Appareils auxiliaires pour tour automatique à came TORNOS M7 R10

  • Auteur de la discussion BIHUNIACK
  • Date de début
B
BIHUNIACK
Nouveau
18 Oct 2016
4
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
Je suis à la recherche de documents techniques pour les opérations de fraisage, sur combiné 13 Y, ainsi que sur le 20 QB.
Je suis nouvelle sur ce forum, je me suis lancée car j'ai remarqué la présence de nombreux décolleteurs. Alors, j'espère trouver mon bonheur, j'ai tenté de me rapprocher de certaines société, mais, les docs sont incomplètes ou disparues.
Donc, je compte sur vous, si de plus vous avez des exemples de calcul de came pour ces appareillages, je ne dis pas non..

Merci d'avance.
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mar 2014
3 376
FR 63630
Bonsoir,
dans la vallée de la Maurienne, c'est le coin des décolleteurs, mais bien souvent en version numérique,,, Il doit encore exister de la documentation, c'est certain,
Quand je pense que l'on a ferraillé l'usine qui fabriquait toute la visserie possible et inimaginable, il y avait un étau limeur vertical pour réaliser les cames dans des disques en fonte, je les ai calculées pour les mouvement de plonge et de retrait, ce n'est pas trop difficile ,
Il faut décomposer le mouvement sur une ligne développée correspondant à la circonférence de la came, beaucoup de soins pour l'usinage et parfois des retouches,,
Le matériel que je travaillait dessus c'était Bechler, des machines d'avant guerre , mais increvables et très solides
N'oubliez pas une affûteuse de qualité, parce quand il faut modifier les angles des forets, il faut que les 2 lèvres coupent en même temps!!! A ++
 
B
BIHUNIACK
Nouveau
18 Oct 2016
4
  • Auteur de la discussion
  • #4
bonjour,
Depuis que j'ai migré dans le Doubs, j'ai découvert ses tours à cames, et rien à dire, c'est des petits bijoux... bien réglé, ça bouge pas.. pour des grosses séries, il n'y a pas mieux. c'est vrai que la CN commence à bien s'imposer, mais, une des raisons: c'est le manque de régleur.
10 ans minimum, pour faire un bon régleur.
Actuellement, je suis en train de décortiquer une étude de came, avec fraisage sur poste 2 et broche B1. j'avoue, je mouline un peu.
l'entreprise s'est aidé d'un logiciel wincalcam, pour faire son jeu de came, mais déjà rien que les avances pour les chariotages m'intrigue.

Pour du Cu Zn 39 Pb2 (dia. de 6), pour un copeau de 0.9, ils donnent une avances de 0.0033 mm/tr, moi avec mes tableaux tornos, je suis largement à 0.09. Donc, voilà, je bloque un peu, et j'ai des difficultés à trouver des explications.
Donc, comme j'ai constaté que sur ce forum, certains ont une bonne expérience, je les sollicite.
A+
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mar 2014
3 376
FR 63630
Bonjour,

Ce n'est pas la fin des machines à décolleter anciennes, j'en ai connu qui ont tourné toute leur vie sur un modèle de vis, d'écrous, de rondelles pour de gros clients,
Quand les cames sont réalisées et les premiers essais réalisés , le reste c'est le boulot de l'embarreur à moins qu'il ne soit automatique!!!
Actuellement, j'ai l'impression que les cames sont fraisées en CNC et que les machines à décolleter travaillent de plus en plus de série,,,
les Tornos étaient lentes , à 0,09 mm/tr c'est correct, en fait les avances se calculent comme sur un tour, une fraiseuse,,,
Cette valeur c'est une valeur de pièce semi finie qui doit peut être" passer à la reprise", aussi les outils en HSS par exemple donnent un fini plus net que des plaquettes ' bien que cela dépendent beaucoup de la part du régleur et de l'état de la machine, jeune, vieille, usée, entretenue ou non!!!
La valeur de 0,0033 est une valeur de finition, aussi ces machines actuelles tournent beaucoup plus vite avec une lubrification sous pression, ce qui donne un glacis sans sillon,
C'est une qualité demandée ce genre de finition, pour exemple , les métiers à tricoter ont des vis à tête fendue, pas question d'avoir une micro bavure, cela accroche le fil et c'est la panne, la casse le pliage d'aiguille,, On avait le tonneau à galets pour nettoyer les vis, un tambour qui tournait lentement avec les vis et toutes les bavures se détachaient ,,,
Si l'usinage est très bien réussi, il n'y a pas besoin de finition,,,
Cela coûte cher la finition en argent et en temps!!
A ++
 
B
BIHUNIACK
Nouveau
18 Oct 2016
4
  • Auteur de la discussion
  • #6
bonjour,

En effet, les tours à came sont encore trés utilisés dans ma région, surtout pour les trés grandes séries, certaines sont même modifiées par les sociétés. exemple: en suisse prés de porrentruy, ils ont doublé les vitesse de poupée et ajouté une poupée auxiliaire pour doubler la production, 360°, fabrication de 2 pièces. Sinon, d'autre ont informatisé l'arbre à came, afin d'accélérer les changement de production.
En faite, on trace les cames ( linéaire) sur le directeur de commande.

Pour la fabrication des cames, elles sont maintenant réalisée sur machine spéciale. plusieurs systèmes existent.

Pour les doc que j'avais demandé, c'est bon, j'ai presque tout..

A+
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Sinon, d'autre ont informatisé l'arbre à came, afin d'accélérer les changement de production.
En faite, on trace les cames ( linéaire) sur le directeur de commande.

Bonjour ,

Pourriez vous mettre un peu de doc la dessus , merci !
 
Dernière édition:
B
BIHUNIACK
Nouveau
18 Oct 2016
4
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonjour,
J'ai réussit à regrouper le max de doc sur les machines d'origine, par contre pour les évolutions, là on tombe sur les secrets interne des entreprises. La concurrence est là, surtout que cette entreprise travail pour l'horlogerie de luxes.
je vais tout de même essayer de contacter une connaissance, mais je pense que ce sera un refus. Enfin à voir, car cette modification date..
A+
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mar 2014
3 376
FR 63630
Bonsoir,
ne t'attend pas à une réponse positive parce que l'on était tenu de ne rien dire qui aurait pu intéresser la concurrence,, il y avait des clauses dans les contrats pour cela,
Si c'est vraiment obsolète, peut être que c'est possible que l'on t'en dise "un petit bout" mais le fin du fin restera non dit!!! A ++
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bsr ,

Dommage ! , ce serait interessant de voir comment cela à été fait ... .
Je suppose que l'arbre à cames a été remplacé par des actionneurs sur chaque outil , pilotés comme sur une CNC .
 
Dernière édition:
Haut