allumage qui allume à distance

  • Auteur de la discussion alvin
  • Date de début
alvin
alvin
Compagnon
Hello,
Un cas de figure qui m'a laissé perplexe cet aprem :
Il s’agit d'une jeep willys sur laquelle l'allumage fonctionne pour autant que l'on ne branche pas le fil sur la bougie, mais qu'on le maintienne à quelques mm ,
avec la bougie démontée et le fil branché, il faut approcher le culot a quelques mm de la culasse pour voir de étincelles, si on touche, plus rien........:smt017
En plus Je n'ai pas trouvé la prise OBD :lol:
Si quelqu'un a une idée ......
 
jms
jms
Modérateur
Bonjour
Éloigner le fil de la bobine était une technique pour augmenter l'intensité d'une bobine faiblarde.
A mon avis la bobine n'est pas au mieux de sa forme
 
Jope004
Jope004
Compagnon
Bonjour,
Et avec une autre bougie ?
Il m'est arrivé d'avoir une bougie neuve en c-c dans un blister de 4 !
 
J
jean-jacques
Compagnon
bonsoir
bobine ou condensateur (plutôt ce dernier)
 
M
marc le gaulois
Compagnon
Si tu remplace la bougie et que tu fait les même choses tu sera vite fixé , la bougie qui déconne de grande chance, mais une fois sur une frégate je change les 4 bougies , j'en met des neuves mais ça tourne comme une patate , je profite que a lumière du locale qui était avec minuterie et que la lumière s'éteigne pour regarder le moteur et là j'ai vu plein d'amorçage un peu de tout les côtés , mais j'ai donc remis les anciennes bougies et tout s'est arrangé , ???? jamais compris , défaut des 4 bougie neuves , problème de faisceau haute tension accentués par les nouvelles bougie?.
En parlant de ça, un jour mon père avait un problème de Monet Goyon qui tournait comme une patate,il venait de la restaurer , je vais dans le garage un peu sombre je met en route et effectivement ce n'était pas le pied, et je voie sur le guidon un bouton, comme un bouton de klaxon avec un arc qui allait d'un fil au guidon , arc bien bleu et assez long, je le suit et je m’aperçois qu'il avait pris ce fil sur le fil de bougie , pour que quand il veut arrêter le moteur il appui sur ce bouton , ce bouton n'étant pas assez isolé donc arc , il aurait du voir ça sur le primaire , très bon ajusteur mais le côté électrique là ! quand je lui ai fait voir , il m'a dit "quel con!ben oui, c'est logique:maiscebien: .
 
M
marc le gaulois
Compagnon
Les plus vieux que moi, me racontaient que pour éviter de perler sur les 2T , ils coupaient le fil de bougie dénudaient les deux bout et les passaient dans les trous d'un petit bouton en nacre (pour les plus jeunes, dans le temps il y avait beaucoup de bouton fait avec cette matière, maintenant c'est comme les sardines a l'huile d'olive, c'est devenu un luxe:smileyvieux:) donc! les deux bout de fils étaient écarté de quelque mm et ça donnait une meilleur étincelle et diminuait le risque de perler.

Marcus
Ps de nos jour on ne perle plus, ont grippe:lol:
 
alvin
alvin
Compagnon
Ok, merci à tous !
donc changement des bougies,
si pas mieux, changement bobine/condensateur , comment déterminer lequel ?
 
M
marc le gaulois
Compagnon
Ok, merci à tous !
donc changement des bougies,
si pas mieux, changement bobine/condensateur , comment déterminer lequel ?
Si l'étincelle est bien bleue , déjà c'est que la bobine est bonne , si orangé ??? je ne sais pas si un problème de condensateur peu faire ça ,je n'est jamais eu de problème de condo.
En premier je ferais l’essaie avec une autre bougie, c'est plus vite fait.
De toute façons on va tous profiter de tout histoire:-D

Marcus
 
mwm
mwm
Compagnon
Bonjour,
* le truc du bouton est connu , p c q au temps des magnétos qui débitaient de la HT vers le distributeur ou directement à la bougie si c'est un moteur à 1 cylindre ( moto ancienne par exemple) ce bouton permettait de ne pas griller la magnéto sur une bougie en court circuit, l'étincelle claquait entre les bouts de fils du bouton,
* Si la bougie est bonne, le pouvoir des pointes entre les 2 fils dénudés permet de laisser passer la HT sans problème, c'est le système de l'éclateur parafoudre que l'on emploie actuellement avec une feuille d'isolant dans une cartouche, mais en plus proche avec un éclateur à peignes comme pour décharger les lignes aériennes en cas d'orage.
* La première vérification est la bougie,,,,
* La seconde , le condensateur et l'état des vis "platinées" qui peuvent "donner à la masse" dans le cas d'un distributeur où l'huile fuit par le bourrage du boîtier fixé sur le bloc moteur,,
* La troisième la bobine et qu'il arrive une tension correcte pour l'alimenter , mais aussi une excellente masse, quitte à la dédoubler!!
A++
 
Haut