A propos de l'émail des cadrans de montres anciennes.

  • Auteur de la discussion JASON
  • Date de début
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 723
MARSEILLE
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Sujet probablement épineux, comment était réalisé l'émaillage des cadrans de montres dès l'origine ?
Email grand feu ?
Quelle est la méthode industrielle ?
Et la méthode artisanale ?
Et les appliques, comment étaient-elles posées ?

Merci.
JASON
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
Bonjour Jason,

Je ne suis pas un spécialiste des cadrans en émail, toutefois il est certain que c'est de l'émail grand feu. Les résines ne devaient pas exister à l'époque.
Je pense que les inscriptions étaient appliquées par tampographie, après première cuisson et ponçage. J'ai entendu dire que certains émailleurs parvenaient à mettre la signature dans une barre que 4 ( IIII ).

Quelques vidéos d'émaillage :





https://www.lexpress.fr/tendances/montre/piaget-the-art-of-enamailing_1268288.html

@+

JC.
 
Dernière édition:
rebarbe
rebarbe
Modérateur
24 Juin 2009
5 082
91
Je confirme, c'est grand feu, j'ai eut la chance de visiter l'usine cartier à La chaude-fond et certains modèles sont encore fabriqués à l'ancienne.
Cela nécessite d'ailleurs un contre-émaillage sur la face inférieure du cadran pour éviter qu'il ne se cambre.
 
E
Guest
Bonjour

Il me semble que ce que l'on appelle émail grand feu correspond à de la décoration. Le champlevé ou le closoné en serait . Le plique-à-jour ? ...
Un cadran entièrement blanc (cas le plus fréquent) c'est juste de l'émaillage (si de l'émail est utilisé)
 
rebarbe
rebarbe
Modérateur
24 Juin 2009
5 082
91
Ca je peux pas dire, je n'ai vu que des cadrans décorés.
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
L'émail grand feu est passé au four à + de 850 °, par opposition aux résines et vernis, qui n'ont pas le droit légal à l'appellation émail.
C'est pour cela que l'on précise "grand feu", pour indiquer que cela a bien été passé au four à haute température.

Champ levé, cloisonné, plique à jour sont différentes techniques utilisées.
Champ levé, on creuse dans le métal des logements qui vont contenir l'émail de différentes couleurs,
le cloisonné, comme son nom l'indique est constitué de cloisons de métal qui séparent les couleurs,
le plique à jour, le métal est découpé est l'émail occupe les parties vides.Cela donne un effet vitrail, lorsque l'on regarde à contre jour.
@+
JC.
 
E
Guest
L'émail grand feu n'est à ma connaissance qu'une appellation qui n'a court qu'en horlogerie.
La définition légale de l'émail en France est :
Les dénominations Email ou Emaux sont réservées aux produits vitrifiables résultant de la fusion, vitrification ou frittage d'une substance constituée de matières minérales. Ces produits sont destinés à former en une ou plusieurs couches un revêtement vitrifié, fondu à une température d'au moins 500 degrés C.
.
Pourquoi 500°C ? à cause de l'émaillage sur aluminium ou tôle aluminiée/aluminée
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 723
MARSEILLE
  • Auteur de la discussion
  • #8
Re,

Merci à tous de vos réponses.

JASON
 
rebarbe
rebarbe
Modérateur
24 Juin 2009
5 082
91
L'émail grand feu est passé au four à + de 850 °, par opposition aux résines et vernis, qui n'ont pas le droit légal à l'appellation émail.
C'est pour cela que l'on précise "grand feu", pour indiquer que cela a bien été passé au four à haute température.

Champ levé, cloisonné, plique à jour sont différentes techniques utilisées.
Champ levé, on creuse dans le métal des logements qui vont contenir l'émail de différentes couleurs,
le cloisonné, comme son nom l'indique est constitué de cloisons de métal qui séparent les couleurs,
le plique à jour, le métal est découpé est l'émail occupe les parties vides.Cela donne un effet vitrail, lorsque l'on regarde à contre jour.
@+
JC.
N'oublions pas l'émaille guilloché chère à Fabergé :smt055
 
rebarbe
rebarbe
Modérateur
24 Juin 2009
5 082
91
Pour un boulot de stagiaire :shock: beau coup de patte :smt023
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
Le maître était présent pour nous guider et faire les petites touches finales, comme le petit coup de blanc dans l’œil de l'oiseau, qui lui a donné la vie !

En fait, nous avons choisi un dessin, l'avons décalqué, puis colorié, avec une cuisson entre chaque couleur.

@+
JC.
 
Dernière édition:
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 723
MARSEILLE
  • Auteur de la discussion
  • #13
Bonjour,
Houlà !!!
On entre dans la cour des grands... ?

JASON
 
Haut