Adaptation blocage différentiel

S
STH42
Nouveau
25 Juil 2012
14
Loire près St Etienne
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
J'ai fabriquer un motoculteur pour travailler mon lopin de vigne, il est en service depuis 2013 et un problème m’interpelle je voudrais un blocage de différentiel.
A la construction j'ai prévu un système de crabot pour solidariser les deux arbres de roues, mais je n'ai jamais voulu utiliser ce procédé je crains un risque de déséquilibrage de vitesse de rotation des moteurs qui pourrait (??) me provoquer des problèmes plus graves.
Ce motoculteur est équipé d'un moteur diesel HATZ qui entraine une pompe Sundsrand à débit variable qui entraine deux moteurs hydraulique reliés en parallèle , un dans chaque roue.
Une deuxième pompe en circuit ouvert commande les servitudes, relevage de l'outil, déplacement du groupe propulseur pour déplacer le centre de gravité et améliorer l’équilibre de l'ensemble, freins indépendants gauche droite.
Mon cahier des charges:
_ pouvoir commander et enlever facilement la fonction de blocage du différentiel ( je dois pouvoir tourner facilement au bout de la rangée)
_ utiliser un système sans électricité, il n'y a pas de batterie (démarre à la manivelle au 1/4 de tour !!)
_ j'avais pensé à un montage série /parallèle des moteurs pour réaliser cette fonction, mais avec la liaison série, le couple et divisé par 2 et la vitesse multiplié par 2 se qui me semble pas terrible.
_ je pensais à un régulateur de débit, mais l'utiliser pour qu'il s'engage et se désengage je ne vois pas comment faire ?

Je recherche des idées pour réaliser ce montage, je ne suis pas ingénieur ....

Gilles

GN1_3056.jpg


GN1_3059.jpg


GN1_4871.jpg


GN1_4873.jpg
 
R
Rom'
Compagnon
26 Oct 2011
2 938
Salut,
Tu veux dire qu'un seul distributeur actionne les deux moteurs reliés en // in et out ?
Si c'est le cas moi j'aurais plutot fait un montage avec deux distributeurs pour piloter les roues indépendamment

Belle réalisation au passage, c'est toujours sympa de fabriquer ses outils et de les utiliser ...
 
F
fredcoach
Compagnon
11 Jan 2013
1 103
Hautes Alpes
A la construction j'ai prévu un système de crabot pour solidariser les deux arbres de roues, mais je n'ai jamais voulu utiliser ce procédé je crains un risque de déséquilibrage de vitesse de rotation des moteurs qui pourrait (??) me provoquer des problèmes plus graves.
Je ne vois pas en quoi forcer les 2 roues à tourner à la même vitesse pourrait créer un déséquilibrage ses vitesses de rotation. Au contraire, ce système me semble parfaitement adapté.
 
ISL
ISL
Compagnon
2 Mai 2010
919
FR-70Lure
Bonjour , magnifique engin avec une technologie pointue ; les deux solutions proposées sont valables , au contraire si actuellement une roue patine , l'autre ne tourne plus . Avec les solutions proposées , l'arbre sera rigide pour l'une et pour l'autre, dépendante de l 'état du distributeur.
Aucun risque mécanique , l'hydraulique s'adapte a la contrainte de torsion de l'arbre .
 
Nomad 1
Nomad 1
Compagnon
7 Mai 2020
533
Entre Nantes et Saint Nazaire
Bonjour, pas de soucis si les moteurs sont alimentés en parallèle. On a le même montage sur les têtes d'abatteuses. Les rouleaux tournent comme ils veulent à vide, et ensemble quand le bois est dedans. Comme avec un différentiel blocable. Bonne journée à tous
 
P
papeteme
Compagnon
14 Oct 2009
1 209
entre Savoie et Isère
''Je pensais à un régulateur diviseur de débit égal, mais l'utiliser pour qu'il s'engage et se désengage je ne vois pas comment faire'
''

Bonjour,
Ton problème est simple à résoudre et je te parie bien quelques litres de ton breuvage maison pour que ça marche et que tu sois content :
tu divises le débit aller aux moteurs en 2 à l'aide d'un simple diviseur de débit( pas un té, même si la forme est identique) et tu relies chaque sortie à son moteur respectif.
Tu as ainsi une rotation très égale de chacune des roues même si celles ci sont très différemment chargées. Ta fonction blocage de différentiel est remplie. Merci Papeteme.
Par contre, comme 99,9 % du temps tu n'as pas besoin de ce blocage mais par contre tu as besoin de vitesses différentes pour tourner, tu schuntes simplement ce dispositif à l'aide d'une simple vanne 1/4 de tour qui, ouverte , permets que chaque moteur reçoive ce qu'il à besoin pour suivre la trajectoire que tu lui imposes.
Bien sûr, tu peux fignoler le truc en améliorant la commande de fermeture de ce ''raccourci'' entre 2 chemins imposés.
Tu peux aussi améliorer en pastillant( orifice calibré) ce canal de fuite ce qui te ferait un différentiel (liberté de rotation ) mais avec glissement limité puisque la delta P dans cet orifice compenserait au moins en partie la différence de charge affectée à chaque roue.
Bonne continuation et bon vin.
Papeteme
J'ai une fille qui habite à 43240 Malmont, je peux passer pour le pari et pour te féliciter pour ton engin.
 
Dernière édition par un modérateur:
ISL
ISL
Compagnon
2 Mai 2010
919
FR-70Lure
Bonjour papeteme , une carrière dans l'hydraulique ne s'oublie pas ainsi que les solutions simples , et qui fonctionnent !!!
 
P
papeteme
Compagnon
14 Oct 2009
1 209
entre Savoie et Isère
Exactement ISL. ! !
Je suis aussi rassuré sur le bon fonctionnement que j'ai proposé ici et d'ailleurs prêt à passer trinquer avec ce génial constructeur-vigneron que j'étais ferme et catégorique l'autre jour en disant que je ne croyais absolument pas à la division de débit sur de faibles courses de vérins d'une presse-plieuse.

Rien n'est pire que ceux qui défendent becs et ongles un système sans tenir compte du contexte.
Ainsi ''une erreur'' de 1 pour cent sur la rotation de deux moteurs-roues qui oeuvrent dans la terre et pas sur crémaillères n'a rien à voir avec la même erreur qui devient cumulative sur des courses de vérins. Deux mondes complètement différents ! !

Cette division en 2 débits égaux ou même en débit 1/3 2/3( même s'ils varient du fait du régime moteur et de la commande de la pompe) je l'avais utilisé pour alimenter une fonction complémentaire par un distributeur ''à pression à suivre'' , l'autre fraction alimentant la fonction principale. Ainsi les deux pouvaient fonctionner simultanément sous des pressions très différentes pendant les courts moments où la fonction secondaire était appelée. Tout le reste du temps les deux débits réunis alimentaient la principale.

Bonne continuation pour tous.
Papeteme
 
Dernière édition:
peps
peps
Ouvrier
5 Nov 2016
436
FR- 34
J'admire la qualité de réalisation de cette machine. Le look est aussi super!
 
ISL
ISL
Compagnon
2 Mai 2010
919
FR-70Lure
Oui papeteme , tu as raison sur ces applications en hydraulique ; j'ai un peu suivi la presse plieuse de 100 tonnes , certains ne doutent de rien .
ou alors il faut une régulation électronique de vitesse sur chaque vérin mais là , on joue dans un autre domaine.
Génial ce constructeur , son motoculteur est magnifique . Si le vin qu'il produit est de la même qualité et finesse que la construction de son motoculteur , il faut que nous le goutions.
 
gustavox
gustavox
Compagnon
16 Déc 2015
1 189
je suis sans voix

n'hesites pas a poster ta construction sur le site tracteurs et motoculteurs d'antan

c'est une bete prete pour le tractor pulling !

choix hydrauliques tres judicieux sur la machine ! le filtre a air me dit qq chose ... E79 HATZ ?


cdt

gus
 
S
STH42
Nouveau
25 Juil 2012
14
Loire près St Etienne
  • Auteur de la discussion
  • #12
Bonjour à tous,
Oups que de réponses ....Je vais commencer par ordre à répondre aux questions que vous avez relancés.
Tu veux dire qu'un seul distributeur actionne les deux moteurs reliés en // in et out ?
Si c'est le cas moi j'aurais plutot fait un montage avec deux distributeurs pour piloter les roues indépendamment
Il s'agit d'une pompe hydrostatique aujourd'hui c’est Danfos qui produit cette pompe, il s'agit d'une pompe série 15.
Je ne vois pas en quoi forcer les 2 roues à tourner à la même vitesse pourrait créer un déséquilibrage ses vitesses de rotation. Au contraire, ce système me semble parfaitement adapté.
Mon doute est que même deux moteurs identiques pourraient avoir un très léger écart de débit et je crains que cette différence provoque un effort anormal sur un seul arbre de roue ? C'est un doute je n'ai rien de concret.
Ton problème est simple à résoudre et je te parie bien quelques litres de ton breuvage maison pour que ça marche et que tu sois content :
tu divises le débit aller aux moteurs en 2 à l'aide d'un simple diviseur de débit( pas un té, même si la forme est identique) et tu relies chaque sortie à son moteur respectif.
Tu as ainsi une rotation très égale de chacune des roues même si celles ci sont très différemment chargées. Ta fonction blocage de différentiel est remplie. Merci Papeteme.
Par contre, comme 99,9 % du temps tu n'as pas besoin de ce blocage mais par contre tu as besoin de vitesses différentes pour tourner, tu schuntes simplement ce dispositif à l'aide d'une simple vanne 1/4 de tour qui, ouverte , permets que chaque moteur reçoive ce qu'il à besoin pour suivre la trajectoire que tu lui imposes.
Bien sûr, tu peux fignoler le truc en améliorant la commande de fermeture de ce ''raccourci'' entre 2 chemins imposés.
Tu peux aussi améliorer en pastillant( orifice calibré) ce canal de fuite ce qui te ferait un différentiel (liberté de rotation ) mais avec glissement limité puisque la delta P dans cet orifice compenserait au moins en partie la différence de charge affectée à chaque roue.
Bonne continuation et bon vin.
Cette solution pourrait m'interesser, mais quel type de diviseur et je ne comprend pas pour le shunter.

J'ai une fille qui habite à 43240 Malmont, je peux passer pour le pari et pour te féliciter pour ton engin.
Ce serait avec plaisir, contacte moi en MP pour mon adresse je suis à 50 km de St Just Malmont
le filtre a air me dit qq chose ... E79 HATZ ?
Bien vu il s'agit d'un E 780

Si le vin qu'il produit est de la même qualité et finesse que la construction de son motoculteur , il faut que nous le goutions.
Pour le vin après 2 années de grêle et une de gèle j'ai enfin fais une récolte correcte en 2020, dans un mois je vais mettre en bouteille une pièce de 2019, il serra temps car après la Covid "La cave vide". Les cépage sont merlot et Viognier je laisse 18 mois en futs de chêne avant l'embouteillage. Il va de soit que j'utilise le minimum de traitement et que le travail se fait au motoculteur et à la main, et oui il pourrait y avoir des traces de sueur dans le vin .....
Quelques photo de la fabrication qui m'a demander 3 années de réflexion et 3 autres de réalisation, je n'était pas à la retraite de ce moment.

Merci de vos compliments et de votre aide.

Gilles

IMG_0294.jpg
IMG_0303.jpg
IMG_0301.jpg
IMG_0022.jpg
 
F
fredcoach
Compagnon
11 Jan 2013
1 103
Hautes Alpes
Mon doute est que même deux moteurs identiques pourraient avoir un très léger écart de débit et je crains que cette différence provoque un effort anormal sur un seul arbre de roue ? C'est un doute je n'ai rien de concret.
Si j'ai bien compris, les deux moteurs sont alimentés en parallèle par une seule pompe, non?
Dans ce cas, les débits sont totalement indépendants l'un de l'autre, le couple par contre sera toujours identique dans les deux.
Donc aucun souci à avoir.
 
S
STH42
Nouveau
25 Juil 2012
14
Loire près St Etienne
  • Auteur de la discussion
  • #14
Si j'ai bien compris, les deux moteurs sont alimentés en parallèle par une seule pompe, non?
Bonsoir,
Absolument il n'y a qu'une pompe à débit variable.
Par contre, comme 99,9 % du temps tu n'as pas besoin de ce blocage mais par contre tu as besoin de vitesses différentes pour tourner, tu schuntes simplement ce dispositif à l'aide d'une simple vanne 1/4 de tour
Je ne comprend pas pour cette vanne, elle se monte en sortie du diviseur et relie les deux moteurs ?
Le débit maxi de la pompe est de 15 l/m, quels composants il me faudrait, sans me ruiner bien sur (ici au village on ne m’appelle pas Crésus)

Gilles
 
F
fredcoach
Compagnon
11 Jan 2013
1 103
Hautes Alpes
Bonsoir,
Absolument il n'y a qu'une pompe à débit variable.
Donc tu peux utiliser ton crabot sans crainte, quelles que soient les différences entre les deux moteurs .
C'est certainement le plus simple, le plus efficace et le moins cher.
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Fev 2016
4 937
deux moteur même si en alim séparé avec des effort différent sur chaque roue tu aura un décalage qui peut s’amplifier en fonction du couple resistant

il existe un montage spécifique pour obtenir la même vitesse de roue mais sa fait loin il faut cherché sur engin de carrière

un composant conpare les deux débit pression en instantané et corrige
 
S
STH42
Nouveau
25 Juil 2012
14
Loire près St Etienne
  • Auteur de la discussion
  • #17
il existe un montage spécifique pour obtenir la même vitesse de roue mais sa fait loin il faut cherché sur engin de carrière

un composant conpare les deux débit pression en instantané et corrige
Bonjour,
Il s'agit d'un répartiteur de débit dans ce cas.
C'est certainement le plus simple, le plus efficace et le moins cher.
Je vais réfléchir mais s'il n'y a pas de risque c'est peut être la solution. Il me faut réaliser le mécanisme de commande car je ne l'avais pas mis en place. le crabot et la fourchette sont installés.
Merci

Gilles
 
F
fredcoach
Compagnon
11 Jan 2013
1 103
Hautes Alpes
Je vais réfléchir mais s'il n'y a pas de risque c'est peut être la solution. Il me faut réaliser le mécanisme de commande car je ne l'avais pas mis en place. le crabot et la fourchette sont installés.
Merci

Gilles
Et si en plus le mécanisme est déjà installé...
Tu peux déjà installer une commande simple et provisoire pour tester avant de finaliser.
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Fev 2016
4 937
Bonjour,
Il s'agit d'un répartiteur de débit dans ce cas.

Je vais réfléchir mais s'il n'y a pas de risque c'est peut être la solution. Il me faut réaliser le mécanisme de commande car je ne l'avais pas mis en place. le crabot et la fourchette sont installés.
Merci

Gilles

pas répartiteur

ce systéme compare le débit pression des 2 coté un peut comme 2 régulateur de débit mais plus sophistiqué il pend la pression aussi en compte


sur un travail en pente tu a un couple résistant a la roue qui diffère ..........si pour x raison cailloux trou racine etc une des roue a plus de mal à tourné il s'adapte

le crabotage entre les deux et aussi une solution par contre il faut que tu puisse débrayé très facilement
par expérience des GROS STAUB si pour x raison il faut débrayé rapidement voir urgence pas toujours évident tu et vite embarqué .......le staub dispose d"un frein direct qui peut stoppé le tous ...... ce qui te sauve la plupart du temps
 
S
STH42
Nouveau
25 Juil 2012
14
Loire près St Etienne
  • Auteur de la discussion
  • #20
Tu peux déjà installer une commande simple et provisoire pour tester avant de finaliser.
Je vais essayer avec un montage simple.
le crabotage entre les deux et aussi une solution par contre il faut que tu puisse débrayé très facilement
C'est le problème il faut que les cannelures soient pile en face pour engager.
le staub dispose d"un frein direct qui peut stoppé le tous .
Avec l'hydrostatique pas de problème il se bloque dès que la commande d'avancement est lâchée.
Je me suis planté il s'agit d'un diviseur de débit je pense...
Merci de votre aide

Gilles
 
F
fredcoach
Compagnon
11 Jan 2013
1 103
Hautes Alpes
C'est le problème il faut que les cannelures soient pile en face pour engager.
Oui, ça pourrait être un problème pour engager mais pas pour dégager!
Tu pourrais avoir à tourner très lentement pour engager le blocage.
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Fev 2016
4 937
non plus pas diviseur de débit ...un diviseur sépare le débit en fonction des priorité assigné

la il s’agit d"un composant qui adapte en permanence le débit en comparant des 2 moteur il prend en compte aussi la pression

ce composant permet de corrigé" des usures ainsi que le couple adhérant c"est l'ancétre des capteur de vitesse de roue

le soucis les robot d'abatage sont souvent des construction mais ils tapent dans des composant existant


certaine pelle à chenille ont aussi ce composant mais souvent celui ci ce règle et ne varie plus ..........sinon celle ci ce déplacerais en circulaire ..il faudrait que le conducteur corrige en permanence

regarde dans les composant proportionnel cela dois aussi être utilisé en industrie machine
 
Dernière édition:
Haut