1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Un soudeur égaré dans un monde de copeaux!

Discussion dans 'Présentation' créé par schulz, 23 Juillet 2011.

  1. schulz

    schulz Apprenti

    Messages:
    69
    Inscrit:
    23 Juillet 2011
    Un soudeur égaré dans un monde de copeaux!
    Bonjour a tous.

    Voici donc un jeune soudeur de 22 ans qui débarque dans ce monde, qui m'est pratiquement inconnu, qu'est l'usinage. J'habite sur Sartrouville (78), et espère bien un jours retrouver la cote d'azur, je ne sais pourquoi :roll:

    Étant passionné par le travail de l'acier (soudure, découpe, formage, forge, traitements thermiques...) et des métaux en général, il m'était impossible de ne par croiser votre route, vu la complémentarité de nos métiers. Bon, pour le moment je dois bien avoué que le seul investissement que j'envisage est l'achat d'une bonne perceuse (Cincinnati ou Sydéric si j'en trouve une que je puisse convertir en 220V mono), car indispensable dans un atelier de construction métallique. C'est cependant en cherchant le machine de mes rêves que je suis tombé sur votre merveilleux forum, c'est une mine d'info pour quelqu'un comme moi, alors je vous dis déjà un grand bravo, et continuer ainsi! :wink:

    Si un jours je dispose d'assez de place pour un tour et une fraiseuse, je pense qu'il me sera difficile de résister a la tentation :mrgreen:.

    Bien que novice en usinage, je suis cependant dans la construction métallique depuis l'age de 15ans, et travail depuis mes 17ans. Titulaire d'un BEP serrurier métallier, d'un BAC pro de chaudronnier, j'ai travailler dans ces domaines et actuellement je fais de la tuyauterie et soudure gaz en procédé TIG et électrode enrobée (141 et 111).

    Vu que le boulot ne parviens pas à combler mon insatiable besoin de souder, je me suis monté un petit atelier, très orienté soudure, dans le sous sol de mes parents (faut pas qu'ils déménagent! ^^). Je touche aussi un peu à la coutellerie (ma passion de toujours qui m'a mené a l'amour du métal!) en amateur.

    Et voila, cela prend un petit air de CV, mais je pense qu'une présentation complète a son importance. Il ne me reste plus qu'a parcourir les nombreux sujets et peut être, si je le peux, apporté ma pierre a l'édifice :) .
     
  2. geanphy

    geanphy Compagnon

    Messages:
    1 365
    Inscrit:
    3 Octobre 2009
    Localité:
    seine et marne sud
  3. schulz

    schulz Apprenti

    Messages:
    69
    Inscrit:
    23 Juillet 2011
    Un soudeur égaré dans un monde de copeaux!
    Un peu des deux. A la disqueuse dans un premier temps, car ça dégrossit pas mal, surtout pour l'Inox.

    La forge j'ai pratiqué en ferronnerie, mais rien a voir avec la coutellerie.
    j'ai fais ma première ébauche forgée l'année dernière. Ayant démonté, modifié, amélioré ma forge a gaz (faite maison), je n'ai eu guerre le temps de m'y remettre, d'autant qu'il me faut désormais recharger l'enclume (petite de 50kg) qui me vient de mon grand père. J'attends les beaux jours pour procéder au rechargement car souder sous la pluie ...

    Le backstand j'ai aussi, mais je le destine plus à la finition, et pour les travaux courants de serrurerie.

    Ma préoccupation principale actuelle est optimisation de mon atelier, je pense avoir quelque chose de correct d'ici 2 a 3 mois, après quoi les choses sérieuses vont vraiment pouvoir reprendre!
     
  4. andre

    andre Ouvrier

    Messages:
    253
    Inscrit:
    26 Mars 2008
    Localité:
    aude
    Un soudeur égaré dans un monde de copeaux!
    bonjour et bienvenu
    puisque vous parlez de couteau une question
    j'ai recupere une lame de scie a ruban(a grume)
    qui fait 200 mm de large et 2mm d'epaisseur qu'en pensez vous pour faire un couteau,
    andre
     
  5. schulz

    schulz Apprenti

    Messages:
    69
    Inscrit:
    23 Juillet 2011
    Un soudeur égaré dans un monde de copeaux!
    Bonjour.

    Je pense qu'une lame de scie a ruban n'est pas ce qu'il y de plus adéquat pour faire une lame de couteau car bien trop souple. les lames de fraise scie ou de scie oscillatoire par exemple sont bien plus indiquées pour cet usage.

    Cependant, avec 2mm d'ep, ont peut certainement obtenir une rigidité suffisante sur une lame courte (moins de 8 a 10cm, 12cm grand max pour une lame large!) pourvu que l'usage soit approprié a cette caractéristique (couteau de table par exemple, mais avec une émouture très fine), en gros pour une utilisation en tirant en nécessitant un appui modéré.

    Attention! Lors de la fabrication. J’exclue la forge volontairement, car faut connaitre, et avoir le matos, ce qui n'est pas a la porter de tout le monde, d'autant que s'il est possible de conserver le traitement thermique d'origine (qui n'est surement pas mauvais) alors pourquoi se compliquer l’existence, quant on débute!

    Je vous recommande donc la méthode dite du "stock removal" qui consiste à "usiner à pleine matière" en général à grand renfort d'abrasif (disqueuse, tank, ponceuse ...).

    A savoir que l'on peut obtenir des résultats plus que satisfaisants avec une simple disqueuse, à condition d'avoir un abrasif de qualité (donc pas du brico-machin a pas cher), préférez les disques à lamelles (grain80 pour dégrossir, éventuellement 120 pour apprêter la pièce aux travaux de finition), et une disqueuse digne de ce nom, mais c'est plus pour le confort et la vitesse d’exécution des passes ( je recommande plus de 1000W, personnellement j'ai une Hitachi de 1300W, impossible à faire caler). En effet, plus on va vite, et moins l'acier a le temps de chauffer, ce qui évite de le détremper, et puis c'est bien moins fatigant car le simple poids de la machine suffit à faire un bon enlèvement (pas besoin de s'appuyer dessus comme une brute, d’où souvent calage...) et enfin, cela permet de garder une plus grande souplesse dans le poignet, ce qui est le secret de la réussite de tout travail "à main levée"!

    Vu que cela chauffera tout de même très vite, il est capital de refroidir régulièrement la lame, ne JAMAIS la laisser bleuir! un seau d'eau a proximité fera l'affaire, ou alors si vous travaillez a l'étau, ce qui est quand même bien pratique, une astuce toute bête pour ne pas enlever et remettre la lame sans cesse : un bon gros chiffon dans le seau et on l'applique bien trempé jusqu'à ce que ça ne fume plus. Faite bien attention vu l'épaisseur, ça chauffera encore plus rapidement!
    Et a l'étau cela risque de vibrer pas mal à l’extrémité, pour éviter cela, bridez la lame sur une barre de fer (avec de petits serre joints ou pinces étaux) de section assez forte pour avoir une bonne rigidité, et maintenez celle ci dans l'étau, en veillant à ce que la barre n’empiète pas sur la partie que vous allez meuler. Après on peut aussi brider sur un coin d'établi ou mieux se faire un montage.

    Voila mes recommandations pour un travail rapide et de bonne qualité avec un outillage rudimentaire. Si vous disposez de mieux, alors adapter, mais le principe reste là. Ne pas oublier que comme pour tout travail artisanal il n'y a pas de "sainte vérité" et chacun adaptera sa façon de travailler en fonction de la propre sensibilité, ressenti, essais, réussite, échec ...

    Ne vous restera plus que les finitions a effectuer à votre convenance en fonction de vos envies.

    Avant de finir, un petit point sécurité, veillez à protéger vos yeux convenablement, et écartez toute matière et/ou produits facilement inflammable de la zone de travail.

    Voila, j’espère que cela vous aidera au mieux, si vous avez d'autres questions n'hésitez pas, bonnes étincelles pour la suite!
     
  6. fabrice c

    fabrice c Modérateur

    Messages:
    3 035
    Inscrit:
    19 Juin 2008
    Localité:
    reunion
  7. Chim

    Chim Nouveau

    Messages:
    27
    Inscrit:
    3 Août 2011
    Un soudeur égaré dans un monde de copeaux!
    Bienvenu a toi.

    Sartrouville, c'est loin de chez moi ça....ça tombe bien....je te contacterai surement pour souder des pieces pour un echappement...enfin si tu es d'accord :wink:
     
  8. schulz

    schulz Apprenti

    Messages:
    69
    Inscrit:
    23 Juillet 2011
    Un soudeur égaré dans un monde de copeaux!
    Salut, merci a vous pour votre accueil!

    A Chim : pourquoi pas, je suis plutôt ouvert pour le boulot :wink:. On peut voir ça en MP. De plus j'ai déjà souder ce genre de chose.
     
  9. Chim

    Chim Nouveau

    Messages:
    27
    Inscrit:
    3 Août 2011
Chargement...
Articles en relation
  1. jzik
    Réponses:
    3
    Affichages:
    630
  2. robincretin
    Réponses:
    2
    Affichages:
    554
  3. Démoniak
    Réponses:
    1
    Affichages:
    391

Partager cette page