Anodisation qui change de couleur

  • Auteur de la discussion M.Dufilet
  • Date de début
M.Dufilet
M.Dufilet
Compagnon
Bon je ne sais ce qui se passe mon message avec la photo n'apparait pas je vais réessayer
J'ai une lunette de tir et son pare soleil dont l'anodisation a changé de couleur de noir elle est devenue dorée par endroits on voit bien la différence sur le bout de la lunette qui était toute noire
Auriez vous une explication a ce phénomène ? Je précise que la lunette était sur une table exposée au soleil
IMG_20210515_154638.jpg
 
Dernière édition:
KildeRouge
KildeRouge
Compagnon
Cela m'est arrivé pour des pièces d'optique que j'avais anodisé moi-même mais
avec un colorant merdique ! Tu n'as plus qu'à soit peindre soit dé-anodisé ( facile avec
un bain de soude ) et re-anodiser avec un colorant sérieux fait pour .
 
M.Dufilet
M.Dufilet
Compagnon
Réanodiser c'est bien mais je n'en suis pas capable et peindre il faudrait peindre l'ensemble pour que cce soit partout pareil, pourtant tu as raison ce sont les seules solutions :sad:
Ce qui m'étonne c'est la nette différence entre la lunette et le bout
 
willow74
willow74
Compagnon
Même en ré-anodisation tu aura une différence au niveau de la teinte sur les pièces déjà faites et la pièce en question.
A mon boulot il arrive à avoir le même noir sur les pièces en maîtrisant la nuance matière et toute la préparation en amont de l'anodisation mais se n'est pas facile!
 
M
MARECHE
Compagnon
Bonjour
+1, c'est une photodécomposition du colorant. Peut être que les pores étaient moins bien refermés dans cette zone.
Salutations
 
KildeRouge
KildeRouge
Compagnon
Tu peux aussi , version sacrilège peut-être , faire re-anodiser dans une autre couleur qui pète
par rapport au noir ! (Rouge , bleu ou vert )
 
Bat74
Bat74
Compagnon
Bonsoir à tous,

ce problème de décoloration a déjà été évoqué par @DidierV ;
Le problème ne viendrait pas à priori du colorant lui-même mais plutôt de la qualité du colmatage qui reste souvent l'un des points délicats...
Les produits de colmatage industriels incorporent des sels de nickel pour assurer la fermeture des pores mais aussi de plus en plus souvent un filtre UV dans le cas des chimies de qualité.
Le respect du pH ad'hoc est primordial de même que la température de l'opération ainsi que sa durée...

Ce genre de problème est plus flagrant avec les teintes rouges en particulier, mais visiblement le noir aussi peut poser problème (je pensais jusqu'ici qu'il était plus résistant...)

Pour rattraper la coloration, il faut commencer par décaper entièrement la pièce puis éventuellement la repolir et ensuite la resatiner légèrement à la soude suivant l'état de surface obtenu et enfin refaire complètement l'anodisation avec toutes les opérations.
Pour essayer de s'approcher de la teinte d'origine / celle des pièces voisines, il faudra colorer petit à petit...
Du boulot en perspective :siffle:

Attendons de voir ce qu'en dit Didier...
 
T
tatave
Compagnon
Il est possible que ce soit une nuance d'aluminium différente , j'ai déjà eu le cas sur du brunissage acier avec 2 nuances différentes..
 
D
DidierV
Apprenti
Bonjour à tous,

Il peut y avoir plusieurs choses :
- Une couche trop fine, soit car il y a eu un "loupé" en production, soit par économie... Couche fine = peut de pigments = grand risque de décoloration...
- Pigments "bas de gamme" (pas assez de solidité UV ) ou mauvaise gestion chimique du bain (polluant, PH,...) = Pigment "de merde" ou couche pas saturée en pigments.
- Colmatage "bas de gamme" (Un sachet de thé dans la cuve...) ou mauvaise gestion chimique du bain (polluant, PH,...) = Colmatage friable, et anarchique.

Voir les trois ensemble...

La différence entre les pièces s'explique assez facilement : Le prestataire à reçut des caisses de corps, bouchons, ... Ils accrochent, traitent les pièces et retour dans les caisses. Entre les variations de température des bains, les attachements pourris, les brassages mal géré, les bains pollué, les timings pas respecté, tu te retrouve avec des variations d’épaisseur de l'ordre de 4 à 5 µ, ce qui est une catastrophe quant tu fais du 12µ ! Tu a certainement des pièces à 12µ et d'autre à 8µ...

En fait il suffit d'aller faire un tour dans certains pays proches (inutile d'aller en Asie, serrez le frein au Maghreb ou en Roumanie...) pour comprendre le problème... mais ça, c'est du HS :ripeer:

Je ne connais pas cette boite (BSA Optics), elle est sans doute sérieuse, mais il y a un vrai problème de connaissance de l'anodisation, de ses contraintes et limites, chez les donneurs d’ordre. Sans blague, la plupart de ceux qui interviennent sur l'anodisation dans ce forum en savent plus que mes interlocuteurs habituel dans l'industrie ! Du coup, des boites très sérieuses font n'importe quoi et se mangent des bugs de qualité énorme sur des délais allant de 6 mois à 2 ans.

Bref, pour corriger le tir, comme les collègues : Si tout est ré-anodisé, pas de problème, hormis s'il y a un mélange de 2017 et 7075. Dans ce cas, des nuances peuvent apparaître. Ne confie pas ce type de pièces à un industriel : La plupart n'en voudrons pas et le résultat sera très aléatoire...

Mais bon, si c'est fait artisanalement par un des gars du forum, ça va le faire. Voici ce que je ferais : Démontage de toutes les pièces ; Protection de tous ce qui est sensible (filetages,...) ; 30 mn décapage ; Polissage (ou pas... d’ailleurs pour un équipement optique, plutôt pas !)
; Anodisation avec un 20µ visé sur des paramètres standard (18°C).

A bientôt :wink:
 
M.Dufilet
M.Dufilet
Compagnon
Bonjour à tous
Merci pour vos réponses, mais la faire réanodiser ça va couter aussi cher qu'elle ne vaut, pour cause d'arret du tir je l'avais mise en vente
Merci encore a vous tous
 
Dernière édition par un modérateur:
Haut