Assemblage TIG sans apport

gaston48
Compagnon
26 Février 2008
8 974
59000
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
2 petits exemples d’assemblage à la soudure TIG :
Il s’agit ici de soudures sans apport de matière, très discrètes, un peu comme une brasure,
mais avec quasiment aucune déformation ou agression thermique.
A éviter sur des structures très sollicitées, mais idéale pour assembler des pièces
massives pré-usinées : montages d’usinage, accessoires de M.O. etc.

L’électrode est affûtée avec un angle très effilé, dans les 15°, terminée par un cone
plus obtus de 90° sur un diamètre de moins d’1 mm.
Elle est maintenue à très faible distance de la matière.
Il faut très bien voir, donc une partie du champs de vision du masque est équipée de loupes grossissement 2.
Sinon le geste n’est pas très difficile, car la vision et le déplacement ne sont pas perturbés par un apport de matière.

Pour les 2 exemples, le courant est de 90 A.
Matières aciers doux étirés ou laminés usinés.
Un problème de crépitement du bain peut apparaître pour des aciers non calmés (oxydes de fer inclus)
et qui limite ce genre de soudure, malheureusement ...
Il oblige à faire, dans ce cas, un apport de matière additivé en désoxydant.
C’est ce qui fait la différence entre une baguette d’apport de soudure autogène avec celle pour Tig.
Celle pour Tig contient du Si du Mn ou de l’Al.
Par expérience, l’acier étiré est bien calmé, mais la surface d’un laminé, même bien décapé
n’est pas calmé, c’est un peu logique. Si possible l’usiner sur quelques dixièmes.

Le premier exemple, de couleur claire, est microbillé après soudure. le cube est assemblé sur une tôle de 2 mm.
l’assemblage de « masse » très différente est possible, il faut simplement plus traîner sur la masse la plus forte...
Le deuxième exemple foncé est microbillé et bronzé au Brunifast après soudure.

DSC03850 [].JPG


DSC03849 [].JPG


DSC03851 [].JPG


DSC03852 [].JPG
 
Pousse Toc
Compagnon
8 Janvier 2012
743
Landes de Gascogne / Gers
Bonjour ,

Joli coup de patte monsieur Gaston :wink:

En plus c'est un vrai bonheur à exécuter.
Hélas comme vous l'avez précisé, mécaniquement c'est pas bon à cause des caniveaux.

Quand je passais les agréments ce genre de soudure envoyait directement à la trappe ! :evil:
Les examinateurs n'ont aucun sens de l'esthétique ! :-D :-D

Cordialement
 
KITE
Compagnon
25 Décembre 2008
2 444
Pas de Calais
Salut Gaston,
Je confirme, c'est superbe et tu peux être fier.
On a là un condensé d'une toute petite part de tes connaissances et compètences: soudure, métallurgie sans oublier, et ça n'est pas le moindre, le côté esthète!
Bonne soirée.
 
Procule
Apprenti
26 Janvier 2012
51
bonjour Gaston

Félicitation pour ces jolie soudure.

J'ai une dynasty 200, de miller et j'ai de la difficulté en joint coin intérieur, alors tes exemples me sont d'autant plus impressionnant.

Je ferai des essai lundi prochain avec ton type d'affutage d'électrode.

De combien tu laisse sortir l'électrode du bec?

Une petite photo du bec de ta soudeuse serais apprécié...

Merci encore et bravo pour ces beaux cordons.

Procule
 
Pousse Toc
Compagnon
8 Janvier 2012
743
Landes de Gascogne / Gers
Bonjour Procule

Pour ce genre de soudure on utilise une buse réduite pour venir au plus prés du fond du V.
Personnellement je met la buse au contact de la pièce et je "roule" en appui sur un flanc et sur l'autre.

Pour la sortie du tungstène, il sera fonction du diamètre de la buse.
Quand celle ci est au contact, le tungstène doit venir au plus prés de la pièce sans jamais pouvoir la toucher.

Je procède ainsi parce que c'est pour moi le procédé le plus confortable.
En fait chaque soudeur adopte une position qui lui assure le meilleur résultat.
Il n'y a pas de "recette" universelle.
Gaston a peut-être une autre combine.

Cordialement
 
Procule
Apprenti
26 Janvier 2012
51
Bonjour à vous tous

Merci pour ces specifications.

Et le gaz , a combien devrait il etre?
moi je le met a 15-20 et plus pour le stainless (30-40).

Bien à vous

Procule
 
gaston48
Compagnon
26 Février 2008
8 974
59000
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonjour, merci pour vos appréciations.

Je confirme le protocole de Pousse toc.
J’utilise une buse de 9 avec 4 litres par minute
Le diamètre de l’électrode est un peu fort : 3.2 mm, mais c’est de la Multi-strike
que j’apprécie beaucoup, et j’en ai que dans ce diamètre…
A partir du premier cone très aigu, en fonction du courant de soudure,
j’affûte avec un diamètre plus ou moins important le cone terminal de focalisation.
je rappelle que à l’inverse de ce qu’on lit beaucoup dans la littérature, plus
l’angle d’extrémité est obtus, plus l’arc est concentré et pénétrant.

DSC03853 [].JPG


DSC03854 [].JPG


DSC03855 [].JPG
 
Pousse Toc
Compagnon
8 Janvier 2012
743
Landes de Gascogne / Gers
Trés bel affutage Gaston.
Ce sont les règles de l'art

Pour compléter, un tungstène s'affute toujours en long comme en témoignent les traits de meule sur la photo de Gaston.
D'autre part, un tungstène qui à brulé par manque de gaz protecteur ou surintensité doit être cassé jusqu'à la partie saine avant un nouvel affutage.

C'est pas couillon les loupes dans le masque ! :-D
Moi aussi je commence à être sérieusement "bigleux" :sad:

Souder au TIG si on ne voit pas bien son bain de fusion......
Autant aller ramasser des fraises ! :mrgreen:

Cordialement
 
the_bodyguard1
Compagnon
25 Décembre 2010
5 248
belgique (namur)
Pour ce qui est de la soudure tig sans apport sur l'acier, j'ai abandonné depuis longtemps, c'est très fragile contrairement à l'inox qui est plus élastique!!!

Essaie de retravailler un simple point sans apport sur acier, il casse directement tandis que l'inox se laisse travailler plus facilement.
 
Nico91
Compagnon
9 Mai 2009
3 317
FR-91
the_bodyguard1 a dit:
Pour ce qui est de la soudure tig sans apport sur l'acier, j'ai abandonné depuis longtemps, c'est très fragile contrairement à l'inox qui est plus élastique!!!

Essaie de retravailler un simple point sans apport sur acier, il casse directement tandis que l'inox se laisse travailler plus facilement.

Je constate ça aussi quand je fait des structure en tube d'acier. En premier lieu je fais tous mes pointage au TIG et après quand tout est en place je passe au MMA. Souvent lors du pointage, certain cassent net alors qu'il ne sont pas encore soumis à de grosses contraintes !!!
 
ffman
Nouveau
26 Août 2011
20
Ce type de soudure est utilisé à 100% pour la réalisation de chambre de dépot ultra haut vide ( test de fuite à mini 10-8t tor et resistance à tres haute température et cryogénie!!!). Pour voir des exemples, allez sur le site de la société RIBER ( http://www.riber.com ). Les soudeurs qui réalise ce type de prouesses sont des artistes :eek: !!! Et pour compliquer le tout, ce ne sont que des soudures intérieurs!!!
 
Dernière édition par un modérateur:
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut