autotransformateur Variac , qui utilise ?

copeau 78
Compagnon
31 Août 2011
2 582
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour

il y a pas mal de temps quand je cherchais la meilleure motorisation possible pour mon tour 102 ,
j'ai essayé un variac avec moteur mono 750 watts . trop juste en intensité , le variac chauffait un poil déjà à vide , je n'ai donc pas insisté .
j'ai la possibilité de m'en procurer un calibré huit ampères . il devrait "se ballader " .
qui utilise cette combinaison ?
satisfait , pas satisfait ?
 
guy34
Compagnon
4 Mars 2010
3 189
nord montpellier
bonjour à tous ,

un variac est surtout un appareil de labo pour manips ; c'est un diviseur de tension qui va donc restituer une PARTIE de la tension d'alimentation ; en plus , l'intensité délivrée n'est pas accordée comme dans un transfo avec secondaire ; ces appareils sont souvent abimés sur les premières spires ( on voudrait avoir de la puissance sur une utilisation de faible tension et c'est pas supportable ) ; le fusible correspondant au diamètre du fil est capital pour conserver l'outil en état ;
en plus , ne jamais oublier qu'il n'y a pas séparation avec le réseau : gaffe avec un défaut terre !!!
A++++
GUY34
 
la goupille
Compagnon
11 Février 2016
1 049
FR04200
Bonjour
Le variac est un appareil très utile.Si il ne permet pas la variation de vitesse d'un moteur asynchrone il permet de démarrer un gros moteur sans disjoncter.Avec un variac tri je démarre un moteur 12 Kw sur le compteur 12 Kw.
La remarque de Guy 34 est primordiale,on pose ce fusible sur le circuit UTILISATION du variac ce qui ne vous dispense pas du fusible d'entrée
Pas de séparation galvanique, je pose souvent un transfo d'isolement avant le variac( bonjour le rendement!)
Luc
 
copeau 78
Compagnon
31 Août 2011
2 582
  • Auteur de la discussion
  • #7
re

pour répondre à FB29 :
principal objectif/motivation : la curiosité et le besoin de savoir , d'avoir fait .
accessoirement utiliser un moteur mono qui s'ennuie sur une étagère pour motoriser un tour d'établi qu je projette de remonter . si ça peut pas
mouliner : solution éprouvée avec moteur tri et variateur .
pour le type du moteur , je ne l'ai point avec moi donc les caractéristiques exactes sous trois jours ...
 
FB29
Compagnon
1 Novembre 2013
7 625
FR-29 Brest
principal objectif/motivation : la curiosité et le besoin de savoir
:smt041 ! ...

les caractéristiques exactes sous trois jours ...
Va falloir attendre alors :-D ...

C'est assez simple en fait comme dit précédemment ... il y a deux possibilités ... le variac peut marcher avec un moteur universel à collecteur (charbons) du type de ceux que l'on trouve dans l'électroportatif (perceuse ...) ou l'électroménager léger (moulin à café, mixer ...) ...

Il ne peut pas marcher avec un moteur asynchrone. Les moteurs asynchrones ne peuvent tourner qu'à leur vitesse nominale fixe (1 500, 3 000 t/ mn ...). Sous-alimentés ils ne tournent pas ... se comportent quasiment comme un court-circuit et consomment un courant qui peut être important au détriment du variac qui risque de trépasser :roll: ...

Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 029
planète terre
Bonjour,

mêmes avis ...sauf le cas particulier suivant :

Les tout petits moteurs asynchrone mono, en général du type a spire de frager, et utilisé pour des application a très faible couple (exemple type : les petits ventilateurs ménagers de table ...Ou la ventilation d'un projecteur de diapos ou de film 8 mm, pour ceux qui ont encore ce genre d'engins ! ) peuvent être utilisé a vitesse variable , au moyen d'un autotransfo à prises (obtention de quelques vitesses , par bonds) ou d'un variac ou autotransfo à curseur (vitesses continuement et progressivement variable)

On obtient bien une variation de vitesse, par variation de glissement , et ça ne risque pas grand chose ...Ni pour le moteur (qui démarre quasiment a vide car il n'entraine qu'une simple hélice en plastique) ni pour le variac ou l'autotransfo ( la consommation de tels moteurs est de l'ordre de 25 à 50 W , pas de quoi le griller)

Hormis ce cas là, c'est une solution a éviter pour un moteur asynchrone monophasé

Par contre, un variac est un instrument très intéressant , soit pour un atelier de mise au point, ou dépannage électronique
(possibilité de démarrer progressivement un ampli hifi ou sono en panne sans risquer d'aggraver la panne ...possibilité d'essai d'appareils électroniques nécessitant une tension non standard ...ou étude des effets de la variation de tension secteur sur la stabilité de fonctionnement d'un appareil)
soit pour des application de labo de physique
(pour toutes sortes d'expériences ou il peut être utile de faire varier une grandeur électrique, ou thermique par chauffage réalisé au moyen d'une résistance chauffante ...Il peut remplacer avantageusement le bon vieux rhéostat si souvent utilisé pour de telles expériences !)
Il peut aussi servir de gradateur de lumière , pour des application de type théâtre d'amateur
(sous réserve d'une puissance compatible avec les lampes des projos utilisé, il permet une variation de lumière très progressive, sans hystérésis, et sans parasites ...ce qui est un avantage par rapport a un gradateur de lumière à triac ordinaire)

Gardez précieusement votre variac , complété de fusibles du calibre adéquat (pour les raisons déjà dites précédemment) et pour des usages autres que la variation de vitesse d'un moteur mono (tels ceux décrits ci dessus)
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
un variac ne peut pas servir a faire varier la vitesse d'un moteur asynchrone

le variac peut servir a trouver la tension optimum d'un moteur asynchrone qui n'est pas forcement la tension marquué sur l'etiquette ! beaucoup de petit moteur asynchrone sont lamentablement survolté : puissance perdue a vide enorme , et rendement lamentable a puissance nominale ... en reduisant la tension ça reduit la puissance maximum mais augmente le rendement quand une faible puissance suffit ... on peut aprendre beaucoup de chose avec un variac et un wattmetre
 
la goupille
Compagnon
11 Février 2016
1 049
FR04200
Bonjour
Pitin!! Après 15 lignes frappées tout disparaît !!
Les variacs et autres contrôleur de tension marchent très bien sur les résistances et les moteurs à charbon,mais aussi sur les moteurs asynchrones,A une condition : "Le couple résistant est proportionnel au carré de la vitesse "
C'est le cas des ventilateurs hélicoïdes(hélice),tangentiels(turbine) des pompes à eau centrifuges (turbine, pas à piston)
Les moteurs à spire de Fragger,à condensateur permanent ou commuté,ou tri (donc sans dispositif de démarrage) acceptent.
J'ai un graduateur à triac(contrôleur de phase)4 Ampères d'une ventil de cuisine collective avec moteur mono 500W.'condensateur)
Pour les moteur plus puissant ,un variateur de fréquence coûte moins chère que le moteur avec tout les avantages d'un" Altivar"
Les graduateurs de phases(10 KW :25 € en chine,port compris),les transfo à plots,les variacs,les résistances, Marchent!
Et en charge avec un tour ou fraiseuse. Non conforme avec "Ce carré de....... " Ce moteur va cramer comme le dit Slouptoouut(ton pseudo est plus compliqué que le pire de mots de passe!).
Si tu bouche la sortie d'une turbine à air(Le moteur alimenté à 150 V seulement) :Le dédit est = 0, la puissance consommée est nul, aux frottements de l'air et des roulements près. La turbine de refroidissement du moteur ne suffit pas à introduire le moment quadratique :Le moteur va tendre vers sa vitesse nominale ,dans ce cas il ni a pas de régulation de vitesse( comme le cas du tour)

Luc
 
copeau 78
Compagnon
31 Août 2011
2 582
bonsoir

bon eh ben voilà ...

comme expliqué plus haut par ceux qui savent , le variac ne fonctionne pas vraiment - sinon pas du tout - avec un moteur " décent " ..
autrement dit la variation de vitesse ( à vide ) est quasi symbolique .

par contre je l'ai testé avec une ampoule de 1000 watts : ça marche !!!

il me vient une idée : légèrement sous alimenter des ampoules incandescence (*) pour en préserver la durée de vie - je n'ose
pas espérer augmenter ...

(*) je sais , je fais partie - et j'en suis fier - de ces vieux cons réfractaires au progrès et qui refusent d'utiliser ces saloperies
qui éclairent enfin quand on n'en a plus besoin ou de ces merdasses bien laides ( LED ? ) ...
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 029
planète terre
Bonjour,

oui, excellente idée , que d'utiliser des lampes à incandescence , légèrement sous voltées au moyen d'un tel appareil !

je suis aussi de ceux qui regrette leur disparition forcée , car elle produisaient une belle lumière parfois irremplacable ! en plus elle étaient souvent jolies ! et j' en fais la collection (en fait, la collection de tout types de lampes d'éclairage !)

un sous voltage de 10% suffit a prolonger de beaucoup leur durée de vie (environ le double) et c'est ce qui est souvent pratiqué pour les lampes de feux tricolores routiers ou les lampes de balisage de piste d'aéroport .
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 029
planète terre
Et je voulais donner un lien vers des images sur un hébergeur ...mais hélas le lien est mort et l'hébergeur n'a plus les photos !

voici un apercu de ma collection, et quelques curiositées sans équivalent en LED ou LFC !

Ma collection, meuble principal

collection vue generale red.JPG


plafond et tableau du fond

collection vue plafond et cote red.JPG


le "jeu d'orgue" commandant les lampes

collection vue inters.JPG


Et quelques vues de détails sur des lampes sans équivalent en LED ou LFC !

detail, une lampe crucifix

collection lampe crucifix.JPG


detail, une lampe a filament carbone très ancienne

collection tres vielle lampe carbone.JPG
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut