Achat degau / toupie

  • Auteur de la discussion aldem88
  • Date de début
A
aldem88
Nouveau
20 Nov 2008
27
Vosges
  • Auteur de la discussion
  • #1
Je suis à la recherche d'un combiné rabot degau + toupie pour la réalisation de meuble pour ma maison mais que choisir?
Je compte me dirigé vers de vieux tromblons que personne n'ose acheter car ça ne présente pas très bien et ce n'est pas très rassurant.
Pour ma part, j'ai entièrement confiance en ces vielles machines car très rigides.







Celle-ci est à 1500€

Donc ma question est, quant pensé vous?
 
L
Lardon
Apprenti
30 Avr 2009
123
Ile de France
Bonjour,

C'est en général un bon choix, ces machines sont increvables et, vu la masse, usinent le bois sans vibrations. 1500 me paraît un peu cher mais je ne suis pas spécialiste du négoce. Tout ce que je sais c'est que ces machines, bien que très bonnes, n'ont plus de valeur commerciale car pas aux normes et pas rentable de les y mettre.

Le produit dans la canette rouge, c'est pour dérouiller les tables?

Enfin une dernière mise en garde: Les menuisiers qui ont l'âge de ces machines ont en général moins de doigts aux mains qu'ils en ont aux pieds!

alors prudence... la fabrication de quelques capots ne me parait pas superflue.

Attention aussi aux fers de toupie "à l'arbre" c'est interdit maintenant car un fer mal équilibré qui se desserre à 6 - 8000 tours min. c'est un projectile redoutable.

Bon copeaux mais protection des machines métal contre la poussière de bois qui absorbe toute l'huile.

Michel.
 
tourelle66
tourelle66
Compagnon
30 Juil 2008
1 667
FR-66
Bonsoir ,
Moi je trouve que 1500€ c'est excessivement cher !
Elle a l'air d'être large ? 310 ?
300 à 500€ , pas plus d'après moi , à moins que la machine soit complète ?et avec de l'outillage ( maxi 1000€ alors ) car , et à moins qu'elles aient été déposées pour un travail à l'arbre , il manque les joues de la toupie , ainsi que des caches de protection , bien qu'à l'époque c'était pas le premier de leurs soucis ...
Lardon à raison d'insister sur la question "SECURITE" !
Attention aussi au diamètre de l'arbre de toupie , car s'il est à 50 , dur dur de trouver des outils adéquats...........à moins de sortir le porte-feuille .
30 pour un usage amateur est le plus répandu , attention aussi au 40 , c'est ce que j'ai sur ma Lurem , et là aussi tu peux oublier les outils en 30 , bagues de réduc et monter des outils en 50.
A+
David
 
Nico91
Nico91
Compagnon
9 Mai 2009
3 412
FR-91
Perso 1500€ j'achète pas ça :shock:

500€ grand max et encore c'est pour débarrasser. L'axe de toupie il est bouffé par la rouille !!! pcq à rattraper ça va être la misère. Mes outils sur l'axe de toupie se montent hyper ajusté, alors si c'est piqué ça coince à mort. La table en fonte ça va se rattraper facile, mais le reste :roll:
 
D
diomedea
Ouvrier
15 Sept 2008
318
Bretagne
Bonjour
Ça peut être intéressant une fois la toupie déposée (j'émets les mêmes réserves à sont encontre que les autres) pour la rabot/dégau et la mortaiseuse. Quant au prix... à réviser sérieusement à la baisse.
JP
 
Nico91
Nico91
Compagnon
9 Mai 2009
3 412
FR-91
Pour revenir à ce que disait Tourelle66 pour la toupie, alors effectivement il faut IMPÉRATIVEMENT la partie qui vient coiffer la toupie et qui sert en même temps de guide. Franchement, la toupie c'est le truc sur mon combi qui me fout le plus la trouille. Quand tu vois les lames tourner à 3000 tours, déjà tu t'en approche avec méfiance et tu te dis qu'il ne faut surtout pas qu'une des lame de la tête se barre :eek: Maintenant les têtes ne sont plus des simple cylindre dans les quels on vient serrer avec une petite vis un couteau dedans. Le système est fait de tel sorte, que même la vis desserrée, le couteau ne peut pas se barré. Cette coiffe cartérise à 70% la toupie et ça me rassure un peut. En plus tu as en général l'aspiration qui vient se brancher dessus et ça ce n'est pas négligeable, ça évite d'être tenté de foutre ses doigts partout pour se se barrasser des copeaux qui gênent la visibilité.
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
aldem88 a dit:
Je suis à la recherche d'un combiné rabot degau + toupie pour la réalisation de meuble pour ma maison mais que choisir?
Je compte me dirigé vers de vieux tromblons que personne n'ose acheter car ça ne présente pas très bien et ce n'est pas très rassurant.
Pour ma part, j'ai entièrement confiance en ces vielles machines car très rigides....Celle-ci est à 1500€

Donc ma question est, quant pensé vous?
Bonjour,
Une voix de plus à tout ce qui a été dit plus haut !

En supposant qu'AUCUNE pièce ne soit à remplacer (car introuvables), que les tables ne soient pas faussées et que le moteur soit bon, il y aurait un sacré travail de démontage complet, de dérouillage, de nettoyage, de polissage des tables et des guides, sans parler de leur réalignement (faut avoir une règle rectifiée), du remplacement des roulements, du remontage, du réglage de l'entraînement de raboteuse, etc, avant de pouvoir passer le moindre bout de bois :!:

En supposant qu'elle soit remise dans un état à peu près correct, que pourrait-on en faire ? De la grosse menuiserie, et encore.

Pour le meuble, il faut pouvoir travailler avec un minimum de précision et pouvoir obtenir au moins un corroyage correct (bon équerrage, épaisseurs constantes d'une pièce à l'autre) sous peine d'avoir des assemblages qui bâillent et des défauts d'affleurage.

Quant à la toupie, Tourelle66 a raison. Si l'arbre est en Ø 40 mm, ce sera très dur de trouver des outils et si il est de Ø 50 mm, comme je le pense, attention au prix. On trouve toujours d'occasion des profils dont on n'a pas besoin à pas cher, mais une simple molette à rainures coûte 250 € au minimum. Même chose pour un calibreur ou une molette à feuillure...

Il n'y a pas que cela. Il faut aussi avoir l'habitude de faire des guides, des peignes et des "adaptations-maison" qui tiennent la route pour tirer un travail de qualité d'une vielle toupie.
Quant à la sécurité, c'est plus une question de bonne connaissance de la machine et d'expérience que de gadgets "obligatoires" et il faut être vraiment vigilant et attentif aux conséquences de CHAQUE geste. Il faut donc jongler avec tout ça et ce n'est pas toujours facile, surtout si on débute.

Pour le prix, 1500 € ? Non et non. Ça serait son prix si elle était en parfait état, qu'elle tourne comme une horloge et qu'on puisse le vérifier en passant quelques pièces dessus.
Avec le travail qu'il y a à faire et les doutes qui subsistent, 500 € me paraît aussi le grand maximum.

Pour ce prix, j'essaierais de trouver une petite combinée en 260 d'occasion.
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
J'allais le dire en occasion une lurem courante en état de marche est moins chère (j'y connais pas grand chose mais mes deux voisins en ont une :lol: )

Pour 100 euros tu le débarrasses mais même "à pas chère" reste que tu auras un énorme boulot de restauration car c'est de ça qu'il s'agit ici.
En plus vu les commentaires de spécialistes plus haut je dirais qu'il te faudrait même refaire l'arbre toupie pour prendre de l'outillage standard, bonjour le boulot :eek:
 
Nico91
Nico91
Compagnon
9 Mai 2009
3 412
FR-91
A
aldem88
Nouveau
20 Nov 2008
27
Vosges
  • Auteur de la discussion
  • #11
Merci à tous pour vous avis.

J'ai déjà réalisé qq petits meubles avec une machine que j'ai réalisée mais ce n'est pas des plus pratique. Il est vrai que le pris est assez élevé.
Le gros prb qui me faisait tiquer c'est l'apparence de rouille un peut partout et le manque de carterisation surtout pour l'aspiration des copeaux, 1 mcube est vite fait.

Par contre je ne connais pas du tout ce qui ce fait en outillage mais si les Ø40et50 sont galères c'est une bonne indication.

Je ne suis pas pressé, je vais donc me laisser le temps de tomber sur la bonne accas.

Pour les connaisseurs, un rabot de 260 n'est pas un peu petit ?
 
Nico91
Nico91
Compagnon
9 Mai 2009
3 412
FR-91
aldem88 a dit:
Pour les connaisseurs, un rabot de 260 n'est pas un peu petit ?
c'est toujours trop petit :lol:

J'ai un 260, bon, c'est vrais qu'un 310 serait mieux, mais bon, je m'adapte !!!
 
B
boudbois
Apprenti
27 Juil 2009
87
Isère
Salut !

Première contribution ; je me suis inscrit hier.

Beaucoup de points importants ont bien été soulignés.
sécurité, normes d'outillage...

260 pour une dégau permet déjà de nombreuses réalisations.
310 permet des étagères, panneaux plus conséquents voire même des marches d'escalier ou des limons.
Mais c'est vrai, le budget n'est pas proportionnel.
Car aussi la robustesse grimpe aussi.

Je te conseil tout de même des machines séparées.
Tu peux aussi commencer par un bon rabot dégau + défonceuse
Toupie par la suite.
Et l'occasion fait...

Un site de vente en ligne me semble intéressant :
http://www.hm-diffusion.fr
Certes c'est du neuf. Mais...

Bon copeaux
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
aldem88 a dit:
...Le gros prb qui me faisait tiquer c'est l'apparence de rouille un peut partout et le manque de carterisation surtout pour l'aspiration des copeaux, 1 mcube est vite fait.

...Pour les connaisseurs, un rabot de 260 n'est pas un peu petit ?
Les carters pour l'aspiration peuvent toujours se fabriquer, ce n'est pas essentiel.

Par contre, si tu as le choix entre deux machines à peu près identiques, l'une avec deux fers sur l'arbre de dégau et un carter d'aspi et l'autre avec trois fers, mais sans carter, n'hésite pas, prend celle à trois fers...
Il vaut mieux privilégier l'essentiel que l'accessoire.

C'est vrai. En dégauchissage, 260 mm, ce n'est pas énorme mais cela permet de faire pas mal de choses. En revanche, pour le rabotage, c'est très juste.
Il y a un choix à faire et c'est toujours un compromis entre le budget et ce qu'on voudrait.
Pour le meuble, l'idéal, c'est une raboteuse de 600 mm ou plus, de largeur. Cela permet d'assembler et de coller les panneaux d'abord et de les raboter ensuite, d'où un gain de temps mais cela donne surtout une meilleure planéité aux panneaux, donc un meilleur aspect. Mais c'est un peu du rêve (pour un amateur), vu le prix d'une machine de cette taille... À moins de tomber sur l'affaire du siècle !

Donc c'est difficile de conseiller telle largeur plutôt que telle autre car les conseilleurs ne sont pas les payeurs !
Alors pour la raboteuse, disons : la plus large qui rentre dans le budget...

Pour être plus concret, 260 c'est un peu juste, 310 c'est pas mal, 410 c'est mieux. :lol:
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
boudbois a dit:
...Je te conseil tout de même des machines séparées.
Tu peux aussi commencer par un bon rabot dégau + défonceuse
Toupie par la suite....
boudbois a bien raison, les machines séparées sont, de loin, bien plus pratiques.
Le plus difficile sans machines, c'est le débit et le corroyage. Pour le reste, on peut se débrouiller avec l'outillage à main et une défonceuse.

Par ordre de nécessité :
  • Scie circulaire
    Dégauchisseuse-raboteuse
    Toupie
    Mortaiseuse (à bédane carré)
    Scie à ruban
Sans oublier un bon établi avec presse, des serre-joints...
 
B
boudbois
Apprenti
27 Juil 2009
87
Isère
Un bois.debout et un boudbois...

Alors vraiment conseil

1 un "bon rabot dégau"
2 (que Nico91 ne m'en veuille pas) 1700€ oui mais HT sans outillage...
très vite une somme de fers de toupie arrive à un gros montant.
Et pour connaître ce combiné scie/toupie... La scie n'est pas une Rolls... le guide de toupie est à changer très vite.
 
A
aldem88
Nouveau
20 Nov 2008
27
Vosges
  • Auteur de la discussion
  • #18
Salut Boudbois et bien venu. avec un pseudo comme ca tu doit tremper un peu dans l'histoire.

Le rabotage et calibrage de mes pièces est le plus problèmatique pour moi.
Ma machine fonctionne avec 3 axes sur patins à bille est une defonceuse servant de broche. Il est claire qu'avec un peu d'imagination, la defonceuse est un outil formidable.
 
C
coolman59
Apprenti
16 Mai 2009
171
Un conseil de vieux bricoleur qui vient de foutre en l'air son mois de vacance.

Ne travaillez jamais fatigué sur une dégau.

Mettez toujours la sécurité

Et surtout, achetez pas une dégau ou la sécurité n'est pas parfaite

Ayez toujours un ami en cas de problème.

Et le plus important, suivez une formation par quelqu'un de compétent sur l'utilisation de cette machine !

Pour l'annecdote, de tous mon outillage, c'est le seul ou je me suis gravement blessé dessus par inatention et une sécurité plus que "plastoc".

C'était le message sécurité du jour :)
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
coolman59 a dit:
Un conseil de vieux bricoleur qui vient de foutre en l'air son mois de vacance.
Ne travaillez jamais fatigué sur une dégau.
Mettez toujours la sécurité
Et surtout, achetez pas une dégau ou la sécurité n'est pas parfaite
Ayez toujours un ami en cas de problème.
Et le plus important, suivez une formation par quelqu'un de compétent sur l'utilisation de cette machine !
Pour l'annecdote, de tous mon outillage, c'est le seul ou je me suis gravement blessé dessus par inatention et une sécurité plus que "plastoc".

C'était le message sécurité du jour :)
Bonsoir coolman59,

Si j'ai bien compris, tu as eu un pépin sur ta dégau. J'espère que ce n'est pas trop grave.
En tous cas, tu donnes de bons conseils, surtout celui-là :

« Et le plus important, suivez une formation par quelqu'un de compétent sur l'utilisation de cette machine ! »
Ce conseil vaut pour toutes les machines. Et la dégauchisseuse n’est pas la plus dangereuse. La scie circulaire fait beaucoup de dégâts quand elle est mal employée et la toupie aussi.

Moi aussi, ça m'est arrivé il y a très longtemps, sur une minuscule dégau de 75 mm qui paraissait pourtant bien inoffensive.
L'analyse et la compréhension des circonstances des accidents de machines peut aider d’autres à les éviter. Raconte-nous le tien.
J’avais essayé de comprendre ce qui s’était passé et je m’étais bien promis que cela ne m’arriverait plus

)​

C'est avec la sœur jumelle de cette petite dégau, équipée d’un bloc moteur de perceuse Peugeot que j'ai eu mon premier - et heureusement le seul - accident de machine, en 1968.

La surface brute de sciage et rugueuse de la petite pièce que je dégauchissait s'est accrochée sur l'arête vive de la table d'entrée mais la main gauche qui pressait la pièce sur la table a glissé et a continué son chemin de 2 centimètres de trop vers l'avant... Comme je n'avais pas mis le protecteur (Oh, c'est une petite machine...), le lendemain, j'ai retrouvé le petit bout d'index collé au sac à copeaux et j'ai nettoyé le sang séché sur la machine.

La dégauchisseuse, entraînée par une perceuse, était très petite mais cela ne l'a pas empêchée de me sectionner le bout de l'index gauche.
40 ans après, cette phalange est restée 5 ou 6 mm plus courte que la droite et est toujours restée très sensible aux chocs mêmes légers. Sur le clavier d'ordinateur, j'évite même de taper avec ce doigt, encore parfois douloureux.

Leçon à en tirer :

1. Si la machine avait été plus grosse, c'est la moitié du doigt qui aurait pu être sectionnée. Mais même les petites machines peuvent être dangereuses.

2. Toujours vérifier que la table d'entrée des machines (petites ou grosses, dégau, scie circulaire, toupie) comporte bien un léger chanfrein, sinon, prendre une lime plate et, au boulot !

3. Toujours utiliser le protecteur. S'il est bien conçu, il ne gêne pas le travail sur une dégauchisseuse, même pour des séries de pièces. S’il est mal fichu, le remplacer. Ce n'est qu'une question d'habitude, comme de mettre son clignotant avant de tourner.
Oui, je sais, il a des chauffards...

Même si cela ne se voit pas bien sur la photo, mon premier travail il y a deux ans, lorsque j'ai trouvé cette nouvelle dégau identique à celle de l'accident, ça a été de chanfreiner légèrement le bord de la table d'entrée pour éviter de renouveler la même bêtise. Cela favorise le glissement et évite l'accrochage des aspérités du bois brut de sciage.

J'ai fait la même chose sur ma grosse dégau Chambon de 520 mm de large, lorsque j'étais artisan. C’est surprenant que ni les fabricants de machines ni notre sacro-sainte administration, qui veille pourtant tellement à notre santé, n'aient pas encore pensé à le faire d’origine, sur les machines neuves.

Bien que pas très pratique, le protecteur d'origine est à poste sur cette toute petite machine, en attendant d'en fabriquer un autre, mieux adapté.

Il faut bien que les leçons servent à quelque chose... Depuis, je n’ai jamais eu d’autre accident. Je touche du bois mais, surtout, je fais très gaffe, c’est encore plus efficace.
 
Dernière édition par un modérateur:
T
thomas
Compagnon
22 Fev 2009
717
vernierfontaine 25
bonjour, toutes les machines à bois sont dangereuses, mon principale conseil serais de ne jamais travailler le bois avec des manches longues pouvant ce faire prendre dans les machine. Sinon pour les machine ancienne essaie de trouver une pierre bénite v'&était vraiment bien comme combiné et j en ai vu pour pas trop chère. Malheureusement pour ces machine il n'y avait pas la normalisation actuel , arbre de toupie de 20, 30,40,50 et plus. Aussi ce méfier des arbres de rabotage il reste encore beaucoup d'arbres carrée. Sinon pour ma part éviter aussi les arbres de dégau comportant trop de faire sa risque de devenir cauchemardesque, personnellement je prendrais deux faire largement suffisant en amateur voir 3 mais les porte outil 4 fer à règler c'est vraiment très c...t .

Sinon les machines rouillé n'est pas trop important le pricipale pour moi c'est que ce soit tout sûre roulement dans quel cas on peu les changer facilement et avoir une machine qui tourne bien ronds.

Sinon appart ces conseil il est claire que les protection et surtout que toute les pièces soit sûre la machine un guide toupie ,dégau est le minimum après on peu tioujours adapté des sécurité sans oublié les branchement électrique qu'il faut refaire avec des arrêt d'urgence bien placé


Cordialement
thomas
 
l'blond
l'blond
Apprenti
9 Avr 2009
247
45 Orléans
Bonjour tout le monde, me voilà rentré de vacance :sad: et je tombe sur ce post! Si je peut me permettre une petite précision, les machines de cette époque (que j'apprécie beaucoup) ont très souvent leurs arbres rabo-dégau montés sur palier en bronze. En cas de restauration, c'est à prendre en considération si l'on a pas l'outillage...
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
Bonjour,

Actuellement, le meilleur choix est un arbre de toupie de Ø 30mm, pour deux raisons :

1) C'est ce qu'on trouve le plus facilement en occasion
2) Les outils de toupie en alésage de 30 sont les plus courants et les moins chers.

Deux, trois ou quatre fers sur l'arbre de dégauchisseuse ?
Tout dépend de la qualité de travail qu'on souhaite !
Les arbres à deux fers ont toutes les chances de laisser un état de surface ondulé. Ce n'est pas parcequ'on n'est qu'amateur qu'on doit se contenter de meubles ou de menuiseries de qualité médiocre :!:
Avec des ressorts de fers en bon état et un outil de réglage des fers, les arbres à trois ou à quatre fers ne sont pas plus difficiles à régler qu'à deux fers. C'est juste un petit peu plus long, mais le résultat est tellement meilleur.

Quant aux arbres de dégau carrés, ce sont de véritables broyeurs pour les doigts et il faut absolument les proscrire.
Heureusement, on ne les trouve plus que sur de véritables antiquités, sans intérêt pour une utilisation actuelle !
J'ai sous les yeux un catalogue des Machines à bois Guilliet qui date de 1924, à la page des dégauchisseuses :



On peut déjà remarquer que les fabricants étaient plus bavards qu'aujourd'hui sur la description de leurs produits.

Les arbres étaient déjà ronds et montés sur roulements à billes.

Si ces caractéristiques existaient déjà en 1924, aujourd'hui, on peut quand même trouver des machines qui ont moins de 85 ans :!:

P.S : Il est intéressant aussi de noter que l'Inspection du Travail se préoccupait déjà de ce sujet :eek:
 
Dernière édition par un modérateur:
T
thomas
Compagnon
22 Fev 2009
717
vernierfontaine 25
tout à fait d'accord avec la plupart de ce que vous dites mais pour l'arbres deux fer ou 3 fer je persiste en disant que les ondulation est le fait d'un rapport entre la vitesse de coupe et celle d'amenage donc à même rapport on a la même surface.

Cordialement
thomas
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
thomas a dit:
tout à fait d'accord avec la plupart de ce que vous dites mais pour l'arbres deux fer ou 3 fer je persiste en disant que les ondulation est le fait d'un rapport entre la vitesse de coupe et celle d'amenage donc à même rapport on a la même surface.

Cordialement
thomas
Bien sûr, cela dépend de la vitesse d'amenage ET du réglage des fers.
En dégau, on peut contrôler la vitesse en avançant tout doucement, mais si c'est une dégau/rabot, on est prisonnier de la vitesse d'avance de la machine en rabotage et il n'y en a souvent qu'une seule sur ces petites machines.

Avec trois ou quatre fers, chaque fer travaille moins et on réduit leur usure d'un tiers ou de moitié pour un même usage, donc affûtages moins fréquents, moins de démontages/remontages/réglages, etc...

Les arbres à deux fers sont aussi en général de petit diamètre (40 à 60 mm) alors que les autres font autour de 80, 100 mm ou plus, et plus la circonférence de coupe est grande, meilleure est la finition...

J'ajoute :
Plus le diamètre de l'arbre est grand, plus le réglage des fers est facile !
Cordialement
 
P
Pierre-Jean
Nouveau
9 Fev 2009
17
59218
boudbois a dit:
Salut !

......

Un site de vente en ligne me semble intéressant :
http://www.hm-diffusion.fr
Certes c'est du neuf. Mais...

Bon copeaux
HM c'est très bien pour se faire des idées, voir ce qui est disponible. Mais on peut trouver le même matériel (et quand je dis le même ce n'est pas une marque équivalente mais même modèle et même marque) sur d'autres sites et pour un prix nettement plus intéressant :wink:

:wavey:
 
tourelle66
tourelle66
Compagnon
30 Juil 2008
1 667
FR-66
Pierre-Jean a dit:
boudbois a dit:
Salut !

......

Un site de vente en ligne me semble intéressant :
http://www.hm-diffusion.fr
Certes c'est du neuf. Mais...

Bon copeaux
HM c'est très bien pour se faire des idées, voir ce qui est disponible. Mais on peut trouver le même matériel (et quand je dis le même ce n'est pas une marque équivalente mais même modèle et même marque) sur d'autres sites et pour un prix nettement plus intéressant :wink:

:wavey:
Bonjour à tous,

Lesquels par exemple ? ça m'interesse, et d'autres sûrement :-D
A+
David
:wink:
 
tourelle66
tourelle66
Compagnon
30 Juil 2008
1 667
FR-66
Merci pour les liens.................... je viens de faire un tour , le premier à l'air complet et les prix ont l'air bien placés

Pour la différence avec HM , bien que n'ayant aucune action chez eux , je crois savoir qu'un grand nombre du matèriel qu'ils vendent est rigoureusement selectionné.........et testé par leurs soins , d'ailleurs ils ont une division organisant des stages .
Après , 250€ de différence sur un modèle identique , c'est pas rien , reste à savoir si le service aprés vente est aussi compétitif ?....

Dans tout les cas , c'est toujours interessant d'aller voir ailleurs ce qu'il ce passe , puis ça élargit la concurrence.....


Pour en revenir au fil du sujet , aldem88 , as-tu fait un choix pour ton équipement ? ou préfère tu attendre encore un peu ?

Peux-tu nous faire quelques photos de ton système de rabotage à la défonceuse ? :wink:
A+
David
:-D
 
Haut