Adaptation four (IR ?) Au Bangladesh

  • Auteur de la discussion Bop orthopedie
  • Date de début
B
Bop orthopedie
Nouveau
2 Oct 2017
3
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Dans le cadre dun projet humanitaire au Bangladesh,
Je dois retaper un four pour plastiques de construction locale.
La boite et la porte sont bonne,
Je pense que les éléments chauffants et la régulation ne sont pas optimum.

Je pensais l'adapter eb infrarouge.
Du coup, J ai plein de questions....

Quels sont les avantages de l IR ?
Est-ce que ça consomme moins?
Faut-il un ventilateur pour brasser l'air?
Comment calculer le nombre et le type d'élément?
Peut on reguler avec un module PID et un thermocouple K ?

Merci d'avance
Guillaume
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 826
Guipavas (près de Brest)
Super démarche Guillaume,
Tu devrais nous faire quelques photos du four et nous en dire un peu plus sur le but (et les dimensions) de ce four...
C'est pour chauffer les plastiques thermo-formables ? Ou pour figer les thermo-durcissables ?
Dans quelle gamme de température fonctionne se four ? Quelle est la précision de température recherchée ?
(n'ayant pas de savoir particulier en la matière, je me contente de demander ce. qui me parait utile pour favoriser les "bonnes" réponse)

Au plaisir de te lire.
 
E
Guest
Bonjour

Avantage de l'IR : tu n'as pas besoin de chauffer la boite, l'atmosphere. Chauffage très rapide des pièces à partir d'un four froid (pas besoin d'attendre que l'atmosphère se réchauffe ainsi que l'enceinte). La chaleur va directement là ou elle est désirée. Chauffage très rapide aussi grâce au transfert direct de chaleur de la source au récepteur (pièce).
Inconvénient de l'IR : sur les zones non "visibles" par l'IR ça ne chauffe pas ou peu (conduction et un petit peu aussi par convection si enceinte fermée) ; cela oblige donc à disposer judicieusement les sources IR (si c'est possible)

Bref l'IR c'est très bien pour les pièces plates mais moins bien pour les pièces tourmentées (corps creux)

Consommation moindre : oui puisque tu ne chauffe (en théorie) que la pièce. Pas besoin de continuer à chauffer en l'absence de pièces pour maintenir la température de l'enceinte (cas du chauffage par convection). Chauffage instantanée de la pièce dès l’allumage donc pas besoin d'une puissance installée surdimensionnée pour réduire le temps de chauffe de l'enceinte (démarrage de l'installation)

Le chauffage se faisant par radiations le ventilateur est inutile en théorie. Mais comme les pièces vont chauffer l’atmosphère d'une enceinte fermée en avoir un ne sera peut pas du luxe pour éviter les points chauds en haut de l'enceinte

Calcul : pfff. Facile en théorie, dans la pratique tout dépend comment sont disposées les sources, leur angle de rayonnement/distance par rapport à la pièce, etc. Donc facile pour des plaques plus compliqué pour des pièces tourmentées

Régulation : très compliquée dans la mesure ou ce sont les pièces qui sont chauffées, pas l'enceinte/atmosphère. Une sonde dans l'enceinte ne donnera qu'une indication mais ne sera pas la température réelle que subissent les pièces (à noter que c'est déjà vrai avec un chauffage classique par convection mais beaucoup moins).
A mon avis cela se fera par expérimentation. Prévoir un arrêt de la chauffe après un temps donné
 
Dernière édition par un modérateur:
B
Bop orthopedie
Nouveau
2 Oct 2017
3
  • Auteur de la discussion
  • #4
Merci pour vos reponses,
Je en Belgique pour l'instant, j'attends des photos.
Les dimensions sont , de memoire, 110cm de large sur 90 de profonds.
Le but est de chauffer des thermoplastique, et des mousses a des temperatures allant de 120 à 200 degrés .

La puissance instantanée est elle plus importante avec l IR ?
L'alimentation électrique est assez capricieuse ...

J enverrai plus d'infos dés que possible
 
E
Guest
Oui il est probable que puissance instantanée soit supérieure à un four classique où tu bénéficie d'une certaine inertie. S'il faut 1kw pour chauffer ta pièce, en IR ils seront délivré plus rapidement, on peut bien sur moduler la puissance des émetteurs pour que cela soit plus lent (et donc nécessite moins de puissance instantanée) mais on perd l'avantage de la rapidité de l'IR.
Si tu mets plusieurs pièces dans le four (sur des clayettes par exemple) il ne faut pas quelles se fassent de l'ombre mutuellement. Si c'est le cas il vaudra mieux utiliser un chauffage conventionnel (convection)
L'IR c'est bien dans le cas d'un chauffage ponctuel (cuire la peinture d'une portière par exemple alors qu'elle est toujours montée sur la voiture) ou bien si les pièces défilent individuellement devant une série de d'émetteurs (convoyeur) ce qui permet d'avoir une installation relativement compacte par rapport à un chauffage par convection ou encore si les pièces sont très massives (peinture sur bloc d'acier par exemple) mais en batch dans une enceinte fermée je suis plus dubitatif
 
B
Bop orthopedie
Nouveau
2 Oct 2017
3
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonjour à tous,

Merci pour vos réponses
désolé pour le délais de réaction , pas évident d'avoir les photos.

après réflexions, vu vos remarques et le réseau électrique fluctuant, ce serait mieux d'avoir une inertie, avec des résitances classique donc .

vous trouverez ci dessous les photos du four tel qu'il est.

pour résumer,
il faut chauffer des plaques plate de plastique PP, PE à Maximum 100 °
les dimensions intérieures sont Largeur : 102 cm Profondeur 96cm : hauteur : en attente de la réponse.
J'imaginais emporter un régulateur PID, thermocouple K et un relais SSR pour réguler un peu mieux tout ça ....
mais j'avoue ne pas maîtriser la chose.

pensez vous que des résistances de four de cuisine pourraient convenir ?
quelle puissance faudrait il pour que ça chauffe pas trop lentement sans pomper toute l'élec du village ?



Merci d'avance



IMG_20171004_100207 (Copy).jpg
IMG_20171004_100217 (Copy).jpg
IMG_20171004_100250 (Copy).jpg
IMG_20171004_100307 (Copy).jpg
IMG_20171004_100319 (Copy).jpg
IMG_20171004_100334 (Copy).jpg
 
M
MARECHE
Compagnon
6 Fev 2011
2 808
Nancy
Bonjour,
Vu les dimensions du four et la température, 4 à 5 kw devraient convenir, donc plusieurs résistances de four ménager. Un ventilateur serait un plus, le risque de surchauffe sous les résistances n'est pas négligeable (avec le moteur hors de l'enceinte) Les régulateurs modernes sont auto tunables, ils s'adaptent aux différentes configurations.
Salutations
 
Haut