1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

usinage "complet" de mors doux(résolu)

Discussion dans 'Outils et accessoires' créé par usidep, 10 Février 2012.

  1. usidep

    usidep Compagnon

    Messages:
    1 183
    Inscrit:
    14 Janvier 2012
    Localité:
    dordogne
    usinage "complet" de mors doux(résolu)
    bonjour,
    ont ne trouve pas facilement des mors doux pour les vieux mandrins! (et cela coute plutôt cher$$$ dés que l'on dépasse les 200/300mm de mandrin)

    quelqu'un aurait t'il déja réaliser de type de pièce ? (surtout la partie "filetage" arriéré) peu être avec fixation sur gabarie???...
    comme ont parle de cela les chiffres qui sont dessus correspondes à quelques normes ??? (209/615/520???)
    je pense que le plus logique est pour la réalisation: plateau-diviseur en calculant le rayon ?
    mais: il y à une partie un peu plus large à gauche? effet d'optique!
    en fait je pense qu'il y à un décalage (à droite) de l'axe de la pièce par rapport à l'usinage au rayon.
    il y à aussi la solution de percer les mors durs pour fixer des parties en acier doux, mais sans doute dur dur, pour ma par j'ai déjà usiner des mors dur pour placer des rondels en serie (avec plaquette carbure) mais là foret+filetage???
    si quelqu'un à déjà réalise se type de pièces :idea: (je suis preneur d'infos)

    PS: usinage en conventionnel
     
  2. Anonymous

    Anonymous Guest

    usinage "complet" de mors doux(résolu)
    Re: usinage "complet" de mors doux

    Salut,

    Je ne m'embête pas, je scanne un mors, puis le "redessine" dans artcam, puis usine avec une petite fraise... Avec l'habitude ça prend pas trop de temps.

    a+
    Ced

    IMG_0872.JPG

    IMG_0874.JPG
     
  3. rabotnuc

    rabotnuc Compagnon

    Messages:
    2 286
    Inscrit:
    16 Avril 2008
    Localité:
    fr 50460 près de cherbourg
    usinage "complet" de mors doux(résolu)
    Re: usinage "complet" de mors doux

    bonjour Cedrik,
    peux tu détailler un peu comment tu usines les filets?
    merci d'avance
    Etienne
     
  4. usidep

    usidep Compagnon

    Messages:
    1 183
    Inscrit:
    14 Janvier 2012
    Localité:
    dordogne
    usinage "complet" de mors doux(résolu)
    Re: usinage "complet" de mors doux

    bonsoir,
    je remercie cedrik74,

    "puis le "redessine" dans artcam"> je pense que vous parlé de logiciel numérique pour fraiseuse numérique.
    je suis désoler de ne pas l'avoir précise: je suis en usinage "conventionnel (je les rajoutée dans mon premier post).
    votre réalisation à bien les décalages (plus usiné à droite) votre matériel travaille au 1/100eme ? (ou plus précis?) en clair quel jeux final !
    j'ai l'impression qu'un jeu relativement important, ne doit pas être très important (temps que l'on ne replace pas la pièce)seul les parties hautes du "filetage" sont en appuis et les mors se cale sur les jeux latéral ! j'ai vu que vous les utilises pour des très petites diamètre (portée très fine).
    je voie sur mes vieux mors, que la portée (usure) se fait sur peu de surface: sur un mors de 34mm de large, 6mm de portée au centre (mais sur 11dents par mors).

    mors.gif
     
  5. Anonymous

    Anonymous Guest

    usinage "complet" de mors doux(résolu)
    Re: usinage "complet" de mors doux

    LOL

    Oui, en effet, en numérique c'est plus facile. Je scanne le mors avec mon bon vieux scanner Epson, ensuite, bien sûr j'adapte l'échelle, et je trace par dessus l'image, les formes à découper. L'usinage est assez lent, et je fais une petite passe de finition en latéral, ça doit me permettre une assez bonne précision, mais vu la souplesse de ces petites fraises, je ne saurais pas dire exactement à combien de centième je suis précis ! En tout cas, ça marche, et c'est assez simple...

    Pour le jeu, je pense comme toi, c'est peu important. Par contre, le pas DOIT être parfait, de façon à ce que les "6mm" (dans ton exemple) soit bien TOUS en APPUI !

    Ced
     
  6. Dodore

    Dodore Compagnon

    Messages:
    6 607
    Inscrit:
    27 Octobre 2008
    Localité:
    F-69400 villefranche sur saone
    usinage "complet" de mors doux(résolu)
    Re: usinage "complet" de mors doux

    bonsoir
    il doit y avoir le meme numéro sur les trois mors c'est la référence qui détermine que le jeux est bien "appairé" (appairé c'est pour deux objets, je sais pas comment on dit pour 3) il y a quelque fois à la suite le numéro du mors, mais en général ce numéro est à un autre endroit
    pour les dents il faut faire attention la partie concave de la dent n'a pas le même rayon que la partie convexe, parce que le rayon de la spirale ( si on peux dire) n'est pas le même à l'exter que celui vers le centre
    le petit rayon de la spirale détermine le rayon de la partie convexe de la dent et bien sur le grand rayon de la spiral détermine la forme concave de la dent
    je pense qu'il doit y avoir une marge dans les rayons pour être sûr du fonctionnement
    j'ai entendu dire que ces dents étaient faites avec une fraise spéciale genre "foret cloche"
    il en faut bien sur deux une pour le rayon concave et une pour le rayon convexe
     
  7. Cailloux

    Cailloux Compagnon

    Messages:
    523
    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Localité:
    Enghien - Belgique
    usinage "complet" de mors doux(résolu)
    Re: usinage "complet" de mors doux

    Bonjour,

    Il y a eu un article dans Model Engineer Workshop il y a deux ou trois ans où c'était très bien expliqué. Par contre, de l'avis même de l'auteur de l'article, la fabrication de mors doux ne se justifiait que si on doit en fabriquer plusieurs jeux... Si tu te débrouille en anglais, envoie moi un MP et je t'"enverrai un scan.
    Sinon, n'as-tu jamais essayé de prendre un jeux de vieux mors, araser la partie supérieure et te servir de ce qui reste (la base avec le pas de vis) comme semelle pour fixer des mors rapportés ?

    Michel
     
  8. Daniel13

    Daniel13 Compagnon

    Messages:
    840
    Inscrit:
    27 Octobre 2010
    Localité:
    Aix en Provence
    usinage "complet" de mors doux(résolu)
    Re: usinage "complet" de mors doux

    Bonjour,
    C'st ce qu j'envisagerai dès que j'aurai mangé un jeu de mors doux.
    Mais n'est il pas mieux de tremper la semelle ? avec pour corellaire : Les mors doux sont-ils "trempables" ?
     
  9. usidep

    usidep Compagnon

    Messages:
    1 183
    Inscrit:
    14 Janvier 2012
    Localité:
    dordogne
    usinage "complet" de mors doux(résolu)
    Re: usinage "complet" de mors doux

    bonjour,

    ce serais ci facile :-D mais on parle de vieux mandrin "sans mors" ou avec juste une paire qui serais dommage de modifier pour faire des supports de mors doux, et le filetage varie beaucoup d'un mors à l'autre( suivant la taille).
    pour la fraise je ne voie pas de prob !

    je voudrais recentrer le débat:
    objectif: comment usiner les dents (la forme du filet)et surtout comment "tracer" les rayons.

    difficile d'afficher le croquis :evil: désole pour la qualité! ont voie les différents cercle/rayons (supposé) qu'il faudra trouver :| avec la table rotative.

    differents_rayons_122.jpg
    ↑  différent usinage
     
  10. Dodore

    Dodore Compagnon

    Messages:
    6 607
    Inscrit:
    27 Octobre 2008
    Localité:
    F-69400 villefranche sur saone
    usinage "complet" de mors doux(résolu)
    Re: usinage "complet" de mors doux

    comme je le disais
    pour le rayon concave c'est le plus grand rayon de la spirale avec par précaution une valeur d'au moins un pas de spirale supplémentaire
    pour le rayon convexe c'est le plus petit rayon de la spirale avec par précaution une valeur plus petite d'au moins le pas de la spirale
     
  11. ybou30

    ybou30 Modérateur

    Messages:
    2 317
    Inscrit:
    22 Avril 2011
    Localité:
    F-30900 F-86120
    Projets:
    CNC en cours
    Département:
    86120
    usinage "complet" de mors doux(résolu)
    Re: usinage "complet" de mors doux

    Salut à tous,

    Je pense que c'est possible de définir les différentes cotes à partir de la vis en démontant le mandrin.
    L'arrondi correspondant au plus petit diamètre, le pas au pas.
    Le décalage et l'inclinaison étant calculables à partir du pas et de l'angle (120°)=> 1/3 du pas.
    L'inclinaison est calculable en fonction de l'épaisseur du mors.

    Cdlt
    Yanik
     
  12. PUSSY

    PUSSY Compagnon

    Messages:
    2 282
    Inscrit:
    25 Octobre 2010
    Localité:
    FR17800 Charente maritime
    usinage "complet" de mors doux(résolu)
    Re: usinage "complet" de mors doux

    Bonjour,

    Je voulais revenir sur ce qu'a dit "Dodore" (6ème message) concernant les rayons :
    Un petit dessin permettra de mieux comprendre :

    semelle mors.jpg

    L'intérieur de la dent de la semelle (en rouge) doit s'adapter au plus grand rayon extérieur de la spirale (position 1).
    L'extérieur de la dent de la semelle (en vert) doit s'adapter au plus petit rayon intérieur de la spirale (position 2).

    C'est ce qui explique que la dent de la semelle est plus épaisse au centre que sur les bouts.

    Pour toute autre position de la semelle sur la spirale (position 3), le contact est ponctuel au centre de l'arc car les rayons de courbure ne correspondent pas ! C'est pourquoi "Usidep" (4ème message) constate une usure sur la partie centrale de la dent, et principalement sur l'extérieur car les mors doux sont le plus souvent utilisés pour un serrage par l'extérieur, donc avec un effort exercé par l'intérieur de la spirale sur l'extérieur de la dent !

    Compte tenu que les rayons des flancs des dents de la semelle ne correspondent qu'à deux positions extrêmes, je rejoins ceux qui pensent que seul le pas importe, pourvu que les rayons soient
    - supérieur au plus grand rayon ext. de la spirale pour le rayon int. de la dent de la semelle ;
    - inférieur au plus petit rayon int. de la spirale pour le rayon ext. de la dent de la semelle.

    Cela dit, si quelqu'un connaît les formules donnant les rayons et le décalage des centres de ces mêmes rayons en fonction des données de la spirale, je suis preneur ! (cela m'éviterait de me replonger dans la géométrie !).

    En espérant que ma modeste pierre aura été utile,
    Cordialement,
    PUSSY.
     
  13. gaston48

    gaston48 Compagnon

    Messages:
    6 184
    Inscrit:
    26 Février 2008
    Localité:
    59000
    usinage "complet" de mors doux(résolu)
    Re: usinage "complet" de mors doux

    Bonjour,

    Tout à fait, et avec un peu moins de rendement, avec une tête à aléser et un outils à gorge.
    un première passe avec le petit rayon sur chaque dent en incrémentant le pas avec l’x.
    une deuxième passe avec le grand rayon.
    Il faut déterminer un léger désaxage de la tête pour centrer la zone de contact, comme le montre
    usidep.
    les 3 mors ou plus à la queue leu leu ou dans un barreau .
     
  14. Dodore

    Dodore Compagnon

    Messages:
    6 607
    Inscrit:
    27 Octobre 2008
    Localité:
    F-69400 villefranche sur saone
    usinage "complet" de mors doux(résolu)
    Re: usinage "complet" de mors doux

    je n'avais jamais pensé qu'il pouvait y avoir un décalage du centre par rapport à l'axe des mors je n'arrive pas à visualiser,l'importance, ou l'utilité d'un tel décalage, il faudrait faire une simulation de mouvement pour voir la variation, s'il y en a une elle devrait aussi varier suivant la position du mors vers le centre , ou vers l'extérieur du mandrin
    est ce qu'ils sont fabriqué en tenant compte de ce détail? je suis septique
    par contre j'avais omis de mentionner le décalage des dents, d'une valeur de 1/3 du pas de la spirale, pour chacun des mors
     
  15. PUSSY

    PUSSY Compagnon

    Messages:
    2 282
    Inscrit:
    25 Octobre 2010
    Localité:
    FR17800 Charente maritime
    usinage "complet" de mors doux(résolu)
    Re: usinage "complet" de mors doux

    Bonjour,

    décalage.jpg

    J'ai repris mon croquis représentant une spirale. Je l'ai agrandi et j'ai tracé en rouge un cercle centré sur le mandrin passant par le point le plus "haut" de la spirale. J'ai tracé en vert un cercle identique s'ajustant au mieux (à l’œil !) au profil de la spirale. On voit très bien (ellipse bleue au centre) qu'il y a un décalage des centres. Le rayon de la spirale étant croissant en tournant dans le sens horaire, le centre "fuit" vers la droite.

    Il ne s'agit là que d'une visualisation du phénomène et en aucun cas d'un moyen de calculer le décalage !

    Cordialement,
    PUSSY
     
Chargement...

Partager cette page