Auto réglage ...

yvon29
Compagnon
31 Juillet 2012
3 165
FR-77250 Fontainebleau
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour

Une idée m'est venue en parcourant ce fil :

https://www.usinages.com/threads/projet-en-cours-grandes-dimensions.104033/

Ne pourrait on pas s'affranchir des défauts géométriques de la structure et des déplacements par la commande numérique ?

Par exemple, faire un étalonnage ( et une mémorisation... ) des positions parcourues par l'axe de la broche est tenir compte des défauts vis à vis du théorique par des réajustements continus lors de l'usinage ...

Si on considère un fraiseuse... ça risque de demander une CN six axes, non ?
 
gomax69
Apprenti
16 Juin 2018
178
Je sais que la découpe jet d'eau que j'avais utilisé pendant ma formation avait cette correction pour éviter d'avoir des réglages fin à faire sur la géométrie. La géométrie était à peu près correcte et un petit essai permettait d'ajouter des facteurs de correction pour obtenir une pièce carrée.

Il me semble bien que mach3 le prend en compte aussi. Par contre dès que tu dépasses 3 axes ça doit devenir un joyeux bordel à ajuster
 
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
1 430
Flers 61100
Les pointeuses Hauser avaient une correction mécanique continue des erreurs de pas de la vis. Plus près de nous, les premières NUM 320 avaient une correction a l'inversion du mouvement pour prendre en compte l'élasticité des organes de transmission. maintenant -je pense qu'avec l'électronique il doit être possible d'entrer des correcteurs variables suivant des models mathématique définis par l'analyse des résultats métrologiques.
 
traverse mobile
Apprenti
9 Août 2018
120
on peut tout corriger avec les tables de calibrations (système de mesure, équerrage lacet, roulis) ..... et en général tant qu on reste dans du 3 axes classique c est OK
Cela ne nécessite pas plus d'axe CN (mais quelques option CN) . il existe des CU japonais qui ont une calibration "spatial"
par contre la ou ca devient complique (en fait impossible car il n y a pas de modèle mathématique associe dans les CN) c est lorsque tu veux garantir une orientation outil correcte alors que ta mécanique n est pas correcte .Par exemple un défaut d équerrage se corrige ,du point de vue positionnement du centre broche (ou centre outil), mais le défaut d orientation lui restera : en gros si tu fais du perçage , ton pointage sera bon mais ton déplacement en Z ne sera pas parfait (en raison de la correction apporte par la CN) par rapport a l 'axe outil (donc casse outil possible, et trou oblong, au final)

au final s'affranchir des défaut géométriques c est un peu une "arlésienne" car on sait tous comme il est long et fastidieux (voir impossible) de rendre la mecanique parfaite ..... pourtant c est bien ce qu il faut atteindre. alors seulement, on peut compenser les petits ecarts restants par une correction logiciels
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut