1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Ventilation "intelligente".

Discussion dans 'Énergies renouvelables' créé par JCS, 28 Avril 2013.

  1. JCS

    JCS Compagnon

    Messages:
    864
    Inscrit:
    22 Juin 2007
    Localité:
    Cher
    Département:
    18200
    Ventilation "intelligente".
    Bonsoir,

    Je viens de finaliser un vieux projet simple dans une maison de campagne que je rénove. Il s'agit d'automatiser l'apport d'air extérieur pour améliorer le rendement d'une cheminée à insert. Le principe est d'amener de l'air extérieur de le réchauffer en le faisant passer autour de l'insert et de le faire ressortir dans la pièce. Cela à pour effet de mettre l'habitation en surpression. Ainsi la maison entière est chauffée car c'est l'air chaud qui sort au lieu d'avoir de l'air froid qui entre.
    J'utilisais déjà ce système dans une véranda. Un interrupteur permettait la mise en marche du ventilateur qui insufflait l'air extérieur. Le problème est qu'il fallait ne pas oublier d'éteindre le ventilateur, sous peine de refroidir la maison une fois le foyer éteint. J'ai donc fabriqué une carte de commande à base d'un PICBASIC et de 3 capteurs de températures. Intérieure, extérieure et insert. Position hiver, le ventilateur se met en route lorsque la température au dessus de l'insert dépasse 40°, ou si la température extérieure > T intérieure. Position été, le ventilateur se met en route si la température extérieure est inférieure à la température intérieure, la nuit, par exemple.

    Quelques photos :

    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]


    Si cela intéresse quelqu'un, je partagerai volontiers ma modeste expérience.

    @+

    JC.
     
  2. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 007
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Ventilation "intelligente".
    rechauffer l'air exterieur est une idée ... mais pendant ce temps la cheminé aspire de l'air chaud

    ton systeme evite la perte classique de la cheminé qui fait entrer de l'air froid , mais il y a plus simple

    il faut envoyer un jet d'air froid dans le foyer ... le feu marche exactement pareil qu'il prennent de l'air a 20°C ou de l'air venant de l'exterieur a 0°C ou -20°C

    donner de l'air froid au foyer , c'est juste plus simple que de le faire passer dans un rechauffeur ... et ça n'empeche pas en plus de faire passer de l'air pris a l'interieur dans le rechauffeur pour recuperer encore plus : ce debit a rechauffer peut etre largement superieur au debit aspiré par le feu
     
  3. XavB69

    XavB69 Compagnon

    Messages:
    622
    Inscrit:
    27 Janvier 2012
    Localité:
    69 Villefranche S/S
    Ventilation "intelligente".
    Bonjour,
    En tout cas, cette "expérience" m’intéresse . Peux-tu nous expliquer, sommairement, le montage électronique que tu as fait ? Et puis les "interfaces" de température ? Car à chacun de savoir si il veut réchauffer l'air intérieur ou extérieur, froid ou chaud, .... je suppose qu'il s'agit juste d'une programmation. D'ailleurs le bouton "été/hiver" est logique car souvent on souhaite des comportements bien différents selon les saisons.
    As-tu pensé à regarder les puits canadiens ou provençaux ... je pense que leur propriétaire serait très intéressés par ton montage.
    De mon coté, j'ai juste une cheminée qui est un peu surdimensionnée pour la maison donc on a parfois des surchauffes ... un équipement dans ce genre pourrait m'être utile !
    Et puis ça a l’air simple et ça marche, et ça me plait.
    Xavier
     
  4. JCS

    JCS Compagnon

    Messages:
    864
    Inscrit:
    22 Juin 2007
    Localité:
    Cher
    Département:
    18200
    Ventilation "intelligente".
    Salut à tous,

    Moissan, je pense que tu n'as pas bien compris mon principe. En hiver, lorsque la chenimée fonctionne, j'insufle de l'air de l'extérieur dans mon insert. Cet air récupère des calories et sort par le haut de la cheminée, dans la pièce. La cheminée, pour fonctionner aspire l'air plus bas qui est plus fais.
    Si ce n'est pas très clair, je pourrai faire un dessin.

    Xav69, j'ai utilisé un PICBASIC 3B http://www.lextronic.fr/P755-module-picbasic-3b.html

    Les capteurs de températures sont des DS1620 utilisés uniquement en thermomètre. Le bus I2c est très facile à gérer avec le PICBASIC. La commande du ventilateur se fait par un relais statique commandé directement par le microcontôleur. De mémoire, le ventilateur doit consommer une trentaine de Watts et brasser 120 m²/H.
    Je vais mettre le programme en ligne et peut-être faire une page web pour développer l'idée avec des dessin et photos si cela intéresse du monde.
    Pour récupérer un maximum de chaleur de l'insert, ce système fonctionne parfaitement bien dans notre véranda depuis plus de 20 ans et chauffe toute la maison lorsque l'on y fait du feu.

    Pour l'été, concernant le rafraîchissement nocturne, je n'ai pas encore de recul, mais cela demandait seulement quelques lignes de programme et un bouton été/hiver...
    Je m'attends pas à des miracles, mais si je peux gagner quelques degrés, c'est toujours ça.

    A l'époque du gros oeuvre, j'avais étudié la possibilité du puits canadien. J'ai laissé tomber parce que le budget des travaux avait déjà dépassé les prévisions et aussi et surtout parce que sur notre terrain il y a de très beaux chênes qui n'auraient pas aimé !

    Dernièrement je suis allé à Odeillo et j'ai découvert le mur Trombe. Avec une gestion électronique, je trouve ce principe très intéressant. et moins lourd à mettre en oeuvre que le puits canadien.
    Concernant ce dernier, à l'époque (il y a environ 5 ans) il était quasiment impossible de trouver les matériaux qui vont bien en France.
    Le mur trombe est dans un coin de ma tête. Un jour peut-être...

    @+

    JC.
     
  5. ZZR1100

    ZZR1100 Apprenti

    Messages:
    104
    Inscrit:
    12 Février 2013
    Ventilation "intelligente".
    Ce serait une bonne initiative.
    Il est très utilisé aux US.
    Ce qui parait normal : Trombe était un ingénieur Français, il est donc normal qu'il ait connu un certain succès dans le monde et rien en France ...
     
  6. bimeur

    bimeur Compagnon

    Messages:
    1 704
    Inscrit:
    10 Novembre 2009
    Localité:
    FlambyLand
    Ventilation "intelligente".
    intéressé des fois que tu veuilles te 'débarrasser' d'un exemplaire ^^

    ingénieux et simple à la fois, j'aime.
     
  7. JULES 21

    JULES 21 Apprenti

    Messages:
    126
    Inscrit:
    27 Novembre 2009
    Localité:
    F 21430 LIERNAIS
    Ventilation "intelligente".
    très astucieux, comment le ventilateur est il implanté? une photo, peut être...

    sans vouloir polluer le post,et concernant le mur trombe, l'article de wikipédia donne bien les limites du système: fr.wikipedia.org/wiki/Mur_Trombe
     
  8. JCS

    JCS Compagnon

    Messages:
    864
    Inscrit:
    22 Juin 2007
    Localité:
    Cher
    Département:
    18200
    Ventilation "intelligente".
    Salut à tous,

    ZZR1100, l'intérêt de certains me stimule et je vais faire une petite page web pour décrire le principe.
    Je ne prétends pas détenir la vérité, je souhaite simplement partager une expérience réussie.

    Bimeur, j'ai une autre carte en cours, mais elle est destinée à la vérenda de mon domicile.
    Cette carte est très simple à faire et à programmer. Ensemble on pourrait améliorer le principe et trouver éventuellement
    quelqu-un qui nous ferait les circuits imprimés. Je vais mettre le programme en ligne dès que possible.

    Jules 21, voici une photo de la prise d'air extérieure :

    [​IMG]


    Juste derrière la grille il y a le ventilateur qui pousse l'air extérieur autour de l'insert via un tube en inox ( il faut éviter les PVC ou autres, cela dégage des émanations malsaines ). Ce tube passe dans le garage tranformé en atelier pour arriver à la base de la cheminée.

    Une photo prise ce soir après une journée de chauffe, c'est impressionnant :

    [​IMG]


    @+

    JC.
     
  9. wika58

    wika58 Modérateur

    Messages:
    10 360
    Inscrit:
    17 Décembre 2006
    Localité:
    F-54560 / Lorraine
    Ventilation "intelligente".
    Intéressant comme projet...
    j'ai aussi un insert dans le salon et en hiver, on sent le courant d'air frais qui vient du couloir...
    Ce système pourrais être une solution.
    En plus derrière le mur où se trouve l'insert, c'est aussi le garage/atelier...

    Je ne vois pas bien à quel endroit arrive l'air frais sur ton insert... :oops:
    En bas au niveau de la prise d'air de combustion... ou bien derrière le foyer ou l'air est réchauffé au contact du fond de l'insert pour être rejeté dans la pièce par la bouche se trouvant en haut de la hote...???
     
  10. JCS

    JCS Compagnon

    Messages:
    864
    Inscrit:
    22 Juin 2007
    Localité:
    Cher
    Département:
    18200
  11. wika58

    wika58 Modérateur

    Messages:
    10 360
    Inscrit:
    17 Décembre 2006
    Localité:
    F-54560 / Lorraine
  12. Ludo51170

    Ludo51170 Nouveau

    Messages:
    3
    Inscrit:
    28 Octobre 2014
    Ventilation "intelligente".
    Bonjour à tous,
    Très très intéressant, c'est ce que je cherche également à faire. Peux-tu me dire ce que tu as pris comme ventilo???
    Merci bien!
     
  13. brise-copeaux

    brise-copeaux Compagnon

    Messages:
    7 324
    Inscrit:
    5 Janvier 2007
    Localité:
    Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
    Ventilation "intelligente".
    Salut,

    On peut aller plus loin, avec une bonne cheminée chauffé toute une maison a étage....mais il faut le prévoir avant.
    Le but c'est de faire circuler l'air chaud de pièce en pièce dans les étages au dessus, puis cette air chaud descend pour être consommé par la cheminée..Le seul hic c'est qu'il ne faut pas ouvrir une fenêtre car le cycle sera perturbé.

    Bien le coup du ventilo.. :-D
     
  14. Fred69

    Fred69 Compagnon

    Messages:
    2 781
    Inscrit:
    2 Décembre 2008
    Localité:
    F-69 sud-ouest Lyon
    Ventilation "intelligente".
    En vérité, je ne comprend pas bien ton système. L'air extérieur ne doit pas entrer en contact avec l'air intérieur. L'air extérieur doit déboucher sous le foyer pour alimenter celui-ci, puis repartir par la cheminée. Le foyer doit être fermé par une vitre.
    L'air intérieur doit entrer au niveau de la hotte (au-dessus de l'avaloir), ou derrière le foyer, se réchauffer puis ressortir sous le plafond, sans entrer en contact avec l'air du foyer. Le ventilateur accélère l'échange. Ça permet de faire entrer de l'air déjà chaud, plutôt que l'air extérieur froid voire très froid.
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  15. JCS

    JCS Compagnon

    Messages:
    864
    Inscrit:
    22 Juin 2007
    Localité:
    Cher
    Département:
    18200
    Ventilation "intelligente".
    Salut à tous,

    @Ludo51170,

    J'ai pris un ventilateur extracteur ordinaire encastrable de chez Brico-truc qui vaut quelques dizaines d'€. Le modèle le plus simple possible.
    Ce qui est important c'est qu'il soit le plus silencieux possible et que le débit soit en adéquation avec le volume intérieur à chauffer.

    Il est très important de se rappeler qu'un foyer (cheminée) va consommer de l'air (oxygène), c'est air chauffé va sortir avec un débit assez important
    du conduit de cheminée, sans chauffer la maison et créer une dépression. Cette dépression va naturellement s'équilibrer en faisant entrer de l'air frais dans la maison et refroidir tout sur son passage avant d'aller aller alimenter le foyer. Si toutes les portes et fenêtres étaient parfaitement étanches, le foyer s’éteindrait faute de tirage.

    De plus, en injectant de l'air frais autour du foyer, on récupère une partie des calories qui s'en vont par le conduit de cheminée.

    Il me semble que je dois avoir un ventilateur qui débite une centaine de m²/heure. L'idéal serait de comparer la pression intérieure et extérieure et faire varier le débit du ventilateur de façon à presque équilibrer les pressions et amener juste un peu plus que la quantité d'air nécessaire au foyer. L'intérieur devant-être en légère surpression par rapport à l'extérieur. Ce faisant, c'est l'air chaud qui sort vers l'extérieur, chauffant ainsi toute la maison. Si le débit du ventilateur est trop faible, l'air frais continuera d'entrer et refroidira.
    Si le ventilateur a un trop grand débit, il risque d'augmenter le tirage de la cheminée. Cela est vérifiable en observant la combustion ventilateur en marche et à l'arrêt.

    @ Brise-copeaux,

    Je suis tout à fait d'accord, en hiver, si l'on ouvre les fenêtres, cela refroidi très vite la maison !

    @Fred69,

    Ici le schéma de principe (coupe) :

    [​IMG]


    Aux septiques, ce n'est pas la peine de perdre du temps à démontrer que cela ne fonctionne pas. J'ai réalisé ce système dans 2 maisons différentes
    avec d'excellents résultats et un confort optimum. Je n'ai rien à vendre mais je souhaite simplement partager une idée simple et efficace et très facile à mettre en oeuvre et qui demande certainement à être améliorée.
    Mais c'est un peu le mal français, on défend et subventionne de coûteuses pompes à chaleur et autres systèmes d'énergies pas très rentables et l'on ignore complètement des techniques simples et peu coûteuses telles que le mur Trombe et le puits canadien, par exemple.

    @+

    JC.
     

Partager cette page