1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

usinage mors doux (comment faites-vous ?)

Discussion dans 'Tournage' créé par carburateur, 3 Février 2009.

  1. carburateur

    carburateur Apprenti

    Messages:
    123
    Inscrit:
    26 Septembre 2008
    usinage mors doux (comment faites-vous ?)
    Bonjour,
    Lorsque j'usine des mors doux (en vue d'un serrage extérieur classique), afin d'éviter qu'ils ne bougent et vibrent pendant leur usinage, j'y serre généralement une pièce poubelle tubulaire que j'usine en même temps qu'eux avec un outil à charioter/dresser d'intérieur à plaquette carbure. Vous visualisez le truc ?

    Et vous ? vous vous y prenez comment ? :???:
    Merci !
     
  2. ordinerf

    ordinerf Compagnon

    Messages:
    3 990
    Inscrit:
    15 Février 2008
    Localité:
    aube
    usinage mors doux (comment faites-vous ?)
    on va faire un peu de théorie pour te faire comprendre mon petit doute sur ta technique que je ne conteste pas :wink:
    quand tu sert tes mors sur une pièce qui se trouve à l'intérieur de tes mors tu va donc appuyer tes mors sur la spirale par leur coté extérieur hors si tu as une usure sur ta spirale ou sur les "pieds" d'un des mors tu va donc en usinant l'extérieur de tes mors créer un décentrage et quand tu va y mettre une pièce à l'extérieur de tes mors donc la où tu les as usiné cette fois si tes mors vont appuyer sur l'autre coté de la spirale et de leur "pieds" et donc tu seras décentré.
    donc aussi surprenant que ça puisse paraitre si tu veux les usiner par l'extérieur il faut que tu les serres par l'extérieur et vis et versa pour les usiner à l'intérieur chose qui bien évidemment parait impossible sauf si on le fait en deux fois par exemple.
     
  3. carburateur

    carburateur Apprenti

    Messages:
    123
    Inscrit:
    26 Septembre 2008
    usinage mors doux (comment faites-vous ?)
    Je suis d'accord ! en fait dans "extérieur" je voulais dire "par l'extérieur" (serrage classique d'un rondin plein... "par l'extérieur")
    Merci pour l'explication ! ça m'éclairci quand même les idées :wink:

    Mais dans la pratique, comment fais-tu toi ? Si tu veux usiner les touches intérieures des mors ? Tu viens te serrer à l'intérieur ok, mais sur quoi ? (Tu fais comme moi ?)
     
  4. brise-copeaux

    brise-copeaux Compagnon

    Messages:
    7 396
    Inscrit:
    5 Janvier 2007
    Localité:
    Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
    usinage mors doux (comment faites-vous ?)
    Bonjour à tour.

    Salut carburateur.

    Très souvent on utilise une rondelle que l'on serre aux fond des mords, mais l'inconvénient parfois si tu n'a pas la rondelle approchant ça tu fais bouffé pas mal de mords, pour évité cela on utilise une étoile que l'on règle au mieux en Ø pour n'avoir qu' 1mm à prendre.
    Une étoile c'est facile à faire, tu prends un gros écrou et sur les trois plats équidistant tu perce et taraude M6 par exemple et tu mets des vis que tu règle au Ø que tu à besoin.
    Tu peut faire une étoile avec une bague aussi et même principe 3 trous équidistant taraudés.

    J'espère que c'est claire si non crie le bien fort.

    A+
     
  5. gaston48

    gaston48 Compagnon

    Messages:
    6 222
    Inscrit:
    26 Février 2008
    Localité:
    59000
    usinage mors doux (comment faites-vous ?)
    Dis autrement, avant d’usiner les mors, il s’agit de les immobiliser, en rattrapant
    les jeux correspondant au serrage futur .
    C’est pas toujours simple et il existe un dispositif qui a l’allure d’une étoile aux
    branches articulées,
    (pas comme celle de liaudet, ici ça ressemble plus à une étoile de David)
    munies de pinces pour chaque mors, ou d’axes que l’on
    insère dans un perçage préalablement effectué sur chaque mors
     
  6. eric67

    eric67 Apprenti

    Messages:
    52
    Inscrit:
    27 Février 2008
    Localité:
    67
    Dernière édition par un modérateur: 5 Novembre 2016
  7. jajalv

    jajalv Administrateur

    Messages:
    11 447
    Inscrit:
    22 Août 2007
    Localité:
    Rhône-Alpes-Auvergne
    usinage mors doux (comment faites-vous ?)
    Bonjour,

    Mis à part les étoiles, il est toujours possible de se constituer, petit à petit, un jeu de rondelles, de mm en mm, en utilisant des chutes.

    La solution de gaston48 permet de corriger le principal défaut: jeu des mors dans leur logement-rainure.
     
  8. ordinerf

    ordinerf Compagnon

    Messages:
    3 990
    Inscrit:
    15 Février 2008
    Localité:
    aube
    usinage mors doux (comment faites-vous ?)
    bien évidemment on part du principe que la spirale à une usure éventuelle identique tout au long de sa longueur developpée et donc qu'on va surtout rattraper l'usure des "pieds" de mors MAIS dans la réalité ce n'est pas éxactement cela vu que suite à un serrage répété au mêmes endroits (en fonction des diamètres brut utilisé) on va surtout avoir éventuellement une usure ponctuelle donc si on rectifie les mors dans la zone "usée" ils ne seront plu bon dans les zones non usées et inversement.
    par contre si on part du principe que la spirale est nickel géométriquement alors seul les "pieds" de mors vont être usé et dans ce cas on peut avec un montage précis hors mandrin les rectifier un par un par meulage par exemple.
    si par contre ce sont des mors doux mais neuf alors il est plus "facile" de les usiner une fois monté dans le mandrin avec les système précédemment d'écrit :)
     
  9. JKL

    JKL Compagnon

    Messages:
    1 995
    Inscrit:
    1 Avril 2008
    usinage mors doux (comment faites-vous ?)
    Ordinerf, je crois que tu te places beaucoup trop dans la théorie. En pratique, on utilise des mors doux pour avoir une rotation quasi parfaite du fait d'un usinage préalable à un diamètre très proche du diamètre de la pièce à usiner ( donc les écarts d'usure le long des spirales que tu évoques ne jouent pas ) et en plus sans marquage de la pièce du fait de l'adéquation parfaite des diamètres et son appui en butée sur le décrochement au fond des mors.
    J'ai pratiqué toutes les solutions bon marché évoquées ( rondelles de différents diamètres , étoile avec un écrou et 3 vis -Liaudet ) mais le luxe que je n'ai pas serait le dispositif évoqué par gaston48 ou à foriori le dispositif vendu par Roehm - qui doit couter autant qu'un mandrin de chez eux - car j'ai souvent eu besoin de façonner des mors doux pour une barre traversante dans le mandrin et il ne faut alors pas d'épaulement.
    Si Gaston48 avait une photo de son étoile articulée avec accrochage dans des trous en face avant des mors, ce serait super.
     
  10. Dodore

    Dodore Compagnon

    Messages:
    6 652
    Inscrit:
    27 Octobre 2008
    Localité:
    F-69400 villefranche sur saone
    usinage mors doux (comment faites-vous ?)
    bonjour

    tout à été dit
    l'important c'est de maintenir les mors pour l'usinage
    qui doit être le plus petit possible
    il faut aussi aléser les mors au diamètre de la pièce qu'on va serrer par ce que 'c'est à ce diamètre que les mors doivent tourner rond
    si on alèse les mors plus grand ( 1 mm ou plus) il y à un risque que la pièce ne tourner pas rond quand on va la serrer ;déjà que quelque fois on n'arrive pas du premier coup a les faire tourner rond

    à ce sujet ;l'étoile c'est bien mais il faut la faire correctement par ce que les vis doivent porter au milieu des mors sinon les mors ne sont pas usiné correctement et la pièce qu'on va serrer ensuite ne tournera pas rond
    il faut toujours vérifier le faux rond avec un comparateur après l'alesage des mors
     
  11. gaston48

    gaston48 Compagnon

    Messages:
    6 222
    Inscrit:
    26 Février 2008
    Localité:
    59000
    usinage mors doux (comment faites-vous ?)
    Voilà pour JKL :

    Donc le système que j’avais nommé étoile de David, finalement facile
    à faire. On insère un broche dans chaque mors préalablement percés
    on serre les boulons de chaque branche et voilà

    Ensuite deux vue d’un système a plateau muni ici de pinces

    haute résolution cliquer 2 fois dessus

    etoile3 [1600x1200].JPG

    etoile2 [1600x1200].JPG

    etoile1.jpg
     
  12. nikolas

    nikolas Apprenti

    Messages:
    126
    Inscrit:
    30 Novembre 2008
    Localité:
    76
    usinage mors doux (comment faites-vous ?)
    bonjour pour tourner mais mors je mes une etoile (rondelle avec trois m8 equidistant )dans mes rainure de plateau je sert et hop un coup d'outil la face le diametre je presice que je tourne mes mors au diametre sur lequel je vais me serrer pour eviter des marque c'est la methode la plus simple il y a aussi les rondelle a mettre dans les mors mais il en faut une sacrée collection et on ne peut pas dresser la face du plateau
     
  13. JKL

    JKL Compagnon

    Messages:
    1 995
    Inscrit:
    1 Avril 2008
  14. carburateur

    carburateur Apprenti

    Messages:
    123
    Inscrit:
    26 Septembre 2008
    usinage mors doux (comment faites-vous ?)
    J'ai raté un épisode depuis la dernière fois ! Bizarre que je n'ai pas reçu de mail pour m'avertir des nouveaux posts...

    A lire tous vos messages je pense que la méthode de Gaston (étoile articulée) est idéale pour l'usinage de mors par l'intérieur. Par l'extérieur aussi sous réserve que le dispositif ne gêne pas l'accès de l'outil à charioter/dresser pendant la phase d'usinage des mors.

    Au fait Gaston, pour un usinage intérieur des mors, une fois les vis insérées dans les alésages de mors et les écrous serrés, il faut bien serrer légèrement les mors pour mettre les pieds de mors en appui sur le bon coté de la spiral non ? (Cf explication de Ordinef)

    Concernant l'utilisation des rondelles de différents diamètres, je pense que cette méthode a le mérite de simuler parfaitement la présence d'une pièce dans les mors... donc peut être un peu plus précis ?

    ++
    Merci à tous
     
  15. gaston48

    gaston48 Compagnon

    Messages:
    6 222
    Inscrit:
    26 Février 2008
    Localité:
    59000
    usinage mors doux (comment faites-vous ?)
    Tout à fait Carburateur. Sachant que suivant le sens de rattrapage, il faut
    permuter l’empilement des branches pour que le serrage des boulons
    soit amplifié simultanément. C’est un dispositif que j’ai eu entre les mains
    une foi, quand j’était jeune, il devait être plus élaboré, mais le dessin reflète
    le souvenir qui m’en reste !
     
Chargement...

Partager cette page