1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Vitesse de moindre usure

Discussion dans 'Tournage' créé par j.f., 3 Septembre 2009.

  1. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Vitesse de moindre usure
    Bonsoir,

    il y a des tas de documents et de sites qui donnent des vitesses de coupe indicative en fonction de la matière à usiner et de celle de l'outil. Et ça a été maintes fois abordé ici.

    Mais la notion de moindre usure de l'outil est rarement évoquée, de même que celles de copeau minimum et de correction en fonction de l'opération à réaliser.

    De plus, les valeurs de Vc varient notablement, parfois de plus du simple au double, selon les sources.

    Je cherche donc des vitesses indicatives de Vc de moindre usure pour les matières et outils courants, si possible validées par l'expérience (en fait, surtout vaildées par l'expérience !).

    Par exemple aciers doux, mi durs et durs, inox, fontes ordinaires, alliages d'aluminium, laiton, bronze, et ce pour les outils HSS et outils à plaquettes carbure, et carbure monobloc. Valeurs passe partout bien sûr.

    Et les corrections en fonction de l'opération : perçage sur perceuse, sur fraiseuse, avec fraise 2 tailles coupante en bout, fraisage de côté, rainurage sur tour et sur fraiseuse, surfaçage, etc. etc.

    L'utilitaire coupe_reims permet le calcul à partir de boîtes de dialogue, et il est peut-être possible de reprendre les valeurs indiquées ? Il y est en effet précisé que les vitesses sont données en fonction de valeurs proches de la moindre usure tant qu'on ne lui demande pas d'utiliser les vitesses économiques. Malheureusement, les valeurs utilisées ne sont pas documentées en clair, et ça oblige à faire du "reverse ingineering". La liste de matières est très réduite, et ne me parle pas.

    En fait c'est pour créer de petits utilitaires de calcul sur un ordi de poche. Si le tour d'établi me rappelle vite à l'ordre si j'insiste trop, la fraiseuse, qui n'est pas d'établi, semble nettement plus difficile à maîtriser au feeling ! Surtout avec l'avance auto. Un jour j'ai vu une fraise de 16 mm se réduire comme peau de chagrin en projettant de très belles gerbes d'étincelles.

    Par ailleurs, j'en profite pour poser une question qui me taraude depuis longtemps. Pourquoi les plaquettes carbure ont elles des arrêtes douces alors que les outils HSS sont tranchants ? C'est pour ça que le copeau minimum d'une plaquette carbure est bien plus épais que celui d'un outil HSS ?

    PS : j'allais oublier les valeurs d'avance.
     
  2. Bricoleur_69

    Bricoleur_69 Compagnon

    Messages:
    2 076
    Inscrit:
    20 Octobre 2008
    Localité:
    15 km Ouest Lyon
    Vitesse de moindre usure
    Bonjour j.f.

    C'est très ancien comme écrit , même si c'est encore d'actualité pour certains cas je dirais plutot rare si l'on parle production .

    Fais une recherche avec des mots clés (si tu ne l'as déjà fait) :

    loi du commandant Denis , loi des débits constants , loi de moindre usure (bien sur) et vitesse de moindre usure , vitesse économique , vitesse limite . Je ne sais pas si celà peut t'aider.


    Bonne journée

    Daniel
     
  3. Dodore

    Dodore Compagnon

    Messages:
    6 621
    Inscrit:
    27 Octobre 2008
    Localité:
    F-69400 villefranche sur saone
    Vitesse de moindre usure
    bon ben bricoleur 69 a dégainé plus vite que moi
    bonjour Daniel

    voila ce que j'avais écrit

    ou là là
    vaste programme. j'ai de vague souvenir des travaux du commandant Denis

    durée de vie des outils:
    le calcul dépend de la vitesse de coupe ,de l'avance et de la profondeur de passe il existe une formule mais laquelle
    à oui précision c'est uniquement pour les aciers rapide ou comme on dit maintenant HSS

    j'ai trouvé sur la toile
    http://194.199.252.235/Recherche/Histor ... %22FORD%22

    j'ai fait des recherche en tapant
    "commandant denis" usinage
    "commandant denis" usure
     
  4. Chti 59

    Chti 59 Compagnon

    Messages:
    648
    Inscrit:
    31 Août 2009
    Localité:
    "le Nord" (59310)
  5. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Vitesse de moindre usure
    Merci pour vos réponses.

    J'ai déjà fait des recherches, mais pas encore exhaustives.

    Je suis tombé sur ces deux documents à la fois simples et clairs :

    CONDITIONS DE COUPE

    Couple outil-pièce

    Sur les sites des carburiers, c'est trop complexe, et peut-être pas justifié pour l'amateur ?

    Il y a quelques années, j'étais tombé sur une thèse universitaire sur le sujet. Illisible... Avec caculs de coût de production etc.

    Je n'avais pas pensé aux vieux bouquins !

    Bien sûr, j'ai les guides Hachette et le Adam

    Mais on dirait qu'il est toujours ou presque question de vitesse économique (c'est logique).

    En fait, à y réfléchir, la vitesse de moindre usure est surtout intéressante pour les plaquettes carbure. Pour le carbure brasé et le HSS, comme c'est réaffutable, on a sans doute intérêt à choisir une vitesse économique... Là où la moindre usure est la plus intéressante (fiancièrement), c'est pour les fraises.

    A propos de l'utilitaire de l'Université de Reims (coupe_reims), ce n'est pas vitesse de moindre usure, mais vitesse économique qui est indiqué par défaut. Cet utilitaire est un peu lourd àç utiliser et pas ergonomique du tout. Ca sent les rustines ajoutées au fil du temps par des développeurs différents.

    Il y a aussi des utilitaires plus "pro", proposés par les carburiers, mais le HSS n'y est aps évoqué, et ça semble destiné à prendre en compte telle ou telle nuance de plaquette proposée dans la gamme.
     
  6. Bricoleur_69

    Bricoleur_69 Compagnon

    Messages:
    2 076
    Inscrit:
    20 Octobre 2008
    Localité:
    15 km Ouest Lyon
    Vitesse de moindre usure
    Re j.f.

    La vitesse de moindre usure est ou était choisie lorsque l'on voulait faire "" durer"" un outil le plus longtemps possible .Elle est ou était donc réservée aux outils dont le réaffutage était plus complexe et couteux , surtout applicable aux outils en HSS.

    Pour les carbures on applique beaucoup plus Taylor et sa loi d'usure dans le calcul de Vc et de durée de vie des outils
     
  7. RICO

    RICO Compagnon

    Messages:
    883
    Inscrit:
    17 Août 2009
    Localité:
    Doubs
    Vitesse de moindre usure
    Vaste sujet !

    Pour ma part, j'utilise en fraisage, un logiciel de calcul gratuit, le CCS (Computer Cutting data Service) fourni par La marque Prototyp. Le CD marche parfaitement mais je n'ai pas réussi à faire fonctionner l'utilitaire en libre service sur le web. Les outils carbure et HSS y sont représentés.

    La première remarque est que, pour une matière donnée, la vitesse de coupe est très variable selon le volume du copeau choisi (Hauteur et profondeur de passe). La rigidité, la puissance machine, l'emploi de lubrifiant et la qualité de l'outil sont des facteurs qui influent eux aussi sur la vitesse de coupe ! Dans mon entreprise, j'utilise ce logiciel les yeux fermés (sur du 90MCV8, inox 316L et titane ) car je dispose de machines et d'outils haut de gamme. Dans un atelier de passionné, c'est une autre paire de manches, le porte-monnaie nest pas extensible.

    Tout cela pour dire que la meilleure base de données que tu pourras obtenir est celle que tu auras acquise par l'expérience. (En espérant que tu ''grilles'' le mois possible de fraises de 16 mm!

    Pour répondre à ta question sur l'accuité d'arête différente sur l'acier rapide et le carbure, il faut savoir que ces deux matériaux sont de structure très différentes. L'acier HSS est issu de la sidérurgie (coulé, laminé, traité) et présente un grain très fin d'où la possibilité de l'affûter comme un rasoir. Le carbure est issu de la métallurgie des poudres, en gros, il est constitué de grains de carbure de tungstène et d'un liant et le tout est compressé à haute température (frittage) pour obtenir une masse compacte et très dure. Si tu affûtes ces outils, tu fragilises l'arête et dès les premiers copeaux, des grains de carbure se détachent et la coupe se dégrade vitesse grand V. Les nouveaux carbures submicrograins s'affûtent de nos jours et je travaille avec des plaquettes affûtées et à rayon zéro.

    Bon courage pour constituer ta base de donnée de coupe et surtoût n'oublie pas de la diffuser.

    RICO
     
  8. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Vitesse de moindre usure
    Merci pour les explications en ce qui concerne les différences entre les outils carbure et HSS. Je comprends mieux.

    Toujours dans la phase recherche de documentation, j'ai trouvé un bouquin intéressant : Handbook Of Machining And Metalworking Calculations, chez Mc Graw Hill. Mc Graw Hill, pour ceux qui ne connaissent pas, est une référence en matière de bouquins scientifiques et techniques. Là, c'est une sorte de "Super Adam".

    Ce qui le rend plus intéressant que les bouquin vus jusqu'à présent, c'est que la notion de puissance y est systématiquement présente dans les calculs, avec des tables en fonction des matières et des outils. Il est donc possible de recadrer un peu les chose en fonction de la puissandce dont on dispose.

    Chaque calcul est illustré par un exemple concret, et y sont données quelques conseils pratiques. Avec le raisonnement à suivre. En résumé, l'approche est quasi algoritmique. Les deux systèmes d'unités sont présnets : impérial, et ISO. Ca va de l'uisinage traditionnel à la fabrication des ressorts, en passant par le calcul géométrique des dispositifs de bridage (sauterelles).

    Un autre aussi :

    Machining and Metalworking Handbook, toujours chez Mc Graw Hill, plus orienté usinage, mais toujours avec la même démarche.

    L'utilitaire de calcul cité par RICO ne semble pas acceible à l'amateur, malheureusement.
     
  9. coredump

    coredump Compagnon

    Messages:
    3 404
    Inscrit:
    8 Janvier 2007
    Localité:
    Côte d'azur
    Vitesse de moindre usure
    Si tu aimes les bouquins anglais, je te conseille aussi le machinery's handbook.

    [​IMG]


    Un sacré pavé bien utile avec beaucoup d'info (hélas trop souvent en imperial).
    Faudrait que je regarde un peu plus en profondeur la section vitesses de coupe.
     
  10. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
  11. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Vitesse de moindre usure
    Trouvé. Sacré pavé. Le Handbook de chez Mc Graw Hill fait tout petit, à côté.

    Ce n'est pas que j'aime spécialement les bouquins anglais, mais il y a-t-il un équivalent français ???
     
Chargement...

Partager cette page