Avaleur de flamme

Gedeon Spilett
Ouvrier
4 Janvier 2011
487
Essonne
Superbe réalisation, tourne parfaitement bravo !

Un stirling peut fournir un travail effectif mais de ce que j'ai vu, un avaleur, à part se faire tourner ne peut pas beaucoup plus... Je me trompe peut-être...
C'est un peu vrai, mais justement parce que la puissance nominale d'un avaleur de flamme est faible, sa réalisation est difficile !
travail et puissance se mesurent pas trop difficilement...si on veut comparer ces moteurs.
 
vaperigord
Apprenti
21 Décembre 2018
94
bonsoir
:smt041 superbe,j'aime bien le bruit de ce type de moteur.il faudra de temps en temps le descendre de son étagère pour ne pas que sa bielle s'engourdisse:tumbsupe:
 
roland88
Compagnon
9 Juillet 2009
2 086
Seine et Marne
suite, pour répondre a brise-copeaux,
l'avaleur tourne suivant une théorie pas simple du tout...
La construction demande a ce que le moindre frottement soit évité, le moteur ayant un couple trés faible.
étanchéité parfaite du piston, là n'était finalement pas le problème...
Le gros problème était dans la mise au point de la distribution...a s'arracher les cheveux...
A l'époque, j'étais abonné a une revue allemande " maschinen im modellbau "ou un constructeur ayant les mêmes problèmes,
s'en était sorti en fabricant une came a bossage règlable pour le mouvement du tiroir....j'étais sauvé ou presque.
Il fallait encore que je comprenne que ce moteur avait besoin d'être préchauffé, ce qui n'est pas le cas de tous....
Enfin voilà quelques péripécies....entre autres, l'erreur a finalement été de faire les plans moi-même pour un premier moteur de ce type....
Une machine a vapeur est d'une simplicité extrème a coté de ça....

Bonne soirée
Roland88.
 
Haut