une erreur quelque part.
Comme il fonctionne malgré ce volume mort je ne vais chercher plus loin.
Prochaine étape : réaliser le bruleur et le graisseur.

Bonne soirée
 

Sujets similaires

K
Réponses
12
Affichages
524
dh42
E
Réponses
8
Affichages
916
slk
Gedeon Spilett
Réponses
28
Affichages
4 584
gégé62
gégé62
M
Réponses
12
Affichages
5 999
julien43
J
H
Réponses
13
Affichages
5 303
HES ZHV1
H
K
Réponses
14
Affichages
5 436
roland88
roland88
F
Réponses
8
Affichages
2 205
Florian31
F
Bege
Réponses
7
Affichages
7 683
Bege
Bege
C
Réponses
1
Affichages
1 552
cricri91
C
Haut