ajustage d un arbre dans roulement

wxcv
Apprenti
11 Février 2010
97
vichy
  • Auteur de la discussion
  • #1
bonjour
je suis un apprenti tourneur! pour apprendre j avais acheté technologie proffessionnelle pour le tourneur foucher paris , mais l on y trouve pas certains details , alors que j ai une bague a ajuster (rentrant en force sur un arbre de 55mm ) , (et un roulement devra s emmancher gras sur la bague , cest a dire en tapotant avec un petit marteau )
ma question exacte est : quelles sont les cotes pour un emmanchement en force (genre cas de l exterieur du roulement ) ?
et quelles sont les cotes pour un emmanchement en tappotant avec un petit marteau (genre cas de l arbre tournant et qui vient s emmancher dans la cage interieure du roulement)
en resumé j emmanche une bague en force sur l arbre diametre 60 et j emmanche en douceur un roulement sur cette bague (diametre de la cage interieure du roulement 75mm )
pour info je viens de reussir un filetage diametre 40mm (et l ecrou se visse réellement !!! sur ce filetage !) outil en acier rapide et orientation de la tourelle de 30 degres le tour n ayant pas de frein d urgence , je tournais le mandrin a la main !!! nos grands parents avec les tours à courroies plates ...pour faire un filetage , il fallait une grande habileté car l arret de la rotation n etait pas toujours rapide ( car souvent grande inertie du moteur)
 
midodiy
Compagnon
24 Septembre 2009
6 278
Reims
Pour un apprenti, tu t'attaques à des ajustements difficiles.
Les cotes theoriques, c'est bien beau, mais comment mesurer un diametre interieur avec precision? Tu va voir la difficulté de la chose...
L'usinage de ta bague, diametre exterieur et diametre interieur doit etre fait sans demontage de la piece du mandrin :!:
Bonne chance.
 
schneiderj
Ouvrier
5 Août 2010
308
Yvelines
midodiy a dit:
Pour un apprenti, tu t'attaques à des ajustements difficiles.
Les cotes theoriques, c'est bien beau, mais comment mesurer un diametre interieur avec precision? Tu va voir la difficulté de la chose...
L'usinage de ta bague, diametre exterieur et diametre interieur doit etre fait sans demontage de la piece du mandrin :!:
Bonne chance.
Bonsoir,

je suis également un apprenti... et arriver à la côte quelle galère :mad: . Et je ne parle pas d'emmanchement en force ou gras !
Et si effectivement les mesures intérieurs et donc l'usinage sont plus difficiles, et bien je peux dire l'extérieur ce n'est pas simple non plus : on est très proche de ce que l'on veut. Allé, il ne reste de 3 ou 4 centième à prendre. Et rien affaire ces trois centième ne bougent pas ou pratiquement pas. Et puis hop d'un coup d'un seul, ce sont 5 ou 6 centième qui volent... voire plus.

Mais ce n'est pas l'objet de mon message.
Midodiy, peux-tu nous en dire un peu plus sûr la manière de réaliser une telle bague ?

Merci
Jean-Marie
 
brise-copeaux
Compagnon
Bonsoir;

Pour un montage serrer c'est 0.04 pour 60 de Ø et pour un montage gras c'est entre 0.015 et 0.008 pour 75

Pour schneiderj c'est des erreurs de débutant ont ne fini jamais une cote roulement en prenant des passes mini il faut toujours faire une ébauche à 1mm de la cote ensuite refroidir la pièce et faire la finition en deux ou trois passes égales selon le tour et il faut contrôler au palmer à chaque passes finies là tu es sûr d'avoir une bonne cote au final.
Prendre des centièmes c'est souvent la catastrophe soit c'est loupé ou l'outil ne prend et en plus l'état de surface est moche.

@ +
 
Yakovlev55
Compagnon
22 Janvier 2011
3 394
F-67150
Bonjour,
Votre problème met le doigt sur deux choses, le copeau minimum qu'il faut respecter, car si pour certain matériaux, avec un outil parfaitement adapté on peut prendre deux ou trois centièmes, la plupart du temps il faut au moins un dixième, et c'est bien la méthode de brise copeau qui est la bonne. Si on prend une passe trop faible on risque un écrouissement du métal, et l'outil "cire" et écrase la surface, avec comme résultat une cote non atteinte, et un état de surface incontrolé. Ensuite, si on insiste et qu'on augmente centième par centième, tout d'un coup, du fait de la pression l'outil passe brutalement l'ecrouissage, et creuse d'avantage que prévu, et la cote sera dépassée.
Le deuxième point, est la mesure, je ne comprend pas comment on peut se lancer dans un alésage destiné à recevoir un roulement, en mesurant avec un pied à coulisse, fut-il digital. Il faut au minimum un micromêtre deux touches, mais la bonne solution est le trois touches. C'est sur qu'un jeu de trois touches est un joli cadeau de Noël, et qu'il faut casser la tirelire, mais c'est aussi indispensable si on veut du résultat stable, que des outils bien affutés et des machines de qualité. Sans mesure performante, la meilleure machine est comme un myope sans lunette.
Cordialement
Martin
 
KY260
Compagnon
17 Août 2008
6 630
89
Yakovlev55 a dit:
Sans mesure performante, la meilleure machine est comme un myope sans lunette.
Cordialement
Martin
tu m'as fait peur, j'ai eu peur que tu parles de pedalot sans capitaine



:rirecla: :rirecla: :jedwouhor:
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut