Aide réglage pressostat RPS

  • Auteur de la discussion sscalpa
  • Date de début
L
la goupille
Compagnon
Bonjour
Je prends en cours de route.
Pour les testes en pression je prends le Karcher.
Mais j'enlève le carter moteur pour faire tourner le moteur à la main. c'est pas possible sur tout les karcher.
Pour une grosse cuve j'avais laisser 2 litres d'air, ce qui permet de donner un petit coup d'électricité pour mettre un peux de pression sans se faire petit la tronche, puis finition main.
Laisser un robinet avec une petite fuite va bien aussi .
On ferme un doucement le robinet pour avoir 1 ou 2 Kg de pression, couper le jus tout en fermant le robinet.
Luc
 
C
cancer49
Compagnon
-Bonjour "La goupille"
- Houlà !! ta méthode n'est pas à conseiller à n'importe qui ! -Perso , je faisais un peu. comme toi ,mais en insérant dans le montage une soupape dont j'avais préalablement taré l'ouverture avec le "karcher" en question - Je n'ose pas préconiser cette méthode parce-que c'est assez "limite" : si jamais l'interlocuteur n'a pas bien compris la manip la cuve ne vas pas s'en remettre
 
sscalpa
sscalpa
Ouvrier
Bonjour
Je n'avais pas vu les derniers messages...
OK pour la bidouille au le karcher... Mais de toute façon je n'en avais pas non plus!

J'ai fini de me battre avec mes bagues et mes roulements en maudissant tous ceux qui disent tu chauffes le roulement et ça rentre tout seul. Quelle GALÈRE OUI !!

Toile emeri nettoyage graissage chauffe à 110... Et le roulement qui reste bloqué avant la bague. :smt043
Au bout du troisième essai j'ai sorti un serre-joint et j'ai fait au mieux avec des cales de fortune. Un des roulements a un peu souffert. Tant pis pour lui, il tourne quand même. Il aurait sans doute fallu me fabriquer des douilles de frappe etc etc..

Le remontage de la grosse poulie risque d'être sympa !

@cancer49 les bagues étaient nécessaires entre les épaulements de l'axe et les roulements sinon j'avais un espace de 2cm.
 
C
cancer49
Compagnon
-Bonsoir "sscalpa
- " Le roulement qui reste bloqué à mi chemin " ?? - Bof ! c'est le métier qui rentre ! Avant de savoir il faut apprendre ! le prochain coup tu auras attrapé le coup de main
- bon pour les roulements je vois que je n'ai pas assez "baratiner" - : effectivement il faut absolument prévoir des manchons ou autres combines pour les monter sans trop de problèmes ( perso côté boulot je m'étais équipé de tout un paquet de tubes ou cage de roulements qui me servaient de mandrin de poussée pour les cas les + courants )
- je pensais que puisque tu semble bien connaître l'usinage il était inutile de parler de l'ajustage de ces "vacheries "
- de plus je crois que tu n'as pas eu de chance ; il arrive que entre 2 marques différentes il y une infime. différence sur les cotes (j'ai eu le soucis en remplaçant des "KOYO" par des "SKF" ; le "SKF" s'est retrouvé bloqué et inutilisable une fois installé !! il a donc fallu enlevé quelques centièmes dans les alésages en question !)
-Pour ta grosse poulie , comme je te l'ai expliqué reprends son alésage à la toile émeri ou l'arbre moteur si tu n'as pas envie de te tordre les doigts (tu peu te fabriquer un outil pour reprendre l'alésage de ta poulie sans douleur : tu prends un boulon de 8 ou 10 mm dont tu coupes la tête ensuite tu lui fait une fente longitudinale de 4 à 5 cm de long à la scie à métaux ou avec un disque à tronçonner très fin puis tu glisse une bande de toile émeri d'une dizaine de cm dans cette fente et tu monte le tout dans une visseuse ou une perceuse ainsi tu pourras usiner l'alésage de ta poulie sans douleur
- pour remonter la poulie sur l'arbre si celui-ci est taraudé tu prépare une tige filetée des écrous , un tube d'un diamètre légèrement supérieur à l'arbre ainsi que quelques rondelles de grand diamètre extérieur pour prendre appui sur le tube ( tu peux aussi utiliser la barrette qui t'as servi à démonter) ensuite tu chauffe progressivement ta poulie à environ 200° ; aussitôt que la poulie est en place tu refroidit à l'aide d'une soufflette et tu refroidit l'arbre (entre carcasse du moteur et poulie) avec un chiffon humide
-Bon courage !
 
sscalpa
sscalpa
Ouvrier
Bonjour
Comme tu dis, c'est le métier qui rentre ! Je n'ai jamais changé de roulement par peur de rester bloqué, un peu comme ce qui s'est passé. On finit toujours par s'en sortir mais la prochaine fois je prépare effectivement des vrais manchons avant d'être trop pressé d'avancer.

La poulie est rentrée beaucoup plus facilement qu'elle n'était sortie, et à froid. T'es conseils m'ont fait peur ! J'ai bien toilé l'axe à la main pour qu'il soit comme neuf. C'est peut-être ça que j'avais mal fait pour les roulements...

Voilà une bonne chose de faite, le moteur ne grince plus c'est le jour et la nuit.

Prochaine étape le test de la cuve dès que le temps le permet. En attendant je vais finir de nettoyer les filetages femelles. Un goupillon métallique me rendrait bien service mais je n'en trouve pas à côté de chez moi.
 
C
cancer49
Compagnon
-Bonjour "sscalpa"
- pour nettoyer les taraudages de raccord on s'était fabriqué des outils avec des raccords mâles en fonte dans lesquels on avait pratiqué des saignées inclinées à la scie sur les filetages comme sur des tarauds c'est assez pratiques pour nettoyer les taraudages "englués" de pâte ou de rouille
 
sscalpa
sscalpa
Ouvrier
Bonjour
C'est exactement ce qu'il faudrait ! Je nettoie parfois des taraudages avec une tige filetée coupée en biais, ça fonctionne bien.
Y a-t-il un moyen de tester cette soupape ? Je pousse dessus par en-dessous tout simplement ?
IMG_20210217_084745.jpg
 
C
cancer49
Compagnon
-Bonjour "sscalpa"
- Pour modifier le réglage de la soupape il faut enlever le capuchon plombé ,et normalement on a une vis de réglage accessible (ce n'est + le cas sur les soupapes certifiées ,depuis les années 90 , car le réglage est poinçonné afin d' interdire la modification du seuil de déclenchement)
- avant de toucher à son réglage il faudrait faire un montage d'essai pour tester son seuil de déclenchement
 
sscalpa
sscalpa
Ouvrier
Bonjour
J'ai testé la soupape avec la pompe d'épreuve... Donc j'ai testé la pompe par la même occasion!
Tout cela fonctionne, la soupape est tarée à 10, c'est gravé dessus. Mais la lecture sur le mano de la pompe est quasi impossible car il varie énormément dès qu'on la manœuvre.

Je souhaite tester la cuve à 12 bars, après rinçage.
Un évent au point haut, un mano sur la cuve, et une vanne entre la cuve et la pompe pour l'isoler une fois la pression atteinte.
Je vois bien qu'une soupape tarée à 12 branchée sur la cuve me permettrait d'être sûr de la pression de test et de ne pas monter trop au-delà.
Mais est-ce indispensable ? Je ne suis pas convaincu de réussir à régler la soupape correctement.
Ou alors je la règle pendant le test, ce sera peut-être plus facile avec un grand volume d'eau ?
Autre question, est-il préférable de garder un petit volume d'air {15cl} dans la cuve pour le test? J'ai l'impression que ça pourrait servir d'amortissement dans la montée en pression et faciliter ainsi le réglage?

Je vais profiter de ce beau week-end pour le test.
 
C
cancer49
Compagnon
-Bonjour "sscalpa"
- Si tu travailles avec une pompe à main tu n'as pas de risque réel ; quand on faisait les tests avec organisme de contrôle agréé on ne gardait pas de volume d'air mais s'il reste un volume de 4à5L d'air ça ne pose pas de soucis de sécurité
- pour une soupape de sécurité pendant le test , étant donné que tu utilise une pompe manuelle , la montée en pression est très lente donc facile à maitriser cette soupape est donc superflue
- pour le réglage de ta soupape à 10 Bars il faut tenir compte seulement du seuil de pression auquel elle s'ouvre ( effectivement une fois ouverte on a pas la maitrise de la pression car son débit est très supérieur au débit de ta pompe de test de plus cette soupape ne se refermera que beaucoup plus bas que son seuil d'ouverture, ceci étant en partie dû au fait qu'une fois soulevé le piston présente une surface d'appui du fluide beaucoup + grande que lorsque la soupape est fermée )
- C'est bon le métier rentre !!! tu vas en voir le bout !
 
sscalpa
sscalpa
Ouvrier
Bonsoir
Ca y est le grand moment est passé, la cuve est éprouvée à 12 bars pendant une heure. Une petite fuite est apparue à un bouchon au bout de 10 minutes et ce petit goutte à goutte à fait perdre 2 bars en une heure. Il était juste là pour le test.
La cuve n'a pas bougé, RAS au niveau des soudures. Tout va bien !!
La pompe d'épreuve à 20€ était parfaite et son mano était bon. J'avais du faire une mauvaise manip en testant la soupape car le pompage avait été difficile.
:smt023:smt023
 
C
cancer49
Compagnon
-Bonjour"sscalpa"
- Boulot de pro !!
- la fuite sur le bouchon je présume que c"était l'étanchéité du filetage et non la soudure de la douille sur la cuve
- bon courage pour la suite
 
sscalpa
sscalpa
Ouvrier
Bonjour
Merci pour les compliments, c'est grâce à toi ! L'utilisation va être plus rassurante.
Je m'attendais à une eau de rinçage très sale mais ce 'n'était pas le cas.
Oui bien sûr, la fuite était au niveau du filetage.

Je ne suis pas décidé encore si je le remonte tel qu'il était ou si je le passe en vertical, je vais m'embêter pour rien.

Tu parlais d'une rondelle diaphragme à intercaler avant le pressostat. Aurais tu un schéma stp? Je n'ai pas trouvé sur internet, ou que des choses qui n'allaient pas avec tes explications.
 
C
cancer49
Compagnon
-Pour modifier cet engin en vertical ça va être corsé !! en + avec le moteur !! - ou ,alors il faut reconstruire un bâti moteur/compresseur posé au sol séparément de la cuve - beaucoup de souffrance en prévision
- pour "la fameuse rondelle diaphragme " récupérer un bout de tuyau cuivre le dérouler ou l'aplatir, tailler dedans une rondelle de diamètre adapté au raccords dans lesquels elle sera insérée et faire au centre un trou de 2 ou 3 mm (désolé pour le schéma ; je suis une "vrai brelle" avec un clavier alors dans quelques mois peut être que j'aurai "pigé " la technique !! Eh oui ! j'ai le QI du poisson rouge !!)
-tu peu essayer dans un premier temps avec le montage d'origine et voir si le pressostat "vibre" beaucoup - Sinon tu as aussi la solution qui consiste à le raccorder via un tube rilsan de 3 à 4 m enroulé en spirale (à la manière des capillaires en frigorifiques )
 
sscalpa
sscalpa
Ouvrier
Bonjour
L'idée était en effet de séparer le bloc moteur sur un bâti à part et d'avoir une réserve d'air mobile... Qui m'aurait servi une fois tous les 5 ans. J'ai abandonné et vais le remonter comme il était en dëportant les commandes qui n'étaient pas faciles d'accès.

Pour la rondelle c'est une simple rondelle plate au diamètre extérieur ajusté et un petit perçage central alors. Je voyais cela plus compliqué.
Je ferai différents essais de réglages et je retiens aussi la remarque de brancher le pressostat ailleurs que sur le clapet anti-retour avant de passer au capillaire !

Pour les jours à venir ce sera séance peinture.
 
sscalpa
sscalpa
Ouvrier
Bonjour
Le compresseur est remonté à l'identique, quasi propre, et la cuve peinte. Je n'ai plus les vibrations qui apparaissaient au bout de deux minutes, merci les roulements neufs.
Le clapet anti retour a une petite fuite 0.5bar par heure, pas trop gênant dans mon cas.
Avant de remonter tout ça j'ai testé le pressostat avec la pompe d'épreuve et un multimètre. Les contacts d'arrêt et de redémarrage sont bons dans ces conditions faciles.

Je l'ai remonté comme il était sur le compresseur. Le contact d'arrêt se fait toujours de manière hésitante, je vais donc essayer de le brancher ailleurs sur la cuve et intercaler la fameuse rondelle.

J'ai constaté aussi que la valve de purge de la tête de compression entre en service trop tôt, c'est à dire à 1,5bars avant la pression d'arrêt. Ça semble normal vu la conception du pressostat mais ça ralentit bien la mise en pression de la cuve...
Il y a également une mini fuite par le trou sur l'écrou hexagonal de serrage (voir photo). C'est une sécurité j'ai l'impression ?

IMG_20210228_183704.jpg
 
C
cancer49
Compagnon
Bonsoir "sscalpa"
-Je crois que ton pressostat est comme moi : il est en fin de vie !!!
- va faire un tour sur AMAZON tu vas en trouver pour 20à30 €
-il y en a aussi sur d'autres sites à prix raisonnable
- le "best" en matière de pressostat pour compresseur : "CONDOR" mais le prix est aussi "best" !! -Ensuite tu as les XMP de Schneider qui sont un bon compromis
-pour les autres modèles , je ne m'avancerai pas ,c'est la loterie !
 
sscalpa
sscalpa
Ouvrier
Bonjour
J'espère que tu te trompes sur ta fin de vie mais en ce qui concerne le pressostat tu as sûrement raison.
J'avais repéré justement un xmp12mp mais, comme beaucoup d'autres pressostats, il ne permet pas de purger la tête de compresseur après l'arrêt du moteur.
Comment fait-on dans ces cas là? Je mets un bouchon percé finement sur le clapet anti retour... Ou je fais une croix dessus ?
 
C
cancer49
Compagnon
-bonjou"sscalpa"
- Comme d"hab : prier saint "GOGLCTOUT" et chercher "catalogue en ligne SChNEIDER" puis "XMPR12C2433" c'est la réf que j'utilisais principalement il est équipé d'un bouton M/At et d'un clapet décompresseur avec raccord à olive ( je ne retrouve pas la réf avec décompresseur raccord à griffes ( le catalogue en ligne n'est effectivement pas pratique pour définir les accessoires )
- l'intérêt de la série XMP est qu'elle permet un écart enclenchement /déclenchement inférieur à 2 bars pour une pression de 10bars à la coupure sur les modèles "LowCost " elle est couramment de 2,5Bars
- maintenant il existe aussi sur "ZONZON" des modèles moins onéreux mais tu as le risque d' avoir un écart de 2 à 3 bars
 
C
cancer49
Compagnon
- une fuite permanente est une mauvaise idée = consommation d'air énorme faisant chuter exagérément le débit utile et surchauffer le bloc de compression
 
sscalpa
sscalpa
Ouvrier
Ok! Je vais partir sur le Schneider même s'il me coûte le même prix que le compresseur, mais j'en aurai pour mon argent.
A vrai dire je trouve que "GOGLCTOUT" ce qu'on lui demande le plus. La recherche d'un pressostat triphasé avec décompression est un bon exemple de ce qu'il ne sait pas faire quand on ne lui donne pas de référence précise. A part nous renvoyer toujours vers les mêmes sites qui vendent les mêmes produits au même prix il ne nous renseigne pas trop.
Je vis le même cauchemar en cherchant un tuyau pneumatique souple et léger qui tient 10 bar avec des lots de connecteurs adaptés pour pouvoir faire à ma sauce et c'est vraiment compliqué avec toutes les matières les types de raccord etc etc. Enfin ce qui est compliqué c'est de rêver d'un matériel sur mesure avec un budget de particulier peut-être...
Je rêve souvent de la bonne quincaillerie du coin qui avait tout et de bons conseils sur tout. On en perd parfois du temps avec "GOGLMAINSTREAM"!

Bref j'en appelle encore à ton expérience... J'ai chez moi 25m de tube PE transparent non renforcé diametre int 8 ext 10, je ne sais pas s'il tient assez en pression pour raccorder le futur pressostat puis faire un mini réseau pneumatique entre mes machines.Je l'ai utilisé pour faire du vide et ça fonctionnait.
Je vais le tester avec la pompe d'épreuve, ça va me faire avancer.

Tu travaillais dans les compresseurs ?
 
Dernière édition:
C
cancer49
Compagnon
-Bonsoir "sscalpa"
- malheureusement ton tube "PE" je ne suis pas devant alors je ne saurais te répondre ! - qu'appelle-tu "P.E." est-ce-qu'il y a des réf ou des caractéristiques inscrites sur le tube ?
-s'il s'agit de tuyau rilsan/polyamide ou de PU (polyuréthane ) ça peut marcher
- le test avec la pompe c'est la bonne solution tu teste un échantillon jusqu'à l'éclatement et tu auras une réponse fiable !
- pour les "installations "lowcost" ou provisoire on utilisait beaucoup le "SUPERNOBELAIR" ou sa contrefaçon ( beaucoup moins chère) "PROFILAIR" éventuellement "TRICOCLAIR " et son concurrent "CRISTALTRESS" on associait ces tuyaux avec des raccords cannelés laiton et des colliers de qualités marque "ABA" à raison de 2 colliers montés "têtebêche" sur chaque raccord , j'utilisait ausi du tuyau caoutchouc hydrocarbure mais j'ai oublié les appellations !!
- Tu peux trouver tous ces articles chez certains grossistes pièces automobiles ou fournitures industrielles s'ils acceptent de vendre au particulier - Sinon cherche un magasin de fournitures et matériels pour le monde agricole en général ce sont des "cavernes d'alibaba"
- pour du Dn8mm "LIDL/PARKSIDE "vend périodiquement du tuyau en longueur de 10M pour "4 sous" et pour 1 bricoleur moyen ça marche très bien !
 
sscalpa
sscalpa
Ouvrier
Merci beaucoup pour toutes ces pistes. Je vais creuser tout cela.

Mon tuyau est bien en PE et non PU. Il ressemble à du crystaltress sans "tress". Je ferai l'essai pour être fixé.
Bonne soirée
 
L
lacier
Compagnon
Bonjour,

Ton crystaltress sans tress va être soumis à un tel stress que tu ne vas pouvoir confiner l'air bien longtemps !

Je déconseille le PE 8x10 pour une installation fixe ou pour un tuyau devant rester longtemps sous pression.

Comme le dit @cancer49, pour une alimentation en semi rigide il y a le rilsan qui tient bien et en plus souple il y a le PU.

Pour une rallonge d'air ou même pour faire un morceau de réseau fixe il y a les tuyaux souples comme le super nobelair,
tricoflex, tricoclair... qui possèdent une tresse qui leur permet de tenir une pression élevée.

Le PE 8x10 ne possède pas de tresse de renfort, à n'utiliser que pour un usage limité et avec une vanne pour couper
l'alimentation dès que l'on ne s'en sert pas.

Fais nous part de tes tests ! :-D
 
sscalpa
sscalpa
Ouvrier
Bonjour
Quelques demi nouvelles...
Maintenant que j'y vois un peu plus clair dans le matériel je pense que le mini réseau sera pour plus tard pour des raisons économiques. Des simples rallonges feront l'affaire en attendant avec une nourrice de plomberie.
D'ailleurs parmi les solutions simples trouvables facilement à la campagne il y a la tuyau d'arrosage. Ils sont donnés pour 20 à 25 bars à moins d'un euro le mètre. Il y a aussi le multicouche ou le PER de plomberie.
J'ai sur une pompe à vide un tuyau beige extra souple très épais (8 28) et très léger je ne sais pas ce que c'est que cette matière mais sa nature élastique évite les colliers de serrage pour assurer l'étanchéité.

Les essais de tube PE
J'ai beaucoup de mal à brancher le tube sur des raccords bicone. L'olive se met de travers 2 fois sur trois, le tube ne restant pas droit.
J'ai essayé avec un raccord à griffe. Ça a tenu 6 bars sans problème mais suite à un petit choc le raccord à griffe est sorti du tube. La griffe glisse sur cette matière. A poursuivre donc, mais j'ai vu sur le net que ça montait à 10 bar.

Enfin le pressostat
J'ai commandé et reçu le Schneider. C'est effectivement du bon matos, assez encombrant et pas pratique à fixer sans l'équerre proposée en option.
J'ai dû redresser le tuyau de purge de la tête de compression (cuivre 4 6) et évidemment j'ai perdu l'étanchéité au niveau de l'olive. Du coup j'ai toujours une petite fuite du clapet antiretour qui s'échappe par le raccord bicone et qui vide doucement la cuve, c'est agaçant !
Est il possible de mettre autre chose que du cuivre à cet endroit ou l'air est il trop chaud ?
 
C
cancer49
Compagnon
-Bonsoir "sscalpa"
-Il est vrai que les tubes de mises à vide en cuivre sont parfois bien raide ;il aurait fallu le recuire pour le travailler plus facilement , si le clapet AR ne chauffe pas trop tu peux utiliser du tube rilsan (Polyamide) avec les olives/bagues coupantes adéquate + une fourrure dans le tube pour éviter que le tube ne s'arrache trop facilement en cas de surchauffe (fourrure = petit manchon laiton qui se glisse à l'intérieur du tube et permet ainsi un meilleur sertissage du rilsan et évite ainsi son arrachement ; pour du. rilsan 6X4 tu peu utiliser comme fourrure 1 embout de câblage pour fil 4mm carré , j'ai souvent pratiqué ainsi )
- tu peux trouver les articles décrits ci-dessus chez un grossiste fournitures industrielle ou "RADIOSPARES/RS COMPOSANTS" , "FARNELL" ; "CONRAD" , sur "AMAZON "aussi mais c'est "sportif" pour les définir !!
- pour les tuyauteries d'air comprimé le tuyau d'arrosage et le PE plomberie ne m'inspirent pas confiance ( mais à voir ?!?!??) - par contre le multicouche bien utilisé permet de faire des install ..très correctes
- tu parles d'une fuite sur la clapet AR au niveau de la mise à vide ;si cette fuite perdure lorsque le compresseur est arrêté cela voudrait dire que ce clapet AR n'est toujours pas étanche au niveau de son siège - Peut être ai-je mal compris ?
 
sscalpa
sscalpa
Ouvrier
Bonjour
Tu n'es jamais à cours d'astuces

Le tube cuivre était recuit mais le raccordement était tellement près d'un coude à redresser que ça s'est mal passé... Le métier qui ne finit pas de rentrer :wink:
Je vais essayer, avant de faire dautres achats, de mettre une pâte de rebouchage bicomposant de plomberie qui traîne dans un tiroir... Pas très propre mais si ça marche...

Tu as bien compris les fuites. Le clapet AR a une légère fuite aussi : l'air de la cuve "remonte" et s'échappe par la fuite à l'olive de la purge valve pressostat.
Si je raisonne bien, en admettant que je corrige la fuite du raccord à la valve, ça ne résoudra pas le problème de la cuve qui se vide? L'air passera le clapet puis par la valve car elle reste ouverte tant que le pressostat est en "arrêt"?

J'ai vérifié la propreté intérieure du clapet, RAS, le joint blanc en plastique dur est lisse au toucher. Sais-tu si ce joint peut se changer ? Il est bien clipsé au cylindre de laiton.
IMG_20210311_091024.jpg

Je peux retirer le joint rouge pour comprimer davantage le ressort mais je doute de l'utilité... Tu vas me dire que mon clapet est en fin de vie !
L'ajout d'un simple clapet à l'entrée d'air sur la cuve pourrait être sinon une solution.
 
C
cancer49
Compagnon
-Bonjour "sscalpa "
- Tu as tout compris ! ça va vider lentement ta cuve , mais surtout ça va garder ine légère pression rémanente dans le bloc de compression ce qui risque de faire peiner le moteur au re démarrage
- garniture d'étanchéité rechange pour le clapet AR ? trop vieux ! sans doute + fabriqué ! - Par contre regarde l'état du siège et essai de "bidouiller un montage pour le surfacer , quitte à le roder à l'aide du piston en insérant un morceaux de toile émeri entre les 2, de toute façon tu n'as rien à perdre et comme tu me semble 1 bon dans la "bricole" ça devrait le faire !
- Courage ! "on arrive en haut de la colline "!!
 
C
cancer49
Compagnon
-Bonsoir "Flipper"
-B1 si ça marche continues le traitement ! - Comme quoi en utilisant avec soin et méthode un matériau on peut avoir de bon résultat
 

Sujets similaires

Andoche
Réponses
149
Affichages
4 838
Andoche
Andoche
T
Réponses
31
Affichages
4 337
touramoto
T
J
Réponses
37
Affichages
19 079
Jet_sex
J
mitcheli
Réponses
23
Affichages
2 194
serge67
S
Haut