Auto-contrôle d'une équerre de précision

  • Auteur de la discussion pierrepmx
  • Date de début
P

pierrepmx

Compagnon
Salut,

dans le sujet de rénovation de l'ALCERA AL6 de Phil916, il y a eu une question à propos de l'auto-vérification d'une équerre de grande précision (en fonte, pour le grattage).
https://www.usinages.com/posts/551557#p551557

En cherchant, je me suis aperçu que la question de la vérification des équerres revient sur différents forums, mais je n'ai pas vu de réponse qui ne soit pas basée in fine sur une comparaison avec une référence de précision (équerre ou cylindre de référence).

Je parle bien d'équerres, pas de prismes.

Les livres bien connus sur le grattage et la géométrie machine que j'ai consulté ne m'ont pas non plus donné de réponse fondamentalement différentes (on laisse de côté les autocolimateurs...)

Comme je n'ai vraiment rien trouvé, j'ai imaginé une méthode simple, qui utilise une surface de référence et un support raisonnablement perpendiculaire, mais dont la géométrie exacte est sans importance car éliminée par différenciation dans le résultat final.

MESURE ÉQUERRE.png


(L'image est trompeuse, c'est bien le même triangle (équerre) à à droite et à gauche.)

Dans cet exemple, j'ai pris un bâti de fraiseuse, histoire de rester dans le sujet initial de phil :wink: , mais on peut prendre un marbre et une équerre suffisamment massive et stable.


On place l'équerre comme sur le dessin (colonne de fraiseuse).

Puis on palpe le dessus de l'équerre par rapport à la table (ou au marbre). On fait deux mesures à une distance D connue.
On obtient une pente.

On peut aussi utiliser un niveau de précision, qui donnera directement la pente.
(Mais la forme exacte du niveau peut rendre difficile la seconde mesure, voir plus loin)
Pour éviter d'accumuler les erreurs , le mieux est de bien repérer ses extrémités (A et B sur le schéma) : il est alors inutile de faire une calibration préalable sur l'horizontale.
Noter qu'avec un niveau à bulle, il n'y a pas besoin de surface de référence horizontale externe : elle est fournie gratos par Dame Nature et "intégrée" dans le niveau.
Et dans ce cas, un marbre (solidement) plaqué contre un mur peut suffire pour faire la mesure !

Cette pente contient le cumul de deux erreurs de perpendicularité : celle de l'angle droit de l'équerre ET celle de la colonne par rapport à la table (cas du comparateur) ou par rapport à l'horizontale (cas du niveau).

En suite, on retourne l'équerre (le haut passe en bas) et on palpe en-dessous. Si on utilise le niveau, on fait bien attention à ne pas intervertir les extrémités A et B.
On obtient une seconde pente.

La différence (algébrique) des deux pentes donne deux fois la tangente de l'angle (en + ou en -) par rapport aux 90° théoriques de l'équerre.
La somme donne deux fois la tangente de l'angle (en + ou en - de 90+) entre la colonne et la table (cas du comparateur) ou l'horizontale (cas du niveau).

Si on veut le défaut d'équerrage de la colonne par rapport à la table avec le niveau, il suffit de mesurer l'angle de la table par rapport à l'horizontale avec le niveau et de l'incorporer au résultat obtenu.

Avec un papier et un crayon, ça marche ! :wink: ...
mais je pense que même sans aucun calcul géométrique il sera évident pour tout le monde qu'avec une équerre "bien carrée", la différence des pentes sera bien de 0 car le retournement de l'équerre ne changera pas son orientation.

Sur ce coup là, j'ai forcément réinventé l'eau tiède, mais c'est une eau tiède bien introuvable, même à l'époque de Google !
 
Dernière édition par un modérateur:
domi.U&M

domi.U&M

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

n'étant aucunement spécialiste d'usinage de grande précision, j'ai toujous cru qu'il suffisait de retourner l'équerre et de mesurer le déplacement de sa pointe. celui ci, rapporté à la longueur, donne la tangente de l'erreur d'angle.

mais bon, il doit y avoir plein de paramètres pratiques qui m'échappent! :oops:


A+
 
P

pierrepmx

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

Salut Domi,

effectivement, encore plus simple ! (et sur le même principe). Et en plus, ça me dit quelque chose (je crois que c'était dans le contexte de la menuiserie).

D'un point de vue pratique, si on veut une super précision, ça n'est pas forcément si évident que ça de que l'on puisse se recaler après retournement, ainsi que de faire une mesure pile sur la pointe.
Si on y repense, tout recaler revient à faire deux mesures au comparateur...
 
P

pierrepmx

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

Salut Raymond,

j'ai feuilleté ce catalogue en ligne, il y a de belles équerres en granit et en céramique.
Celles en céramique valent carrément plusieurs fois le prix de mes machines ! :wink:

Il y a de beaux trucs pour les amoureux des mesures dans ce catalogue, mais il faut un bon compte en banque...
 
U

Ueee

Nouveau
Re: Vérification d'une équerre de précision

Bonjour,
Vous pouvez gratter une vraie place, sans référence, mais vous avez besoin de gratter 3 à la fois (A, B et C). Spot et gratter de A à B, B à C, puis de C à A, la répétition. Vous allez vous retrouver avec 3 carrés parfaitement vraies. Idem pour les plaques d'angle.
Bonne journée,
Ewan
 
D

deuxcinq

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

Bonsoir,
La vérification de Domi par retournement est effectivement la solution pour les équerres
de menuisier et celle de Pierre me parait bien difficile à mettre en oeuvre. Pour vérifier
j'ai choisi de garder une belle équerre de précision toute neuve qui ne me sert qu'à ça .
Mais c'est toujours moche de faire tomber une équerre. Quand on a constaté le défaut il
faudrait encore pouvoir le corriger et là . . . ?
Cordialement.
 
M

moissan

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

bof ... avec un thermometre pour verifier que l'angle droit bout a 90°

plus serieusement une bonne equerre peut etre plus presise qu'un niveau

le cylindre etalon est un bon moyen de realiser une reference d'angle droit a poser sur un marbre : un tour capable de faire un cylindre entre pointe avec une precision de 0,01mm sur toute la longueur fait par principe un cylindre etalon de cette precision : la face dressé limité au grand diametre est bonne mëme si la perpandicularité du transversale n'est pas bonne

mais la question c'est plutot controler une equerre sans autre reference d'angle droit : par exemple avec 2 regles

il ne sert a rien de retourner l'equerre pour la caler des 2 facon possible dans le même angle

il faut faire un té avec 2 regle , et mesurer les 2 angles du té avec la même equerre : si l'equerre est mauvaise ça ne collera pas
 
D

deuxcinq

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

moissan a dit:
bof ... avec un thermometre pour verifier que l'angle droit bout a 90°



il ne sert a rien de retourner l'equerre pour la caler des 2 facon possible dans le même angle

il faut faire un té avec 2 regle , et mesurer les 2 angles du té avec la même equerre : si l'equerre est mauvaise ça ne collera pas

Il faut réfléchir un peu plus à tout ça hein ! ! !
Retourner une équerre sur l'angle d'une planche bien droite est une façon très
habituelle pour le contrôle d'une équerre de menuisier .
 
JeanYves

JeanYves

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

Bsr ,

Les bouquins de metrologie , comme Delagrave , stipule de le faire avec un cylindre sur un marbre , pour les equerres de mecanicien .
Ensuite c'est comme tout instrument de mesure , la norme Afnor concernée , precise les differentes classes de precision .
 
M

moissan

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

avec une equerre de menuisier on ne mesure pas le meme angle : on trace un trait sur une planche ce qui fait un té et ou retourne l'equerre pour mesurer ce qu'on vient de tracer avec l'equerre de l'autre coté du té

mais pour une equerre de precision un tracé ne suffit pas : avec 2 regle c'est plus precis : reste a chiffrer l'erreur eventuelle : dire bon ou pas bon ce n'est pas de la metrologie

j'ai ma petite idée avec un comparateur :

on place les 2 regle en té bien calé contre l'equerre , et bridé sur une table de fraiseuse

on place la meme equerre de l'autre coté du té , en laissant une fente de quelques centimetre de large d'un coté : reste a mesurer avec un comparateur que cette fente et de largeur constante : si ce n'est pas exactement constant , c'est le double de l'erreur de l'equerre

mais je ne vois rien de classique pour mesurer la largeur d'une fente avec un comparateur ... chez moi c'est une petite cale avec un comparateur a levier fixé dessus
 
phil916

phil916

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

Autant pour moi effectivement le test tel que je l'ai décris ça ne permet de contrôler l'équerre que après avoir mesurer une équerre de référence :oops:
Je cherchais une solution et ai mélangé deux réflexions/techniques différentes qui ne peuvent pas s'appliquer ensemble.

Ce que j'appelle l'auto test par retournement est archi connu... mais pas assez précis pour nous.
Tracer les contours d'une équerre scolaire sur une feuille puis la déplacer en miroir par rapport à sa "vertical" sans bouger la base et tracer cette nouvelle position;
si l'équerre est parfaitement perpendiculaire à sa base (à 90° donc), il n'y a qu'un seul trait au centre du triangle qui sera l' axe de pivotement du miroir, sinon il y aura deux traits.

Il serait possible de faire "pareil" avec mon équerre si j'utilisais pourquoi pas une ligne laser qui après réglage de son angle balayerait tout la surface d'un coté de l'équerre appuyée en partie basse contre une cale.
Je retourne l'équerre et si elle est parfaite, la ligne couvrira aussi toute la surface de l'autre coté.

Sinon on peut contrôler par retournement assez simplement mais seulement avec une équerre en L et 3 bloc 1-2-3.
Les bloc servent de pont pour passer l'équerre en dessous et de buté de positionnement.
le palpeur touche au dessus l'extérieur de l'équerre qui en bas est appuyé contre le haut du pont.
Puis on la retourne contre le bloc supérieur du pont et le palpeur touche au dessus à l'intérieur de l'équerre.
bien sûr ça ne fonctionne que si la lame de l'équerre est parfaitement parallèle, ce qui se contrôle facilement au palmer.

bref j'ai dans mon esprit malade réuni ces deux idées en une seule, ce qui bien sûr n'est pas possible avec mon type d'équerre :axe:

donc Ueee a raison, sans aucune référence, la seule technique valable c'est de gratter trois équerres
ou alors se faire plus facilement une référence en tournant un cylindre étalon "équerre" pour appliquer la technique que j'ai indiqué ... presque bien indiquée :-D
à+
Phil
 
D

deuxcinq

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

Bonsoir,
Tout à fait d'accord ! cylindre de perpendicularité + marbre de contrôle = solution
d'école parfaite et indiscutable pour le mécanicien. Le seul handicap est de n'avoir
pas toujours ce beau matériel sous la main.
Cordialement
 
phil916

phil916

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

j'ai retrouvé un sujet qui en parle (en anglais)

au lieu des 3 blocs de précision il utilise un pont fait maison:

et j'ai trouvé une vidéo sur la méthode avec le pont (que j'avais lu sur un forum anglais aussi mais pas moyen de remettre la main dessus) c'est génial le net quand même !


cela dit pour revenir dans le sujet en ce moment pour l'ALCERA c'est plutôt les travaux de ponçage gros grain que la précision :lol:
bonne nuit,
Phil
 
Dernière édition par un modérateur:
D

DEN

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

La seul solution semble etre d'avoir une équerre carrée, on controle que les cotés sont // deux à deux (avec marbre et comparateur).
Puis mesure des deux extrémités d'une même face par retournement, pied du comparateur en appui succesivementa chacune des extrémités.

Le controle au cylindre on fait ça comment ? On regarde si la lumière passe, ou il y a moyen de faire un marquage au bleu de prusse ?

La solution du niveau parrait intéressante ! Surtout que j'ai un niveau de forme carrée de précision, (niveau dans une équerre carrée)
 
P

pierrepmx

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

Salut DEN,

DEN a dit:
Le controle au cylindre on fait ça comment ? On regarde si la lumière passe, ou il y a moyen de faire un marquage au bleu de prusse ?

au comparateur !
Qui comme son nom l'indique... compare.

Au plus simple: tu mets une cale entre le pied du comparateur et le cylindre et tu palpes le bas du cylindre (ty cherches la déviation max car c'est rond).
Tu fais le zéro.
Tu remplaces le cylindre par l'équerre et tu notes la différence.
Tu recommences en haut du cylindre, et nouvel écart.
Si ça n'est pas (quasi) identique : problème !

Il y a des subtilités (pied de comparateur avec un 'devant" arrondi) et sûrement des variantes, mais c'est l'idée.
 
P

pierrepmx

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

JeanYves a dit:
Bsr ,

Les bouquins de metrologie , comme Delagrave , stipule de le faire avec un cylindre sur un marbre , pour les equerres de mecanicien .
Ensuite c'est comme tout instrument de mesure , la norme Afnor concernée , precise les differentes classes de precision .

Salut Jean-Yves, tu as parfaitement raison !

Mais le truc auquel je m'étais attaché n'était pas de faire mieux que ce qui est déjà archi-connu et validé :wink: , mais de trouver une solution particulière de "quasi" auto-contrôle.
C''est à dire sans référence externe d'angle droit. Un petit exercice intellectuel intéressant.
Et puis, comme souligné par deuxcinq, si l'on a pas de cylindre, ça peut servir d'avoir cette technique dans sa manche.

Dans ce cas particulier, le sujet d'origine concernait une équerre de dressage en fonte.
Qui peut facilement être grattée pour maintenir la planéité des surfaces. Mais suivant la façon dont c'est exécuté, rien ne dit que cela ne s'accompagne pas d'une dérive de la perpendicularité, reprise après reprise. Sur du matériel d'occasion, ça vaut certainement le coup de vérifier.

----

Je viens de faire des calculs rapides de précision et de sensibilité d'erreur.

Si la manip est bien faite et que les surfaces sont bien propres et bien planes (la moindre des choses pour une équerre ! ), et sauf erreur de ma part, on peut espérer :
  • avec un comparateur, une précision de +/- 2centièmes sur les deux mesures et un écart entre les points de mesure de 25cm précision +/- 1mm : +/-16 secondes d'arc (*secondes*, pas minutes). Soit 0.0044°.
  • et avec un niveau à 0.02mm/m apprécié avec une erreur de +/- 1/2 division, environ 4 fois moins : 0.001°.
Bien plus que nécessaire, et pourtant avec une qualité de mesure très facile à obtenir en atelier.
Avec du soin et en moyennant plusieurs mesures, on peut certainement faire bien mieux (mais pour quel usage ?)

P.S. Je reconnais que préconiser l'utilisation d'une colonne de fraiseuse comme support de mesure pour évaluer une équerre, ça pouvait paraître... exotique !
 
P

pierrepmx

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

Salut Phil,

je me souviens de cette vidéo aux cour de mes explorations Youtube passées...

Le problème c'est que ton équerre de dressage bien trop balèze pour ces méthodes (d'où mon brainstorming "special Phil916" :wink: )
D'ailleurs, si tu n'en veux plus, je me dévoue... :wink:

Bon, retour à la mécanique !
 
M

mig45

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

Bonjour
la facon la plus académique etant "le cylindre étalon", tout le monde n'en as pas, alors je pense qu'avec un marbre et controle de 3 equerres les unes avec les autres, on obtiens un equerrage parfait (comme la methode de dressage de marbre avec 3 marbres)
cordialement
 
D

DEN

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

Ok merci !
J'avais pensé au comparateur, et ce sont justement les détails qui m'ont arreté, le fait de chercher le maximum sur le cylindre, et puis j'imagine qu'il faut chercher le maximum sur l'equerre (si la base du comparateur est circulaire), le doute qui me reste est-ce que ca fonctionnera en cas de défauts sur l'assemblage qui tient le comparateur ?
Pied pas parfaitement circulaire, colonne pas centrée sur le pied, l'axe de la touche du comparateur ne passe pas par le centre de rotation du pied ...
Mais bon j'imagine que ce sont des questions résolues, vu que tout le monde utilise cette methode ...

Par ailleurs on peut facilement faire un cylindre de controle, faut juste récupérer un cylindre rectifié (genre reste de vérin ou autre déchet industriel), retoucher la base du cylindre (lime,grattage, meuleuse) jusqu'à l'avoir perpendiculaire (vérif sur marbre en tournant le cylindre sur son axe, pied du comparateur posé contre le bas du cylindre), dès que le maximum est égal en tournant de 120°, et que la base est gratée plate, c'est bon ... La précision ne sera limitée en theorie que par le marbre et le comparateur.
 
P

pierrepmx

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

DEN a dit:
faut juste récupérer un cylindre rectifié (genre reste de vérin ou autre déchet industriel), retoucher la base du cylindre (lime,grattage, meuleuse)

Tu peux le tourner entre pointes.

Mais surtout, la base est "creuse" :
Tu dresses la base et tu "creuses" le centre de quelques millimètres , en ne gardant qu'une couronne externe de 5 ou 10mm.

Vero montre en images comment en réaliser un :
https://www.usinages.com/threads/cylindre-etalon.23398/

Vero précise que le creux est nécessaire pour permettre le meulage de la base entre pointes (sur le tour).

J'ai une justification complémentaire :
si la géométrie du tour n'est pas parfaite, le dressage de la base sera très légèrement conique (en creux ou en pointe).
En particulier, dans le cas d'une surface convexe, on ne pourrait pas se poser à plat.
La solution est d'éliminer le centre : dans les pires des cas, on sera en contact sur une arête circulaire (interne ou externe), mais le cylindre restera parfaitement stable et perpendiculaire.

Accessoirement, on sera moins sensible à d'éventuelles poussières.
 
Dernière édition par un modérateur:
JeanYves

JeanYves

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

pierrepmx a dit:
Salut DEN,

Au plus simple: tu mets une cale entre le pied du comparateur et le cylindre et tu palpes le bas du cylindre (ty cherches la déviation max car c'est rond).
Tu fais le zéro.
Tu remplaces le cylindre par l'équerre et tu notes la différence.
Tu recommences en haut du cylindre, et nouvel écart.
Si ça n'est pas (quasi) identique : problème !

Il y a des subtilités (pied de comparateur avec un 'devant" arrondi) et sûrement des variantes, mais c'est l'idée.

Bonjour ,

On pratique un peu comme l'ecrit Pierre .
On utilise les petites cales etalon , 1.01 , 1.02 , 1.03 etc ...
On met une cale etalon , au bas du cylindre et on verifie le // avec une autre cale .

Le niveau , ce n'est pas du materiel tres courant non plus , mais c'est surement un bon exercice :-D

Sans cylindre , ni marbre ..., il reste la comparaison avec d'autres equerres .
ou pour ceux qui ont une bonne machine outil , à l'aide d'un comparateur , la comparaison avec les mouvements croises d'une table de fraiseuse .
 
D

DEN

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

C'est pas évident à trouver les règles et équerres en fonte.
Je voudrais gratter le haut de mon tour (banc prismatique), et bien pour trouver une règle de cette dimension 95cm de long, en neuf y a rien ... (et d'occase j'ai pas vu)
(D'ailleurs ça pèse combien ?) J'imagine qu'il y a bien moyen de se vriller le dos à la manipuler, et le grattage devient une séance de muscu .... (ce qu'il est déjà plus ou moins :lol: plus aucun pot de confiture ne me resiste ... :supz: )
 
D

DEN

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

J'ai tout sauf le cylindre, le niveau j'ai pas encore essayé ... il dort dans ça boite ...
Un grosse équerre ça reste à trouver-faire ... ainsi qu'un pied de comparateur digne de ce nom, et un tas d'autre trucs ! :wink:

Pour le pied de comparateur, j'ai pensé à un petit disque pour haltère (c'est de la fonte...), parcontre vu qu'en général, il y a des trucs écrits dessus, ça fait pas mal de matière à enlever avant d'etre à plat ... Puis faudra visser qqchose par dessus pour boucher le trou à moins de faire une colonne super massive ... :smt003
 
M

moissan

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

haltere en fonte ? a fuir comme la peste : c'est souvent de la fonte blanche , infernale a usiner , mais plus economique : c'est en genral le cas de tous les contrepoid en fonte de mecanique agricole qui n'ont aucun usinage ... se mefier aussi de beaucoup de piece en fonte decorative

un bon exemple de bonne fonte a usiner : volant de moteur : toujours en fonte de très bonne qualité autant pour le frottement de l'embrayage que pour ne pas casser avec la force centrifuge et les vibration

autre piece a recuperer : essieu avant de camion : presque tous en fonte gs de très bonne qualité et plus jamais en acier comme on pourait le croire
 
ybou30

ybou30

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

Salut à tous,

Méthode du cylindre / marbre.
Faute d'avoir un cylindre étalon ou de pouvoir avoir un cylindre parfait, on peut facilement en corriger le défaut:
Il suffit :
- De mesurer la différence de Diamètre entre la base et le point de palpage.
- De décaler le repère du comparateur de la moitié de cette différence :supz:

La précision ainsi obtenue est largement suffisantes pour bon nombre d'utilisations. :wink:

Cdlt,
Yanik
 
P

pierrepmx

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

Regarde le catalogue du lien donné par Lusi dans mon sujet sur la vérification des équerres.
Y'a tout ce qu'il faut.
Prépare un extincteur, ta carte bleue va fumer...

Quoi que, tout est relatif: tu n'as pas besoin d'une classe "triple zéro", et j'ai parfois vu des prix déraisonnables, en occase sur internet, pour des règles sans pedigree...
 
P

pierrepmx

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

Salut,

bonne idée, mais il faut que ce cylindre ait une base parfaitement perpendiculaire.
Car en réalité, ce qu'on mesure, c'est uniquement le parallélisme par rapport aux parois du cylindre, selon une génératrice particulière.
Si le cylindre n'est pas d'équerre, ça marche pû...

Ceci dit, si le cylindre est "fraîchement" dressé et cylindré, le seul risque est que le cylindre soit légèrement conique, et ce truc résout complètement le problème.

À mon avis, il vaut tout de même mieux s'assurer que la base soit bien stable sur le marbre, donc plane ou concave (si défaut de géométrie de la machine), ou mieux, la creuser.
Car s'il elle est convexe (en "chapeau chinois"), l'assise ne sera pas stable.

Pour être certain d'éliminer l'influence d'un léger défaut de perpendicularité, à mon avis, il faut faire la mesure deux fois en tournant le cylindre d'exactement 180°.
Si les valeurs sont identiques, tout va bien (cylindre perpendiculaire au marbre).
Sinon, soustraire les mesures, comme expliqué au début du post. Cela permet de sortie complètement la géométrie du cylindre de l'équation.

[Si je dis "léger défaut" de perpendicularité, c'est à cause de la forme ronde du cylindre.
Mais si je rendre dans les détails, ça va encore en faire une tartine à lire, sans beaucoup d'intérêt pratique... :lol: ]
 
P

pierrepmx

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

Les liens donnés par Lusi :
équerres granit
Ne va pas sur la page suivante, ce sont les équerre en céramique à 6000€ :mrgreen:
http://www.schut.com/catalog/fr/fr_0294.html

Les règles sont 10 ou 15 pages plus loin. 1000mm (ce qui t'intéresse), dans les 300€. 750mm est bien moins cher.

http://www.schut.com/catalog/fr/fr_0315.html

éventuellement ça
http://www.schut.com/catalog/fr/fr_0314.html

La table des matières générale :

http://www.schut.com/catalog/contents/contents_fr.htm
 
Dernière édition par un modérateur:
ybou30

ybou30

Compagnon
Re: Vérification d'une équerre de précision

Salut à tous,

J'ai proposé la solution ci-dessus dans la mesure où il est "relativement facile" d'obtenir une base
évidée qui sera donc stable, dans la mesure où ils sont usinés sans démontage. :lol:
Par contre, suivant l'état de la machine et/ou la qualité des réglages, on obtient des cylindres qui peuvent avoir un peu toutes les formes:
Gonflé, creusé, conique etc...
Par contre, l'angle formé par la base sur le marbre et le diamètre d'un point donné sur la génératrice seront toujours concentriques. :wink:

Cdlt,
Yanik
 

Sujets similaires

misty soul
Réponses
4
Affichages
717
serge 91
serge 91
Castor24
Réponses
19
Affichages
2 421
vieuxfraiseur
vieuxfraiseur
S
Réponses
25
Affichages
785
simonpbmeca
S
R
Réponses
31
Affichages
1 398
Bbr
Y
Réponses
5
Affichages
1 526
yannlossouarn
Y
g0b
Réponses
36
Affichages
1 310
KITE
KITE
S
Réponses
33
Affichages
4 403
stevi
S
noirvodka
Réponses
30
Affichages
918
thierry74
thierry74
alainbiggun
Réponses
17
Affichages
763
Doctor_itchy
D
Mokhin
Réponses
1
Affichages
612
celtic14
celtic14
mvt
Réponses
31
Affichages
2 143
mvt
B
Réponses
5
Affichages
794
Bbr
Haut