A la recherche d'un nouveau boulot...

Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
4 Juin 2014
2 081
Picardie
- A la recherche d'un nouveau boulot...
#1
Bonjour à tous.
Enseignant depuis presque 15 ans, je crois que j'ai fait le tour du métier. Les différentes réformes et attaques du gouvernement contre notre pouvoir d'achat ont eu raison de mon envie de pratiquer ce métier.
Vu qu'il me reste 7 ans de crédit immobilier à payer, je n'ai pas le droit à l'erreur...
Concrètement, est-ce que le fait d'ouvrir une micro entreprise est viable de nos jours ?
Mon gros avantage, c'est qu'au niveau matos, j'ai presque tout ce qu'il me faut: tour, fraiseuse, tig, mig, SAR bois et métal et même un petit tracteur avec chargeur et une pelle rétro. Je pensais donc me lancer dans le multi-compétences.
Est-ce qu'à votre avis c'est réaliste ? Ayant été dans le "cocon" de l'éducation nationale toute ma vie et réalisant presque tout moi-même, je n'ai pas vraiment d'idée précise du marché.
Merci pour votre avis franc.
 
10 Juillet 2010
261
- A la recherche d'un nouveau boulot...
#2
Il faut prendre en considération ton salaire actuel, puis calculer le chiffre d'affaires nécessaire pour gagner l'équivalent, après déduction des charges, cotisations, taxes et impôts divers...A mon avis, c'est loin d'être gagné sous la forme d'une micro-entreprise qui, si elle est viable, ne trouvera son rythme de croisière qu'au bout de plusieurs années...
 
26 Juillet 2016
335
Ouest Toulousain
- A la recherche d'un nouveau boulot...
#3
  • zed

    zed

Bonjour,

Ton pouvoir d'achat ??? A part en cas de 3ème guerre mondiale, même s'il n'est pas mirobolant, il t'est assuré jusqu'à la fin de tes jours...
On sait ce qu'on quitte, pas ce qu'on trouve (ou qu'on ne trouve pas...).
L'auto-entreprise n'est pas de tout repos (physiquement et psychologiquement).
Fais-toi un peu de "gratte" avec ton matos pour arrondir tes fins de mois, et tu verras si c'est viable.
Ensuite, ça dépend de ton âge, mais tu peux aussi prendre du recul par rapport à ton métier, et moins prendre à coeur les cotés négatifs. (Quelques séances de psy peuvent t'aider dans ce sens...)

Zed, un gars qui a rebondi plusieurs fois et qui peut te dire qu'à chaque fois, c'est dur...
Moins on a à rebondir, mieux on se porte !
 
J'aime: joumpy et FB29
23 Septembre 2011
300
arles 13200
- A la recherche d'un nouveau boulot...
#4
salut,
Tu risques de pleurer quand tu vas comprendre ce qu'il va falloir bosser pour arriver au même salaire.
Tout dépends également de ta situation actuelle dans l'en (certains sont bien mieux lottis que d'autres).
Je suis d'une famille de prof, ma mere, ma soeur, j'aurai du etre prof, mes amis sont profs.
Tu peux tjs demander 1 an sans solde ou bosser en dehors de tes heures (suivant le nombres d'heures hebdomadaires).

C'est marrant, car je veux faire tout l'inverse. Je voudrais bien rentrer à l'en. :)
 
4 Juin 2014
2 081
Picardie
- A la recherche d'un nouveau boulot...
#6
Mon salaire actuel ne veut rien dire, surtout si on compte en taux horaire. Je ne compte plus les jours où je pars à 7H du matin et où je rentre à 8H du soir, sans compter le boulot le WE. Et sans compter non-plus tout ce que j'achète sur les fonds perso et qui servent pour le boulot. Par an, je bouffe quand-même 5 ramettes de papier et presque 500 E de toner d'imprimante.

Ne vous focalisez pas sur la partie "métier à vie", je mets ma main à couper que ça sera fini avec ce gouvernement et si ça n'est pas Macron qui l'achève, ça sera le suivant.
Du recul, j'en prends tous les jours et je n'en ai plus envie. Comme je l'ai dit, j'ai fait le tour du métier, j'ai vu ce que j'avais à voir, les bons comme les mauvais moments. J'ai vu le métier se transformer pour devenir un monstre administratif. Les gamins, on s'en fout, tout ce qui compte, c'est de faire semblant de faire des trucs fun avec tablettes et ordinateurs.

El_toto, ça n'est pas bien compliqué d'y rentrer en ce moment, beaucoup de matières sont déficitaires... Curieusement, beaucoup veulent se barrer de l'EN, il va y avoir beaucoup de places à prendre ces prochaines années.
 
4 Juin 2014
2 081
Picardie
- A la recherche d'un nouveau boulot...
#7
Tu me connais, je ne peux donc pas te donner un avis franc (simplement un conseil) attends 7 ans!
si ma femme jeune retraitée de l'éducation nationale n'avait pas été là, il y a longtemps que je ne ferais plus mumuse avec mes machines.
Et dans 7 ans tu auras quelque chose à hypothèquer:-D
Maxou
Je savais que tu passerais par là. Et je savais aussi que tu dirais ça aussi...
 
4 Mai 2017
393
74
- A la recherche d'un nouveau boulot...
#8
Bonjour
Issu d'une "famille Éducation Nationale", même si je n'en suis pas moi-même, je comprends tes déceptions.
Mes parents sont dans le même cas que toi, mais n'osent pas sauter le pas. Pour le moment le statut de fonctionnaire n'est pas menacé, et je ne pense pas dans les 7 ans à venir, malgré ce qu'on entend dans les médias.
Peut-être une demande de temps partiel pourrait t'aider. Tu peux très bien devenir auto-entrepreneur en parallèle d'un mi-temps ou d'un 80%. Ça permet de tester le terrain sans prendre trop de risques, surtout si tu as un emprunt immobilier sur les bras.
 
- A la recherche d'un nouveau boulot...
#9
C'est vrai que 7 ans c'est long mais si tu es PTA , et non maître auxiliaire , tu as un salaire assuré
J'ai connu un prof qui disait ... "Tout les mois ça tombe , heureusement qu'il y a ça "
Je pense que le marché du travail est assez aléatoire
J'allais te proposé de faire des essais , mais je vois que servictus m'as devancé
Bon courage
 
19 Septembre 2013
316
Paris 10e
- A la recherche d'un nouveau boulot...
#10
[edit : Sevictus a été plus rapide]

Bonjour,
Un emprunt à rembourser oblige à prendre des précautions pour éviter une saisie.
L'emploi de professeur doit permettre de dégager du temps pour mener en parallèle une petite activité d'auto-entrepreneur.
(Une autorisation de cumul est certainement à demander, en tant que fonctionnaire).
Cela permettrait de tâter le terrain, et de commencer à se faire une clientèle.
L'étape suivante est de demander un congé sans solde, etc.
L'usinage à son compte me semblerait très peu rémunérateur, à moins de trouver une clientèle de niche.
Essayer d'arrondir ses fins de mois en faisant du commerce sur Internet ? Peut-être moins risqué quand même !
 
4 Juin 2014
2 081
Picardie
- A la recherche d'un nouveau boulot...
#11
En fait quand on regarde bien, sur 50 collègues, je suis sûr qu'il y en au moins 15 qui y songent sérieusement. Mais comme tu le sais sans-doute, c'est un métier qui demande trop d'engagement et d'investissement pour pouvoir le faire à moitié. Et moi, je déteste faire les choses à moitié.
Pour le moment, on va déjà aller vers 3 jours de carence alors que les chiffres montrent bien que nous ne sommes pas plus absents que dans le privé. Moi-même, en 15 ans de boulot, j'ai dû être malade une vingtaine de jours, c'est tout.
Pour l'instant, je vis bien grâce aux nombreuses heures supp que je fais et honnêtement, c'est bien la seule chose rentable dans l'EN. Mais le jour où le service normal passe à 20H, je suis vraiment fichu.

Dodore, oui, je suis titulaire.

Francis75, je t'assure que tu n'as pas les bonnes infos. J'ai assez peu de temps libre, sauf pendant les vacances, mais là, je me repose un peu ou alors je bricole pour la maison. Sinon, c'est cours, préparations de cours et surtout réunions, réunions qui n'en finissent pas... Et après, c'est réunion pour faire le bilan de la réunion. C'est ça aussi qui a tué notre métier. Il y a des semaines où j'ai 4 réunions. En moyenne, sur un mois, c'est une bonne dizaine.
Mon idée n'était pas forcément de ne faire que de l'usinage, mais plutôt proposer des choses que peu peuvent proposer (découpe plasma, tig...).
Après, j'entends bien ce que vous me dîtes, je ne vais pas démissionner sur un coup de tête, rassurez-vous.
 
Dernière édition par un modérateur:
4 Juin 2014
2 081
Picardie
- A la recherche d'un nouveau boulot...
#13
Bonjour.

Les 3 jours de carence sont dans le privé depuis toujours c'est pas pour ça qu'on fait une déprime.
Bernard.
Sauf que dans le privé ils sont compensés par la mutuelle le cas échéant. Et que dans le privé, la hausse de la CSG a été compensée. Pas pour nous.
Et si parce que c'est encore une marque de méfiance envers le service public, un de plus. Entre parenthèse, lors de la même séance du sénat, une hausse de 40% du salaire des maires a été également votée. Si c'est pas du foutage de g.... et de la provoc, qu'est-ce que c'est ?
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.