Vidéos de "fonderie à la maison"

Discussion dans 'Fonderie' créé par Case590, 27 Décembre 2010.

  1. jungo1

    jungo1 pilier

    Messages:
    2 024
    Inscrit:
    14 Janvier 2008
    Localité:
    06140 Vence
    Salut Cb52
    Bonne Année à tous
    C'est ni plus ni moins que le coffrage le vide foncé de la photo que tu montres sera rempli de mortier réfractaire et une fois sec (en prise) il faut enlever le sceau blanc et le tube vide de silicone qui a servi de coffrage intérieur ou passera le flambard :)

    Voili Voilou
     
  2. Anonymous

    Anonymous Guest

    Salut jungo1
    Bon , je commence bien l'année :cry:
    J'ai cru , que c'était 1 élément en matière réfractaire , qui était
    ensuite noyé dans l'entourage. Merci
    Claude =[​IMG]
     
  3. jungo1

    jungo1 pilier

    Messages:
    2 024
    Inscrit:
    14 Janvier 2008
    Localité:
    06140 Vence
    Mais non, je t'assure que j'ai du regarder à deux fois moi aussi, à première vu j'ai cru que c'était une sorte de creuset c'est la couleur blanche qui nous met dedans. Il ne te reste plus qu'à :drinkers: mais de la camomille ce soir, je t'accompagne :partyman:

    A +
     
  4. Henri-2

    Henri-2 nouveau

    Messages:
    7
    Inscrit:
    19 Février 2009
    Localité:
    Lot et Garonne
    Bonjour a tous,
    je me permet d'intervenir sur ce post car bien que enregistre sur le forum depuis plusieurs mois, voire des années, je viens de retomber sur ce site en faisant une recherche sur les flux de dégazage pour le coulage de l'aluminium.
    Je suis venu a couler l'alu pour refaire les écrous des tubes d'échappement d'une moto ancienne que je suis en train de restaurer.

    Mon premier essai a ete fait en utilisant le barbecue familial booste avec le compresseur d'air. Ca marche mais je souhaitais avoir un appareil plus facile a mettre en oeuvre.

    J'ai donc fabrique un four a partir d'un vase d'expension de chauffage central . Je l'ai calorifuge avec 6 cm de mortier refractaire. Il est chauffe avec un bruleur que j'ai bricole a partir d'un bec de chalumeau et de matériel de recup plomberie en acier. Il est alimente avec une bouteille de butane equipee d'un detendeur haute pression et toujours avec de l'air comprime. Ce bruleur chauffe tres bien.

    Jutilise deux methodes:

    - Fonderie au sable. Un passionne m'a fait cadeau d'un fond de sac de sable rouge. C'est l'idéal. Le pb est que pour mouler au sable il faut un plan de joint, donc des dépouilles dans le bon sens.

    - La cire perdue.
    Prise d'empreinte de la piece avec un RTV que j'utilise ensuite pour effectuer un modele en cire.
    Utilisation du modèle en cire pour créer le moule en plâtre.
    Utilisation du moule plâtre pour couler l'alu.

    Cette methode permet de couler facilement des pieces de formes diverses et sans depouilles. Le probleme est que le platre n'est pas assez poreux pour le degazage de l'hydrogene dissous dans l'alu en fusion et les pieces ressortent parfois comme des eponges.
    J'ai deja vu les videos postees sur le blog et j'ai essaye le sel de cuisine pour fluidifier le bain ainsi que les cristaux de soude pour degazer mais j'ai encore quelques soucis de ce cote.

    Le moule RTV
    [​IMG]

    Le modele en cire
    [​IMG]

    Le four en action
    [​IMG]

    La piece coulee
    [​IMG]

    Et après usinage, adroite a cote de l'original
    [​IMG]

    Mon problème est toujours l'élimination de l'hydrogène.
    Je suis en train de bricoler un genre de tour de potier pour couler a la cire perdue en centrifugeant le moule. J'espère que l'es forces centrifuges feront migrer les gaz vers le centre de la pièce qui disparaitra ensuite par usinage.
     
  5. jungo1

    jungo1 pilier

    Messages:
    2 024
    Inscrit:
    14 Janvier 2008
    Localité:
    06140 Vence
    Bonsoir,
    Juste une question tu dis que tu moules à la cire perdue es-ce que tu procèdes comme sur les vidéos au niveau de la coulée (cheminée qui communique avec la partie basse de la pièce assez haute de bon diamètre) pour que le remplissage se face par le bas et ensuite la coulée remonte par une autre cheminée communiquant directement avec la pièce et es-ce que les moules ont étés chauffés suffisamment avant la coulée?

    Merci
     
  6. MJL

    MJL à définir

    Messages:
    358
    Inscrit:
    10 Décembre 2007
    Localité:
    Lyon
    Attention, il me semble que ce n'est pas des cristaux de soude qui sont utilisés mais du bicarbonate de soude :wink:

    L'un est comestible, l'autre je préfere pas essayer :-D
     
  7. Henri-2

    Henri-2 nouveau

    Messages:
    7
    Inscrit:
    19 Février 2009
    Localité:
    Lot et Garonne
    Salut,
    je confirme que pour dégazer j'utilise des cristaux de soude, "washing soda" comme indique dans les vidéos de myfordboy, de formule Na2CO3. Le bicarbonate de soude est tout autre chose (NaHCO3).
    Attention aux projections lors de son introduction.

    Pour couler mon écrou je coule par le centre qui me sert également d'évent. Voici un des moules utilises, avec un noyau central également en plâtre, et en cour de chauffe/séchage.
    [​IMG]

    Quand j'utilise le sable j'utilise un puits de coulée qui rempli le moule par le bas et un ou plusieurs évents.
    J'ai essaye de couler a la cire perdue avec du sable. Le pb est que lors de la fonte de la cire pour la retirer du moule elle entraine des particules de sable..
     
  8. MJL

    MJL à définir

    Messages:
    358
    Inscrit:
    10 Décembre 2007
    Localité:
    Lyon
    Ok, merci de la confirmation, je connaissais cette recette depuis un moment sans jamais l'avoir essayé (trop peur de jouer au petit chimiste à 800°C).

    Observes tu une réelle difference avec l'ajout de soude ? J'ai eu plusieur fois des soucis de bullage dans mes coulées, mais je l'attribuais le plus souvent à l'origine inconue de mon alu.

    PICT0001.JPG
     
  9. Henri-2

    Henri-2 nouveau

    Messages:
    7
    Inscrit:
    19 Février 2009
    Localité:
    Lot et Garonne
    Pour être honnête je n'ai pas suffisamment d'expérience pour conclure sur l'efficacité des cristaux de soude. Ce qui est certain c'est que lors de leur introduction, au fond du bain avec un tube perfore (cloche), il y a un fort dégazage. La théorie veut que le gaz produit se combine avec l'hydrogène avant de s'échapper.
    Dans un moule au sable ca fonctionne très bien mais il est vrai que le dégazage se fait aussi au travers du sable.

    Je suis toujours en apprentissage... je viens de lire récemment que l'hydrogène dissout accroit de façon asymptotique en fonction de la température du bain de fusion. Qu'il augmente également en fonction des impuretés, de l'humidité, éventuellement du mélange gazeux dans un four chauffe au gaz, du brassage du bain etc...bref l'aluminium en fusion est un piège a hydrogène.
     
  10. gaston48

    gaston48 pilier

    Messages:
    4 733
    Inscrit:
    26 Février 2008
    Localité:
    59000
    Bonjour, c'est du plâtre normal ?
     
  11. Henri-2

    Henri-2 nouveau

    Messages:
    7
    Inscrit:
    19 Février 2009
    Localité:
    Lot et Garonne
    J'utilise du plâtre de Paris acheté dans les magasins de bricolage..
     
  12. gaston48

    gaston48 pilier

    Messages:
    4 733
    Inscrit:
    26 Février 2008
    Localité:
    59000
    Je pense qu’il est impossible déshydrater à fond un plâtre normal sans qu’il se
    délite d’où l’emploi de plâtre réfractaire tout au moins en fonderie bronze et verre
    Ce plâtre peut et doit être déshydraté et cuit à 750°. L’alu n’est pas du bronze
    mais finalement on a "que" 2 ou 300°C de différence.
     
  13. Nours

    Nours pilier

    Messages:
    1 196
    Inscrit:
    16 Novembre 2007
    Localité:
    74800 FRANCE
    Bonsoir,
    Pour être plus précis dans la terminologie chimique :

    Na2CO3 n'est pas de la soude ou hydroxyde de sodium (NaOH) mais du carbonate de sodium
    NaHCO3 est du carbonate acide de sodium ou communément appelé bicarbonate de soude. :smileyvieux:

    Bonnes coulées.

    Marcel
     
  14. Henri-2

    Henri-2 nouveau

    Messages:
    7
    Inscrit:
    19 Février 2009
    Localité:
    Lot et Garonne
    Effectivement, et comme je ne l'ai pas écrit "Na2CO3 n'est pas de la soude ou hydroxyde de sodium (NaOH) mais du carbonate de sodium".

    Il n'en reste pas moins vrai que le carbonate de sodium est communément désigné sous le terme "Cristaux de soude".

    Si je vais chez mon revendeur habituel et lui demande du "Carbonate de sodium' il va me regarder comme si j'étais un extra terrestre. Si je lui demande des cristaux de soude il va me tendre un paquet marque "St Marc", a ne pas confondre avec la lessive de même nom.
     
  15. Anonymous

    Anonymous Guest

    Bonjour a tous :-D

    J'ai lu quelque part qu'en passant au four du bicarbonate de soude il se transforme en carbonate de sodium
    Suffit de le chauffer à la bonne température...

    D'autre part pour le sable de moulage qui a essayé la colle a papier peint 1 à 2 % la bentonite à 5% , un peu d'huile de lin , 2% d'eau le solde en sable de rivière très fin
     
Chargement...
Articles en relation Forum Date
Quelque vidéos vulgarisée interresantes Fonderie 21 Septembre 2013
Livre technique sur la fonderie Fonderie 6 Avril 2015
Fabrication d'un petit four de fonderie Fonderie 5 Avril 2015
problème de bulle (fonderie laiton) Fonderie 4 Avril 2015
Visite d'une fonderie (Réunion) Fonderie 16 Mars 2015

Partager cette page