1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

un schéma d'un tableau électrique d'éclairage

Discussion dans 'Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs' créé par 08nova, 21 Avril 2013.

  1. 08nova

    08nova Nouveau

    Messages:
    4
    Inscrit:
    15 Avril 2013
    un schéma d'un tableau électrique d'éclairage
    Salut, voila un schéma d'un tableau électrique d'éclairage d'un hangar, qui continet des projecteurs et des néons.
    * - 37 projecteurs. s'allument en deux lignes (17 18) un commutateur allume une ligne de 17 projecteurs et l'autre allume les 18 qui restent.(les commutateurs sur la porte de l'armoire).
    - 37 switchs de 16 A (disjoncteur pour chaque projecteur a l'intérieur de l'armoire "sachant que les disjoncteurs sont unipolaire").
    - 2 switchs de 10 A.(disjoncteur pour 10 néons"sachant que les disjoncteurs sont unipolaire").
    - 20 néons de 36 w. S'allument en deux lignes (10 10), un commutateur pour chaque 10 néons.
    je vous demande vos avis sur ce schéma s'il y a des fautes ou anomalies et même des remarques d'installation.
    Merci.

    img004.jpg
     
  2. Jules63

    Jules63 Nouveau

    Messages:
    28
    Inscrit:
    14 Avril 2013
    un schéma d'un tableau électrique d'éclairage
    Bonjour,

    Tous les neutres doivent passer dans les disjoncteurs... Il y a une borne notée "N" sur chaque disjoncteur.

    Jules
     
  3. gralo

    gralo Ouvrier

    Messages:
    420
    Inscrit:
    20 Janvier 2010
    Localité:
    31 et 46
    un schéma d'un tableau électrique d'éclairage
    bonjour

    ton schéma ne fonctionnera tout simplement jamais!!! impossible d'enclencher km1 et km2...

    franchement l'électricité ça s’improvise pas comme ça, la tu te lance dans un domaine que tu ne maitrise pas avec des gros risques...
     
  4. cantause

    cantause Compagnon

    Messages:
    1 218
    Inscrit:
    13 Avril 2010
    Localité:
    Liège, Belgique
    un schéma d'un tableau électrique d'éclairage
    Bonjour,

    Allé, allé, il ne faut pas décourager 08nova dès le départ, par rapport à sa demande initiale on peut voir qu'il a fait du chemin et qu'il y a de l'idée, soyons constructifs :)

    Commençons par ce problème de contacteur, gralo a raison, les circuits de commande ne sont alimentés que si KM2 est fermé, hors on a besoin de L1 pour ce faire, mais il est interrompu par KM2, c'est le problème de l'oeuf et de la poule :)
    Il serait plus sage de prévoir un nouveau circuit, alimenté par un disjoncteur bipolaire séparé (quelques ampères), qui alimente les contacteurs KM1 et KM2.

    Pour les néons, il serait bon de placer les interrupteurs (bipolaires de préférence) en aval des protections de ces lignes, c'est plus simple et plus sûr.

    Comme l'a dit Jules63, le neutre doit passer par les disjoncteurs, mais bon il y a peut-être des spécificités françaises qui m'échappent, je crois que ça n'a pas toujours été le cas en France (la coupure bipolaire)?

    Désolé je dois filer, je repasserai voir plus tard.

    Bon courage pour ce schéma!
     
  5. pinou29

    pinou29 Compagnon

    Messages:
    1 002
    Inscrit:
    18 Mars 2009
    Localité:
    Toulon ( Var )
    un schéma d'un tableau électrique d'éclairage
    Bonjour.
    17 et 18 projecteurs pour moi ça fait 35, pas 37.
    On m'aurait menti ?
    Bonne fin de week-end.
    Bernard.
     
  6. Calamentran

    Calamentran Compagnon

    Messages:
    1 408
    Inscrit:
    13 Novembre 2009
    Localité:
    Meyreuil (à coté d'Aix en Pce)
    un schéma d'un tableau électrique d'éclairage
    Bonjour

    Si tu le permets, quelques questions et commentaires :

    1/ Il s'agit d'un hangar industriel : connais-tu le régime du neutre de l'installation ?

    2/ L'arrivée triphasée 400 V doit être protégée en amont :
    * quel est le type de ce disjoncteur ?
    * le calibre de son déclencheur ?
    * Le type de courbe de déclenchement ?
    * Le type et le calibre de la protection différentielle ?

    3/ Sur ton coffret, je te conseillerais de mettre un interrupteur/sectionneur général en tête afin de pouvoir l'isoler localement.

    4/ Sur ton schéma, le circuit de commande de tes contacteurs n'est pas protégé. Prévoies au moins un fusible ...

    5/ Avec ton schéma, pour les disjoncteurs divisionnaires, la coupure du neutre est obligatoire

    6/ Ton arrivée est triphasée et tes plus gros consommateurs sont les projecteurs halogènes (1000 W unitaires selon ton post précédent). Si tu peux, je te conseille de faire trois groupes au lieu de deux (donc 3 circuits et 3 contacteurs) et ce, afin d'équilibrer les phases.

    7/ Compte tenu de l'appel de courant des halogènes (environ 15 x le courant nominal) il te faudra utiliser des contacteurs au moins en catégorie AC-3 que tu surdimensionneras - en plus - d'un facteur 2,5

    8/ Une telle installation, un quarantaine de projecteurs halogènes (soit un total de 40 kW) mériterait amplement d'utiliser des gradateurs afin de "lisser" l'appel de courant à l'allumage et surtout, d'augmenter de façon considérable la durée de vie de tes projecteurs (n'oublies pas qu'ils sont en hauteur et que le "lampage" c'est à dire le remplacement des lampes usagées coûte cher (entreprise spécialisée, nacelle, etc..). De tels gradateurs existent dans l'industrie comme ici :
    http://www.damac.fr/vat/index.php?Produits:VRT_20
    http://www.loreme.fr/%5Cfichtech%5CVPL72.pdf

    A te lire ...
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
Chargement...

Partager cette page