1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Un manipulateur morse

Discussion dans 'Divers' créé par F6FCO, 21 Mars 2010.

  1. F6FCO

    F6FCO Ouvrier

    Messages:
    347
    Inscrit:
    6 Janvier 2010
    Localité:
    Aveyron 12
    Un manipulateur morse
    Pour ceux qui ne sont pas radio-amateurs, il s'agit d'une clé manuelle pour générer des lettres en morse. On appuie d'un coté avec le pouce ça fait des points, de l'autre coté avec l'index ça fait des traits. A l'opérateur de bien doser les appuis pour générer les lettres de l'aphabet morse sans fautes.
    Un petit exemple ici:
    http://www.youtube.com/watch?v=GHVHPPk- ... re=related

    La conception a d'abord été faite sur Blender qui est très pratique pour une simulation en animation. Mais en définitive ce n'était pas le top pour générer des plans cotés. Du coup je me suis tourné sur Sketchup qui s'avère un soft facile d'apprentissage, un peu énervant et limité de temps en temps, mais bien suffisant pour ce genre d'application.
    Il n'y a pas de ressorts de rappels, tout est magnétique avec des petits aimants cylindriques de 5mm de diamètre qui se repoussent.
    Les contacts sont fait avec des relais ILS actionnés par des aimants montés dans les bras.

    [​IMG]



    [​IMG]


    [​IMG]


    C'est du QRP, je ne m'étais pas aperçu qu'il serait si petit pendant la conception sur l'écran.

    [​IMG]


    [​IMG]


    [​IMG]


    Au final il est de la taille de la station QRP. Reste plus qu'à commander des relais ILS, et fabriquer un cable et un socle en noyer.

    [​IMG]
     
  2. Charly 57

    Charly 57 Compagnon

    Messages:
    3 770
    Inscrit:
    21 Décembre 2008
    Localité:
    Moselle
    Un manipulateur morse
    Belle réalisation

    si je peux me permettre une remarque, pour la fixation des aimants et des ILS, je préfèrerais des vis en alu ou en laiton pour qu'elles n'interfèrent pas avec le champ magnétique, mais ce n'est peut être pas utile ... A toi de juger
     
  3. F6FCO

    F6FCO Ouvrier

    Messages:
    347
    Inscrit:
    6 Janvier 2010
    Localité:
    Aveyron 12
    Un manipulateur morse
    Oui tu as peut être raison, et c'est facile à faire, filetage de laiton de 4 à la filière et deux boutons moletés en alu. J'attends d'avoir les ILS pour voir comment ça fonctionne. Mais je suis un peu septique, j'avais utilisé ce principe sur un keyer vibro ou l'aimant avait une amplitude plus grande. Ici il y a des chances pour que l'amplitude des bras qui ne sera que de quelques dixièmes de mm ne soit pas suffisante. Relais ILS collés en permanence ou pas collé du tout.
    Dans ce cas il me restera la solution des contacts traditionnels en isolant les bornes.
     
  4. Pierreg60

    Pierreg60 Compagnon

    Messages:
    2 590
    Inscrit:
    1 Novembre 2006
    Localité:
    F-57700 Moselle
  5. F6FCO

    F6FCO Ouvrier

    Messages:
    347
    Inscrit:
    6 Janvier 2010
    Localité:
    Aveyron 12
    Un manipulateur morse
    Sur les palettes ? un petit coup sur le tank et finition au 000. C'est plus agréable pour les doigts.
     
  6. Jeanalvitre

    Jeanalvitre Apprenti

    Messages:
    175
    Inscrit:
    15 Mai 2007
    Localité:
    19
  7. Lalu

    Lalu Compagnon

    Messages:
    531
    Inscrit:
    19 Juillet 2008
    Localité:
    Vendée
    Un manipulateur morse
    Bonjour

    Belle réalisation
    Comment fais-tu pour maintenir le manip pendant le trafic car il ne doit pas être bien lourd ?
    Moi aussi, je me suis fait un manipulateur mais il n'est pas du genre QRP !
    C'est un ensemble double comprenant une clé et une pioche . Le tout est en bronze et laiton et pèse 2 kg
    Malgré ce poids, il m'est arrivé de le déplacer dans le feu de l'action !

    73's d'un F8

    Lalu
     
  8. F6FCO

    F6FCO Ouvrier

    Messages:
    347
    Inscrit:
    6 Janvier 2010
    Localité:
    Aveyron 12
    Un manipulateur morse
    J'y ai pensé et j'ai dans l'idée d'abord de faire un beau socle en noyer et ensuite d'y coller dessous un morceau de tapis antidérapant comme celui que j'utilise avec ma défonceuse pour les petites pièces. Rien ne glisse sur une table avec çà. On en trouve chez HM Diffusion mais aussi à meilleur marché dans les grandes surfaces, pour mettre dans le coffre du véhicule et que les courses ne glissent pas en conduisant.
    Va sur le site de HM Diffusion http://www.hmdiffusion.com/ et tape "tapis" dans leur moteur de recherche, tu verras de quoi je veux parler.
    21€ chez eux et 4€ dans les GSB quand même :shock:
     
  9. JKL

    JKL Compagnon

    Messages:
    1 995
    Inscrit:
    1 Avril 2008
    Un manipulateur morse
    Je n'imaginais pas qu'il y ait encore des radio-télégraphistes. Peux-tu donner quelques explications supplémentaires ? Comment se fait la modulation de l'émetteur ? autrefois avec les lampes on travaillait directement sur la présence de la porteuse ( de mémoire action sur une grille de lampe qui établissait ou non la porteuse ) Il n'y avait donc pas besoin de modulateur. Quand tu dis que d'un côté on émet un point et de l'autre un trait, peux-tu expliquer ?
    Il est clair que des contacts ILS s'il s'agit de contacts mouillés offrent de la simplicité autrement une autre méthode ( un peu plus compliquée ) serait des fourches opto.
     
  10. didou

    didou Compagnon

    Messages:
    2 198
    Inscrit:
    11 Janvier 2008
    Localité:
    31
    Un manipulateur morse
    :-D Belle réalisation soignée

    C'est pratique d'appuyer en latéral sur les touches ? Perso je trouverais plus aisé un mouvement vertical du doigt comme dans les anciens manipulateurs, en même temps je ne suis pas spécialiste du morse

    Je pense qu'il doit y avoir une modulation par un signal de 1K hertz, car couper une porteuse c'est pas terrible car il faut avoir une porteuse cracra avec un bruit de fond important pour être perçu

    Les 1er éméteurs faisait du morse par arcage entre 2 électrodes comme sur le Titanic par exemple : une bobine d'accord, une antenne et une bobine haute tension avec 2 éclateurs pour moduler c'est tout, les lampes sont apparues quelques années après
     
  11. F6FCO

    F6FCO Ouvrier

    Messages:
    347
    Inscrit:
    6 Janvier 2010
    Localité:
    Aveyron 12
    Un manipulateur morse
    Il ne reste plus que des radio-amateurs passionnés pour trafiquer en morse, ce n'est plus utilisé en pro. Les satellites ont remplacé les traits et les points.

    Les contacts ILS sont dans des ampoules qui sont je pense sous vide, des bilames en fait. Je ne comprend pas ce que tu veux dire par contacts mouillés.

    La télégraphie fonctionne toujours par coupure de porteuse, mais il y a différentes façons d'y arriver. Il y a eu une période du temps des tubes ou on coupait carrément la polar avec le manip, mais de nos jours on commute le plus souvent une polarisation de transistor ou de CI. Il y a autant de façons d'y arriver que de schémas, mais c'est toujours sur des très petits signaux. Sur les petits émetteurs style QRP (petite puissance de 1 à 10watts HF) c'est souvent une coupure sur l'oscillateur, alors que sur le mien c'est en coupant l'alim 8Vcc du premier CI mélangeur. Le 1khz que l'on entend sert seulement à l'opérateur pour écouter ce qu'il manipule et trafiquer correctement sans fautes.

    Pour ce qui est de la génération des lettres, l'appui sur une des palettes fournit des trains de traits, alors que sur l'autre c'est des trains de points. A l'opérateur de doser le temps d'appui sur chaque palettes pour générer le bon nombre. Par exemple appui rapide sur la palette du pouce = 1 points = E, alors qu'un appui dosé un peu plus long = 2 points =I et plus si nécessaire pour aller jusqu'a 8 points qui est le max en morse. A l'opérateur de gérer ses deux palettes pour composer une lettre.
    C'est très bien illustré dans cette vidéo même si le manip n'est pas conventionnel :-D
    http://www.youtube.com/watch?v=gi8O1UAl9EU&NR=1

    Ça parait laborieux expliqué comme cela mais à terme ça permet de manipuler beaucoup plus rapidement et sans fatigue, ce qui n'est pas le cas avec une pioche. voir ici, le gars est étonnant:
    http://www.youtube.com/watch?v=q_ZEwZzu ... ature=fvwp

    Manipuler avec les deux doigts latéralement est très pratique une fois qu'on a pris l'habitude.
    Il y a encore plein de sorte de manips, comme les vibros (mon prochain projet) qui génèrent les points mécaniquement:
    http://www.youtube.com/watch?v=yHz2rEiFnfw
    Mon but au final serait d'en concevoir un qui génèrerait les traits et les points mécaniquement et magnétiquement.
     
  12. didou

    didou Compagnon

    Messages:
    2 198
    Inscrit:
    11 Janvier 2008
    Localité:
    31
    Un manipulateur morse
    Pour générer des traits automatiquement ca serrait faisable avec une sorte de tempo, la plus simple avec un simple relais et un condo sur sa bobine ou plus évolué avec un timer du genre ne555

    Mais bon après ca demande de changer d'habitude et au final c'est peut être pas aussi pratique et l'on risque de s'enmeller les traits des points :???: plutôt qu'en gerrant manuellement les appuis longs ou courts
     
  13. F6FCO

    F6FCO Ouvrier

    Messages:
    347
    Inscrit:
    6 Janvier 2010
    Localité:
    Aveyron 12
    Un manipulateur morse
    Ca existe déja. deux constantes de temps capa/resistance qui commande un relais. Une pour les points et une autre pour les traits. En appuyant sur la palette la capa se charge et le relais reste collé le temps de la décharge dans la résistance. Le tout est de calculer les composants pour que la constante de temps traits soit 3 fois plus longue que la constante de temps points.

    En fait je me suis mal expliqué, la clé que j'ai fabriquée ne sert en fait qu'a commander un circuit electronique qui lui génère les points ou les traits. Ce n'est que de la ferraille après tout.

    Ce circuit manipulateur commandera lui l'emetteur. Il existe plein de sortes de circuits manipulateurs electroniques, à tubes pour les plus anciens, à transistors, à circuits logiques TTL ou CMOS et aujourd'hui à PIC. Pendant longtemps il ont été faits avec des bascules JK. Les plus évolués ont des mémoires pour y enregistrer des messages de plusieurs lignes, pratique pour lancer un appel automatiquement par exemple. On appuie sur un poussoir et le circuit fait ça tout seul.
     
  14. didou

    didou Compagnon

    Messages:
    2 198
    Inscrit:
    11 Janvier 2008
    Localité:
    31
    Un manipulateur morse
    Oui la fonction "auto repeat" est très pratique ca évite de s'exciter sur la touche pour répèter une serie de point ou de traits il suffit de rester appuyer ce qui n'existait pas au début
     
  15. F6FCO

    F6FCO Ouvrier

    Messages:
    347
    Inscrit:
    6 Janvier 2010
    Localité:
    Aveyron 12
    Un manipulateur morse
    Effectivement, bien qu'il me semble avoir vu dans une vieille revue un manipulateur electronique à tubes, qui tenait dans une caisse en bois :-D, mais c'était les prémices. Ces circuits sont devenus plus courants avec l'avènement des transistors.
    Dans l'ordre chronologique on peut dire qu'il y a eu:
    - Les pioches
    - les manipulateurs semi automatiques genre vibroplex, entièrement mécaniques.
    - les manipulateurs electroniques
    - les manipulateurs electroniques à mémoire
    - et enfin de nos jours, il n'est même plus nécessaire de connaitre le code morse, avec le bon soft un PC peut coder à partir du clavier et est capable de décoder un message en morse. Tout se perd ma bonne dame ...!
     
Chargement...
Articles en relation
  1. chtidani
    Réponses:
    1
    Affichages:
    786
  2. Chris57
    Réponses:
    4
    Affichages:
    2 052

Partager cette page