7018. Trucs et astuces

O
Olek
Ouvrier
9 Oct 2016
256
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour , jeune soudeur de 61 berges je mentraine depuis 15 jours avec les 7018 ou électrodes basiques.

Elles me permettent une vue bien plus facile du bain, et le retour aux 6013 rutiles du coup se passe bien.

J'ai appris un truc : comme ces électrodes sont difficiles à reamorcer sauf à limer la extrémité ( l'enrobage se referme et isole le metal), l'astuce, qui marche bien mais j'avoue ne pas avoir encore le reflexe, c'est des qu'on arrête de souder donner un coup de fouet avec l'électrode.
Ça fait tomber un peu de laitier et l'électrode est prête à amorcer ( cratere, métal visible)
Comme joublie, soit je lime soit je tapoté sur un martyr puis je brûle un peu le electtodes et hop, coup de fouet .. la elle ça démarrée facilement. Sinon, surtout avec les 2.5 des qu'on arrête le bout se referme même depuis un martyr c'est pas à tous les coups.

Voila les qq exercices du jour ( je soude depuis mois en autodidacte mais suis un peu lent :wink:
https://goo.gl/photos/NF7C7moNin8AT3tAA
 
Dernière édition:
the_bodyguard1
the_bodyguard1
Compagnon
25 Déc 2010
5 821
belgique (namur)
Bonsoir,

Ça manque d'intensité tout ça.....
 
O
Olek
Ouvrier
9 Oct 2016
256
  • Auteur de la discussion
  • #3
Possible, mais 80A en 2.5mm 105 en 3.2v. Arc force a 10%. J'ai été un peu vite à certains cordons avec un bain un peu fin le but étant de faire des cordons fins.
Tant que je n'ai pas un visu correct d'un bain de bonne largeur, je ne bouge pas( petits ronds sur place), dou ces reprises bof surtout en basique..

Mais il paraît qu'il ne faut pas souder avec l'amorce, mais laisser tomber qq gouttes par terre et ça je ne y arrive pas.
Cdlt
 
Dernière édition:
the_bodyguard1
the_bodyguard1
Compagnon
25 Déc 2010
5 821
belgique (namur)
Il faudrait déjà savoir les épaisseurs que tu soudes afin d'en savoir plus et l'ampérage utilisé.

De ce que je vois, tu devrais souder tu 8 voir 10 donc électrodes de 3,2. Ton ampérage doit changer suivant ta position de soudage.

Dis nous en un peu plus pour pouvoir t'aiguiller. Faire des ronds sur place ne sert à rien......Et j'ai du mal à comprendre comment tu vois mieux ton bain avec une basique q'une rutile...
 
O
Olek
Ouvrier
9 Oct 2016
256
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonsoi merci pour la proposition, je tai repondu en pm.

cest du 5-6 mm en fait , en montant 100A en 3,2 , 110-115 a plat ou en angle a plat.
80A en 2,5 . En DCEN pour les passes de racine ou de pied, puis DCEP (en basique, sinon tout DCEN en rutile),

petit rond ou petits mouvements pour ne pas coller pendant que je chauffe l electrode et que j'agrandis le bain.

bien cordialement

je vais faire des gammes
et faire un support pour pouvoir appuyer mon autre main,.
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 619
Tant que je n'ai pas un visu correct d'un bain de bonne largeur, je ne bouge pas( petits ronds sur place),
J'ai du mal à voir l'intérêt. Je pense que ton problème vient d'un manque d'intensité.

Tu amorce, ton bain se forme, et tu tire ton cordon

Commence par t'installer confortablement, et te détendre.

Ne pas chercher à aller vite, le bain de fusion ne va pas se sauver.

Le mouvement de balayage dois être fluide. Pour simplifier et comprendre le truc :

Tu ne dois pas rendre le bain turbulent. Le laitier dois flotter à la surface du bain.

Si tu est brusque et/ou tu ne maintient pas la baguette à la bonne distance du bain, il devient turbulent et tu mélange ton laitier au bain de fusion, en se solidifiant il reste dedans et fais des inclusions.

Quand il se détache tout seul, c'est qu'il n'a rien pour rester accrocher. L'avance et la gestuelles sont corrects.

Quand tu a le geste après tu peut travailler ta régularité en largeur, longueur,...

Sa sert à rien de griller les étapes. Si tu peut trouver quelqu'un qui te montre c'est plus facile
 
O
Olek
Ouvrier
9 Oct 2016
256
  • Auteur de la discussion
  • #8
J'ai du mal à voir l'intérêt. Je pense que ton problème vient d'un manque d'intensité.

Tu amorce, ton bain se forme, et tu tire ton cordon

Tu ne dois pas rendre le bain turbulent. Le laitier dois flotter à la surface du bain.

Quand il se détache tout seul, c'est qu'il n'a rien pour rester accrocher. L'avance et la gestuelles sont corrects.
C est pour ca que des petits cercles, comme en remuant le bain sans y toucher, créent une chauffe réguliere, (ca lui evite de surchauffer) le laitier part tout seul Maintenant ca le fait aussi si j avance droit ou fais des leger zig zags, mais c est vrai qu au debut je voulais voir un bain en train de creuser et du coup je tendais a laisser trop chauffer

On voit tt de meme le laitier bouger (tourner, bouger a la surface) pendant qu 'il se solidifie, ca ne veut pas dire trop chaud je suppose

Merci pour ces qq conseils, je m en souviendrai

Pour l assise, j ai noté que cest bcp mieux d etre bien assis ou d avoir 3 appuis (cest pas si facile de rester immobile juste sur deux pieds avec une cagoule sur la tete!)
ET les mains, les bras, penser a etre tres detendu (ca je sait faire et sur ca aide bcp) on a juste a suivre et guider l electrode tout en legereté, j avais vu ca en le tenant par le milieu comme un stylo , le porte electrode posé sur le dos de la main et maintenu par le cable enroulé autour du bras, pour faire tres precis tres petit avec un electrode neuf

Bien cordialement
 
O
Olek
Ouvrier
9 Oct 2016
256
  • Auteur de la discussion
  • #9
J'ai du mal à voir l'intérêt. Je pense que ton problème vient d'un manque d'intensité.

Tu amorce, ton bain se forme, et tu tire ton cordon

Commence par t'installer confortablement, et te détendre.

Ne pas chercher à aller vite, le bain de fusion ne va pas se sauver.

Le mouvement de balayage dois être fluide. Pour simplifier et comprendre le truc :

Tu ne dois pas rendre le bain turbulent. Le laitier dois flotter à la surface du bain.

Si tu est brusque et/ou tu ne maintient pas la baguette à la bonne distance du bain, il devient turbulent et tu mélange ton laitier au bain de fusion, en se solidifiant il reste dedans et fais des inclusions.

Quand il se détache tout seul, c'est qu'il n'a rien pour rester accrocher. L'avance et la gestuelles sont corrects.



Quand tu a le geste après tu peut travailler ta régularité en largeur, longueur,...

Sa sert à rien de griller les étapes. Si tu peut trouver quelqu'un qui te montre c'est plus facile

On vient de m'expliquer la bonne facon pour amorcer proprement les electrodes basiques, sans porosites, et astuce pour faire une reprise .

les 7018 (basiques) ont besoin de chauffer , dune bonne longueur de 20-25mm pour creer au bout de l'ectrode le cratere permettant la bonne protection gazeuse

il sagit de descendre SANS SE PRESSER depuis 20-25 mm en glissant l electrode au contact du metal, appuyee legerement avec un doigt de l'autre main.

puis demi tour, a ce moment l electrode va bruler cette trainee laissee. depart parfait :

111898-29c3c653a7b517eba645402a1a7436d9.jpg
 
Dernière édition:
O
Olek
Ouvrier
9 Oct 2016
256
  • Auteur de la discussion
  • #10
Et voila la facon pour faire une reprise (un truc de pipe liner)
Pareil que ci dessus mais dans le sens du cordon et le long de celui ci, on bifurque au moment de reprendre.

la 'queue' est meulee par la suite

111520-aa3fc53efd5254d1adf57146bbccff37.jpg


111521-72293a1672bbd29ded3b678be8981ab5.jpg
 
Haut