Arrêt intempestif de ma Dégau-rabot

  • Auteur de la discussion salva57
  • Date de début
S

salva57

Nouveau
Bonjour

J'utilise depuis plusieurs année une dégau-rabot Kity 638 monophasé.
Depuis quelques temps elle s'arrête intempestivement pendant le travail.

Je travail environ 2 heures avec et elle s'arrête. Il faut que j'attende plusieurs heure pour pouvoir la faire démarrer de nouveau.
Moins j'attends plus vite elle s’arrêtera de nouveau Confused

J'ai remarqué aussi que plus il fait chaud, plus elle s'arrête rapidement.

Je penche pour la protection thermique du moteur, mais apparemment elle se trouve à l'intérieur du bloc moteur et il faut tout désosser pour la remplacer.

Peut-on faire cela soit même ? Faut-il tomber le moteur et l'amener chez un spécialiste ?

Merci de votre aide.

@+

P.S : Désolé du doublon, je l'avais dabord mis dans la rubrique "machine à bois)
 
tranquille

tranquille

Compagnon
les ailettes du moteur et le ventilateur sont-ils propres ?
Une protection thermique interne ne se dérègle pas.
Mesure le courant absorbé et compare à la plaque
2 heures de travail, en continu sur une petite machine, c'est déjà pas mal, il me semble.
 
S

salva57

Nouveau
tranquille a dit:
les ailettes du moteur et le ventilateur sont-ils propres ?
Une protection thermique interne ne se dérègle pas.
2 heures de travail, en continu sur une petite machine, c'est déjà pas mal, il me semble.

Bonsoir Tranquille,


Se n'est pas une petite machine je trouve !!!
(Voir une photo (c'est pas la mienne) ici : http://www.alabeurthe-occasion.com/machines_a_bois/occasion/616/rabo_degau_kity_638.html

Avant que je n'ai ce problème je pouvais l'utiliser beaucoup plus longtemps.
Et j'ai également sa petite sœur "Scie+toupie" et je n'ai pas ce genre de problème avec.

@+
 
M

MARECHE

Compagnon
Bonsoir,
Il est fort possible que le moteur soit en train de lacher. Dans une autre vie, j'avais une table kity avec scie, rabo dégau, toupie, affuteuse et je taillais allègrement dans des plateaux de chêne dur. J'ai eu le même phénomène, suivi, parce que j'avais insisté, par une copieuse émission de fumée et l'achat d'un nouveau moteur. Les moteurs kity ne meurent pas tout d'un coup, ils commencent par chauffer de plus en plus et par produire de moins en moins de travail.
Salutations
 
kaiten

kaiten

Ouvrier
Même analyse que tranquille.
pastille de protection thermique du moteur qui se déclenche.
2h c'est quand même pas mal pour ce genre de machine. Vérif de la qualité de la ventilation (sale, obstruée, etc) impérative. Si tout cela est OK, alors c'est que la pastille est capricieuse. Je doute que tu puisses la changer toi-même - sur les Kity 1.5kW que je connais, c'est visite chez le bobineur. En général sur les moteurs du style que Kity met sur ses machines, le retour de la pastille alimente l'auto maintien du contacteur de puissance (retour noir du moteur si ma mémoire est exacte, en tous cas pour les machines en mono). On peut dans ce cas se passer de cette info et forcer le fonctionnement. Néanmoins, avant de conclure qu'une protection est défaillante, il faut bien vérifier qu'on n'est pas en train de faire une grosse bêtise.

cdlt,
 
S

salva57

Nouveau
kaiten a dit:
En général sur les moteurs du style que Kity met sur ses machines, le retour de la pastille alimente l'auto maintien du contacteur de puissance (retour noir du moteur si ma mémoire est exacte, en tous cas pour les machines en mono). On peut dans ce cas se passer de cette info et forcer le fonctionnement. Néanmoins, avant de conclure qu'une protection est défaillante, il faut bien vérifier qu'on n'est pas en train de faire une grosse bêtise.
cdlt,

Bonsoir Kaiten,

Effectivement je vois bien que c'est l'auto maintien que ne fonctionne plus lorsqu'elle s'arrête.
Il est sur que je ne shunterais pas la sécurité thermique. Je travail dans la sécurité incendie et si mon atelier à bois prend feu sa ferai mauvais genre :wink:

Salutations.
 
JeanYves

JeanYves

Compagnon
Bonsoir ,

Je crois que sur ces moteurs Kity la temperature max est indiquée sur la plaque .
 
P

paspeufer

Apprenti
Bonsoir à tous,

le déclenchement par "thermique" d'une machine provient soit d'une véritable surcharge du moteur (en l'occurence, largeur et hauteur de passe + vitesse d'avance) soit d'une défectuosité de l'appareillage de contrôle (bilame, sonde,...). Dans le cas d'une surveillance par dilatation mécanique et commande sur déformation de l'ouverture d'un relais, il arrive régulièrement que l'élément dilaté n'ait plus les mêmes caractéristiques après qu'avant (autrement dit, plus souvent on a déclenché, plus souvent on déclenchera). Ce problème a été en partie réglé par l'usage de l'électronique et la mesure du courant (inclus dans les variateurs).
Dans le commerce, on vend des éléments 'thermiques' qui se fixent en sortie de contacteur, entre ce dernier et le moteur, et qui n'obligent pas à ouvrir le moteur pour le protéger; il suffit de le régler (molette souvent, avec un tournevis, c'est enfantin) sur le courant nominal du moteur (ou moins si on veut mieux protéger son moteur) et de remplacer sur le contacteur dans le maintien de la commande, le contact d'origine par celui du 'thermique'. Cela n'obligera pas à démonter le moteur sauf si c'est lui qui a pris un coup de chaud (trop de température détruit le vernis isolant du/des bobinage/s et il s'ensuit des court-circuits internes qui détruisent la partie électrique du moteur au minimum. Si on ouvre la boîte de raccordement du moteur, on sent vraiment une odeur de vernis cuit et on aura cette odeur comme souvenir olfactif dès la première fois qu'on la sentira).
Ce qui serait bien mais que peu de monde fait, c'est de mesurer le courant moteur à vide (on enlève la courroie) et lorsque la machine tourne à vide dès qu'elle arrive dans l'atelier. On a ainsi une référence pour voir si le problème provient de la mécanique (évolution vers le haut du courant mesuré lorsqu'il y a un problème). Cela fait une base de comparaison pour porter un diagnostic.

Pour finir, rappelons-nous que rien n'est éternel, ni nous ni les protections thermiques ni les moteurs électriques...
J'espère avoir éclairé un peu les non-électriciens et si j'ai écrit des bêtises, qu'on me les signalera.
A+
Christian
 
S

serrepattes

Compagnon
bonsoir,

j'ai eu le même cas il y a qq années (ça surprend!), c'était au cours de l'été.

mais je pense qu'en ce qui me concerne tout était normal.

durant l'hiver (locaux non chauffés) le comportement est diffèrent.

depuis, j’essaye penser à limiter les séances de dégauchissage et/ou rabotage, afin de ne pas me retrouver avec une planche bloquée et toute une série à reprendre.

cordialement
 
S

salva57

Nouveau
serrepattes a dit:
bonsoir,

j'ai eu le même cas il y a qq années (ça surprend!), c'était au cours de l'été.

mais je pense qu'en ce qui me concerne tout était normal.

durant l'hiver (locaux non chauffés) le comportement est diffèrent.
cordialement

Oui effectivement j'ai constaté aussi que la température ambiante fait varier l'apparition du problème. D’où mon soupçon concernant le thermique.

Bonne soirée.
 
S

serrepattes

Compagnon
re,

il fait bien son boulot si c'est lui qui déclenche.

à suivre

cordialement
 
S

speedjf37

Compagnon
Bonjour,

Le moteur peut être fatigué et va faire des poses de plus en plus rapprochées.

Cependant il faut vérifier qu'il n'y a pas de problème mécanique échauffement anormal (roulements)
dur mécanique.( à froid et à chaud)
courroie abimée
entraineur qui coince

Bonne recherche.
 

Sujets similaires

pilour6
Réponses
4
Affichages
3 338
anthropovergnat
A
X
Réponses
29
Affichages
2 843
Satamax
Satamax
ncx94
Restauration Ma petite 11M
Réponses
32
Affichages
2 591
ncx94
ncx94
H
Réponses
115
Affichages
11 280
Hydropathe
H
F
Réponses
148
Affichages
25 118
franck67
F
D
Réponses
498
Affichages
86 338
La bidouille
L
S
Réponses
1
Affichages
1 806
thomas
T
G
Réponses
30
Affichages
23 138
gugusse
G
M
Réponses
23
Affichages
23 593
cobbra85
C
Haut