Atelier de cantause (extension)

cantause
Compagnon
13 Avril 2010
1 218
Liège, Belgique
Merci jojo, j'ai eut le temps de mettre du courage de côté :wink:

En attendant le retour des hostilités, j'ai nettoyé mon atelier (le premier) et comme ça fait maintenant 3,5 ans que j'ai mis l'époxy, je me suis dit qu'un petit retour d'expérience serait le bienvenu pour les candidats peintres.
Ca doit bien faire deux ans que je ne l'ai pas lavé à l'eau, il y a tellement de "brols" posés par terre en attente de trouver plus de place que j'évite autant que possible de regarder le sol :-D
Puis ce n'est pas pratique pour contourner avec un torchon...
Et avec la dose de micro-billes que j'ai mises dans le verni de finition, les torchons accrochent comme sur de l'émeri, c'est vraiment une corvée.

Comme il y avait un aspirateur/nettoyeur de moquette qui trainait chez mes grand-parents, j'ai tenté le nettoyage avec la tête à nettoyer les moquettes, c'est une tête toute simple qui aspire du liquide au travers de la moquette, ça n'a pas donné de résultats formidables sur un sol dur, et les joints accrochaient sur les microbilles...

Par contre en mettant l'eau de nettoyage (eau tiède + détergent indusriel), laissant agir 5-10 minutes, passer un coup de brosse de chiendent (il y a toujours un passage Cendrion le soir du bal), puis aspirer l'eau sale, c'est nettement plus facile que le couple torchon + raclette (qui accroche aussi au sol évidemment).

J'ai commencé à prendre des photos quand la partie la plus sale était déjà faite, sur les photos c'est presque des crasses propres à côté, la cartérisation de la Bridgeport est un vrai panier percé alors ça goute un peu partout quand j'usine et en marchant j'en étale plein l'atelier.

IMG_4509.jpg


IMG_4512.jpg


On mouille

IMG_4515.jpg


On laisse agir un peu et on frotte:

IMG_4517.jpg


Puis on aspire (l'étape facile et gratifiante)

IMG_4520.jpg


Et tout est bien propre à la fin

IMG_4513.jpg


IMG_4524.jpg


IMG_4521.jpg


Les variations de teinte sont dues soit au spots ou aux ombres, en réalité c'est vraiment comme lorsque j'ai mis le verni.

Je me dis que l'idéal serait un nettoyeur à eau avec une brosse motorisée dans ce genre:

SCRUBTEC 130 main.jpg

Mais ça ne fait pas partie de mes priorités du moment.

Conclusion, ne mettez pas trop de microbilles, il n'en faut pas beaucoup pour que ça soit anti-dérapant et c'est bien plus simple à nettoyer.
Pour le reste, le fait de mettre des paillettes+vernis ne rend pas le sol fragile, je marche avec des copeaux plein les semelles, je laisse tomber des trucs lourds au sol, tire des caisses, ça fait des griffes par endroit biensûr, mais rien de méchant.
Donc je ne regrette pas l'époxy, mais à refaire je me passerais des paillettes et du verni, juste un coup de papier émeri sur la couche brute pour la rendre anti-dérapante.

A noter que malgré la chape épaisse comme du papier à cigarettes il n'y pas de fissures apparentes, c'est assez déroutant...

Bonne soirée.

François
 
Dernière édition:

Dernières discussions

Haut