Atelier autonome - Question énergétique

  • Auteur de la discussion Vimaak
  • Date de début
Vimaak
Vimaak
Nouveau
21 Juin 2020
12
FR-71
  • Auteur de la discussion
  • #1
est ce complètement naïf et utopique de penser qu'un atelier avec des machines outils en triphasé soit énergétiquement autonome via le solaire ? je me doute que cela coûterai pas mal de sous mais je me demandais si techniquement ce serai possible ( ayant bcp de surface de toit et au vue des nouvelles avancées dans ce secteur )

est ce que certain d'entre vous utilisent déjà cette énergie pour leur atelier ?
 
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
2 145
Flers 61100
Dès qu' on saura stocker de l'électricité de façon économique je suis preneur, j'ai 200 m2 de zinc sur la tête quand je suis dans mon atelier
Salutations
 
simon74
simon74
Compagnon
3 Mai 2016
1 473
Savoie
Pas forcement utopique, mais ca risque de couter bien cher.

Technologiquement, ca sera possible. Installation Solaire "classique" mais avec un inverteur 3 phases. La probleme vient avec le stockage, et meme la c'est plus question de capacité. Le powerwall de chez Tesla, par exemple, as un capacité de stockage de 13,5 kWh, et un charge / decharge maximale de 5 kW. Donc ca te limitera a ~5kW de puissance maximale, et ca sur un durée de 2h30, plus ou moins. Si on se limite a 2,2kW, 6h d'autonomie a puissance maximale continu, qui me semble jouable.

Je ne sais pas ce qu'il faut pour charger (encore par exemple) un powerwall, par contre. A 200W/m^2, ca sera 25m^2 pour 5kW, non?
 
R
Rom'
Compagnon
26 Oct 2011
1 970
Salut
C'est tout à fait faisable, je connais une install qui fait 18kva qui tourne pour usage pro tout l'été, ( restau saisonnier ) ( batteries achetés d'occaz sur une vente aux enchères il me semble... )

Je vais parler de victron par exemple parceque je connais plus particulièrement, tu peux associer les onduleurs par 3 pour faire du triphasé, et tu peux associer des groupes de 3 en parallèle pour monter en puissance, de mémoire le quattro tu peux faire un réseau de presque 200Kva ( y a pas de 0 en trop !! ) "sans problèmes"...
La capacité de batterie doit bien sûr suivre, mais c'est de plus en plus performant, j'ai été surpris par les pack lithium chez victron...
Le plomb n'est pas forcément à oublier, il y a des choses performantes, je crois que les OPZV sont donnés pour 20 ans de durée de vie en utilisation "normale".

Après, est ce que c'est rentable économiquement et écologiquement, ça.... Pleins de facteurs rentrent en ligne de compte, et si par exemple tu veux utiliser cette image pour faire du marketing sur ta boite, ca peut "indirectement" être "rentable" par exemple, mais il y a mille installations différentes et mille solutions qui peuvent être apportés...

Dans le cas "général", si il y a acces au réseau a proximité, je pense qu'il est bien plus rentable économiquement et fiable de se raccorder au réseau, quitte à se tourner du coté des fournisseurs d'énergie "verte" .....
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 372
Près de Rouen
c'est un peu hors sujet (encore que...) mais l'idéal est d'avoir un cours d'eau à proximité et une roue à aubes entraînant un arbre moteur commun à tout l'atelier, plus un petit alternateur
ça fonctionne 24/24, et c'est tellement rustique qu'il n'y a pratiquement jamais de panne...
 
mvt
mvt
Compagnon
8 Juin 2014
2 671
FR-91 - RER B
Il y a longtemps que je songe à ce type d'installation, mais pour le moment, à ma connaissance, l'investissement ne sera jamais rentabilisé. C'est bien pour le geste et l'autonomie (relative). Pour ce qui est de l'écologie...
Je n'ai pas trouvé d'étude complète sur un cycle de vie complet.
Il y a aussi la solution de la pile à combustible à gaz en complément (une expérimentation avait été menée à Chelles), surtout pour les régions au nord de la Loire...
 
K
kawah2
Compagnon
25 Jan 2020
516
c'est un peu hors sujet (encore que...) mais l'idéal est d'avoir un cours d'eau à proximité et une roue à aubes entraînant un arbre moteur commun à tout l'atelier, plus un petit alternateur
ça fonctionne 24/24, et c'est tellement rustique qu'il n'y a pratiquement jamais de panne...
oui, quel bonheur, des courroies en cuir a mettre en place pour démarrer une machine, le bon temps :lol:
 
Vimaak
Vimaak
Nouveau
21 Juin 2020
12
FR-71
  • Auteur de la discussion
  • #8
Salut
C'est tout à fait faisable, je connais une install qui fait 18kva qui tourne pour usage pro tout l'été, ( restau saisonnier ) ( batteries achetés d'occaz sur une vente aux enchères il me semble... )

Je vais parler de victron par exemple parceque je connais plus particulièrement, tu peux associer les onduleurs par 3 pour faire du triphasé, et tu peux associer des groupes de 3 en parallèle pour monter en puissance, de mémoire le quattro tu peux faire un réseau de presque 200Kva ( y a pas de 0 en trop !! ) "sans problèmes"...
La capacité de batterie doit bien sûr suivre, mais c'est de plus en plus performant, j'ai été surpris par les pack lithium chez victron...
Le plomb n'est pas forcément à oublier, il y a des choses performantes, je crois que les OPZV sont donnés pour 20 ans de durée de vie en utilisation "normale".

Après, est ce que c'est rentable économiquement et écologiquement, ça.... Pleins de facteurs rentrent en ligne de compte, et si par exemple tu veux utiliser cette image pour faire du marketing sur ta boite, ca peut "indirectement" être "rentable" par exemple, mais il y a mille installations différentes et mille solutions qui peuvent être apportés...

Dans le cas "général", si il y a acces au réseau a proximité, je pense qu'il est bien plus rentable économiquement et fiable de se raccorder au réseau, quitte à se tourner du coté des fournisseurs d'énergie "verte" .....
en fait à la base je pensais à ça pour le premier étage de la maison où tout mes livres se trouverons : comme je ne compte pas passer toute l année la bas mais environ une semaine par mois ( conception à Paris et réalisation du projet dans l'atelier ), je réfléchissais à un système qui me permettrait de maintenir l'endroit sec ( pas forcement chauffer puisque l'idéal pour la conservation du papier est entre 17 en 19 degrés ) ... le solaire me paraissait une bonne alternative ... du coup en poussant la réflexion, je me demandais jusqu’où le système pouvait aller en fourniture d’énergie ( il y a une société suédoise qui est bien avancée la dedans et on peut pas dire qu'ils ont du soleil toute l'année )

je n'ai pas du tout l intention de m'en servir à des fins marketing mais j'avais l'impression que sur le long terme, ça pouvait permettre de faire des économies

le genre d’installation dont tu parles plus haut coûterai combien tu penses ?
 
R
Rom'
Compagnon
26 Oct 2011
1 970
Le site victron regorge de documentations,

Tu peux déja lire la doc systèmes offgrid

Mais pour moi si il y a un accès au réseau, y a pas photo, une install avec du tri pour faire tourner un minimum de trucs faut 12 ou 15kva, ca pète largement les 5 gros chiffres sur la facture...
Au mieux tu retomberas sur tes pattes au bout de 10 15 ou 20 ans, les emmerdes en plus, l'investissement initial en plus, et une fois que c'est rentable il faut renouveler le parc batterie car hs....

J'avais un peu étudié le truc a une époque ou j’envisageais un atelier sans accès au réseau, ma conclusion était que le meilleur compromis était une install "moyenne" de quelques kva en mono, genre 6kva, pour le tout venant, l'éclairage ... Et de s'organiser pour planifier l'utilisation des gros consommateurs en même temps et de faire tourner un groupe electrogène pour avoir du power ( 20/25kva... ) ( éventuellement à l'huile végétale... )
 
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Compagnon
22 Avr 2012
5 211
FR40 / FR64
Bonsoir,
:bonjour:
Pour l'instant, je n'ai pas trouvé de système autonome fiable et rentable capable de fournir l'énergie à une maison et son atelier. Je suis équipé de panneau solaires, en été j'ai de l'eau bien chaude, ce soir j'ai une réserve de 1 m^3 à 73,1 °C de quoi tenir 48 h. Si le soleil ne revient pas, il faudra mettre l'appoint en route. L'hiver, ça permet de limiter l'apport de calories nécessaires au chauffage et à l'eau chaude, donc de faire des économies de fuel ou d'électricité.
Beaucoup de sites démarchent, mais les chiffres annoncés sont rarement au rendez vous. La mode est au vert, mais le vert n'est qu'une étiquette. Le bilan des moulins à vent est déplorable, et tous ces systèmes ne fournissent que par intermittence. Des recherches pour le stockage d'énergie sont en cours, mais aucune solution propre et efficace n'a été trouvée pour le moment.
Si vous ne voulez pas d'énergie nucléaire, c'est retour à la chandelle!
Il est très difficile de calculer les amortissements car L'état prélève des impôts avec lesquels il donne des aides qui faussent les calculs puisqu'on ne sait pas combien exactement ils nous a prélevé, nous savons juste ce qu'il a donné. Malgré cela pour une installation "d'appoint" qui ne peut fournir assez pour se passer d'autre source, il m'a fallu plus de 10 ans avant de rentrer dans ma dépense.
C'est trop long, surtout quand on approche de la retraite, après ce n'est plus la peine.
 
tooof
tooof
Ouvrier
5 Juin 2017
478
Grasse (06)
Bonjour,

Je pense que techniquement, il n'y a rien d'impossible. Financièrement, (mais est-ce l'objet de la question ? ) ca va etre chaud !!

La grosse difficulté, c'est la quantité d’énergie en jeu. Un atelier avec des machines outils demande de fortes puissances et un temps d'utilisation généralement long. Cela signifie gros stockage d’énergie (des kWh à gogo!) et des gros appels de puissance (des Amperes à foison). D'une manière ou d'une autre, cela sera sans commune mesure avec les caractéristiques d'une installation domestique.

Des solutions existent, mais la recherche financée en grande partie par un très grand fournisseur d’énergie s'oriente vers une utilisation lissée de la puissance (en gros sur les pompes à chaleur dans le domaine du particulier !) Il me semble qu'il y a des projets sur le stockage de grosse puissance par des systèmes de rotors sous vide tournants à grande vitesse, mais l'installation est conséquente et forcement très coûteuse.

La solution est peut être (lire probablement, voire meme évidement) intermédiaire (comme tout ce qui va toucher aux energies renouvelables) la mixité des sources d'alimentations. Une installation photovoltaic en auto consommation) pour l’éclairage et le petit confort, un chauffe eau solaire thermique (encore que sur le sujet, le photovoltaïque reviens au gout du jour, car c'est un mode de stockage comme un autre, meme s'il n'y a pas de restitution de l’énergie sous forme électrique!)

Le sujet est tres vaste, et l'humanité n'est pas prête à concéder son mode de vie en rationalisant sa soif d’énergie....

Consultez donc les conferences de Jean Marc Jaconvici : http://www.youtube.com/channel/UCNovJemYKcdKt7PDdptJZfQ
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 561
Cher
c'est un peu hors sujet (encore que...) mais l'idéal est d'avoir un cours d'eau à proximité et une roue à aubes entraînant un arbre moteur commun à tout l'atelier
C'était ainsi que fonctionnaient autrefois les ateliers de décolletage :

femmesmunitionsusine_1942.jpg


C'est pour cette raison que ces ateliers étaient concentrés dans les zones géographiquement accidentés.
La fée électricité a tout bouleversé.

@+
JC
 
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Compagnon
22 Avr 2012
5 211
FR40 / FR64
Bonjour
Je pense que techniquement, il n'y a rien d'impossible. Financièrement, (mais est-ce l'objet de la question ? ) ca va etre chaud !!
Je pense que l’un ne va pas sans l’autre.
Aujourd’hui il n’est pas encore possible d’avoir une maison autonome car avec les techniques actuelles il faudrait être très très riche et l’amortissement aurait lieu quand tu serais déjà mort.
A moins d’accepter de régresser.

Pour faire fonctionner un atelier il faut disposer régulièrement de l’énergie. Quand on sait le dégât que peut provoquer une coupure de courant sur un usinage en cours il n’est même pas question d’une commutation sur un groupe de secours lors d’une coupure intempestive.
Je pense personnellement que le progrès fera disparaître les éoliennes et les panneaux solaires comme il a fait disparaître les moulins à vent. Ce ne sera pas demain.
 
R
Rom'
Compagnon
26 Oct 2011
1 970
Non techniquement y a absolument rien d'impossible là dedans, il existe même des solutions toutes faites, aucun pb pour faire un système qui alimente un atelier avec une qualité d'alimentation digne d'un réseau conventionnel, avec un groupe qui prends le relais quand y a plus de jus dans les batteries sans coupure d'alim, etc etc.... Mais encore une fois €€€
 
Haut