arrêt en rotation par vis de pression

J
jeff33
Apprenti
27 Jan 2010
56
Mérignac
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,
j'ai une question qui pourra paraître triviale aux pros mais j'ai rien trouvé sur le net:
Je suis en train de réaliser un micromoteur thermique et je dois arrêter la poulie de la courroie de distribution sur l'arbre à came.
Pour cela je vais mettre 2 vis de pression sur la poulie.
Ma question est de savoir si je dois les positionner sur la poulie a 180° ou à 90° pour avoir le meilleur arrêt ? N’étant pas mécanicien de formation certaines règles de conceptions me sont inconnues
Merci pour vos conseils
Cordialment
JF
 
A
Alex31
Compagnon
31 Août 2014
1 959
12350 et 31200
Bjr

2 vis de pression à 90°
quand tu serres la 1ère vis,, la poulie est plaqué sur l'arbre coté opposé, si tu met la 2ème à 180°, ce plaquage devient "flou/aléatoire"

il y a une clavette, ou ce sont les vis qui garantissent l'entrainement?
 
sébastien62
sébastien62
Compagnon
11 Jan 2016
2 104
Fr 62 Réty
Bonjour.
Tout comme l'emplacement des vis sur des roulements genre yat205 etc, je dirai 120° si possible mais je ne suis pas un spécialiste... mais un ancien collègue usineur nous avait fait des taraudages sur pignons à 120° également..
Bonne journée.
Séb
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
3 941
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour

D'accord avec Alex:smt038

Donc pas d'accord avec Sébastien :smt017
pour la raison citée par Alex
 
traverse mobile
traverse mobile
Apprenti
9 Août 2018
120
les 2 solutions sont possibles et ont des avantage différents
- 2 vis a 90° = couple transmissible un peu plus important mais risque de legere excentration de la poulie
- 3 vis a 120° = couple transmissible moins important , mais centrage de la poulie excellent ( a condition de serrer petit a petit et en tournant)
conclusion
si vitesse de rotation importante et masse consequente, avec risque de balourd , preferer les 3 vis
sinon 2 vis c est bien
 
J
Jmr06
Compagnon
14 Fev 2017
1 860
Cannes
Ben moi, j'ai vu les deux, 90 ou 120 degrés.
Certainement pas 180 degrés, ce serait une grossière erreure. Il faut que les vis plaquent l'arbre contre la partie opposée de l'alésage.
120 degrés, c'est plus "mécanique" en théorie, puisque les 3 points d'appuis (les 2 vis et l'appui dans l'alésage) sont uniformément répartis. Mais c'est pure théorie et 90 degrés, c'est ce qui est très couramment fait.

Edit : grillé par @traverse mobile . Mais pas d'accord avec lui sur 3 vis à 120 degrés pour ajuster le centrage. En effet, dans ces conditions, le parallélisme des axes de l'arbre et de l'alésage n'est plus assuré. Ce qu'on veut gagner en centrage, on risque de le perdre en voilage.
Non, le plus classique est le mieux : arbre bien ajusté dans l'alésage, et 2 vis de pression. A 90 ou 120 degrés peu importe, mais pas à 180 degrés.
 
Dernière édition:
traverse mobile
traverse mobile
Apprenti
9 Août 2018
120
:smt023 bien vu jmr06 , concernant le voilage
d accord aussi : a 180 ° c est un NON SENS
 
MOTORIX
MOTORIX
Ouvrier
29 Mar 2013
499
82100
Bonsoir Jeff et tout le monde
(et oui même ici:wink:) bloquer la poulie sur l axe une seule vis suffit , il faut un ajustage correct (mais ça tu sais faire) mais surtout une empreinte ou un méplat sur l axe ,maintenant si tu dois utiliser cette poulie pour caler la distribution il va falloir réaliser une fixation réglable (il y a plusieurs solutions )
Bonne soirée .@+++.Henry.
 
J
Jmr06
Compagnon
14 Fev 2017
1 860
Cannes
Bonsoir
mais surtout une empreinte ou un mépla
Je pensais, peut-étre à tort, qu'il était envisager de régler l'angle de distribution avec cet assemblage. Si c'est le cas, pas de méplat. Si le réglage se fait ailleurs, alors oui, un méplat est beaucoup plus sécurisant, cela permet d'encaisser plus de couple.
La solution ultime, pour encaisser le maximum de couple sans possibilité de jeu, c'est 2 vis de pressions à 90 degrés et 2 méplats à 75 degrés. C'est un schéma que m'avait montré un vieux dessinateur, quand j'étais jeune ingénieur à la planche à dessin. Je vous laisse réfléchir à pourquoi c'est mieux de ne pas avoir les méplats à 90 degrés.
Mais je m'égard dans la mostalgie, désolé @jeff33 de poluer ton post !
 
C
cacajou
Ouvrier
26 Juil 2018
438
Salut .
Je ne connais pas la taille de ton moteur ni le nombre de cylindre et de soupapes mais un AAC tire assez fort sur la poulie et je crains qu'elle finisse par prendre du jeu et tourner sur l'axe .
Je pense qu'il serait plus prudent d'opter pour un clavetage en plus des vis .
Ce n'est que mon avis :-D
 
traverse mobile
traverse mobile
Apprenti
9 Août 2018
120
@cacajou

Je suis en train de réaliser un micromoteur thermique
je ne sais pas exactement ce que cela signifie en terme de taille, mais c est certainement plus petit que tous ce que l on connait dans la vie courante. donc a priori l aspect encombrement est important . rajouter une clavette c est aussi fragiliser l axe, a partir d une certaine taille, et cela peut devenir un probleme, peut etre. du coup la solution vis de blocage (ou de pression) prennait tout son sens
 
C
cacajou
Ouvrier
26 Juil 2018
438
Je pensais plutôt à insérer en force une aiguille de roulement à aiguille entre cuir et chair .
Mais vu que je ne me rend pas compte de la taille du moteur , c'est difficile
 
Itus
Itus
Compagnon
22 Déc 2010
759
Salut,

Le montage le plus saugrenu que j'ai croisé, sur une BMW 318 TDS, le pignon et simplement poser sur l'acc avec une seule vis de serrage, pas de clavette, pas de pion, pas de portée conique, rien !
J'ai eu du mal a faire confiance, mais ça tiens :smt107

ODgyX3A=.png
 
J
Jmr06
Compagnon
14 Fev 2017
1 860
Cannes
La vis de serrage, c'est la pièce 14 ?
Pour un moteur de série, je suis étonné qu'il n'y ait pas un élément d'indexation. Ils refont le réglage à chaque démontage ? Ou bien ils considèrent que comme c'est une distrution à chaîne, il n'y a pas de maintenance ! C'est quand même surprenant.
 
J
jeff33
Apprenti
27 Jan 2010
56
Mérignac
  • Auteur de la discussion
  • #15
bonjour a tous,
merci pour vos réponses je vais m'orienter pour 2 vis a 120°
voici quelques vues pour donner l’échelle
20180815_141258.jpg
20180815_141307.jpg
moteur 1 _R.jpg

il sagit du moteur OTTO de J Ridels,
il n’était prévu qu'une seule vis mais je crains un glissement a la longue et donc un décalage de la distribution.

Cordialment
JF
 
J
jeff33
Apprenti
27 Jan 2010
56
Mérignac
  • Auteur de la discussion
  • #16
oups j'ai fourché il s'agit de Jan Ridders

JF
 
J
jeff33
Apprenti
27 Jan 2010
56
Mérignac
  • Auteur de la discussion
  • #17
une dernière question:
il existe différents modèles de vis de pression (pointues , creuses,plates), quelqu'un pourrait-il m'indiquer leur usage ?
merci d’avance
JF
 
J
Jmr06
Compagnon
14 Fev 2017
1 860
Cannes
Bon, puisque personne ne répond, je m'y colle. Avec toutes les réserves du non spécialiste :
- creuses, c'est pour y mettre une bille (acier trempé ou en plastique selon les cas,...)
- plates, ce sont les vis de pression normales. Sans méplat sur l’arbre, elles permettent de régler l'angle de positionnement. Avec méplat, elles permettent d’appliquer une forte pression. Je pense que c'est celles devant être utilisées dans ton cas.
- pointues, c'est à utiliser lorsque l'arbre présente une empreinte creuse. Quelque fois utilisés sur des arbres non en acier, la vis réalisant elle-même l'empreinte. A ne pas utiliser sur un arbre en acier et sans empreinte, car le matage de la pointe réduit à la longue la pression.

Merci de me corriger si je dis des bêtises, ce seraient des bêtises que je traine de longue date ...:-D
 
J
jeff33
Apprenti
27 Jan 2010
56
Mérignac
  • Auteur de la discussion
  • #19
merci beaucoup,
j'ai récupéré des 3 modèles et maintenant je saurais comment les utiliser (ou ne pas les utiliser) .
cordialement
JF
 
Haut